AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Jeu 23 Juil 2015 - 23:46

[1er post]


Un jeune stagiaire rentra dans la pièce avec une légère appréhension, il regardait au sol en levant les pieds bien haut afin d’éviter tous les objets qui traînaient au sol ; il soupira doucement et cherchait du regard s’il y avait quelqu’un. Finalement un jeune homme à la chevelure blanche surgit de sous un meuble, une épuisette à la main. Il poussa un cri et murmura que les bâtiments allaient fermer avant de repartir sans demander son reste.
 
Rayne regarda le jeune homme avec une curiosité non dissimulée, les petits stagiaires étaient si amusant parfois ; il reposa son éprouvette doucement et soupira doucement devant le mélange qui ne prenait pas la forme qu’il voulait.
 
« Si seulement le temps pouvait s’arrêter d’un claquement de doigt, ou avec une montre. On appuis sur un bouton pour arrêter les aiguilles et hop soudainement le temps s’arrête et on est seul à pouvoir bouger dans cet univers qui dans un sens nous appartiendrait puisque nous serions les seuls à pouvoir bouger et à pouvoir faire quelque chose. Un peu comme des maîtres du monde ; mais bon cela n’est pas encore dans les possibilités humaines. »
 
Il versa trois gouttes d’une fiole dans l’éprouvette et secoua doucement, l’air un peu pensif. Ah oui les portes allaient fermés, il détestait cet emploi du temps trop fixe, à une certaine heure il fallait fermer pour éviter les intrusions et la base n’était ouverte qu’à une certaine heure le matin. Il soupira et rangea l’éprouvette dans un frigo avant de siffler doucement.
 
Un corps se leva doucement et le bruit des sabots sur le sol fit une légère mélodie, il eut un sourire et passa ses doigts sur la robe de l’étalon. Il parcourut les couloirs déserts et jeta un œil à une horloge, 21h30, hum ceci expliquait donc cela. Il eut un sourire amusé et sorti de la base d’un pas tranquille, il passa devant quelques gardes qui le saluèrent poliment et il se dirigea vers le petit village aux abords de la base ; c’était la solution qu’ils avaient trouvés pour que les soldats/scientifiques ici présent soit prêt de leur famille.
 
Pour lui c’était juste une seconde base qui servait à manger et dormir. Il déambula tranquillement dans les rues, le week-end était arrivé et comme quasiment chaque semaine les familles partaient vers de meilleurs horizons pour oublier un peu cette ambiance trop stricte. Il fredonnait doucement sur les rythmes des sabots de l’animal et s’engouffra dans une ruelle.
 
Il observa une ombre qui les suivait, au vue de la silhouette ce n’était pas quelqu’un qu’il connaissait. Hors malgré son détachement pour les relations humaines Rayne avait une excellente mémoire et connaissait tous les visages et les silhouettes de la base. Il fit signe à Spirit de partir d’un signe de tête, l’animal hennit doucement, mécontent mais Rayne lui donna un légère tape sur la croupe pour qu’il parte. Hors de question de le mettre en danger, si danger il y avait.
 
« Belle nuit n’est-ce pas ? Le temps est clair, on pourrait presque croire que c’est une demi-nuit, comme si le jour et la nuit était encore entremêlé, c’est très étrange comme phénomène et personnellement ça ne me donne pas envie de perdre du temps à dormir, après tout le temps est précieux puisqu’il s’écoule sans que l’on puisse l’arrêter. »
 
Il s’était arrêté, finalement il se tourna vers la silhouette qui était resté dans l’ombre, il eut un petit sourire, décidemment il était obnubilé par le temps en ce moment, peut-être était-ce à cause de ses supérieurs et de leurs supérieurs qui le pressaient tous le temps pour avoir des armes plus sophistiqués, des choses plus dangereuses. C’était lassant.
 
« Vous avez du vous perdre, ou alors vous avez simplement suivi vos pieds jusqu’ici, mais ici n’est pas un bon endroit pour suivre ses pieds puisque normalement vos pieds n’auraient pas dû entrer. D’ailleurs c’est une excellente question, comment avez-vous pu rentrer dans ce lieu, je le vois un peu comme une prison, il est aussi dur d’en sortir que d’en rentrer, assez incroyable comme principe, protection maximum et tout le reste qui va avec. Si vous êtes ici c’est qu’on vous a laissé rentrer, ou alors vous êtes entré de force, ce n’est pas très malin d’ailleurs comme comportement, si quelqu’un s’en aperçoit ça va mettre une sacrée pagaille, vous les verriez ces pauvres petits soldats, il faut leur laisser du répit. Et puis c’est un peu stupide de se tromper d’endroit, à moins que vous aimiez les villages vides de tout signe de vie, enfin presque tout puisque je suis moi-même un signe de vie. »
 
Il en aurait presque oublié la présence qui se rapprochait, réfléchissant un peu à ses propres paroles ; cela faisait déjà plusieurs semaines qu’il comptait partir de cet endroit de fou, mais les allemands avaient un bon crédo. Ce qui était bon il le gardait pour eux, et malheureusement pour lui il était plutôt excellent dans ce qu’il faisait. Donc ils ne voulaient pas le laisser partir d’ici.

Il ne savait pas pourquoi mais il avait le sentiment que cette rencontre allait changer tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Ven 24 Juil 2015 - 16:35

A peine revenu de cette mission, notre scientifique préféré se mit à faire une des choses les plus logique pour un individu de son espèce : il se mit à râler sur tous le monde. Non mais sérieusement, pourquoi on l’envoi en mission pour chasser des gens ? Si seulement il pouvait finir le projet « Firegirl », il ne serait plus embêté à devoir sortir et jouer les chasseurs ! Il se demandait d’ailleurs si ce n’était pas une sorte de punition que lui donnaient ses supérieurs. Enfin, d’ici quelques temps, il prendra la place de l’un d’entre eux pour siéger au coté de l’Etranger et, enfin, avoir la reconnaissance qu’il mérite !
 
Alors qu’il apportait quelques modifications sur le corps de « Firegirl », on vient le voir. Une des nombreuses voix de son maitre, ses messagers personnels, venaient lui faire part d’une mission. Pointant son gant remplis de différentes substances dont personne ne pourraient comprendre leurs composants chimiques, il fixa la voix avec un regard des plus sombres. Mais, petit à petit, la mission l’intéressait. Apparemment, in jeune scientifique très brillant se trouverait en Allemagne et, comme Lex a été un des meilleurs agents de Gaïa en Allemagne lors des années trente, l’Etranger voulait que celui-ci aille à la rencontre de ce scientifique.
 
Un sourire se dessina derrière le masque de Lex : voilà une mission des plus simples logiquement. Convaincre le scientifique nommé Rayne à les rejoindre, éventuellement éliminer les menaces et, surtout, Rayne doit être vivant. Bon, les instructions sont claires, il est temps de se rendre en Allemagne rencontrer ce charmant jeune homme.
 
Le voyage fut des plus simples : avion, repos et voiture. Il eut le temps d’élaborer de nouveaux croquis et des idées pour manipuler les enfants Delavria. Le fils âgé de 18 ans pourrait être une personne bien plus docile que sa mère en tant que chasseur en armure. Et il regarda sa jolie fiole dans son sac : des insectes parasites. Rien de mieux pour mettre sous son contrôle quelques menaces pour en devenir des pions le temps de la mission. Une fois leurs taches accomplis, les personnes sous contrôle décèdent d’une mort douce … non je rigole, l’explosion de tête n’est pas doux du tout.
 
Les allemands ont donc réellement une base scientifique recluse ? Et bah, il y a des choses qui ne change pas on dirait. Il s’avança furtivement vers les gardes et lâcha les insectes. Attiré par un cerveau non soumis au flots des âmes, ces petites créatures pénètre dans leurs victimes par les oreilles avant de commencer à injecter du flot des âmes dans le cerveau des gardes. Les yeux devenus vert pales, il savait que les gardes était sous son contrôle.
 
« Où se trouve le scientifique nommé Rayne ? »
« Vous le trouverez certainement dans sa résidence mais vu l’heure, il doit être en route ! Vous le reconnaitrez grâce à son cheval avec qui il se balade très souvent. »
« Excellent ! Allez infecter d’autres gardes et à la moindre présence suspecte, tirez à vue. »
 
Les gardes s’exécutèrent, il ne faut pas que des gens puissent entrer dans la base et, dans un sens, une mutinerie des gardes seraient un bon alibi pour ne pas répertorier les absents. Ah la manipulation, quelle douce mélodie quand elle est couplé avec armes automatiques. Mais passons, il est l’heure de rencontrer Rayne.
 
Il suivit l’individu en restant dans l’ombre, son physique ne lui donnerait raison dans un discours de confiance. Ainsi, il essaya de se faire le plus discret possible. Et forcément, ça ne marche pas des masses. Rayne commença a lui parler mais de dos. Il en profita pour se cacher au début d’une ruelle sombre. Assez d’obscurité pour que le jeune homme ne le voit pas de suite.  Par contre, c’est lui ou ce type a l’air un peu barré dans ses discours ? Enfin, il est temps de lui montrer qu’il est en terrain connu.
 
« Vous avez raison mon jeune ami, cela n’est pas très malin pour ma part de m’infiltrer dans ce genre d’endroit. Et comme vous m’avez reperé alors que vous n’etes qu’un civil, comment les soldats ont pu faire pour ne pas me voir plus tôt ? A moins que je ne les ais vus avant vous et que j’ai pu leur montrer mes autorisations. Après tout, j’ai été un grand scientifique pour le régime allemands il y a quelques années de cela. »
 
Il sortit petit à petit de la pénombre, Lex portait un long manteau noir à capuche. On pouvait deviner son masque à gaz qui ressortait de celle-ci ainsi que l’éclat de ses yeux jaunes.
 
« Tu dois être Rayne, n’est ce pas ? On m’a parlé de toi : il semblerait que tu es un être aux capacités exceptionnelles dans l’art des sciences et des inventions. Comment t’es tu retrouvé en ce lieu où l’on te bride intellectuellement ? Les règles sont fait pour ne pas être respecté et, entre toi et moi, je serais très heureux de découvrir tes créations si tu me le permets. »
 
Il fit une révérence discrète avant de reprendre la parole.
 

« Oh et où avais je la tête, je ne me suis pas présenté : je suis Alex Uzvirtch, scientifique indépendant et ancien scientifique en chef de la section 47 allemande. Ravi de faire ta connaissance Rayne …»
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 13:18

Il leva un sourcil alors que l’étranger l’appelait son jeune ami, Rayne n’avait pas d’ami dans cette base, ni ailleurs soit dit en parlant ; à part le cheval qui était une exeption le jeune homme n’avait jamais eu l’occasion de se lier à quelqu’un, les gens d’ici le trouvait brillant mais dérangé, ce qui ne le dérangeait pas. Il écouta d’une oreille distraite les questions de cet être pour le moins aussi étrange que lui.

Des autorisations ? Un grand scientifique pour le régime allemand ? Il avança d’un pas alors que l’homme sortait de la pénombre ; il l’observa tranquillement en l’écoutant poursuivre son discours, méfiant. Un long manteau noir à la Dracula, un masque à gaz et des yeux jaunes … Il fut légèrement surpris quand l’individu prononça son nom et se mit à le tutoyer, avait-il déjà sauté la barre de la politesse élémentaire ? Il semblerait.

Un peu de compliments et d’envie, un bon mélange pour mettre quelqu’un dans sa poche. Quelque chose lui disait de continuer à se méfier, non parce qu’avoir des autorisations d’accord, mais débarquer un vendredi soir à 22h alors que tout le monde ici sait que la plupart des personnes partent ailleurs, c’est louche. A moins qu’il fasse parti d’une autre base allemande qui souhaite le recruter.

Les règles sont faites pour ne pas être respectés ? Il eut un sourire, cet étranger avait au moins le mérite de le faire rire, il avait le même point de vue. Il s’inclina légèrement à son tour pour répondre à sa salutation, Alex Uzvirtch ? C’est étrange ça lui disait quelque chose …


« Alex Uzvirtch ? Enchanté enchanté. Le nom me dit quelque chose, je suis persuadé l’avoir lu quelque part dans cette base … Il me semblait même l’avoir lu plusieurs fois, et pourtant ça ne me revient pas, très étrange que ma mémoire décide ce pêle-mêle en cette demi-nuit, ou alors c’est la pleine lune, selon beaucoup de personne elle agit sur le cerveau. Je pensais qu’elle agissait principalement sur les loups garous, dur de savoir. »

Elle frappa son poing dans son autre paume avec un grand sourire.

« Mais oui Alex ! Seconde guerre mondiale, d’ailleurs tu as l’air encore bien fringuant malgré l’âge, quoi qu’avec un masque à gaz c’est dur de savoir ton âge, enfin la mode et moi hein, mais je ne savais pas que c’était la nouvelle mode, bien étrange. Il y avait tellement peu d’info que j’ai eue du mal à retrouver dans ma mémoire ! C’est étrange d’ailleurs aussi peu d’info, comme si quelqu’un avait cherché à effacer les actes que vous auriez pu faire, pourtant même lorsque j’ai détruit les 3 plus grands labos avec une explosion personne n’a cherché à me rayer des listes, bon en même temps l’explosion n’a blessé personne dans ces dits-labos, un miracle qu’ils ont dit … Bien sûr que non, ils sont tellement prévisible, la science est un art ! Un véritable art, mais ils ne comprennent pas, on peut créer sans blesser ; mais ça c’est trop dur à comprendre pour leurs esprits, cela en est tellement agaçant ! »

Il avait fait quelques pas d’avant en arrière alors qu’il parlait, d’une voix parfois forte, parfois plus basse, sautant d’un sujet à l’autre sans sourciller. Il reporta son attention sur le scientifique et eut un sourire amical.

« J’ai été recruté ici avec mon ami, on était brillant, ils avaient besoin de main d’œuvre. Et puis progressivement j’ai finis par atterrir dans leur meilleur base ; tu parles ; une vraie prison cet endroit, tu y entres mais tu ne peux jamais en sortir. Sous-entendu que si je pars je serais un traître et une grosse perte militaire pour la nation, à croire que je ne suis qu’un livre pour qu’on ouvrir pour créer des armements, la guerre me fatigue, leurs demandes sont tellement prévisible … »

Il se mit à imiter une voix aigüe en joignant ses mains.

« Oh Rayne il nous faudrait une bombe de telle sorte, Oh Rayne les bombes qui ne touchent que les métaux sont parfaites, pourrais-t-on les créer en usine pour en avoir une quantité suffisante pour raser les 300 prochaines armées qui pointeront leur nez ? Et puis tant que tu y es pourrais-tu créer une bombe paralysante et puis ceci et puis cela et puis ça suffit ! »

Il soupira doucement et ses bras retombèrent le long de son corps, il jeta un œil sur Alex qui semblait un peu perplexe et eut un léger rire, il faisait toujours cette impression. Il reprit d’une voix plus légère.

« Malheureusement les prototypes et les créations sont toutes dans la base plus loin, et laissez passer ou pas la nuit elle est fermée et surprotégée, j’en sais quelque chose j’ai créé la plupart des nouveaux moyens de défense. A moins de vouloir finir en petit cube il vaut mieux éviter la zone la nuit. »

Il eut un léger rire, en petit cube, oui c’était le terme vu la dernière chose qu’ils avaient voulu installer ; parfois il était mécontent de créer ce genre de choses. Des espèces de rayons lasers destinés à découper le corps des hommes qui pénètrent la base interdite, ils se croient dans Star Wars ou dans Resident Evil ? Sérieusement … Mais s’il ne le faisait pas il savait ce qu’il se passerait ; les hauts gradés avec le bras long …
Il soupira doucement, un peu perdu dans ses pensées et fut sorti de sa torpeur par la voix d’Alex, il releva la tête et posa son regard sur lui.

Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 13:20

Et bah, voilà une chose très étonnante : son nom de code lui parle. En même temps, il avait fait quelques travaux bateau afin de muter très vite dans des sections. Et il doit avouer que cet étrange individu pouvait dire les choses les plus censés mais aussi dériver sur plein d’autres sujets. Il sentait le potentiel du scientifique dans les créations dont il parlait. Et s’il pouvait créer une arme qui ne s’attaque qu’aux humains ? Cela pourrait être très intéressant de transformer toute une ville en quelques secondes.
 
Il retient simplement les fait intéressant, faisant table rase de tous le reste et de rapprocha de lui.
 
« Ainsi, mon nom te parle ? Je serais très heureux de savoir où tu as pu le trouver afin de relire ces vieux rapports. Et oui, la seconde guerre mondiale, tu te doutes que mes expériences n’ont pas forcément été saines, j’en paye d’ailleurs le prix par cette apparence des plus immondes. C’est ma punition et je l’accepte … »
 
La pitié, cela pourrait marcher, il sentait que le jeune homme n’était pas aussi méfiant qu’au début. Ou alors il le cachait bien. Il se devait de poursuivre la discussion et le simple fait qu’il lui parle de loup garous pourrait être un moyen d’en savoir plus sur lui.
 
« Des loups garous ? En effet, la pleine lune agit fortement sur eux. Mais dit moi Rayne, as-tu déjà eu affaire à des choses étranges, proche au surnaturel ? Des choses qui n’ont pas lieu d’exister en ce monde ? Nous sommes tout deux des scientifiques et nous savons que le rationnel est la seul voie dans les sciences … »
 
Puis il vient se mettre à coté du jeune homme, observant son visage d’un peu plus prés. Il aimerait vraiment pouvoir jeter un coup d’œil à ses créations. Et il doit connaitre un moyen de les désactiver.
 

« Concernant tes créations, je serais très intéressé de les voir. Et tu mérites mieux que d’être un larbin pour l’armée, regarde et imagine toi si tu était libre de toute règle, plus de convention, plus de droit, seul toi et tes lois lors de tes créations … Et je suis sur que tu connais le moyen de vaincre tes propres créations de défenses, après tout, la plus grande sécurité du scientifique est de pouvoir détruire ce qu’il a construit dans le cas où sa création tombe entre de mauvaises mains … »
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 13:21

Il s’était rapproché de lui, il réfléchit quelques instants afin de se souvenir du moment où il avait pu lire des informations sur la seconde guerre mondiale. Le scientifique commença à se plaindre des expériences non saines qui seraient la cause de son apparence immonde, il leva un sourcil étonné et oublia très vite ce détail, chacun faisait ses choix en matière de science, on connaissait les risques et on jouait avec le feu, c’était comme ça.

Il ne laissa aucune émotion filtrer alors qu’il le questionna sur les choses étranges, le surnaturel. Des choses qui n’ont pas lieu d’exister dans ce monde ? Le rationnel était la seule voie ? Il retint un rire et resta stoïque, s’il savait ce que Rayne était vraiment, ce qu’il pouvait faire … Au vue de ce qu’il disait il fallait mieux garder tout cela pour lui et ne rien dire de plus, et puis ce genre de chose il préférait les garder secrète.

Il revint à la charge avec les créations de Rayne, décidemment … Il utilisait la flatterie et l’envie d’être libre afin d’amener sa véritable envie, il voulait que Rayne désactive les défenses afin qu’ils aient accès aux labos. Il sentait sa méfiance revenir, cette personne était trop louche, trop insistante, trop … Il ne savait pas quoi.

Il s’écarta d’un pas et fit mine de réfléchir quelques minutes avant de dire, non sans un petit sourire énigmatique qui camouflait bien le fond de sa pensée.


« Des choses étranges ? Je n’ai pas souvenir de pareil étrangeté surnaturel, mais serais-tu contre tout ce qui n’est pas rationnel ? Toute chose peut avoir lieu d’exister en ce monde non ? Il existe peut-être des trésors cachés qui ne sont pas rationnels mais qui sont bénéfiques pour notre monde actuel. Personne ne peut juger de ce qui peut exister ou non »

Il était sérieux, ce qui était d’ailleurs relativement rare. Il fixa Alex de son regard rouge et eut un léger sourire, comme amusé par ses propres paroles.

« Il est potentiellement probable que éventuellement je puisse désactiver certaines défenses, mais pas toutes. Ils sont bornés et arriérés mais pas stupide non plus, et outrepassant ton insistance un peu impoli et surtout bien étrange je n’irais pas jusqu’à trahïr cette base en désactivant une grosse partir des défenses du complexe, et très franchement je n’irais pas me brûler des plumes à essayer de passer les autres défenses, bien que je n’ai pas de plumes parce que je ne sais pas voler, d’ailleurs ceci est un point rationnel puisque les humains ne volent pas. »

Il lui semblait ressentir une légère colère grandir en Alex, aurait-il l’habitude qu’on cède au moindre de ses caprices ? S’il cherchait à obtenir la confiance du scientifique juste pour pénétrer la base il ne s’y prenait pas de la bonne manière. En fait peu importe la raison, il ne s’y prenait pas de la bonne manière pour sympathiser.

Rayne s’approcha d’un pas et plongea son regard dans celui du scientifique, un sourire dessinée sur les lèvres, l’air légèrement amusé.

« Pourquoi es-tu ici Alex ? Es-tu là pour pénétrer sur la base fortifiée et prendre tout ce que tu peux prendre ? Ou alors viens-tu d’une autre base ou d’une autre organisation afin de me recruter pour créer d’autres armes pour d’autres personnes ? Ou viens-tu vraiment en ami me proposer une liberté que je ne pensais pas retrouvé avec cette prison ? »


Il se redressa et recula d’un pas en attendant sa réponse, son sourire n’ayant pas quitté ses lèvres. Même sérieux le jeune homme semblait dans un autre univers, tiens un autre univers, ça lui fait penser à la petite merveille qu’il a dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 13:21

Les explications de ce scientifique commençaient à le faire tourner en bourrique et une pointe d’agacement commença à monter en lui. Pourquoi il ne pouvait pas l’assommer, lui faire comprendre qui était le maitre ici ? Il cacha son râle, ainsi que sa frustration d’entendre les délires de ce jeune homme. Il a encore beaucoup à apprendre sur le monde qui l’entoure. Ainsi, il va essayer de parler calmement avec lui.
 
« Je vais te répondre, mon jeune ami … Mais il est vrai que mon discours a du t’induire en erreur. Je ne suis pas contre ce qui n’est pas rationnel. Après tout, notre devoir est de faire comprendre aux gens le non rationnel tu ne crois pas ? Dois je te parler de Galilée ? Après tout, sa découverte sur la Terre était considéré comme Non rationnel à l’époque, et puis … la suite nous la connaissons. Notre travail est de faire découvrir des choses aux gens ! Des choses que tu ne peux pas réaliser ici … »
 
Il tourna autour de Rayne, ne souhaitant pas qu’il l’observe ainsi de haut. Il prit une marche assez lente, prenant tout son temps pour faire plusieurs tours autour du jeune homme tout en lui adressant ses paroles.
 
« Tu es ici à fabriquer des armes … Alors que tu pourrais explorer le monde, découvrir des choses nouvelles et le faire savoir au monde entier … Oui tu as deviné mon cher, je suis là pour toi, pas pour tes armes ou quoi que ce soit, bien que j’aurai aimé regarder une des inventions de l’un des plus grands génies de cette Terre. Une curiosité de scientifique, mais je m’égare surement … Je connais un endroit merveilleux où les scientifiques sont libres de réaliser ceux qu’ils veulent, où nous créons le futur pour l’humanité et partons explorer des endroits insolites, afin d’expliquer au monde entier les choses qu’il ne comprend pas … Et toi, Rayne, tu seras la personne qui leur expliquera tes découvertes, qui animera les passions … N’en as-tu pas marre de créer des armes et autres technologies pour ce genre d’armée ? Tu pourrais créer des choses qui auvent réellement la vie des hommes … »
 
Il se stoppa, observant les alentours. Il cru entendre un coup de feu puis le silence. Il fixa Rayne, il est l’heure de jouer la comédie.
 
« As-tu un endroit où nous pourrions discuter ailleurs qu’ici, j’ai l’impression que des gens mal intentionnés seront capables de nous mettre en danger. »
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 13:22

Faire comprendre aux gens le non rationnel ? Il ne put retenir un rire, c’était une façon de voir les choses, mais certaines choses irrationnelles, comme par exemple ses pouvoirs, ne peuvent pas encore être expliqués aux gens car ils ne le comprendraient pas. Et puis si c’était pour finir enfermer et ouvert de toute part pour qu’on test ses capacités, ce n’était pas un tableau des plus réjouissants.

Il se mit à tourner autour de lui, Rayne resta droit, l’observa de son œil valide et écouta son discours qui, il devait l’avouer, l’intriguait beaucoup. Alex avait touché un point sensible, Rayne ne voulait plus être ici, il voulait découvrir de nouvelles choses et ne plus être obligé de créer des armes pour des guerres qu’il trouvait futile.

Il était donc là pour le jeune homme, il le flatta à nouveau mais semblait abandonner de voir les inventions de Rayne ; il l’intrigua encore plus en lui parlant d’un endroit merveilleux où les scientifiques étaient libre de faire ce qu’ils voulaient. Ils créaient le futur pour l’humanité ? Il hocha la tête doucement, pensif, le scientifique avait touché la bonne corde pour le faire écouter et surtout l’intéressé.

Il entendit un coup de feu et releva la tête dans cette direction, les paroles d’Alex le surprirent et il recula d’un pas afin d’être face à lui, il écouta le silence quelques instants, cherchant des cris ou d’autres coups de feu qui auraient pu lui mettre un peu plus la puce à l’oreille. Finalement il regarda son nouveau compagnon.


« La base est bien surveillé, et ce n’est pas ce coin-là qui serait attaqué ; les habitations ne sont jamais attaqués, c’est toujours là-bas qu’ils vont. Les hommes ont tous le même désir, devenir plus puissant, possédé ce qui fait de toi le plus puissant, le plus riche. A croire qu’ils n’ont que ce but futile dans la vie. »

Il soupira doucement, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas été aussi sérieux avec quelqu’un, même si ce n’était que quelques minutes.

« Tu as touché juste Alex, je ne veux plus créer des armes et autres technologies pour des guerres futiles qui n’ont pas d’autres buts que des intérêts égoïstes, mais je n’ai jamais pu partir d’ici alors j’ai continué pour qu’il ne lui arrive rien. »

‘Toujours protéger ce qui est cher à ton cœur’, il se souvenait de ses paroles comme si c’était hier qu’il lui avait dit. Finalement il regarda Alex de son ton toujours calme, presque trop calme d’ailleurs pour quelqu’un qui a entendu des coups de feu sur sa base.

« Serais-tu en danger ? Aurais-tu peur de personnes qui seraient là pour toi ? »

Il entendit un léger bruit de sabot et aperçut dans l’ombre une crinière blonde qu’il ne pouvait que reconnaître. L’animal le fixa de son regard doux puis tourna la tête vers Alex et coucha les oreilles. Il resta à sa place dans l’ombre et ne bougeait pas ; Rayne l’observa du coin de l’œil et reposa son regard sur Alex, cacherait-il quelque chose qui ne plaisait pas à son ami ?
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 13:23

La manière dont le jeune homme parlait l’intriguer au plus haut point. Il se demandait comment un être aussi intelligent que ce gamin a pu se retrouver réellement enfermé sans avoir eu cette volonté de s’enfuir par lui-même. Mais il avait touché juste, Rayne voulait avant tout partir d’ici. Et Gaïa sera sa destination finale, il faut maintenant l’amadouer dans le bon sens du poil. Un sourire se dessinait derrière son masque, il sentait que cette mission ne durerait pas très longtemps.
 
Le jeune homme lui demanda s’il était en danger, s’ils avaient peur de personnes qui pourraient être à sa poursuite. Ce coup de feu pouvait provenir de deux sources : soit une patrouille non infecté se trouvait dans les parages et les insectes n’ont pas eu le temps de prendre le contrôle de ces humains, soit des agents du HWI seraient dans les parages. Faisons d’une pierre deux coups alors. Mais la présence du cheval l’intrigua : les animaux reconnaissent facilement sa véritable nature.
 
« Malheureusement, comme toute personne qui se bat pour la science, je suis pourchassé par des fanatiques qui refusent d’afficher aux monde entiers l’existence de choses que les gens appellent naturellement « Mystères ou Cryptides ». Ceux sont des êtres cupides, enfermant des gens dans une cité souterraine et leur privant de libertés, des parias et pires malfrats que cette terre n’ait jamais connus. Ils font équipe avec des tueurs en séries, des assassins et ont même des contacts dans le milieu du grand banditisme pour empêcher des gens tel que moi ou ceux qui collaborent avec moi de révéler au monde entier la vérité. »
 
Il posa sa main sur l’épaule de Rayne, le regardant droit dans les yeux.
 
« Rayne, je te connais à peine mais tu es quelqu’un à l’intellect des plus impressionnants, ce serait une perte si ces gens du HWI venait à s’en prendre à toi. Nous devons nous cacher le temps que j’appelle des amis à moi qui viendront nous aider. Et je dois dire que … »
 
Il regarda le cheval, souriant en voyant ce genre de bestioles. Avec un peu de modification, il pourrait générer de futures minions centaures ou des chevaux de l’enfer. Ce nom semble si pacifique d’ailleurs, il va s’amuser dans le futur.
 
« … tu as un ravissant compagnon à quatre pattes. Il ne faudrait pas qu’il lui arrive malheur, je m’en voudrais que tu perdes un si bon ami à cause des ses assassins du HWI. Alors, je me permets de répéter ma question, as-tu un endroit où nous serions en sécurité. Et puis, si je parle avec une voix si calme, c’est que plus rien ne me fait réellement peur … La seconde guerre mondiale a été une terrible épreuve et rend les hommes plus forts contre ce genre d’individus. Mais j’aimerais ne pas mourir alors qu’il me reste tant de choses à offrir à l’humanité. »
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 14:52

Il avait déjà entendu parler de gens trop terre-à-terre pour vouloir croire aux mythes et légendes, pour eux seule la science était source de vérité et le reste n'était que des mensonges inventés par des humains qui voulaient faire parler d'eux. Ces gens réfutaient toute forme de magie ou de choses mystérieuses et poursuivais parfois les personnes qui encourageaient ces mythes. Il était donc potentiellement probable et logique qu'il ai ce genre de personne à ses trousses si ce qu'il disait était vrai.

Une cité souterraine ? Il fut légèrement étonné, jamais il n'avait entendu parler de personnes assez puissante pour brimer à ce point les gens de leurs libertés, il resta légèrement méfiant, préférant attendre et peut-être un jour découvrir leurs existences de ses propres yeux ; les rumeurs étaient tellement facile à modifier et manipuler ...

Le HWI ... Il garderait ce nom en tête pour plus tard, mais bizarrement il doutait trouver des informations. Il senti l'étalon se raidir et taper du sabot alors que le scientifique avait posé sa main sur son épaule ; Rayne maintenu son regard tout en réfléchissant, un endroit où se cacher autres que chez lui, un endroit assez vaste pour pouvoir agir si le besoin s'en faisait sentir ... L'entrepôt abandonné !

Il tourna la tête vers son compagnon à quatre pattes et hocha la tête doucement, Alex sans le savoir avait vu juste, Rayne ferait tout pour protéger son ami, il ne ... Il ne tenait pas à le perdre une seconde fois. Il hocha la tête doucement, il y avait un endroit où ils seraient tranquilles puisque tout le monde l'avait oublié ou n'osait plus y aller. Il eut un léger sourire amusé, le scientifique avait un ego sacrément surdimensionné, il avait déjà eu affaire à ce genre de personnes mais n'y prenait attention.


« Suis-moi. »

Il se dirigea de son pas lent et tranquille aux travers des rues, si le scientifique prêtait attention il pouvait remarquer un léger boitement alors que le jeune homme marchait en silence. L’étalon se décida à les suivre, son regard était posé sur Alex et il gardait quelques mètres de distances entre les hommes et lui. Rayne fit attention de se placer à la droite de son nouveau compagnon afin de pouvoir le voir.

Ils marchèrent ainsi plusieurs longues minutes dans le silence le plus complet et arrivèrent devant un vieil entrepôt abandonné, Rayne poussa une porte doucement et pénétra l’intérieur de la bâtisse ; une partie du toit n’était plus et la plupart des fenêtres étaient cassées ; la lune éclairait l’intérieur du bâtiment et permettait d’apercevoir quelques caisses éparpillées ici et là.


« C’est un vieil entrepôt abandonné, ils ont tout transféré dans les nouveaux bâtiments mais n’ont jamais eu le courage de le détruire, après tout c’est tellement fatiguant de faire quelque chose de physique n’est-ce pas ? Certaines personnes ont un poil dans la main plus grand que la surface de la terre, ce qui logiquement serait impossible mais l’expression est bien donnée. »

Il alla se placer contre une caisse, à moitié debout à moitié assis afin de laisser son corps se reposer un peu, il avait passé une bonne partie de la journée debout et n’avait pas l’habitude de faire des balades nocturnes ainsi le soir. Spirit pénétra le bâtiment et se mit dans l’ombre avant de s’asseoir tel un chien, le scientifique eut un léger sourire.

« Enfin ici on sera tranquille, le bâtiment menace de s’effondrer à tout moment alors personne ne vient plus ici ; même les enfants ont interdiction d’y entrer. On sera donc tranquille mais pas forcément plus en sécurité, après tous des traqueurs comme tu dis si bien pourrais aisément nous remarquer, ce n’est pas non plus le bâtiment le plus au point technologiquement, c’est même le pire. Enfin. »

Il laissa un léger silence s’installer et observait Alex, légèrement curieux du comportement de l’homme.

« Ne prend pas la peine d’appeler quelqu’un, je me permets de te rappeler que je n’ai pas encore accepté de vous rejoindre ; après tout je ne connais pas grand-chose sur l’organisation pour laquelle tu travails, ni sur toi. Et je prends rarement des décisions aussi rapide, enfin sauf le jour où j’ai décidé de devenir un scientifique mais les circonstances étaient bien différentes, chaque circonstance est différente ; c’est d’ailleurs ce qui fait la beauté de certaines décisions mais aussi l’intérêt de la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 16:03

Bon, la première étape du plan était parfait. Il allait enfin l’emmener dans un endroit où le HWI ne pourrait pas le repérer facilement. Il allait enfin pouvoir plus facilement l’amadouer ou, dans le cas contraire, le paralyser et l’endormir pour faciliter le transport du cerveau.  Ainsi, il marcha tranquillement en compagnie de Rayne tout en jetant de temps en temps un regard derrière lui. Ce cheval semblait avoir une conscience un peu étrange à son gout. Et, à cause de sa présence et du fait qu’il est épié par Rayne, il ne pouvait pas tenter quoi que ce soit sur la route. Il remarqua cependant le pas lourd de Rayne, boitant. Et bah, voilà une chose qu’il ignorait et, pourtant, il l’avait quelque peu suivi. Il est bien content de remplacer les éléments défectueux de son corps quand il en a le besoin. Et puis, il faut dire que sa respiration n’est pas non plus un grand signe de son état de santé.
 
Un entrepôt abandonné, le bâtiment était presque en train de leur tomber dessus au vu l’état de celui-ci. Il fixa les alentours, pas de personnes dans le coin. Il écouta attentivement la description de l’endroit par le jeune homme. Il avait pas tord, parfois l’être humain est tellement fainéant qu’il reporte des actions simples jusqu’à ce que celle-ci en devienne dangereuse. Il l’observa en silence tandis que le jeune homme s’installait contre une caisse. Son corps était lent, comment pourrait il échapper au HWI s’il devait marcher avec lui ? Il sortit un appareil de communication et transmetteur. Il commença a tapoter dessus avant de se faire interrompre par Rayne. Il n’avait pas encore choisit de les rejoindre et il le savait, il n’est pas bête pour tomber dans un simple piège. Il demanda juste grâce à ce clavier à ce que des soldats se rendent a quelques mètres de sa position actuel pour les couvrir si le HWI était dans le coin.
 
« Je le sais mon cher, je ne faisais que signaler ma position à une équipe qui pourra nous conduire. C’est un gage de sécurité … Vois tu, si je viens à tomber, ils savent où venir me chercher. Un peu militaire cette façon de procéder je te l’accorde mais à cause de ses assassins et tueurs du HWI, nous avons été obligés de réagir en prenant un petit coté militaire. »
 
Il s’installa à coté de Rayne restant debout car la familiarité n’est pas son fort.
 
« J’ai remarqué que tu boitais … Pourtant, quand je t’ai suivi un peu plus tôt dans la soirée, je ne l’avais pas remarqué … Est-ce la fatigue ? Un grave souci de santé ? Pardonne moi pour ma curiosité mais j’aimerais en savoir un peu plus sur toi, mon supérieur m’a donné quelques informations sur toi et m’a demandé de te rencontrer afin de voir si tu pouvais justement te joindre à nous … »
 
Il remarqua d’ailleurs qu’il n’avait pas présenté Gaïa encore. Il se devait de le faire.
 

« Mais avant que tu ne me répondes, si tu en as l’envie, je vais te parler de notre association. Je suis un membre de Gaïa, une organisation pacifique qui souhaite prouver au monde entier l’existence des créatures et phénomènes paranormaux. Bien évidemment, quand nous trouvons quelques choses, nous laissons les scientifiques l’annoncer à la télévision, évitant ainsi de nous faire connaitre. Nous aimons rester discret, la télé et la radio n’est vraiment pas notre fort. J’ai été recruté par mon supérieur après la seconde guerre mondiale, il m’a proposé de me racheter de mes crimes et, ensemble, nous prouvons au monde entier que les créatures existent, que les dieux et anciennes légendes ne sont pas que des fables racontés par des prêtres et que la magie existe. Nous cherchons a faire le bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 19:31

Un gage de sécurité … Rayne jeta un œil sur Spirit et eut un léger soupire, rien n’aurait pu les protéger ce jour-là, et ce manque de sécurité avait coûté la vie à Hakkaï, parfois il y songeait, ce posant des questions et cherchant dans son esprit torturé un moyen qui aurait pu ce jour-là lui éviter la mort, mais malheureusement il était bien trop tard et il remerciait encore le destin de lui avoir fait croiser de nouveau le chemin de son ami. A présent il faisait tout pour le protéger, et il le ferait toujours.

Il le regarda s’approcher et fut légèrement surpris de ses paroles, il l’avait suivi ? Pourquoi ne pas l’avoir abordé plus tôt ? Il comprenait mieux pourquoi son ami à quatre pattes restait méfiant, quelque chose au fond de lui lui dictait de rester sur ses gardes. Son supérieur, il était donc surveillé par cette organisation ? Décidemment certaines choses étaient bien étrange, il n’eut pas le temps de lui répondre qu’il en su enfin plus sur Gaïa.

Pourquoi vouloir absolument prouver l’existence des créatures et phénomènes paranormaux ? Après tout ils pouvaient juste les protéger, cela serait une bonne chose pour commencer, après ils avaient sûrement leur raison.

Ainsi il y croyait dur comme fer et souhaitait les protéger ? Peut-être que … Il regarda l’étalon, sentait sa désapprobation dans son regard. Et pourtant Rayne avait décidé de placer une légère confiance en cet être étrange, il savait qu’il prenait des risques mais après tout, Alex était venu à lui alors, il pouvait peut-être lui en confié un peu plus sur lui.

Il aimait le fait de cette discrétion et de faire le bien, il sentait un intérêt grandir pour cette cause.
Il soupira doucement, un air sérieux apparut sur son visage ce qui était presque étrange. Il se redressa et fit quelques pas, il leva la tête vers la lune avec un sourire mystérieux et se retourna vers Lex.


« Votre quête est bien noble, cela faisait longtemps que personne ne m’avait parlé de but qui ne soit pas égoïste ou empli de haine et de guerre. »

Il ferma les yeux quelques instants et respira doucement.

« Je suis souvent fatigué le soir, j’ai un souci de santé qui ne peut être soigné puisque quelque chose détruit mon pauvre corps … Et ce quelque chose est indissociable de moi … »

Il senti la curiosité de son nouveau compagnon grandir, il eut un sourire en ouvrant les yeux et disparut sous ses yeux. En un mouvement il se retrouva à quelques centimètres d’Alex, puis à l’autre bout de l’entrepôt et enfin à la place qu’il occupait une seconde auparavant. Il eut un léger rire à sa stupeur et laissa un dôme de lumière se former tout autour de lui, il regarda la lumière avec un sourire.

« C’est incroyable ce que la lumière peut être belle et à la fois si destructrice. »

Il laissa la magie se dissipé doucement et la lumière de la lune fut bientôt la seule à les éclairer.
Spirit qui avait bougé entre temps s’approcha de lui et Rayne s’accrocha à sa crinière, le souffle court. Il retourna au côté d’Alex et s’assit sur une caisse ; l’étalon s’écarta de lui et plongea son regard dans celui du scientifique, faisant voir une méfiance presque … Humaine. Il secoua la tête en s’ébrouant et retourna dans l’ombre, les observant toujours.

Rayne posa son œil valide sur le scientifique avec un léger sourire, observant ses réactions et attendant son retour quand à cette magie qui avait élu habitation au fond de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 21:28

Vous savez, parfois, il y a des jours avec et d’autres fois des jours sans. Et aujourd’hui, on peut dire que ce jour est excellent pour Lex et pour l’organisation de Gaïa. Rayne trouvait la quête fictive de Gaïa noble. Il avait raison de ne pas promouvoir le coté militaire. Il sentait l’excitation monter quand il vit son imbécile de Rayne se confier à lui. Peut importe sa réponse, il l’oubliera très vite mais cela n’était qu’une manière de marquer des points.
 
Mais la plus belle des surprises fut cette capacité que les rapports n’indiquaient pas. Il disparut sous ses yeux, il se téléporta derrière lui puis à l’autre bout du hangar et, enfin, il revient à sa position. De plus, un dôme de lumière se forma autour de lui. Lex essaya tant bien que mal de cacher sa stupeur mais, au fond, cette découverte était magique. En effet cette lumière pouvait être belle : avec elle, il pourrait vaincre tout ses démons du HWI. Et peut être même détruire ce démon qui a sauvé Alessa de ses griffes.
 
La lumière de la lune reprit son droit alors que celle du jeune scientifique magicien se dissipait. Il allait s’approcher au moment où le cheval vient s’occuper du jeune homme. Rayne s’installa sur une chaise, le souffle court. Ainsi, ce pouvoir l’épuise, sa phrase avait donc un véritable sens. Il fut aussi étrangement surpris de voir que ce cheval avait un comportement presque … humain ? Et bien, la chasse aura été bonne ce soir.
 
Il s’approcha lentement du jeune homme, évitant les rayon de la lune pour ne pas montrer son visage plus que difforme. Il remit bien sa capuche, cachant ses yeux et son visage dans la pénombre.
 
« Et bien … Au final, tu y crois comme nous à ces êtres et pouvoirs. C’est une aubaine même ! Peut être qu’ensemble, on trouvera un moyen de canaliser ses pouvoirs et t’aider à ce que ceux-ci ne te tue pas à petit feu … »
 
Il se rapprochait, plaçant une main derrière son dos. Son gant était prêt pour la prochaine analyse. Une injection de flot des âmes combiné à une prise de sang pour choper l’adn de l’humain. Cela devrait être suffisant.
 
« En tout cas, je suis heureux de pouvoir te dire que tu es le bienvenue à Gaïa … »
 
Le hasard faisait bien les choses. Des nuages menaçant commencèrent à couvrir la lune et le tonnerre se mit à gronder. Un vent de traitrise ? Certainement, l’objectif changeait si Rayne était une erreur de la nature : dans ce cas, il se doit de le paralyser et de l’endormir. Alors qu’un éclair montra le visage menaçant de Lex, il fit un mouvement rapide vers le scientifique dans le but de procéder à son injection.
 

« … En tant que déchet ! »
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 22:21

Alex semblait presque subjugué par le pouvoir, il s’approcha lentement de lui et Rayne eut un léger sourire amusé, il venait de faire quelque chose pour laquelle Hakkaï lui aurait bien tapé sur les doigts, après tout toutes les personnes qui étaient au courant étaient … Mortes. Mais cela n’avait plus aucune importance, il sourit au discours du scientifique, canaliser ses pouvoirs ? Cela ressemblait à un doux rêve, mais il ne voulait pas y songer. Il savait dans tous les cas que les dégâts qu’il avait déjà eus étaient … Permanents. Rien ne pouvait changer le passé.

Il allait le remercier pour le bienvenue à Gaïa, au fond ça ne pouvait pas être pire qu’ici. Il leva son œil sur le ciel qui était devenu plus sombre et entendit le tonnerre grondé, il aimait bien l’orage, si puissant, si indomptable. L’éclair déchira le ciel en même temps que les paroles d’Alex, il le regarda, la surprise et la peur apparaissant sur son visage alors que le visage menaçant d’Alex était à quelques centimètres du sien, le bras levé.

Il eut le temps d’apercevoir le gant couvert de seringue se diriger vers lui, un hennissement strident le sortie de sa torpeur et il senti son esprit se déchirer alors qu’une boule de lumière se formait en un instant autour de lui, repoussant le scientifique et l’envoyant voler dans des caisses. Rayne se releva doucement, le corps tremblant et fit quelques pas en direction d’Alex. Il repéra un liquide étrange qui coulait d’une seringue et sorti une fiole de sa poche, il préleva le liquide et senti Spirit le tirer par la manche.

Il se redressa et soupira avant de courir vers la sortie de l’entrepôt, il continua à un rythme trop soutenu pour lui pendant quelques mètres et s’effondra contre une porte, il sorti une clé et l’ouvrit. Il regarda l’appartement, le cœur battant à vive allure. Il ne pouvait pas rester là, cet Alex lui avait menti, ils ne protégeaient pas les créatures, au contraire ! Il avait été intéressé par le scientifique qu’il était, mais à présent il traquait la magie qu’il avait !

Il glissa dans un sac quelques vêtements, la fameuse fiole et le peu de nourriture que contenait sa cuisine. Spirit lui jeta dans les bras une trousse de secours et il acquiesça, oui c’était le plus important. Il ouvrit un placard et prit son pistolet de rechange ainsi que quelques gadgets qui traînaient pas là, il avait lui aussi quelques petites choses cachées, après tout il n’allait pas laisser tous ses jouets au gouvernement allemand.

Il ouvrit la porte doucement une fois l’appartement vidé de ses affaires personnelles, qui se résumaient à un sac. Il laissa la clé sur un meuble et ouvrit la porte doucement, personne ; il sorti dans la rue et avança dans une ruelle adjacente, l’étalon le suivi doucement ; Rayne était épuisé, il ne pourrait pas fuir longtemps.

Il aperçut un garde au loin et allait l’appeler quand il entendit un bruit, il se cacha dans l’ombre et observa la scène improbable qui se déroulait sous ses yeux, un autre garde était apparu et questionnait le premier sur sa position. Celui-ci ne répondit pas et lui tira dessus, il étouffa un hoquet de stupeur et le regarda s’éloigner, il baissa les yeux au ciel, surpris. Et puis un détail le percuta, les yeux de l’homme était étrange, trop étrange … Et si ? Impossible, on ne pouvait pas contrôler les esprits ainsi, enfin …

Il continua sa route, évitant le chemin des gardes et se camouflant dans l’ombre autant que possible, il fallait qu’il leur échappe sinon c’était la dissection assurée pour lui. Il regarda l’étalon et posa sa main sur son chanfrein.


« Je veux que tu fuis de là, galope, galope le plus loin possible mon ami ; il le faut, tu sais très bien que je ne pourrais pas te suivre, va chercher de l’aide, tu l'as vu aussi bien que moi, on ne pourra pas trouver de l'aide à l'intérieur de la base et il est hors de question que je pénètre le complexe, s'il était possible que je désactive tous les pièges ce que je doute fortement ; ils ne doivent pas t'avoir, ils ne doivent pas avoir la technologie ici, je m'en sortirais, tu me connais bien ; ils ne m'auront pas sans que je me batte ; alors file ! »

L’étalon secoua d’abord la tête et finalement après un coup sur sa croupe parti au galop. Il écouta les sabots de l’animal et entendit des cris, et puis plus rien. Spirit avait réussi à franchir une porte et n’était plus là ; il poussa un léger soupir de soulagement et reprit son air sérieux, il fallait qu’il trouve un moyen de fuir à son tour.

Il s’engouffra dans une autre ruelle et finit par s’adosser contre un mur, son corps refusant de faire un pas de plus. Il sentait son corps tout entier bouillir et retenu un cri de douleur alors qu’il touchait le bas de son dos ; il ne parviendrait pas à fuir, pas sans un coup de main. Il aperçut une échelle pas loin et puisa dans ses dernières forces pour monter sur un des toits. Il s’adossa dans l’ombre, caché à la vue de tous et attendit, tentant de reprendre des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Sam 25 Juil 2015 - 22:59

Un peu de musique pour l'ambiance



Une boule de lumière se forma entre lui et sa proie. Cela eu pour effet d’envoyer notre scientifique valdinguer contre des caisses. Le temps de se redresser, il vit que le jeune homme s’était permit de prélever du flot des âmes et se mit à s’enfuir. Un handicapé qui courre, c’est comme si on demandait à un léopard de chasser un escargot. Il est temps de le suivre mais avant, il prit le temps de contacter son unité au loin. Il est l’heure de passer en chasse.
 
« La mission a changé. Le scientifique est une aberration, vous avez le droit de tirer a vue mais n’endommager pas la tête ! »
 
Il fixa son gant. Les seringues étaient HS. Il se devait de les changer pour pouvoir pratiquer de nouvelles opérations. Il tient à avoir l’ADN du jeune homme. Son pouvoir serait très utile pour la suite. Il retourna petit à petit dans la ville, croisant au passage des soldats non corrompu. Il les regarda, lança sur eux un puissant gaz qui les tua de terreurs.
 
« Pauvres petites choses … »
 
Il se retrouva dans les rues de cette base aménagé. Il tomba sur deux de ses gardes, sans pour autant voir Rayne installé en haut de l’une des maisons.
 
« Chef ! Quels sont vos ordres ? »
« Trouvez le scientifique … Eliminez le peu de civils et de soldats non corrompus … tirez à vu mais ne touchez pas sa tête ! Elle est bien trop précieuse … »
« Bien chef ! »
 
Alors que les soldats retournèrent à leurs objectifs, Lex leva sa tête vers les toits. Aurait-il pu se sauver par les hauteurs ? Il était forcément dans la base sinon on lui aurait informé de sa disparition. Il doit donc déployer son nouvel atout. Il se mit à parler une langue inconnu, le langage dit des minions. Avec celui-ci, il contrôle ses sbires sans le moindre souci. Et l’adversaire ne peut comprendre ces paroles. Une ombre surgit alors, deux yeux blancs et une bouche apparurent sur le mur en face.
 
« *Trouve moi le scientifique … Mange ses jambes si tu le veux … * »
 

Et l’ombre disparut, une tache noire avançait à travers les ruelles et commençait à se répandre sur les murs, cherchant sa cible. Lex resta immobile, il écouta le silence qui régnait ici entre deux coups de tonnerres. Cette chasse allait l’amuser, cela ne fait aucun doute. 
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 0:04

Il entendit des voix plus bas et se redressa légèrement, éliminez les civils et les soldats non corrompus ? Alors il ne s’était pas trompé … Il était tombé sur un malade, et toute la base était en danger, il poussa un léger soupire en sentant une larme couler sur sa joue, il avait juste voulu … Pouvoir accorder sa confiance en quelqu’un, avoir quelqu’un qui le comprenne et l’aide. Et à la place il avait eu ce fou qui maintenant voulait le tuer mais récupérer sa tête … Il se demanda s’il ne valait pas mieux se faire exploser le cerveau, au moins personne n’aurait ses connaissances …

Il ne comprenait pas son langage, mais il se doutait que cela ne voulait rien dire de bon pour lui. Il resta contre son mur et bougea doucement une jambe, ces quelques minutes de répit lui avait permis de reprendre un peu le contrôle de son corps, mais il ne pourrait pas rester ainsi longtemps. Il lui fallait trouver une solution au plus vite. Il regarda dans son sac, il avait quelques armes qui pourraient l’aider mais pas grand-chose … Et cela signifiait tirer sur d’anciens alliés …

Il rangea les armes dans ses poches et en accrocha deux à sa ceinture, cela serait plus pratique. Il se redressa doucement et vit Lex en bas du bâtiment, il resta dans l’ombre et regarda autour de lui, l’avantage de cette vieille ville c’est que les toits étaient très rapprochés au niveau des ruelles. Il prit son élan et sauta sur un autre toit pour s’éloigner de Rayne, il retomba doucement en soupirant légèrement, cette fuite allait lui coûter beaucoup …

Il allait sauter sur un autre toit quand il vit deux yeux blancs surgirent de l’ombre suivit de crocs et de griffes. Il bondit en arrière et eut le réflexe de sortir son arme, le coup parti et l’ombre se prit une balle de lumière dans l’épaule ; elle se stoppa en poussant un cri de fureur et de douleur, sûrement peu habitué a ce qu’un coup la touche ainsi. Il profita de la stupeur de la créature pour se relever et sauter sur un autre toit complètement découvert, pas d’ombre pour se cacher mais pas d’ombre pour qu’elle se cache.

Il entendit du bruit en bas, forcément son coup avait alerté les autres … Il les regarda courir dans les rues en cherchant l’origine du coup de feu et en vit deux designer les toits. L’un d’entre eux s’apprêtait à monter à l’échelle, il dégoupilla une grenade et la laissa tomber dans la ruelle où 4 gardes étaient rassemblés, lorsque celle-ci toucha le sol une lumière vive illumina la ruelle, il se protégea les yeux et les rouvrit quelques secondes après ; les 4 hommes étaient paralysés, et ce pour plusieurs heures. Il hocha la tête doucement, ça c’était fait.

Il se redressa et prit de l’élan avant de sauter sur un autre toit, il loupa son atterrissage, il allait se redresser quand il senti des crocs s’enfoncer dans sa jambe, il aperçut l’ombre qui lui avait bondit dessus, profitant de sa chute et il réprima un cri ; il devait tenir, sa vue se brouilla légèrement alors qu’un dôme de lumière l’engloba et repoussa la créature, cette dernière, brûlée, s’enfonça dans les ombres afin d’avertir son maître.

Il prit une bande dans son sac et la serra sur la blessure afin de stopper l’hémorragie et surtout de pouvoir s’appuyer dessus. Il regarda le prochain toit, et serra les dents avant de prendre son élan. Il n’arriva pas au second toit et passa au travers de caisses qui avaient été stockés dans une ruelle ; il reprit son souffle doucement, écoutant les bruits de la rue mais n’entendant rien de très proche.

Il tenta de se lever mais réaliser qu’il arrivait à bout, il devait prendre quelques minutes. Il leva son arme, prêt à tirer si quelqu’un arrivait.


Dernière édition par Rayne le Dim 26 Juil 2015 - 0:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 0:51

Il marchait lentement, observant les quelques cris de terreurs d’hommes et de femmes se faisant abattre comme des cafards par ses soldats. Les insectes en eux commençaient à avoir faim et il sentait que la propagation allait être des plus fortes et des plus intéressantes. Un coup de feu et les cris de la créature lui firent comprendre que celle-ci avait repéré notre petit handicapé. Il s’avança lentement, pensif, tandis que quatre soldats se dépêchèrent d’aller chercher le jeune homme.
 
Il se sentait confiant, il observa les soldats tourner dans un coin et vit un très beau flash. Il eut le temps de se couvrir les yeux. Le cerveau de Rayne était vraiment formidable.  Il se doutait que cette arme ne devait pas être mortelle mais bon, les insectes ont fait un assez bon boulot dans les cerveaux de ces gars là. Il était temps de s’approcher de son objectif. Et un nouveau silence le fit douter de la nouvelle position du jeune homme. Il resta ainsi, silencieux alors que la pluie commençait à tomber sur ce camp. Puis l’ombre vient le chercher : sa gueule ensanglanté lui montrait qu’il avait mordu le jeune homme. Mais la lumière de celui-ci lui avait fait du mal.
 
« *Retourne dans le véhicule et va dans ta cuve de soin, montre moi où il est avant* »
 
L’ombre lui indiqua le chemin et, lentement, il se rapprocha de Rayne. Il le vit en train de lever son arme, comme si son état lui permettait de se défendre. Il avança lentement dans la ruelle, sa nouvelle seringue de flot des âmes était prête pour faire de Rayne une véritable larve. Mais rien de mieux qu’un rappel sur la condition de cafard qu’il a.
 
« Rayne … Rayne … Tu aurais été un si bon collègue … Pourquoi as-tu cette même chose que les créatures stupides qui peuplent cette Terre ? Tu n’es au final rien d’autre qu’une aberration de la nature, une personne que l’on oubliera … »
 
Il était devant le jeune homme, debout dans la pénombre. Un éclair illumina le visage difforme de notre scientifique gaïen. Ses dents montraient le sourire de victoire devant sa victime.
 
« Tu as été courageux … Admirable … Et je dois t’avouer une chose … Tu me ressemblais dans ma jeunesse sur l’aspect des sciences … Mais, hélas … »
 
Il s’agenouilla après avoir donné un coup de pied au niveau des cotes de notre handicapé.
 
« … Tu n’es pas humain, tu es trop différent pour vivre … Et je me dois de te montrer la vérité … »
 

Il planta son gant dans le torse de Rayne, injectant une quantité importante du flot des âmes alors que la foudre venait zébrer le ciel et que la pluie fut des plus importantes. Il se redressa, regardant sa victime subir de terribles cauchemars ou, dans le meilleur des cas, mourir. 
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 1:25

Il aperçut de son œil le scientifique s’approcher, il serra les dents en tentant de se relever mais n’y parvint pas, il tira une balle de lumière mais celle-ci ne fit qu’effleurer son adversaire, sa vue se brouillait et il peinait à rester éveillé. Il sentait chaque parcelle de son corps le déchirer et étouffa un cri de douleur alors qu’il tirait une nouvelle fois, la balle allant s’enfoncer dans un mur au loin. Il senti la douleur lancinante dans son corps comme s’il s’était tiré dessus et son bras retomba lentement sur son corps.

Il leva son regard sur le scientifique, plein de haine et de colère d’avoir été ainsi trahit, manipulé. Un si bon collègue ? Plutôt mourir que de devenir son collègue et d’asservir les autres créatures ! Il voulut lui crier qu’il n’avait pas choisi ça, que la magie s’était emparé de son corps sans qu’il ne comprenne pourquoi mais aucun son ne sorti de sa bouche.

Un éclair illumina le sourire de victoire d’Alex, Rayne serra les dents en tentant une dernière fois de se relever mais un coup de pied au niveau de ses côtes le fit retomber dans les caisses. Il ne voulait pas lui ressembler, il ne pouvait pas ressembler à cet être empli de perfidie et de mensonge !

Pas humain ? Comme s’il ne le savait pas, mais comment pouvait-il juger s’il pouvait vivre ou non ? Il voulut le repousser mais ne put retenir un cri qui résonna dans la ville entière alors que le gant d’Alex s’enfonçait dans son torse. Il senti sa respiration se couper et eut un râle de douleur alors que son ennemi se redressait, victorieux.

Il ne ressentait plus la pluie sur son corps, ni n’entendait les éclairs qui déchiraient le ciel. Tout devint noirceur et douleur, son corps rejetait la substance qu’on venait de lui injecter et il se tordit de douleur en hurlant ; du sang coula doucement de la commissure de ses lèvres.

Il avait l’impression que son corps allait se déchirer, son esprit plongea dans un univers noir où il se voyait, créant des abominations sous les ordres d’Alex, réduit à ses moindres désirs comme un simple chien alors que Spirit gisait à ses pieds, mort. Son esprit cherchait une issu à ses songes douloureux et alors qu’il pensait être sorti de cette torture il aperçut son père viser Hakkaï, il ne pouvait pas courir, il ne pouvait pas hurler et ne pouvait que regarder le corps de son ami chuter, encore et encore.

Alors que son esprit se tordait dans des souvenirs et un avenir douloureux son corps n’en menait pas plus large, il se tordait dans tous les sens les yeux grand ouvert ; du sang coulait à présent de ses derniers comme s’il pleurait le liquide rouge, sa mèche de cheveux retiré on pouvait apercevoir que son second œil était blanc brumeux et qu'une cicatrice ternissait la pupille ; il poussait parfois des cris de douleurs à vous glacer le sang.

Son corps se tordait dans tous les sens alors qu’il rayonnait légèrement, comme pour se protéger d’une menace qu’il ne pouvait pas voir. Soudainement un rayon quitta son corps et percuta un mur, provoquant un nouveau râle de douleur. Un autre rayon effleura la joue d’Alex qui semblait jubiler de ce spectacle.

Peut-être était-ce la douleur de son propre pouvoir, mais toujours est-il que Rayne senti son esprit revenir à la réalité qui au final était presque plus douloureuses que les songes dans lesquels il avait été plongé. La douleur lui coupa le souffle et il tenta de se repérer, il était encore dans la ruelle, un éclair zébra le ciel et lui montra le scientifique plus loin.


« A … Lex … ! »

Sa voix n’était plus qu’un râle alors qu’il tenta de se relever, les yeux emplis de haine. Son corps ne lui répondait plus, il sentait ses forces le quitter et son cœur ralentir. Allait-il finit sa vie aussi ? Il pensa soudainement à Spirit dehors, seul, il ne pouvait pas l’abandonner, il …

Soudainement alors qu’un éclair zébrait le ciel le jeune homme poussa un nouveau cri de douleur qui se répercuta dans toutes les ruelles de la ville ; plusieurs rayons de lumière sortirent soudainement de son corps qui se souleva légèrement avant de retomber, la respiration faible ; la plupart des rayons frappèrent des murs, faisant chuter quelques pierres mais l’un d’entre eux frappa Lex ce qui le fit avoir un léger sourire.

Le rayonnement autour de son corps s’amplifia alors que de temps en temps des balles de lumière apparaissaient et s’envolaient dans tous les sens ; le jeune homme peinait à rester éveillé et ne contrôlait plus son corps, que lui avait injecté Alex ? Il avait l’impression que son corps allait puiser ses dernières forces sans qu’il puisse l’arrêter …
Revenir en haut Aller en bas
Bellami Delamort

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 11:51

[SUITE DE CE SUJET : LA BAS ! ]


Les vacances s’étaient terminé et, contre tout attente, voilà qu’on le charge d’une mission en compagnie de sa belle. L’objectif est simple : selon des traqueurs de l’ombres, Gaïa aurait pour projet de s’approcher de Rayne, un scientifique très doué dans ce qu’il fait. En épluchant le dossier, il découvre que celui-ci aurait un cheval et qu’il réside dans une base allemande recluse et protégé par les meilleurs soldats possibles. Son nom apparait sur des rapports d’armes top secrète que l’Allemagne fabrique pour l’armée de l’union européenne. Bien évidemment, elle doit s’en garder quelques une sous le coude dans un cas d’éclatement de l’alliance Européenne. Il se souvient de la discussion avec Aïsael, elle ne voulait pas retourner en mission, mais le fait que Gaïa soit impliqué l’avait motivé à aller sauver ce scientifique.
 
Avant de partir, Bellami du montrer à sa belle une pièce de son passé. Sa salle d’entrainement. Il était un peu rouillé mais, lors de son combat contre Hélias, il vit que ses réflexes étaient toujours présents. Il mit sa tenue qu’il utilisait dans le passé quand il partait en mission. Un long manteau noir, une cagoule recouvrant parfaitement son visage, des lunettes d’aviateur posé au niveau de ses yeux pour se rendre un peu plus humains et, surtout, deux 9mm, deux mitrailleuse, une mitrailleuse lourde et les munitions qui vont avec. On ne sait jamais. Il avait rassuré sa belle, lui promettant qu’il l’a protegerait toujours et qu’il comprenait aussi que cette tenue le changeait mais l’heure était à u sauvetage et si Gaïa était là, il devait être armé.
 
Le voyage fut assez rapide pour se rendre jusqu’en Allemagne, mais alors se reperer dans la foret noire, c’est une autre paire de manche. Mais ils furent néanmoins attiré par … Un cheval seul ? Bellami essaya de s’approcher de lui mais ce fut Aïsael qui su calmer la créature. Elle réussit à accorder sa confiance, forçant Bellami d’ailleurs à lui montrer son vrai visage pour que le cheval accepte. Une fois en confiance, le cheval leur montra le chemin. Bellami remit son masque et ils arrivèrent devant la base.
 
Beaucoup de soldats, et au vue de certains bruits, les soldats ne faisaient plus leurs boulots correctement. Bellami chargea ses 9mms et demanda à Aïsael d’attendre ici avec le cheval. Il se dirigea vers les deux gardes, parlant un allemand approximatif en se présentant comme un soldat britannique en mission pour la reine. Le soldat avait des yeux verts luisants et ne le laissa pas finir sa phrase avant de le mettre en joue et d’essayer de le tuer. Bellami eut le reflexe de saisir l’arme du soldat et de l’assommer avec la crosse de son pistolet. Cependant, alors qu’il n’avait pas tiré, il vit le crane du soldat subir une malformation et exploser. Du liquide vert en sortait ainsi que le cadavre d’un insecte. Gaïa … Vraiment des psychopathes.
 
Il fit un signe à Aïsael et au dadou de le rejoindre.
 
« Bon … Comme on pouvait s’en douter, ils sont là. Tu évites les combats d’accord ? Si un de leurs lieutenants est ici, j’engagerai le combat et toi, tu mets Rayne à l’abri. »
 
Ils se dirigèrent ensuite vers un cri strident retentissant dans la base. Au vue de la réaction du cheval, c’était Rayne. Il le suivit en compagnie d’Aïsael, courant le plus vite possible. Un deuxième cri de Rayne leur montra la direction, ainsi que de nombreux rayons de lumières. L’un d’entre eux se dirigea vers eux et Bellami eut le temps de plaquer Aïsael au sol pour l’éviter.
 
Il fixa la ruelle, il vit alors un homme en capuche qui semblait attendre que Rayne meure. Il pensa tout haut :
 
« Merde ! Rayne a était infecté par le flot ! Tu crois que tu peux le guérir ? »

Il n’attendit pas la réponse et esquiva les rayons avant de vider son chargeur sur le scientifique maboule. Il se rapprocha de lui, l’engageant dans un combat en attendant qu’Aïsael s’occupe de Rayne. Il espère qu’elle pourra fuir avec le cheval et le scientifique, il trouvera un moyen de les rejoindre.
 
« Lex Rawling … »
 

Il sortit son deuxième 9mm, il sait que les balles de feront que le ralentir mais il garde un atout dans sa manche pour contrer le scientifique. 


Dernière édition par Bellami Delamort le Dim 2 Aoû 2015 - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://thegamingdead.blogspot.fr/
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 13:09

Ils s’étaient à peine reposer de leur voyage de retour que quelqu’un venait avec un dossier de mission au Gaming Dead, Aïsael le regarda et prit le dossier en ne comprenant pas trop pourquoi on leur assignait une mission, elle ne voulait pas y retourner … Mais là c’était tout autre, Gaïa avait pour projet de s’approcher d’un scientifique très doué qui travaillait pour une base allemande, Bellami lui expliquait que ce genre d’armes top secrètes servaient dans le cas de guerre, pouvant tuer des millions de personnes.

Si Gaïa venait à prendre ce scientifique dans ses mailles qui pouvaient dire ce qu’il pouvait faire avec de telles armes sur les créatures … Et elle avait un mauvais pressentiment au vue des méthodes de recrutement des gaïens. Elle accepta donc d’accompagner Bellami, bien que le médecin lui ait encore recommandé de faire attention.

Elle fut surprise devant la salle d’entraînement de Bellami et son regard s’obscurci devant sa préparation, ils allaient rencontrer à nouveau des gaïens … Elle observa sa nouvelle tenue et hocha la tête doucement, comprenant son choix ; elle eut un léger sourire, sachant qu’il la protégerait, mais elle ferait de même. Ils étaient une équipe, et ce genre de mot était très important face à Gaïa.

Le voyage fut rapide, une fois en forêt Aïsael enleva le parchemin qui camouflait son apparence et s’étira les ailes ; il faisait nuit noire et il était dur de se repérer. Soudainement un étalon apparut, il était en sueur et semblait avoir parcouru des kilomètres au galop, il hennissait désespérément et la jeune ange s’approcha doucement ; elle fredonna pour calmer l’animal et le caressa doucement.

Il correspondait à la description du dossier, mais si lui était ici alors … Rayne ?! Elle lui murmura doucement qu’ils étaient venus pour aider Rayne, qu’ils savaient, peu à peu l’animal se détendit et elle perçu une lueur d’espoir dans son regard, elle trouva étrange cette attitude presque humaine mais n’ajouta rien, demandant juste à Bellami de retirer son masque. L’étalon fut surpris mais tapa du sabot doucement et s’éloigna au petit trot en hennissant.

Ils le suivirent en courant, la base au finale n’était pas très loin mais beaucoup de soldats un peu perdus … La jeune ange se stoppa et le laissa aller parler … Non se faire tirer dessus par un soldat. Elle le rejoignit rapidement, hors de question de le laisser seul face à ces brutes épaisses. Elle observa le liquide vert sur le sol et l’insecte, alors Gaïa avait pris le contrôle de la base.

Elle hocha la tête doucement, mais faillit protester, pourtant devant son regard elle ne put pas, elle savait qu’il voulait la protéger et qu’elle serait presque une gêne dans ses pattes. Ils entendirent un cri strident qui lui glaça le sang et l’étalon s’éloigna au galop dans cette direction en poussant un puissant hennissement, elle regarda Bellami et ensuite ils le suivirent.

Un deuxième cri leur confirma la position du jeune homme, étaient-ils entrain de le torturer ? Arrivaient-ils trop tard ? Elle accéléra la cadence et fut soudainement plaqué au sol par Bellami, elle eut le temps d’apercevoir un rayon de lumière foncer dans un mur et regarda en direction de la ruelle, ce n’était pas mentionné ça dans le dossier !

Ils débouchèrent dans la ruelle et Aïsael regarda horrifié l’homme qui semblait mourir sur le sol, un autre homme était debout, un éclair illumina son visage et elle put voir un rictus mauvais sur ce dernier, il attendait qu’il meurt ? Elle regarda Bellami, le flot ? Elle tenta de se souvenir de l’hôpital, Bellami leur en avait parlé comme d’une drogue, oui une drogue qui fait perdre la raison et qui détruit … Elle ne savait pas si elle pouvait le soigner, mais elle pouvait essayer.

Elle attendit quelques instants qu’il détourne l’attention de ... Lex ? Le scientifique qui avait blessé Alessa, qui avait voulu Iruga … Elle les observa face à face et senti le cheval lui pousser doucement l’épaule, elle jurerait avoir vu une larme couler de son œil d’ailleurs.

Elle se dirigea au côté de l’homme au sol, elle évita un rayon lumineux mais ne put éviter une balle qui lui frôla la joue ; elle soupira, il semblait s’être créer une défense impénétrable, pourtant à juger par l’attitude de son compagnon à quatre pattes ce n’avaient pas l’air d’être bon signe, elle tenta de poser ses mains sur le corps du jeune homme et fut repousser, elle poussa un cri en retombant au sol et se redressa.

Elle regarda Bellami inquiète, comment pouvait-elle le soigner alors qu’il refusait d’être touché. Elle vit cependant le regard du jeune homme qui la fixait, elle se rapprocha sans le toucher et plongea son regard dans le sien.

« Rayne, Rayne écoutez-moi, nous sommes là pour vous aider, je vous en prie vous devez vous calmer, vous devez vous apaiser pour que je puisse vous soigner, il faut qu’on vous sorte de là, vous êtes en danger. »

Elle continua ainsi à lui parler doucement, l’étalon était venue à ses côtés et prêtant à peine attention aux balles de lumière qui le frôlaient, elle en évita une autre en restant à ses côtés, le regard décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 15:08

Le scientifique était en train d’agoniser. Un doux chant dans les oreilles de Lex Rawling. Il pu d’ailleurs observer les spasmes du petit. Les pires cauchemars lui venaient devant le regard des plus stoïques de Lex. Il vit d’ailleurs que le jeune homme n’avait plus qu’un œil valide, quel déchet. Comment un si bon cerveau peut se trouver dans un corps misérable. Il se retourna, observant les éclairs. Quelle belle nuit. Cependant, quelque chose l’intrigua. Le corps de Rayne semblait perdre le contrôle de son pouvoir et des rayons sortaient de son corps. Il eut d’ailleurs la mauvaise surprise de se prendre un rayon de lumière dans le bide, le projetant contre un carton. Maudit gamin ! Il est temps d’achever ce petit jeunot. Il évita quelques rayons avant de subir … une pluie d’un chargeur de 9mm.
 
 Il fixa le nouveau intervenant, enfin les nouveaux. Un gars dans une tenue intégrale, une femme avec des ailes et le cheval. La pluie devenait des plus importantes et les stupides balles de cet humain ne lui feraient rien du tout. Le HWI le prenait il vraiment pour un simple humain simple à vaincre. Et, surtout, celui-ci connaissait son nom. A croire qu’Alessa a donné des infos sur lui. Un rictus se dessina sur notre scientifique, évitant les rayons. Il devait se débarrasser rapidement de ces gêneurs.
 
« Nous n’avons pas été présenté … »
 
Il fit craquer sa main équipé de son gant. Le flot des âmes était revenu dans la fiole et il allait pouvoir faire souffrir cet humain. Il est peut être temps de lui montré ce qu’il vaut au combat. Il avança vite vers le soldat masqué et le saisit par la gorge avant de le plaquer contre le mur. Il ricanna, fixant le petit soldat suffoquer alors qu’il tentait maladroitement de viser notre scientifique. Il se mangea un rayon de Rayne qui le fit raler, perdant quelques peu son équilibre. Il devait vite achever le soldat, l’ange ne posera pas de problèmes.
 
« Pauvres créatures, vous ne valez rien … »
 

Et il injecta le flot des âmes dans le cou de Bellami, observant avec attention la réaction du soldat humain. Mais quelque chose clochait, il le sentait et son regard se durcit, observant la réaction du squelette alors qu’il entendait l’ange parler à Rayne.
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 15:49

Des voix … Ce n’était pas des voix qu’il connaissait, et pourtant il semblait connaître son nom. Le flot … Oui la drogue, il poussa un gémissement alors qu’il entendait des bruits de pistolet, un combat semblait s’engager entre un homme et Lex ... Alex … ? Il ferma les yeux quelques secondes, il lui avait même menti sur son nom, au fond il ne lui avait pas menti, il le considérait vraiment comme un déchet.

Elle senti quelqu’un tenter de percer son dôme de lumière, la magie repoussa l’intrus et il ouvrit les yeux doucement, posant son regard sur sa gauche. Ce n’était pas un intrus mais une intruse, il senti son cœur faire un bond, une ange ? Etait-il mort ? Ou alors c’était bientôt sa mort et elle était là pour l’emmener au royaume des cieux, il ne pensait pas finir ainsi sa vie.

Il mit un certain temps avant que son esprit puisse comprendre les paroles, mais petit à petit il assimila quelques détails, quelques informations. Ils étaient donc contre Alex, ou Lex peut importait son nom ; et ils étaient là pour l’aider. Il secoua la tête doucement, il ne voulait pas qu’on l’aide, il ne voulait pas mettre quelqu’un en danger ; soudainement il entendit un hennissement et aperçut Spirit au côté de l’ange.


« Spi … rit … ? »

Il était revenu mais pourquoi ? Il reposa son regard sur cette ange qui tentait de le calmer, il les avait amené ici ? Alors il pouvait leur faire confiance … Un nouveau rayon alla percuter le scientifique qui tenait son adversaire par la gorge, il ne pouvait pas faire confiance, la confiance ne valait rien et ensuite venait la trahison.

Et puis la lumière cessa brusquement, les balles s’évaporèrent et il ferma les yeux doucement, il ressentait la pluie qui percutait sa peau, la douleur lancinante de chacune des parcelles de son corps, et son cœur qui semblait ralentir. Tout autour lui semblait plus clair, il se retourna sur le côté en toussant, quelques gouttes de sang tombèrent sur le sol alors qu’il tentait de se redresser.

Il rouvrit les yeux et poussa un râle de douleur en retombant lourdement, son corps ne voulait plus se lever, il ne répondait plus. Il frappe violemment du poing sur le sol, furieux contre lui-même de cette erreur qu’il avait commise, furieux contre Lex qui l’avait délibérément trompé, furieux contre cette magie qui bouffait son corps et qui ne lui permettait même pas de se défendre.

Il senti une main se poser sur son épaule et la repoussa d’un geste brusque, retombant sur le dos contre une caisse, il eut un rictus de douleur et réussit à voir que l’ange s’était rapproché, c’était elle qui cherchait à le toucher. Il la fixa, méfiant, et senti le nez de l’étalon repousser son bras contre son torse, comme pour lui faire comprendre de la laisser faire.

Il finit par soupirer et ferma les yeux, à bout de force.


Revenir en haut Aller en bas
Bellami Delamort

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 16:21

Le scientifique de Gaïa était bien plus rapide qu’il ne le pensait. Il arrivait a peine à le viser et le voici qu’il le saisit comme une vulgaire poupée. En même temps, ce type a su tenir tête à un démon, comment un squelette pourrait espérer le vaincre ? Mais grâce à sa tenue, le scientifique ne sait pas à qui il a affaire et, naturellement, pensant qu’il avait en face de lui un être de chairs, il planta son gant dans les cotes de Bellami. Il simula un cri, puis resta silencieux et regarda le scientifique en rigolant.
 
« Raté ! »
 
Un bon coup de pied dans le torse fit lâcher prise le scientifique et il tira dans ses genoux, reperant une faille dans sa tenue. Le fait de voir le scientifique chuter le rassura et il recula légèrement, changeant son arme pour la mitrailleuse lourde. Il fixa Aïsael, le cheval et Rayne. Il faut vraiment qu’il se mette en route pour s’enfuir. Il regarda le dadou.
 
« Hey le poney ? Tu crois que tu emmener les deux sur ton dos ? T’inquiète pas je cours vite. »
 
Il retourna sur le scientifique, il semblait s’être injecté quelque chose qui le fit se redresser. Il commença à tirer sur lui. Les balles, bien plus lourde, le feront ralentir et permettra à la troupe de s’enfuir. Il faut vraiment qu’il gagne un maximum de temps pour sauver le scientifique … et surtout sa belle.
 
« Aïsael, sauve-toi maintenant ! Je te suis ne t’inquiète pas ! »
 

Il repensait à son plan. Il n’avait pas vu de véhicules mais vu les dégâts qu’il a subit, le scientifique ne pourra pas forcément courir. Le seul danger potentiel est l’arrivée de gardes manipulés par le gaïen mais ils seraient arrivés depuis un moment au vu du boucan. Quand il vit qu’Aïsael était prête à partir avec Rayne, il jeta une grenade aveuglante après avoir donné une claque au cul du cheval. Pas le choix, il ne faut pas qu’Aïsael et Rayne voit cela. Le flash lui donna quelques secondes, il se mit à courir pour les rattraper, gardant son arme en main au cas où il sentait la présence de Lex. 
Revenir en haut Aller en bas
http://thegamingdead.blogspot.fr/
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 17:15

La lumière s’estompa soudainement, elle le regarda se retourner sur le côté et cracher du sang, mais alors qu’elle voulait poser sa main sur lui afin de l’aider il la repoussa ; il était plein de méfiance et de souffrance, elle soupira en jetant un coup d’œil vers Lex et Bellami, tout ceci était de la faute du scientifique, mais s’il ne la laissa pas le toucher elle ne pourrait rien faire et il … Il allait y passer.

Alors qu’il fermait les yeux et qu’elle sentait son esprit s’éteindre elle le prit dans ses bras et ferma les yeux, elle devait réussir à libérer son pouvoir, une légère couche de glace se forma autour d’eux pour former le cocon protecteur et la lueur émana enfin de son corps ; elle rouvrit les yeux en sentant la respiration de Rayne devenir plus stable et laissa la glace repartir avec un sourire.

Elle jeta un œil sur Bellami puis sur Spirit qui s’était couché à côté d’elle, elle hocha la tête et usa de toute sa force afin de soulever Rayne qui pesait un poids phénoménal alors qu’il était dans les vapes. Elle le mit sur le dos de l’étalon et grimpa derrière lui afin de le tenir ; elle se tourna vers Bellami pour lui dire qu’ils ne partiraient pas s’en lui mais soudainement Spirit parti au galop alors que le squelette jeta une grenade aveuglante.

Elle gela les 3 soldats qui voulurent les stopper et quelques minutes plus tard ils étaient en dehors de la ville fortifiée. Elle se laissa tomber au sol et couru quelques mètres en direction de la ville.

« Bellami … »

Elle senti son cœur se déchirer, mais elle ne pouvait pas y retourner. Elle se retourna vers Rayne alors que Spirit hennissait doucement et elle prit le sac que poussa l’étalon, elle trouva une trousse de secours et regarda Rayne, elle n’était pas sûre que quelque chose pouvait le soigner. Elle remarqua alors du sang sur ses vêtements et retira son tee-shirt.

Elle eut un hoquet de stupeur devant l’ampleur des dégâts, comme si les rayons le perforaient avant l’attaque … Elle nettoya le sang doucement, désinfecta les blessures et banda ses plaies. Une fois finit elle soupira doucement et alla se nettoyer les mains, elle entendit du bruit et aperçut 4 soldats gaïens qui courraient dans leur direction.

Elle regardait Rayne, au vue des blessures elle ne pouvait pas reprendre une course effrénée, et le cheval semblait épuisé. Elle respiration doucement et se retourna vers les hommes qui arrivaient, elle le protègerait jusqu’au retour de Bellami. Elle plaça ses mains au sol et deux pics de glace embrochèrent deux hommes.

Elle se redressa et créa un bouclier de glace afin de parer les tirs qui venaient dans sa direction. Elle se tourna vers celui de gauche afin de lui lancer de la glace et le geler ; il évita son attaque et elle aperçut Bellami au loin, elle eut un sourire dans le combat en le sachant sauf et réussit finalement à geler le soldat.

Le dernier s’était caché derrière un arbre et quand il la vit concentré sur son collègue décida de lui sauter dessus afin de lui enfoncer la lame dans la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 17:48

Ce soldat du HWI est vraiment étrange. Il n’a pas subit les effets du flot des âmes ? Dans son incrédulité devant cette situation, le soldat lui envoya un bon coup dans le visage et commença à le canarder à nouveau. Il se sentait comme une proie incapable de réagir. Il lui a tiré deux balles dans les genoux, se retrouvant accroupi. Il se dirigea vers l’ange, commença à lui parler tout en le tenant en jouc. Il savait qu’il ne pouvait rien faire face à Lex, il ne faisait que gagner du temps. Ainsi, il était temps à Lex de se soigner. Une injection furtive de flot modifié lui redonna l’usage de ses jambes et il se dirigea lentement vers le groupe avant de … de recevoir une grenade aveuglante.
 
Ses yeux, devenu si sensibles, mirent un certain temps avant de s’en remettre. Ils avaient réussi à s’enfuir. Il se mit en chasse et vit au loin le cheval et le soldat qui courrait moins vite. Il le fixa, hurlant et ordonna a des soldats de le suivre. Maintenant, l’objectif est clair ! Tuer le HWI. Et il s’avança avant d’entendre un rapport.
 
« Monsieur ! Vous devez rentrer à Gaïa immédiatement, annulez la mission ! »
 
Il grogna et répondit à l’appel. L’avantage est tout de même gagné. La base est sous le contrôle de Gaïa et ils pourront, une fois les défenses désactivées, s’emparer de toutes les créations que l’on peut trouver ici. Puis, contre toute attente, le batiment des scientifiques explosa sous ses yeux. Un hélico de l’armée allemande a reçu l’ordre d’abattre le batiment suite à une alerte lancée par un soldat non corrompu. Quelle journée de merde au final, il se depecha de rejoindre son véhicule, pestant contre cet échec.
 

[Fin du RP pour Lex]
Revenir en haut Aller en bas
Rayne

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   Dim 26 Juil 2015 - 18:35

Il sentait une douce chaleur gagner son corps, ce n’était pas destructeur comme son pouvoir, au contraire c’était doux et agréable ; comme lorsque quelqu’un vous prendre dans ses bras pour vous réconforter après une mauvaise nouvelle. Il senti peu à peu la douleur s’estomper et son esprit s’apaiser, ce n’était pas encore un repos complet mais ça y ressemblait.

Quelqu’un l’avait déposé sur le dos de Spirit, et se tenait derrière lui dans cette course effrénée. C’était incroyable d’être à la fois dans un sommeil profond et en même temps de tout ressentir comme s’il était entrain de réellement vivre les évènements qui se passaient autour de lui. Il laissa son esprit dérivé alors que la course ralentissait.

Il revit Hakkaï soigner ses blessures alors qu’il venait de se blesser à nouveau en entraînement, son ami avait toujours un regard grave dans ces moment-là et Rayne dédramatisait tout d’un revers de main, il n’avait pas conscience du danger que cela pouvait représenter pour lui. Il laissa son esprit ressortir doucement de ces songes alors que quelque chose, ou quelqu’un, tapait sa tête contre son épaule.

Le retour à la réalité fut plus dur que prévu, étant donné qu’un coup de tête du cheval lui secoua les méninges et le peu de pensées claires qu’il pouvait avoir. Il ouvrit les yeux et le regarda, surprit. Il remua doucement chacun des muscles de son corps et constata qu’il pouvait à peu près bouger, comme si quelqu’un l’avait soigné, mais pas naturellement.

Il se redressa doucement et n’eut pas le temps de saisir grand-chose que l’étalon le poussait fortement en hennissant, il crut lire une lueur de panique dans ses yeux et suivi son regard.

Déjà il n’avait pas rêvé, il y avait bien une ange sur les lieux. Et elle se battait, il remarqua les trois hommes au sol, un autre qui courrait vers eux mais qui ne semblait pas agressif donc potentiellement un allié. Enfin un non-ennemi. Et le dernier qui s’apprêtait à faire un trou dans la poitrine de sa sauveuse.

Il se redressa difficilement et pesta contre son corps en lambeau, et pourtant il se sentait ressourcer. Encore. Bref ce n’était pas le moment de se poser des questions, en 1 seconde il fut à côté de l’ange, il la colla contre lui et leva son bras en défense alors qu’un dôme d’énergie se formait autour d’eux ; repoussant l’homme qui chuta au sol. Rayne dégaina son arme et la balle lumineuse alla se loger entre les deux yeux.

Il laissa mollement son bras retomber et lâcha l’ange en reculant de quelques pas, il rangea son arme et se laissa tomber assis au sol ; il poussa un grand soupire en regardant la voûte étoilée, il avait vraiment cru ce soir y rester. L’étalon secoua doucement sa crinière et rejoignit le petit groupe en s’ébrouant doucement.

Il eut alors un léger rire, l’air mi-sérieux, mi-dépité, mi-amusé.


« C’est le comble quand même, des années que je suis ici à leur créer des armes plus sophistiquées les unes que les autres et c’est seulement maintenant que ce dingue tente de m’embarquer. Allez et en plus laissez-moi deviné, vous êtes du HWI hein, après tout ça serait fort à parié puisqu’il semblait agacé et légèrement peureux. Et puis voilà que je parle à nouveau à des inconnus, ça ne me réussit pas les inconnus, ne faire confiance à personne, et moi qui croyais que tout ce que mon père m’avait dit était bon à jeter, au final il avait bien raison de ne faire confiance à personne. »

Spirit hennit doucement et se coucha non loin de lui, voyant pertinemment que le jeune homme venait de franchir une limite.


« Après tout ce n’était peut-être qu’un rêve, une sorte de songe où la douleur paraissait réelle ; c’est fort possible, je vais me réveiller au milieu des produits dangereux qui m’auront grillé quelques neurones et la vie reprendra son cours, je serais à nouveau le gentil scientifique de l’armée qui répond à tous leurs besoins … Au final c’est mieux que d’être un déchet pour ce fou furieux. Enfin au début techniquement parlant il n’était pas furieux, juste étrange, il est devenu fou quand il a découvert ce que j’étais, qu’est-ce que j’y peux-moi si cette merde à décider d’élire domicile en moi hein ? Et depuis quand on peut prétexter que quelqu’un n’est pas humain à cause de ça. »

Il marqua une pause, remarquant subitement qu’il n’était pas vraiment seul. Il posa son regard, usé par le temps malgré son jeune âge, sur les deux personnes. Une explosion le fit sursauter et il se redressa, un hélicoptère repartait aussi vite qu’il était arrivé alors qu’au loin la base brûlait. Il retomba à genoux, les mains au sol et senti son esprit se déchirer.

« Il fallait s’y attendre, et encore ça n’a pas été très rapide ; maintenant je n’ai plus rien du tout, plus de base où être. Ah bah si j’oubliais, j’ai Gaïa ! »

Il fut pris d’une quinte de toux et regarda le sang dans sa main, il soupira et se rassit tranquillement au sol, son œil empli d’une nouvelle tristesse qu’il n’avait pas ressenti depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre]Scientifique barge à la recherche d'un nouveau boulot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le mouvement Lavalas à la recherche d'un nouveau leadership
» Jeune première en recherche d'un nouveau maître.
» Un nouveau départ [Hoheinhem Van]
» Bagarre au réfectoire [Libre, venez vous défouler !]
» Event n°1 - A la recherche des fruits du démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haunted Walks Co. :: ALLEMAGNE-