AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Libre] Le monde change ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: [Libre] Le monde change ...   Jeu 25 Juin 2015 - 22:08

[Suite au rp : Ici]




Le jeune homme regarda le train partir en se mordant légèrement la lèvre, il venait d’abandonner une mission, il venait de quitter ouvertement le HWI, il allait être poursuivit, il allait avoir des ennuis, il ne reverrait plus ses amis, il …

Secouant la tête avec vigueur il fronça les sourcils, non ! Peu importait les conséquences de son acte, il devait partir pour se ressourcer, pour découvrir qui il était. Et puis le HWI lui cachait quelque chose, une partie de ses souvenirs, et ça ce n’était pas rien ! Il était frustré de ne pas savoir la vérité, et en colère qu’on la lui cache ; ils croyaient quoi ? Qu’il allait accepter bien gentiment qu’il lui manque plusieurs semaines de souvenirs ?

Il se mit alors en route, vers où ? Il ne savait pas. Il irait là où ses pas l’emmèneraient, peut-être trouverait’ il quelque chose qui lui dira ce qu’il est, et ce pour quoi il est fait. En tout cas pour le moment il voulait juste s’éloigner du HWI, prendre un peu de distance et voir si on le suivait. Il prit souvent le train, traversa beaucoup de villes aux multiples visages ; il ne trouva sa place nulle part, alors à chaque fois il choisissait au hasard une autre ville dans le monde et continuait.

Il ne parvenait pas à se trouver une place quelque part, il y avait toujours quelque chose qui l’empêchait de reste, et finalement il se remettait en route, toujours un peu plus dépité de ne pas savoir où poser son sac et son esprit, peu à peu il se calma, personne ne semblait le traquer, personne ne semblait se soucier de lui.
Alors il continua à voyager.

C’est ainsi qu’il apprit progressivement beaucoup de langue, découvrit beaucoup de cultures et que après plusieurs semaines sur les routes, son esprit s’apaisait doucement de ce vide dans sa mémoire.
Il découvrit aussi beaucoup de métier, manifesta un vif intérêt pour les livres et les découvertes et finit par chercher quelque chose en rapport avec des domaines qu’il aimait particulièrement. C’est là qu’il tomba sur cette annonce, une annonce bien étrange et peu orthodoxe mais qui l’attira.
Elle semblait vieille, elle devait dater d’au moins plusieurs mois et pourtant elle était toujours là, peut-être qu’il restait une place pour lui là-bas.

Recherche jeunes dynamique pour fouille sur site archéologique.
Lieu : Etats-Unis
Profil : Cherche personne motivé, pas frileuse et surtout n’ayant pas peur de vivre à la dure dans une tente sur le campement. Beaucoup de mystères à découvrir et à élucider, ne pas craindre les esprits.
Les fossiles sont envoyés à un centre spécial.
Durée : Plusieurs années

Archéologie.
Voilà un métier qui pourrait bien l’intéresser !
Il relu plusieurs fois l’annonce, envoyé à un centre spécial ? Pourquoi, parce que ce n’était pas des fossiles de choses « normales » ? Il se demanda alors si le HWI n’était pas un peu lié à cette histoire.
Haussant les épaules il décida quand même de tenter sa chance.
En Amérique, terre de mystères et de légendes, une terre parfaite pour ce métier.

Il prit le premier bateau qu’il trouva pour l’Amérique, il embarqua assez rapidement et le voyage de quelques jours fut relativement bref. Le temps était clair et le clapotis des vagues autour d’eux plaisait au jeune homme, il ne souffrait nullement du voyage et prit même plaisir à voguer ainsi sur l’eau, peut-être qu’après les fouilles il chercherait un métier sur l’eau. Après tout il était libre de faire ce qu’il avait envie.

Il se demandait pourquoi il n’avait pas décider de voyager avant, toujours à suivre les autres ou à fuir selon ses souvenirs, il n’avait vraiment agi par envie, toujours de l’instinct ou de la peur.

Il ne voulait plus y songer et secoua la tête, il ne voulait pas penser à son passé maintenant, il n’en pouvait plus de retourner dans son crâne les mêmes questions, les mêmes doutes, les mêmes peurs, les mêmes secrets.
Il était temps de vivre !

Beaucoup de personnes rigolèrent quand il demanda son chemin, il entendit les mots « fou », « stupide », « histoires à dormir debout » dans le lot et haussa les épaules. Après tout peut-être que lui aussi avait été aussi fermé à ce qui sort de l’ordinaire avant de rencontre le HWI.

Il lui fallut quelques jours pour trouver le site, il n’y avait qu’un vieil homme avec un sourire étrange. Après quelques échanges le jeune homme apprit que c’était lui qui avait lancé l’annonce, mais que personne ne croyait à toutes ces légendes ou alors les gens lui disaient qu’il était aussi fou que son annonce ; alors personne n’était venu.

Il remercia le jeune homme pour sa présence mais ne voulait pas qu‘Asari travaille seul car il ne savait pas combien de temps encore il pourrait rester ; la vie ici était trop dure pour un jeune tout seul et puis au fond c’était peut-être mieux que personne ne réponde à son annonce et que les fouilles cessent là.

Prenant une profonde respiration le jeune homme regarda autour d’eux et eut un grand sourire.

« Je commence quand ? »
Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Jeu 25 Juin 2015 - 23:16

Et c’est ainsi qu’il s’installa dans une tente juste à côté du site, il commença le lendemain et adora dès les premières minutes. Très vite il découvrit pas mal de petits ossements ou des fossiles sur des créatures oubliées, mais l’était-elle réellement ? Il se demandait parfois si les créatures n’étaient pas encore en vie, mais dissimulée tout autour d’eux.

Après tout le monde lui avait appris qu’il y avait beaucoup de choses qui étaient dissimulées mais bien présente … Le HWI en était l’exemple même.

Un jour alors qu’il fouillait un coin un peu plus éloigné une drôle de créature apparut non loin, il l’aperçut de loin et ne savait pas exactement ce qu’il avait vu. Mais ce qui importait c’est qu’il l’avait aperçu, et cette petite découverte lui décrocha un sourire.

C’est sûr que retrouver des ossements ou des fossiles étaient une chose, mais Asari s’intéressait beaucoup aux créatures fantastiques qu’il y avait derrière toutes ces légendes.

Alors qu’il déjeunait quelques heures plus tard assis contre un arbre non loin de sa zone de fouille la  créature revint vers lui, c’était une espèce de … De quoi ? Bonne question. La créature était assez grande, la taille d'un grand poney il dirait. Elle était d'une jolie couleur verte pâle avec des reflets blanc et doré, l'animal avait un regard très doux et des bois blanc de cerf. Une espèce d'aura verte était constamment autour d'elle, Asari la fixa quelques instants, émerveiller par ce prince de la forêt.

Il tenta d’approcher sa main pour la toucher mais elle recula en arrière et le regarda en penchant la tête sur le côté. Il eut un sourire et montra son sandwich. La créature sorti la langue et fit un pas, on dirait qu’ils étaient deux à avoir faim ; la faim est un bon moyen de briser la glace pour faire connaissance. Il détacha un morceau de son sandwich et le lança à la créature qui attrapa le morceau rapidement.

« Eh bien, on dirait que mon sandwich te plait ! »

Et c’est ainsi que commença leur histoire, petit à petit l’animal venait plus près de lui, le regardais travailler et l’approchais pour lui et non plus que pour la nourriture. Quelques semaines plus tard le
petit être qu’Asari avait nommé Cershï passait le plus clair de son temps avec Asari, toujours fourré à côté de lui, le museau contre son épaule, il venait parfois voir ce que son ami dénichait dans le sol.

Le vieil homme avait souri et rigolé de ce nouveau compagnon, il était content pour le jeune homme et affirmait que c’était un signe de bonheur cet animal. Asari lui se contentait de lui caresser la tête en disant qu’il était content de s’être fait un ami, il ne parvint jamais à se souvenir si un jour il avait eu un véritable ami d’ailleurs …

Puis les nuits se firent un peu plus fraîche, les journées plus courte mais plus dur et la toux du vieil homme commençait à l’inquiéter sérieusement. Mais borné comme il était-il ne voulait ni voir de médecin, ni même prendre de médicaments. Une vraie tête de mule.

Alors Asari commença à travailler seul sur les différents sites de fouille, prenant un nouveau rythme pour faire ses recherches et s’occuper du vieil homme qui rouspétait à longueur de journée qu’il n’avait pas besoin de sa nounou.
Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Jeu 25 Juin 2015 - 23:20

Son ami frotta son museau contre sa joue, lui chatouillant le visage jusqu’à ce qu’enfin le jeune homme ouvre les yeux, un petit sourire aux lèvres.

« Bonjour toi, si j’ai bien compris tu veux voir le lever du soleil aujourd’hui … »

S’étirant doucement il regarda dehors par l’entrebâillement de sa tente, le soleil n’allait pas tarder mais la fraîcheur de la nuit était encore bien présente. Il ne lui fallut que quelques minutes pour être prêt et rejoindre son compagnon qui était déjà assis sur une butte, regardant le ciel.

Asari s’installa prêt de lui et ferma les yeux un instant, profitant du moment présent ; le vieux lui manquait …

Cela faisait déjà quelques semaines que la maladie et la vieillesse avait emporté son ami, celui qui lui avait tout apprit, son mentor … Les adieux furent simple et rapide, il n’y avait pas grand monde, personne ne le connaissait, il n’avait pas de famille. Il découvrit les jours qui suivi une lettre dans les affaires de l’homme qu’il voulait ranger.

Asari,
Si tu lis cette lettre c’est que je suis mort, ou que tu fouilles dans mes affaires et dans ce cas retourne tout de suite au travail petit impoli ! Si je suis mort sache que tu as fait des dernières semaines de ma vie les plus belles qui soit, tu as été le fils que je n’ai jamais eu. Ne regarde pas sans cesse dans le passé, je vois bien que des choses te travail mais tâche d’avancer un peu, même si ce n’est que d’un pas, la vie est courte mon jeune ami et il est temps que tu te relâches pour en profiter un peu, tu vas passer à côté de tout sinon …
Si tu veux rester sur le site restes-y, j’avais pris les dispositions pour que tu puisses y rester pour les fouilles ; garde mes affaires ça me fait plaisir, je n’avais pas grand-chose mais ce que j’avais je te le donne avec bon cœur. Tu es ma seule famille.
Prend soin aussi de ton ami, tu es plus souriant depuis qu’il est là ; tu as beaucoup changé en quelques semaines, c’est une bonne chose, et je pense que tu peux continuer à aller mieux si tu t’en donnes les moyens. Ne reste pas fermer sur toi-même.
Et surtout, prend soin de toi.
Le vieux

La lettre était courte et pleine de ratures, cela le fit sourire, il savait que le vieil homme n’était pas très doué en relation humaine mais au fond de lui il le considérait comme un père.
Regarder sans cesse dans le passé … Petit à petit des choses s’estompe dans sa mémoire, des choses qu’il laisse à l’oublie volontairement ; mais cette présence si forte il ne peut l’oublier et cesser de se questionner. Mais les réponses ne sont pas là, elles ne le seront jamais, elles sont au HWI.
Et il ne compte pas y retourner.

Il y a longtemps réfléchis, si ce n’était pas plus simple, mieux. Et puis petit à petit il a commencé à aimer cette vie, son compagnon d’infortune et aussi cet animal gourmand. Si le HWI n’était pas venu le chercher pour le ramener par la peau des fesses c’est qu’il n’avait pas grande importance, il ne représentait aucun danger potentiel. Et il savait qu’au fond il devait être surveillé par quelques moyens ingénieux, pour éviter qu’il n’en dise trop sur cette organisation secrète.

Mais il n’en avait jamais parlé à personne, il était malgré tout loyale à cette organisation qui l’avait sauvé de son éternel tourmente. Cela avait commencé à le guérir, et petit à petit il avait su retrouver une part de soleil en lui. Mais il n’avait pas su retrouvé sa place après cet accident … Il n’avait pas su se retrouver.

Il rouvrit les yeux en sentant son ami venir blottir sa tête contre son torse, il aimait ce petit rituel le matin. Une manière de dire bonjour à cette nouvelle journée qui commençait tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Dim 5 Juil 2015 - 1:38

Asari se redressa péniblement en s’essuyant le front, la canicule leur était tombée dessus depuis quelques jours et la chaleur devenait insupportable pour pouvoir travailler convenablement. Il regarda vers la lisière de la forêt non loin où Cershi était couchée, la tête basse, la créature souffrait encore plus que lui de cette chaleur.

Il prit une pause avant que la chaleur n’arrive à son maximum et parti chercher de l’eau à la rivière non loin pour se rafraîchir, il entendit des bruits dans les buissons et aperçut la tête du cerf qui l’avait suivi, il lui fit une caresse amical et versa un peu d’eau sur le dos de la créature qui s’ébroua, satisfaite de cette petite douche fraîche.

Il allait repartir au campement quand il s’aperçu que son ami restait figé, qu’avait-il donc vu ?
Il se dirigea dans la direction que lui indiquait ce dernier et resta stupéfait devant les ruines au cœur de la forêt, il ne les avait jamais vu ! Un sourire illumina son visage et il courut au campement chercher son matériel en chantonnant.

« Des ruines, de belles ruines »

Il retrouva Cershi à côté de l’entrée et allumant une lampe à huile pénétra à l’intérieur du temple, la créature poussa un petit cri qui n’approuvait pas son choix d’entrer mais finalement choisit de le suivre. Ce n’est que quelques mètres plus loin qu’ils regrettèrent tout deux d’être entré quand une porte mécanique se ferma brusquement derrière eux ; les empêcher de ressortir.

« Bon … Pas de panique, il doit y avoir un système pour ouvrir et sortir … »

Il commença à tâter le mur alors que Cershi avait attrapé la lampe avec l’un de ses bois, il regardait son ami faire en tapant du sabot, s’impatientant. Ils entendirent un clic dans le mur et Asari se tourna vers l’animal, tout souriant.

« Tu vois je te l’av….. »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’une trappe s’ouvrit sous leur pied et que les deux explorateurs dévalèrent un tunnel en criant. La chute fut rude et souleva un nuage de poussière, Asari se releva en toussant et en secouant la main afin de dégager la poussière qui se trouvait autour de lui et cligna des yeux.

Il faisait noir comme dans un jour, il se doutait que la lampe devait être cassée et attrapa la seconde lampe qu’il avait avec lui, il l’alluma et observa un peu où ils se trouvaient. S’approchant de Cershi il l’aida à se relever et inspecta ses pattes.

« A part quelques égratignures il n’y a rien de grave, je suis soulagé »

L’animal lui donna un coup de tête affectueux et Asari ramassa la lampe, elle pouvait encore servir malgré la chute. Il se mit à inspecter les murs autour d’eux, beaucoup de peintures de créatures qu’il ne connaissait pas, des vestiges, et des pans de murs effondrés.

Il poussa un léger soupire et regarda son ami.

« A droit ou à gauche alors ? »

Cershi s’ébroua légèrement et parti en direction de la gauche, mais ils furent vite stopper par un autre mur. Un cul de sac ; le jeune homme leva les épaules en signe de résignation et reparti dans l’autre sens en appréciant la beauté des lieux ; les couloirs étaient très grand, les peintures en très
bon état et il pouvait apercevoir que les plafonds étaient très travaillés. Il se demandait bien quel peuple avait pu créer tout cet endroit.

Il entendit alors le déclenchement d’un mécanisme et machinalement regarda au sol, Cershi avant marcher sur une petite pierre qui s’était enfoncée dans le sol. Un grand bruit suivi d’un tremblement ébranla toute la structure et les deux amis se retournèrent, du cul de sac arrivait maintenant un énorme boulet prêt à tout dévaster, et à les écraser.

« COURS ! »

Il ne fallut pas qu’il le répète deux fois pour que les deux compères dévalent le chemin, poursuivit par cette boule géante. Mais c’était quoi ce lieu ! Si accueillant au début et puis après paie ta curiosité !

Après plusieurs minutes de course folle ils aperçurent de la lumière au bout du tunnel, ils s’y précipitèrent et débouchèrent dans une grande salle pleine de statue de créature. Se collant au mur à droite et à gauche ils entendirent le bruit d’un pan de mur qui bouge puis un grand bruit mat. Asari se risqua a regarda et aperçut dans le sol une trappe qui se refermait. Tout était prévu ici …

Cershi avait déjà fait quelques pas dans la salle, regardant chaque pierre où il allait poser une patte, le spectacle était plutôt comique d’ailleurs ! Il retenu son rire et avança à son tour, observant chacune des statues, beaucoup de créatures inconnues. Etait-ce un temple dédié aux créatures ?
Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mar 7 Juil 2015 - 0:56

Il avançait prudemment, ne voulant pas encore déclencher un piège. Pourtant il était dur de différencier les pierres qui les déclenchaient que les pierres totalement inoffensives. Asari s’approcha de plus des statues, il remarqua que chacune d’entre elle avait un visage qui n’exprimait pas des sentiments bénéfiques. De la peur, de la terreur, des pleurs, de la rage … Comme ci … Il secoua la tête en regardant Cershi du coin de l’œil.
 
Il continua son chemin en mettant toujours une certaine distance entre lui et le cerf, afin de le prévenir de tout danger. Après ses observations il aimait beaucoup moins cet endroit. Les expressions continuaient à le poursuivre, serait-il dans le repère de la gorgone ? Célèbre femme aux cheveux de serpent qui transformait en pierre ses victimes.
 
Mais pourquoi que des créatures ? Etait-ce un sanctuaire pour quelque chose ? Alors qu’il continuait son chemin, perdu dans ses pensées il ne vit pas tout de suite la lumière au loin. Il redressa la tête, curieux et s’approcha doucement. Il leva une main en l’air, indiquant à Cershi de rester en retrait, l’animal ne semblait pas content et renâcla, mais au final il resta à sa place.
 
Le jeune homme n’aimait pas lui imposer des choses, leur relation était basé sur une amitié, pas sur une dominance maître – animal. Mais il ne voulait pas le mettre en danger. La lumière provenait d’une seconde salle, plus petite, où se dressait un trône recouvert de joyaux aux formes étranges. Il leva les yeux au ciel, soupirant, piège gros comme le monde, tu touches t’es mort.
 
Il se décida à faire un pas et regarda les lieux, une légère odeur de fer flottait encore dans l’air, il inspecta les murs et examina la peinture, rouge, un peu vieillit mais rouge sang. Il frissonna et ne s’attarda pas sur les murs ; en dehors du trône il y avait une table de pierre au milieu de la pièce, des brûlures magiques sur ce dernier, il les examina, curieux et commença à s’éloigner.
 
Pas une porte, rien. Comme pouvaient-ils sortir d’ici ? Il marcha alors sur quelque chose qui craqua sous son pied, il baissa les yeux et aperçut un ossement. Humain. C’était une explication plausible et logique sur le pourquoi il n’y avait pas d’humains en version statues. Mais pourquoi pour le moment il n’avait pas été attaqué ?
 
Une ombre … C’est ce Cershi voyait planait dans la salle où se trouvait son ami. Il renâclait, tapait du sabot mais rien y faisait, le jeune homme semblait perdu dans ses pensées. L’ombre se posa sur le trône et il observa Asari se retourner. Il fallait qu’ils partent, maintenant !
 
Asari n’avait vu cette ombre que lorsqu’elle s’était posé sur le trône, la première réaction de cette dernière le surpris puisqu'elle lui fit un signe 'coucou' de la main, il leva la main et y répondit, après tout ... Puis cette dernière lui sourit, dévoilant ses dents assérés et attrapa l’une des pierres, le regardant et fixant Cershi. Asari eut un éclair de lucidité qui lui traversa l’esprit et courut vers Cershi.
 
« Cache-toi ! »
 
L’éclair bleu frappa une pierre et la fit exploser en mille morceaux. Le cerf s’était échappé juste à temps. Asari jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, elle n’avait pas perdu son sourire, elle n’avait pas bougé … L’ombre prit une deuxième pierre et le visa. Asari évita les deux premiers tirs et se prit de plein fouet le 3ème dans l’épaule.
 
Alors qu’il pensait sentir son corps se transformer en pierre la douleur fut tout autre. Il avait l’impression que l’intérieur de son épaule était en feu, qu’on tentait d’arracher une partie de lui. Il eut un déclic alors que la douleur s’estompait légèrement ; il regarda le tissu, rien. En revanche lorsqu’il baissa le tissu et dévoila son épaule, une trace noire de brûlure était apparu.
 
Asari baissa les yeux, forcément, cette ombre n’aimait pas les créatures, ce n’était pas dure à comprendre ; et comme il en portait une sur lui, en lui … Il serra les dents et se redressa, un peu chancelant. C'était comme si une partie de lui venait de le quitter, dans un sens c'était le cas ...
 
L’ombre s’était levé, elle souriait toujours plus, semblait satisfaite. Il s'en doutait, après tout maintenant qu'elle avait carboniser le lézard il était à point pour le casse-croute. Asari ne prit pas le temps de savoir ce qu’elle voulait maintenant, il siffla et prit la fuite accompagné de son ami ; il fallait qu’ils trouvent un échappatoire ! Asari aperçut un trou dans le mur qu’ils avaient loupé avec la course un peu plus tôt. Il bondit dans ce dernier et se senti chuter.
 
La chute fut longue, et l’atterrissage douloureux, surtout quand une grosse créature vous tombe dessus. Cershi se redressa rapidement, affolé. Asari s’en voulait de l’avoir emmener dans un pareil piège, il fallait qu’il réfléchisse vite et bien. Il observa les alentours, par chance sa lampe était intact ; ici pas de dessin de créature sur les murs, pas de sang, pas d’ornement. Juste une galerie.
 
Il soupira et avança, dans tous les cas ils ne pouvaient pas monter, alors autant continuer, ils étaient sûrement sous le temple et avec un peu de chance ils ressortiraient dans une pièce un peu moins glauque, un peu moins dangereuse.
 
Ils débouchèrent sur une grande pièce, elle lui faisait penser à une salle de bal des palais russes. Il ne comprenait pas et observait chacun des murs de la pièce. Soudainement il entendit un bruit de pas, l’ombre ne faisait pas de bruit … Alors qui était-ce ?

Il fit un signe discret à Cershi qui se plaça derrière lui, il sorti son arme, son pistolet qu’il n’avait jamais quitté et attendit, prêt à tout pour ressortir vivant de ce lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Irina

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Ven 10 Juil 2015 - 16:46


[RP interrompu, donc pas vraiment de RP avant celui-ci...]




"Si tu parviens à le retrouver, je ferai en sorte de restaurer votre Lien. (...) Dans tout cela, tu as pris sur toi, tu as physiquement souffert. Moralement, sans doute aussi. Tu sais comme les choses fonctionnent... en échange d'une chose de valeur équitable, tu seras à même de reformer votre Lien, oui. Si tu le retrouves. Et s'il le veut - car après tout, il ne se souvient pas vraiment de toi."

C'était ainsi que tout avait (re)commencé.

Après le retour imprévu de Harald puis sa nouvelle disparition, Irina s'était de nouveau retrouvée seule.
Mais cette fois, elle avait demandé à être cryogénisée pour quelques temps. Elle si froide et distante (même si uniquement en apparence), elle n'avait pas supporté cela - pas une nouvelle fois.
Elle avait perdu Asari une première fois. 'Trouvé' Harald. Perdu. Retrouvé. Re-perdu.
Etc etc etc. Ca commençait à devenir lassant, même pour elle... et plus que cela, c'était blessant. Profondément blessant.
Les choses n'avaient-elles donc pas du tout changé depuis que l'araignée était devenue femme, devant ce Temple japonais ?

Elle soupira et embarqua dans l'avion, direction une zone de fouilles archéologique paumée dans le désert.
Il lui avait fallu pas mal de temps et de contacts avisés pour tenter de retrouver ce lieu. Et surtout, celui qui y travaillait.
Le voyage fut assez rapide (ils le sont toujours quand on dort, vous n'avez pas remarqué ?), et bientôt l'appareil atterrit. Il lui fallait à présent...
...elle soupira et secoua la tête.
Une araignée vit parfaitement dans le désert, ou quelque lieu que ce soit, et elle était seule depuis bien longtemps maintenant. Plus besoin de réserver quelque hôtel que ce soit ni quoi que ce soit du genre.

Tout était fini. Et rien ne lui assurait, au fond, que quoi que ce soit allait recommencer.

Son séjour en cryo avait duré pas mal de temps, ça oui... et le liquide, encore présent dans son organisme, avait tendance à l'endormir un petit peu. Oui, bon. Elle parvenait quasiment à dormir debout maintenant.

Puis l'air changea, l'atmosphère également.
Elle secoua encore la tête, reprenant tant bien que mal ses esprits. Où était-elle... et comment y était-elle arrivée ?
Puis elle se retourna sur elle-même et vit des traces de pas. Les siens. Bien sûr. La téléportation, ce n'était ni son rayon ni dans ses capacités.
Décidément, la cryo n'était pas vraiment adaptée pour des créatures comme elle...

Irina jeta un coup d'oeil au camp dans lequel elle se trouvait à présent - camp temporairement inhabité - fraîchement.
Des traces de présence humaine... et une autre, inconnue.
Et ses semblables étaient plutôt 'bavardes', dans le coin. Ainsi, elle ne s'était pas trompée. Mais où était-il, à présent ?
Et qu'avait-il fait, durant tout ce temps ?
Avait-il trouvé un semblant de paix intérieure ?
Avait-il...

Ah, suffisamment de questions. Il lui fallait le retrouver. Elle sentait quelque chose de 'bizarre' (à défaut d'un autre mot) au centre de l'espèce de 'forêt', pas trop loin du camp.
Des ruines...
Vu le poste 'offert' ici, pas de doute, il devait s'y être aventuré.

Elle s'enfonça prudemment dans le forêt puis parvint à une entrée des ruines... une entrée parfaite pour une araignée.
Endossant sa véritable forme, Irina commença l'exploration des lieux, entendant au loin plusieurs bruits, et sentant plusieurs présences assez proches. Ce ne fut pourtant que dans une grande salle qu'elle reprit sa forme humaine, guidée par son instinct.
Elle se montra, s'immobilisa puis dit simplement, levant calmement les mains au ciel :


"Ne tirez pas, je ne vous veux aucun mal. Mon nom est Irina. Vous allez avoir besoin de mon aide pour calmer la chose qui vous suit - car ça se rapproche. Je vous promets de vous laisser tranquille si vous le souhaitez, après cela."

Comment pouvait-elle seulement dire cela sans sourciller ?
Comment parvenait-elle à retenir le millier de questions qui la tourmentaient ?
Peut-être, simplement, parce que pour l'instant il y avait plus urgent. Mais rien que physiquement, il avait tellement changé... il y avait une nouvelle assurance dans son attitude, une nouvelle maturité, et de la passion pour ce qu'il faisait, aussi. Ce n'était plus le jeune homme perdu qu'elle avait retrouvé dans ce pays de glace et qui se méfiait de tout et tout le monde.
Tout cela s'annonçait passionnant...




Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mar 14 Juil 2015 - 20:47

Le jeune homme retenait son souffle, son esprit réfléchissant à vive allure alors que la présence se faisait plus forte, il jeta un oeil sur Cershi qui gardait la tête baissé, ce lieu n'était pas vraiment fait pour lui ... Il fronça les sourcils, il n'aurait jamais pensé qu'une ruine pareille abritait en réalité un temple avec une créature aussi puissante. Et puis c'était étrange que le vieux ne lui ai jamais rien dit, ne serait-ce que l'avertir de ces ruines ...

Elle se montra enfin, il baissa doucement son arme alors qu'elle s'était immobilisé en levant les mains au ciel. Il la baissa complètement alors qu'elle se présentait. Irina, joli nom ; il l'observait, elle avait quelque chose de mystique qu'il ne pouvait expliquer. C'était une jolie femme, la peau blême, une chevelure noire de jais et un regard envoûtant ; ce qui était sûre c'est qu'elle n'était pas humaine, et qu'il lui devait un certain respect.

Il se redressa et regarda le couloir d'où il était arrivé en murmurant doucement, un peu perdu dans ses pensées.

"Je me doute qu'elle se rapproche ... Doit pas être très heureuse que son déjeuner lui soit passé sous le nez, surtout après l'avoir cuisiner ..."

Il soupira légèrement en jetant un œil sur son épaule, ça lui faisait drôle de ne plus ressentir les griffures du petit être en cas de danger. Enfin c'était aussi un peu de sa faute il ne pouvait le nier, peut-être l'avait-il dérangé ou réveillé.
Il se ressaisit, ce n'était pas vraiment le moment de penser à ça, il y avait plus urgent. Il se tourna vers la dénommée Irina.

"Veuillez m'excuser d'avoir levé mon arme envers vous. Je me nomme Asari, et voici mon ami Cershi"

Il s'éloigna du couloir, indiquant d'un signe de tête à Cershi d'aller se mettre en retrait, le cerf ne se fit pas prier et se plaça non loin derrière Irina. Asari l'observa d'un oeil, le pelage de son ami était plus terne, tout comme son regard, il était terrifié ... Il se mordit légèrement la lèvre et d'un oeil continuait à observer les lieux mais il restait sur ses gardes.

"Un peu d'aide ne sera pas de refus en effet"

Pour calmer la chose ? Si elle pouvait faire cela il lui en serait très reconnaissant, il n'avait pas spécialement voulu la déranger dans son sommeil, de l'extérieur les ruines ne lui avaient pas laissé présager autant d'activité à l'intérieur.
Ou alors calmer sa fureur, peut-être aimait-elle simplement rester ici jusqu'à ce que des explorateurs viennent afin d'en faire son quatre-heures ... Et actuellement c'était lui qui était sur la liste pour le repas, et ce n'était pas vraiment une chose qui le réjouissait.

Il n'eut pas le temps de se placer à ses côtés qu'il sentit un courant d'air froid dans son dos et eut tout juste quelques secondes pour éviter la mâchoire qui avait voulu se refermer sur son épaule.
Pas très sympa la créature ...
Il avait bondit sur le côté, mais il sentait à présent l'hésitation de cette dernière devant la nouvelle venue. Irina semblait l'intriguée. Il se redressa mais ne fit rien, il préférait attendre, il savait que les balles ne feraient rien - si ce n'est aggravé la situation - et qu'il valait mieux qu'il la laisse agir.
Revenir en haut Aller en bas
Irina

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mer 15 Juil 2015 - 18:23




La femme araignée prit quelques instants pour finalement observer plus attentivement les alentours, toujours sur ses gardes.
L'endroit était mystique mais il y régnait également une odeur sinistre et froide. Aussi froide que la mort... ou la pierre.

Toutefois l'un peut aller avec l'autre, si l'on s'en référait à des créatures légendaires telle que Méduse, l'une des trois Gorgones. Pour la petite histoire, elle était mortelle, au lieu que ses deux soeurs, Euryale et Sthéno, n'étaient sujettes ni à la vieillesse, ni à la mort. C'était une très belle fille ; mais de tous les attraits dont elle était pourvue, elle n'avait rien de si beau que la chevelure. Une foule d'amants s'empressèrent à la rechercher en mariage. Poséidon en devint aussi amoureux, et s'étant métamorphosé en oiseau enleva Méduse, et la transporta dans un temple d'Athéna, qu'ils profanèrent ensemble.
Méduse osa disputer de la beauté avec Athéna, et se préférer à elle. La déesse en fut si irritée qu'elle changea en affreux serpents les beaux cheveux dont Méduse se glorifiait, et donna à ses yeux la force de changer en pierres tous ceux qu'elle regardait. Plusieurs sentirent les pernicieux effets de ses regards, et grand nombre de gens, autour du lac de Tritonis, furent pétrifiés.

Etait-il possible qu'une telle créature ait pu survivre ici, elle-même ou un avatar de celle-ci ?


"Je me doute qu'elle se rapproche ... Doit pas être très heureuse que son déjeuner lui soit passé sous le nez, surtout après l'avoir cuisiner... Veuillez m'excuser d'avoir levé mon arme envers vous. Je me nomme Asari, et voici mon ami Cershi"

Irina secoua la tête en souriant doucement, gardant toutefois en tête que la créature se rapprochait :

"Enchantée, et ce n'est rien. Vous n'avez pas tiré, après tout."

Il ajouta finalement, juste avant d'éviter une attaque de ladite créature :

"Un peu d'aide ne sera pas de refus en effet"

Un face à face bref.
Deux créatures mythiques, des anciens temps en tout cas, qui se regardaient sans rien faire pour le moment.
Effectivement, cette chose pouvait ressembler à une quelconque Méduse, mais elle était différente quelque part... une impression étrange que ressentait Irina la poussa à aviser ses compagnes aux alentours - encore une surprise, d'ailleurs.

Parmi elles se trouvaient plusieurs Loxosceles reclusa (dont le venin provoque la nécrose des tissus touchés ; la grande majorité des morsures de Loxosceles reclusa peut provoquer de grosses infections suivies de longues périodes de cicatrisation qui laissent de sévères cicatrices sur la peau ; dans de très rares cas, la douleur peut provoquer des vomissements, des nausées, de la fièvre, des paralysies partielles, des séquelles physiques graves ou la mort pour les plus faibles), ainsi qu'une araignée Goliath (celle qui détient le record Guiness de la plus grosse araignée au monde ; elle a deux techniques : la première consiste à libérer un nuage de poils qui atteint la bouche et les yeux de la victime, causant des larmoiements et des picotements durant plusieurs jours. Si la première technique n’a pas repoussé son prédateur, elle sort alors ses crochets long de deux centimètres et inflige de puissantes blessures).

En bref, de parfaites petits soldats.

Un signe de tête d'Irina et les Loxosceles reclusa encerclèrent silencieusement leur future proie, tissant une toile avec une extrême rapidité et dextérité, alors que l'énorme araignée, bien moins discrète, lançait sa première attaque sur le visage de la créature.
Celle-ci ne parvint pas à éviter, pour une raison qui était tout aussi inconnue que bénéfique à Irina ; profitant de l'immobilité de la 'Méduse', la jeune femme bondit sur elle et la frappa alors que les plus petites araignées l'entouraient et l'emprisonnaient de sa toile.


"Je ne sais pas ce que tu es ni pourquoi tu es là, et quelque part, je m'en fiche un peu.", dit-elle calmement à son adversaire. "Tout ce que toi tu dois savoir, maintenant, c'est que de multiples petits soldats sont prêts à t'achever si je n'ai aucune raison de les en empêcher. Sais-tu parler, au moins ?"

Allez, un peu de bon coeur dans tout ça.
Après tout, ce 'spécimen' pouvait aussi parfaitement être capturé et ramené en vie (ou non) au HWI, si elle lui donnait une bonne raison de ne pas la tuer ici et maintenant.




Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mer 15 Juil 2015 - 21:53

Il s’en serait voulu s’il avait tiré sur cette créature, surtout qu’elle était venue l’aider. Mais elle avait raison, il n’avait pas tiré, il restait maître de son arme, sinon il ne se permettra pas de la porter. Une arme dans les mains de quelqu’un qui ne la maîtrise pas est plus dévastatrice que dans les mains d’un tueur …
 
Il senti Cershi plus curieux, l’animal le poussait du bout du nez en fixant Irina et … Que faisait donc autant d’araignée ressemblée ici soudainement ? Une araignée qu’il pourrait qualifier de géante au vue de sa taille lança une attaque sur l’ombre noire, elle la toucha au visage et Irina en profita pour lui bondir dessus. Asari regardait la scène médusé, se demandant si elle n’était pas liée aux araignées.
 
L’ombre était à présent emprisonnée dans une toile, recouverte de petites araignées. Elle secouait la tête comme pour se débarrasser de quelque chose sur ses yeux et sa bouche. Asari fixait la scène sans un mot et posa son regard sur Irina qui parlait calmement à la créature. Il tourna son regard vers elle, les crocs sortis elle semblait fulminer et poussait des grognements inhumains.
 
« Rends … Moi … MA PROIE ! »
 
La voix était rauque, étrange et surtout lui glaça le sang. La créature semblait souffrir à chaque mot prononcé et cela ne faisait qu’amplifier sa rage … Il observa impuissant la créature se libéré brutalement de la toile et levé son bras, il aperçut alors la pierre briller au sein de la paume de cette dernière. Il se jeta sur Cershi afin de le plaquer au sol.
 
« Couchez-vous ! »
 
Il n’eut pas le temps de savoir si elle avait eu le temps de faire quoi que ce soit, les éclairs volaient dans tous les sens, explosant les pierres aux alentours. Il lui sembla que la créature ne visait plus personne, ou alors n’arrivait pas à viser. Quelques araignées se figèrent au sol, changées en statut de pierre … Alors que le feu d’artifice semblait cesser Asari eut juste le temps de relever la tête pour voir l’ombre fondre sur lui dans sa direction. Il évita l’attaque habilement et jeta un œil sur la salle.
 
Irina était intact, elle n’avait pas été touchée par l’attaque, Cershi non plus, l’animal se relevait doucement, les membres tremblants. Il aperçut l’araignée ‘géante’ non loin d’Irina. Il n’avait pas le temps de viser et de tirer, la créature ne lui laissait aucun répit, il se mordit la lèvre, il n’allait pas pouvoir l’éviter indéfiniment.
 
Elle restait toujours à quelques centimètres de lui, il aperçut alors des touffes sur son visage et comprit alors que celle-ci ne voyait pas. Elle devait donc se guider à l’instinct, ils avaient une opportunité pour la stopper en lui tendant un piège.
 
Il entendit un claquement de sabot venant de sa gauche, Cershi secoua la tête et désigna le milieu de la pièce. Il aperçut les reflets d’une toile fraîchement refaite et les araignées positionnées dessus. Il hocha la tête doucement, il allait devoir jouer des coudes pour envoyer cette créature dans la toile.
 
Il l’évita encore quelques fois et aperçut une ouverture. Il se propulsa en avant et percuta l’ombre, le contact était étrange, glacial. Il senti les griffes de la créature frôler son bras et fronça les sourcils, sa détermination s’étant amplifiée à la vue de la première goutte de sang. Il fallait qu’il réussisse et qu’ils stoppent cette ombre ; il se détacha d’elle quelques secondes avant l’impact. La créature atterrie au milieu de la toile et il recula d’un pas, le souffle coupé par ce contact.
 

Espérons que cette fois elle ne s’échappe pas à nouveau, le jeu du chat et de la souris, très peu pour lui …
Revenir en haut Aller en bas
Irina

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mer 15 Juil 2015 - 22:47




Après une tentative furieuse, désespérée mais principalement pathétique pour reprendre ses droits sur 'sa' proie, la Méduse ou quoi que ce fut essaya de nouveau d'attaquer.

Nul besoin du signal du jeune homme pour le démon araignée qui bondit au plafond, s'accrochant automatiquement grâce à ses membres quelque peu spéciaux. Irina regarda ensuite où se situaient l'araignée Goliath qui, comme prévu, fonça de nouveau sur sa proie et aida sans trop en être consciente Asari, qui lui s'employa du mieux qu'il put à pousser celle-ci dans la toile immense formée par les Loxosceles reclusa - sans être blessé.
Et il y parvint, comme c'était à prévoir.

Seulement, à présent, deux choses clochaient sérieusement.

La créature était encore capable de se libérer, à ce stade ; cela fut facile à régler pour Irina qui plongea d'un coup au sol, utilisant sa toile dans le sol-même pour créer une brèche et faire littéralement exploser le sol. 'Méduse' y plongea avec un glapissement furieux, tandis que la femme araignée saisissait son compagnon pour sauter un peu plus loin, en sécurité.

Le deuxième souci, c'était les présences plus que louches qu'Irina percevait au loin, et qui se rapprochaient sûrement.
Elle se doutait de leur nature, et il était juste hors de question qu'ils les voient ici - pour leur bien à tous les deux, et tant pis pour cette satanée créature, qu'elle reste où elle était.


"Asari... il nous faut fuir dès maintenant. Une organisation très peu recommandable arrive. S'ils nous voient, ils essaieront de mettre la main sur nous. Autant filer. Ils sont trop nombreux. L'autre, on la leur laisse.", dit-elle en lui tendant la main vers une sortie potentielle - un chemin à dégager.

Elle posa sa main sur les fêlures dans le mur, et l'explosa au même titre et de la même façon que la fosse improvisée pour Méduse.
Bientôt, un chemin s'ouvrit à eux, avec au loin une lumière vacillante mais signe d'espoir pour eux, avec les 'chasseurs' qu'ils s'étaient dégottés sans le vouloir.



Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mer 15 Juil 2015 - 23:50

Irina plongea rapidement au sol, créant une brèche dans le sol qui explosa littéralement. Il regarda stupéfait l'ombre tomber dedans dans un râle furieux et senti Irina le saisir pour sauter un peu plus loin en sécurité. Il siffla doucement et jeta un œil vers le trou en soupirant, c'était enfin finit. Cershi s'approcha doucement et lui donna un coup de museau dans l'épaule.

Il leva les yeux vers elle lorsqu'elle lui annonça qu'il fallait fuir. Une organisation arrivait, le HWI ? Il ne pensait pas, à moins qu'ils aient changé au point d'être très peu recommandable, et puis ce n'était pas leur genre de vouloir mettre la main sur les créatures ainsi ... 

Elle explosa le mur afin de leur créer une sortie. Il aperçut une lumière vacillante au loin, ils allaient pouvoir sortir. Cershi redressa vivement la tête et regarda vers le couloir, Asari hocha la tête, il avait comprit.

Il attrapa la main d'Irina et s'engouffra dans la brèche, courant vers la lumière. Il avait choisit de lui faire confiance et de s'enfuir avec elle. La lumière extérieure l'aveugla quelques secondes. Il aperçut Cershi débouler au galop et se jeter dans la rivière, s'ébrouant.

Il regarda les environs, il connaissait cette partie de la forêt. Mais ces hommes ou ces choses étaient-elles rapide ? Il fit un signe de tête à Cershi qui bondit hors de l'eau et s'éloigna entre les arbres. Asari réfléchit rapidement et tenant toujours la main d'Irina l'entraîna non loin de la zone de fouille.

Alors qu'ils courraient entre les arbres il perçut des voix au loin et des bruits de pas, ils se rapprochaient. Il fronça les sourcils et s'arrêta à côté d'un talus.

"Ils ne vont pas se contenter de cette ombre ..."

Simple constatation.
Il dégagea les branches qui recouvraient un drap et enleva ce dernier rapidement, une moto s'y trouvait, en parfait état.
Il sourit, elle appartenait au vieux et il l'aimait sa bécane comme il disait. Elle était imposante mais Asari l'avait déjà emprunter plusieurs fois, il n'aurait pas de soucis à la conduire une nouvelle fois. Il sauta sur la selle et enclencha le contact, l'appareil démarra et il sourit, elle fonctionnait comme au premier jour.

Il tendit la main à Irina en lui adressant un sourire.

"Fais-moi confiance"

Il l'aida à s'installer derrière lui et se penchant en avant démarra en trombe. Il aperçut quelque chose entre les arbres mais n'y prêta pas attention. Il cherchait autre chose.
Soudain il vit la traînée verte entre les arbres et sourit, c'était parfait Cershi était là, il slaloma adroitement entre les arbres afin de se placer derrière la créature qui leur montrait le chemin au travers de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Jeu 16 Juil 2015 - 10:54

Ce démon du HWI. Il le hante, il en est obsédé. Il a osé le défigurer ! Seul lui a le droit de faire ça ! Fort heureusement, et à son habitude, il su se reconstruire dans une orgie folle de saveurs humaines. Des bras, des yeux, des cordes vocales, des choses étranges sortis de nulle part. Le cadavre de quelques créatures pour compenser l’absence de foie par exemple. Que de belles choses savoureuses pour se remettre de ses émotions.
 
Et en plus, il avait un nouveau jouet ! Un cadavre de femmes décapité ! Il y a moyen de faire de belles choses avec ça. Avec l’autorisation de l’Etranger en plus de pouvoir faire plus de choses. De plus, cela fait longtemps qu’il n’avait pas taché le linceul. Si vous voyez le sous entendu d’ailleurs, nous ne rentrerons pas plus dans les détails de la reconstruction de ce cadavre.
 
Plusieurs jours étaient passés. Bien évidemment, le manque d’effectif poussa les hautes instances de Gaïa à demandé à notre Lex fraîchement reconstruit de retourner en mission. Il semblerait qu’un enquêteur du HWI aurait déserté son camp et, oh surprise, il serait sur le territoire américain. Une aubaine pour Gaïa. Ils pourraient attraper ce petit cobaye et il pourrait certainement lui prendre ses cordes vocales. A cause de ce démon, il n’avait pas eu vraiment le choix et il se retrouvait avec un vieil accent Allemand qui lui rappela son passé.
 
 
Le voyage fut des plus brefs, ils avaient horreur de ces choses. Si seulement il pouvait se téléporter. Il était accompagné non pas de cadavres vivants mais bien de quelques soldats encore conscient. Il devait pouvoir réagir et il sentait que certains hauts gradés n’avaient plus confiance en ces méthodes. Fort heureusement, il avait prévu son coup. L’un d’entre eux n’était autre que l’une de ses dernières expériences, lui ayant donné un pouvoir récemment acquis.
 
Ils tombèrent sur une zone de fouille. Un cadavre enterré le fit sourire. Quel gachi. Un mort doit être modifié et donner le meilleur de lui-même pour les autres. Enfin, personne ne comprends réellement son art. Un soldat fit appel à Lex pour montrer l’entrée d’un temple. Et bah, ils ne vont pas perdre leurs temps.
 
Un temple des plus cocasses. Etonnant que Gaïa ne l’ait pas découvert plus tôt. Il inspecta les alentours. Un temple dédié à une civilisation de créatures ? Pathétique mais intéressant à la fois. Peut être trouvera t’il quelque chose qui vaille le coup d’œil.
 
Ils arrivèrent dans une grande salle après avoir entendu une sorte d’explosion. Il n’en était pas sur mais le trou dans le mur lui fit comprendre que quelqu’un s’était enfui par là. Il s’apprêtait à s’y rendre lorsque des murmures plaintifs d’une créature le rendirent curieux. Il poussa un garde dans le trou et ordonna à deux d’entre eux de le sauver et de capturer la créature. Il avait d’autre chose à faire.
 
Il suivit le chemin fraichement construit à vive allure, accompagné de trois autres soldats. Ils arrivaient enfin …dans la foret. Il y avait l’enquêteur, une femme et … une créature inconnue ! Il lui faut !
 
« Rendez vous où vous subirez meine kolère et celle de Gaïa ! »
 
Il avait oublié son accent. Tout cela lui rappelait vraiment de mauvais films d’aventure avec le cliché des Allemands méchants. Il grommela sur lui-même et se dirigea vers sa jeep en compagnie de deux soldats tandis que le troisième semblait commencer à se préparer. Ses yeux devenaient rouges et il avait tendance à sortir de plus en plus sa langue. Celle-ci se transforma en un reptile humanoïde qui se mit en chasse, profitant de sa vitesse pour surprendre. Lex quand à lui attendait que ses deux gardes mettent le turbo, le but étant soit de rattraper le motard, soit de le tuer. Et vu l’engin qu’il a à coté de lui, il sent que les ramener en un seul morceau soit difficile. En effet, il avait un bazooka à es cotés prêt à tirer si la poursuite s’éternise. Quand au lézard, il a bien envie d’avaler goulûment la femme qui accompagne l’enquêteur.
 

Le lezard se précipita vers les aventuriers, la salive dégoulinant de sa gueule. 
Revenir en haut Aller en bas
Irina

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Ven 24 Juil 2015 - 10:14




Une moto, vraiment...?
Toutefois, elle n'hésita pas une seconde et saisit la main du jeune homme.

C'était cruel... elle mourait d'envie de lui dire qu'elle avait toujours eu confiance en lui, qu'elle regrettait la plupart des reproches injustes (et injustifiés) qu'elle lui avait faits, mais à quoi bon.
Sa vie était comme une toile. Toujours à refaire. Toujours à s'appliquer, ou même de plus en plus, pour que cela ressemble à quelque chose. Mais cette fois, elle ne laisserait pas tomber et s'accrocherait à ce chef d'oeuvre... celui-là au moins, ici et maintenant.

En parlant de s'accrocher...

L'enragé à l'accent allemand (à vous en écorcher les oreilles... ce n'était franchement pas naturel) crut que sa cible n'était simplement que la créature qui accompagnait Asari, et quelque part, 'Dieu merci'. Ou une imbécillité du même acabit.


« Rendez vous où vous subirez meine kolère et celle de Gaïa ! »

Malgré elle, Irina étouffa un rire.
Allons allons, un peu de tenue quand même.

Ce qu'Asari n'avait peut-être pas calculé, ou peut-être bien que si, c'était qu'Irina avait elle-même tissé une toile en forme de sac, emportant avec elle plusieurs des Loxosceles reclusa ainsi que l'araignée Goliath qui semblait extrêmement satisfaite de son voyage en moto.
Pauvre fille..., pensa Irina. Je suis désolée. Tu vas devoir m'aider encore une fois.

Elle se retourna sur la moto, sans gêner son partenaire ni hésiter, et tissa (lança) de la soie aussi vivement que possible - rapidité renforcée par la vitesse de l'engin. Plusieurs Loxosceles attirèrent sur la Jeep, et Irina en profita pour relancer plusieurs fils extrêmement solides dans les rouages des roues et les parties les plus apparentes de l'engin - les plus sensibles, généralement. Un dernier fil épais vers le carburateur, et les sbires de Gaia et leur pseudo chef allemand devraient en baver suffisamment pour quelques minutes ou secondes - en clair, juste assez pour que leur duo s'en sorte.

Quant au reptile, elle avait senti le piège depuis un moment... et lorsque l'éclat de ses yeux avait changé, elle n'avait plus eu de doute.
Un peu peinée, elle jeta l'araignée Goliath sur le monstre. Lui aussi allait en chier - 'Dieu' (ou n'importe qui, d'ailleurs) lui pardonne sa jubilation et brève vulgarité.
Dernier détail : bave + soie d'araignée = très très collant et très gênant. Ce que le reptile n'allait pas tarder à tester, car Irina se concentra sur lui et le bombarda littéralement de soie.

Du temps, gagner quelques secondes ou minutes. C'était le plus important pour qu'ils puissent se tirer de cet étrange guêpier.




Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Ven 24 Juil 2015 - 16:24

« Rendez-vous où vous subirez meine kolère et celle de Gaïa ! »

Il était sérieux ? Et depuis quand les allemands étaient revenus dans ce coin paumé pour les attaquer ? Gaïa … il avait beau torturer ses souvenirs dans tous les sens, même les plus ‘abîmés’ il ne trouvait rien sur ce dont il parlait, alors pourquoi donc les attaquaient-ils ? Cela aurait-il à voir avec Irina ? Après tout il ne savait rien d’elle, hormis le fait qu’il avait décidé de placer sa confiance en cette créature venue l’aider et le sortir d’un mauvais pas.

La poursuite s’engagea, et un … Lézard géant s’était mis à leur poursuite, profitant de sa ‘petite’ taille pour slalomer entre les arbres sans soucis. Asari se concentra devant lui, le chemin était parsemé de branches et d’obstacles qu’il lui fallait éviter. Avec un peu de chance leur voiture finirait dans un arbre.

Il la senti se retourner et jeta un œil avant de reprendre sa concentration sur le chemin, il n’était pas vraiment temps de faire une sortie de route exemplaire et de finir dans un arbre. Il laissait ça aux amateurs derrière lui. Il gardait cependant un œil sur le rétro qu’il avait réglé afin de la voir elle et la voiture qui s’était rapproché.

Et tout alla très vite, il aperçut quelque chose de brillant et eut un sourire, ayant déjà vu ses capacités de tisseuse.  Il aperçut l’énorme araignée jetée sur le visage de leur poursuivant, il eut un sourire, celui-là n’allait pas apprécier la visite … Malheureusement la créature furieuse tenta une action désespéré sans vraiment voir ses mouvements, elle se heurta à la rue arrière et fit décoller la moto du sol.

Le jeune homme ne perdit pas son calme et jeta un œil sur les dégâts alors que la moto survolait des buissons, ce con avait coupé des câbles ! Il fronça les sourcils et regarda devant lui, ils allaient joyeusement plonger dans des buissons d’épines. Il se retourna d’un geste rapide et attrapa Irina contre lui avant de sauter de la moto, ils n’étaient pas très haut au-dessus du sol et il retomba sur ses pieds doucement.

Il la reposa en s’excusant rapidement dans un murmure, il savait qu’elle pouvait se protéger mais son instinct lui dictait de ne pas la mettre en danger. Il leva les yeux vers l’endroit d’où ils venaient, les gémissements de la créature lui indiquaient qu’elle était clouée au sol. Quant à l’absence de bruit de moteur et les voix rageuses qui s’élevaient, il se douta que leurs poursuivants étaient à pied.
1-1 la balle était dans leur camp.

Il sourit à Irina et aperçut Cershi qui venait dans leur direction, l’animal se stoppa à quelques mètres et fit un signe de tête, les invitants à le suivre. Ils s’enfoncèrent ainsi dans le cœur de la forêt, il était presque difficile de suivre son ami et Asari sourit, il les emmenait dans son sanctuaire, sans guide leurs poursuivants allaient se perdre plutôt qu’autre chose …

Ils marchèrent un long moment, les voix étaient toujours présente mais un peu moins forte qu’avant. Cershi s’arrêta à côté d’un arbre immense et leva la tête, les oreilles remuant doucement. Asari se stoppa et après une seconde d’hésitation se tourna vers Irina.

« Tu es du HWI ? »

Il n’y avait pas de colère dans sa voix, ni d’amertume ; dans un sens il était juste curieux de savoir si elle faisait partie de cette organisation, et si oui si elle était venue pour le ramener et s’ils avaient jugés qu’il était parti depuis trop longtemps. Serait-il jugé pour ses actes ? Lui effacerait-on tous ces souvenirs de ce lieu ?

Il regarda la forêt d’où ils venaient et fronçant légèrement les sourcils poursuivit de la même voix, restant calme malgré la situation relativement saugrenue.

« Pourquoi nous poursuivent-ils ? Gaïa … C’est une autre organisation ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Sam 25 Juil 2015 - 10:34

Le lézard n’avait pas de difficultés à se mouvoir dans cette jungle, bien au contraire. Pour lui cette zone était un terrain de jeu. Mais il ne s’attendait pas, au moment où il arrivait enfin à portée de la moto, à se prendre une araignée géante sur le visage. Forcement, imaginez vous recevoir une bestiole de ce genre qui vous cache la vue et vous mords, tout en jetant sa salive et ses toiles sur vous. Il su néanmoins toucher la moto avant de tomber, se battant comme il pouvait avec cette araignée.
 
Du coté de Lex, la poursuite s’annonçait bien : le soldat assis sur le siège passager arrivait à tirer en direction de la moto. Il se dit que la suite irait beaucoup mieux mais, forcement, des araignées leur furent jetés sur la jeep et, étrangement, sa jeep ralentissait. Alors qu’une araignée tentait de l’intimider, notre bon scientifique tira sur celle-ci avec un pistolet et la regarda tomber. C’est tout de même étrange que cette femme arrive à manipuler les araignées de la sorte. Les autres eurent pas vraiment le temps d’arriver jusqu’à lui, l’artilleur de son véhicule avait fait un bon boulot sur ce point.
 
Cependant, son regard se posa sur la passagère : une lanceuse de toiles ? Cette femme est une créature donc … Cela va rendre la chasse plus amusante : si il ramène à Gaïa trois créatures et un agent du HWI, il aura enfin sa promotion ! La jeep s’immobilisa et lui et son artilleur descendirent du véhicule. En effet, on a saboté leur engin avec des toiles lancée par la jeune femme. Lex en coupa un morceau, l’analysa rapidement avant de le mettre dans un tube à essais. Avec un peu de temps et d’analyses, il pourra incorporer ce pouvoir à certains minions. Le lézard les rejoignit affaibli par tous ce mucus. Lex le regarda en colère.
 
« C’est une vulgaire araignée qui t’a fait ça ? Et où est-elle maintenant ? »
 
La créature mutante de Gaïa lui tendit la grosse bête, trois pattes arrachées lors du combat. Lex acheva la bestiole en lui injectant du flot des âmes dans son abdomen. Puis il regarda le léazard et injecta deux doses de produits dans son corps. La masse musculaire de celui-ci devient bien plus important, ses crocs aussi. Lex rigola devant cette mutation, il aimait les effets de mise en scène.
 
« Bien … Maintenant, utilise ton odorat et conduit nous jusqu’à eux. »
 

Il demanda à l’artilleur de prendre le bazooka, les deux autres soldats se mirent en route avec leurs armes de bases et Lex suivait le gros colosse. Ils virent que la moto avait été abandonnée par leurs propriétaires. Ils leur faudra du temps pour retrouver le couple mais bon, bien que la foret soit difficile d’accès, la force du lézard devrait permettre de créer un beau chemin tout droit en déracinant des arbres à mains nues. 


[HRP : En gros vous êtes tranquilles pour l'instant bien que vous entendez de l'agitation et du mouvement un peu hasardeux]
Revenir en haut Aller en bas
Irina

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Sam 25 Juil 2015 - 22:43




Irina fut soulagée que cela s'arrête. En tant qu'araignée, les vibrations de tout ce bazar - la course-poursuite et tout le reste - l'avaient un peu étourdie. Et les effets du liquide cryogénique étaient encore là... elle se sentait un peu nauséeuse, à ce stade.

« Tu es du HWI ? »

La question la surprit, clairement.
Alors qu'elle sentait au loin, sa compagne Goliath se faire injecter la saloperie de Gaia, souffrant elle-même de cela, elle devait répondre à ça, maintenant ? Mauvais timing, pour sûr. Mais cela devait arriver, elle s'y attendait.


« Pourquoi nous poursuivent-ils ? Gaïa … C’est une autre organisation ? »

Et une deuxième. Deux pour le prix d'une.
La jeune femme s'assit et respira profondément, plus à cause du malaise qu'elle ressentait qu'autre chose, et entreprit de répondre.


"Je suis du HWI, oui. La plus ancienne Avatar du HWI. Démon araignée. Gardienne de la Serre et guide des autres Avatars loyaux."

Nul besoin d'ajouter quoi que ce soit d'autre, pour le moment.

"Gaia... Ils se sont révélés au monde depuis environ un mois, ont commencé à faire parler d'eux lors d'une mission du HWI durant laquelle ils sont intervenus plutôt brutalement. Nul ne sait s'il s'agit d'une organisation à but religieux ou d'une véritable secte. Sans doute un peu des deux. Leur absence de lucidité et la certitude effarante qu'ils ont raison sur tout. Ils veulent éliminer les Créatures, ou les modifier-recréer grâce à leur substance maudite, le Flot. Ils croient en sept figures "divines", qui leur ont promis le paradis ; la religion des Sept fait appel à la notion d'immortalité de l'âme, les morts semblant être conduits par l'Étranger auprès du Père pour être jugés, puis atteindre une béatitude éternelle ou l'un des sept enfers. Une secte dangereuse et sans scrupule. Voilà... pour résumer."

Elle soupira et conclut :

"Maintenant que tu connais ceux qui nous pourchassent, et maintenant qu'ils nous ont vus... il nous faut partir loin d'ici. C'est impératif."



Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Dim 26 Juil 2015 - 2:59

Il l’observa s’asseoir et eut une pointe de tristesse qui perça son regard, elle semblait fatiguée, voir mal ; il n’ajouta rien et se contenta d’écouter ce qu’elle allait lui dire.

Le HWI … Il laissa son esprit toucher les quelques souvenirs qu’il avait de ce lieu, tellement peu de choses et tellement de trou de mémoire qu’il ne pouvait combler qu’avec des questions, elle était une avatar, il se souvenait de ce terme, se demandant toujours s’il avait un jour été lié, sûrement pas, ce n’était pas quelque chose que l’on pourrait effacer ainsi, enfin il supposait.

Et ensuite Gaïa, le contraire du HWI. Il jeta un œil inquiet sur Cershi, si ce qu’elle disait était vrai ; et il n’en doutait pas ; son ami serait aussi en danger, ce n’était pas comme si un prince de la forêt comme lui courrait les rues et se montrait tous le temps aux humains. Il soupira doucement et reposa son regard sur elle alors qu’elle concluait.

Il hésita quelques instants, une pointe de douleur apparut dans son regard et il regarda Cershi.


« Dois-je retourner là-bas ? »

Il avait murmuré ses paroles, il savait qu’un jour quelqu’un du HWI viendrait mais bizarrement il s’était habitué à cette vie et ne voulait pas spécialement retourner dans cette ville souterraine. C’était un peu égoïste mais il avait trop souffert.

Il reprit sa respiration et son regard redevint calme et serein, il observa la forêt d’où provenait des voix qui se rapprochaient, il fronça les sourcils et réfléchit quelques secondes, il releva la tête et vit Cershi se diriger vers un autre chemin caché dans la forêt, il hocha la tête doucement.

« Il y a une ville pas loin, elle est très touristique en cette période, ça sera plus simple de les semer dans les rues. »

Il la regarda et eut un léger sourire avant de suivre Cershi d’un pas rapide, s’assurant qu’elle le suivait. Ils arrivèrent rapidement au bout de la forêt, le désert s’étendait à présent sous leurs yeux, il pensa à son lieu de fouille, la première fois qu’il était arrivé ici il avait eu l’impression de n’être qu’un grain de poussière parmi cette immensité.

D’un pas décidé il commença à avancer dans le sable, suivant son ami qui avait déjà repris sa route afin de les conduire au travers de l’immensité jaune. Il accéléra légèrement le pas pour monter sur une dune de sable, observant la ville qui se trouvait au loin ; il regarda en arrière et perçut du mouvement entre les arbres.

Le jeune homme soupira et fit un signe de tête à Cershi pour qu’il continue, il resta stoïque à observer le mouvement plus présent.
Il ne laisserait personne lui enlever ce qu’il avait acquis ici.

Revenir en haut Aller en bas
Irina

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mar 28 Juil 2015 - 9:01




« Dois-je retourner là-bas ? »

Elle entendit bien sa question, mais n'y répondit pas immédiatement. Le plus important pour le moment était encore de se protéger de Gaia, et le démon araignée n'était pas sûr de savoir quoi faire. La fatigue prenait vraiment le pas à présent.

« Il y a une ville pas loin, elle est très touristique en cette période, ça sera plus simple de les semer dans les rues. »

La forêt laissa place au sable. La ville était à portée de main - façon de parler.
Le plus important était de se mettre aux couleurs locales... achat de vêtements, donc. Secundo, un autre moyen de protection : un Talisman d'Illusion un peu amélioré, capable de brouiller n'importe quelle onde mentale et vision.

Irina en tendit un à Asari et un autre pour Cershi, puis dit doucement :


"Je ne pourrai pas continuer très longtemps, j'ai besoin de me reposer. Mais le danger est toujours là..."

Toutefois, heureux 'hasard', il y avait dans cette ville perdue au milieu de nulle part un contact du HWI. La jeune femme le contacta immédiatement et ils purent trouver un endroit pour se reposer, un endroit véritablement sécurisé...

Après une douche et un repas salvateur, Irina répondit finalement à la question d'Asari :


"...Tous les gens pensent qu'ils sont 'forcés', une fois qu'ils ont été en contact avec le HWI. Autant ceux que nous avons eu dans nos rangs, que ceux que nous protégeons. Personne ne diffuse le message de Sha Renkyô proprement, justement. La vérité Asari, c'est que ta dette envers nous, tu l'as déjà payée. Je suis juste là pour assurer ta protection, pas pour te forcer à quoi que ce soit. Menacer, forcer, ce n'est pas et ce ne sera jamais dans les habitudes du HWI."

Elle put enfin s'allonger sur son lit de fortune suite à cela, réellement épuisée.



Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mar 28 Juil 2015 - 12:32

Finalement les hommes ne sortirent pas de la forêt, peut-être s’étaient-ils perdus. Toujours en est-il que grâce à cette petite marge de manœuvre ils atteignirent rapidement la ville et achetèrent des vêtements aux couleurs locales, bien qu’il était déjà un peu dans ces couleurs. Il venait rarement dans cette ville, hormis pour acheter quelques denrées nécessaires à sa survie.
 
Elle lui tendit deux talismans d’illusion, il la remercia d’un hochement de tête rapide et se protégea après avoir protégé Cershi. Elle avait besoin de se reposer, il la suivi sans un mot et profita de la douche et du repas avant de l’écouter.
 
Il eut un sourire, il pensait qu’il devait y retourner, mais était soulagé qu’il n’en soit pas ainsi. Il la remercia et l’observa se coucher avant de reporter son attention sur le cerf qui avait tiré une couverture au sol et s’était placé dessus.
 
Le jeune homme s’approcha doucement de lui et s’installa à ses côtés, il fit lentement glisser ses doigts sur la peau de l’animal et petit à petit senti les muscles de ce dernier se détendre sous son massage. Il continua ainsi en lui parlant de petites choses de la vie ; attendant que son ami se détende complètement avant de se relever et de s’étirer.
 
Il regarda par la fenêtre, la nuit était déjà là depuis un moment, il eut un léger sourire en regardant la lune puis finalement décida d’aller se coucher sur le lit. Les premiers rayons du soleil le tirèrent de son léger sommeil, il se redressa et alla se rafraîchir, la nuit avait été un peu courte mais il avait l’habitude.
 
Cershi leva la tête doucement, Asari s’installa presque immédiatement à ses côtés et recommença à faire glisser ses doigts le long de l’animal, il le sentait un peu tendu et mal à l’aise ; la créature, du moins depuis qu’ils étaient ensemble, n’était jamais venu en ville, ne croisais pas d’autres humains et surtout restait vivre à l’extérieur.
 
Mais là l’extérieur était dangereux.
Il leva les yeux vers Irina et dit simplement, poussé par une légère curiosité.

 
« Vous saviez que j’étais en danger ? »
 
 Il se releva et s’étira légèrement, les muscles légèrement raidis par la position qu’il avait pris ; il reporta ensuite son attention sur Irina, se demandant pourquoi elle lui semblait parfois si familière et en même temps si lointaine, étrangère.
Revenir en haut Aller en bas
Irina

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mar 28 Juil 2015 - 13:20




Le matin arriva, le petit déjeuner aussi.

Bien qu'elle soit d'origine une araignée, ce corps 'maudit' avait besoin de nourriture humaine. Et puis, avec les années, elle avait fini par s'habituer à cela, et même à apprécier.

Toutes les espèces connues d'araignées sont prédatrices.
Carnassières, elles se nourrissent exclusivement de proies vivantes qu'elles chassent à l'aide de pièges (toile d'araignée, araignée gladiateur, araignées-lasso ou araignées Bolas), à courre ou à l'affût. Pour ne pas perdre leur proies, la plupart des espèces l'enroulent de soie. Nombre d'espèces sont nocturnes ou plus actives la nuit. On a récemment montré que les araignées ichtyophages sont plus fréquentes qu'on ne le pensait.

Les araignées ont un rôle écologique capital en capturant chaque année 400 millions d'insectes par hectare (loin devant les oiseaux). Elles sont capables de consommer quotidiennement 10 à 20 % de leur poids. Comme tous les arachnides, l'araignée n'absorbe que des liquides : elle doit donc lyser ses proies par exodigestion — c'est-à-dire les liquéfier au moyen d'enzymes digestives injectées par les chélicères — avant de pouvoir s'en nourrir.

Monstre 'docile' et bien élevé, il avait bien fallu qu'Irina s'adapte aux us et coutumes de ceux qui l'avaient changée en humaine...


« Vous saviez que j’étais en danger ? »

La question d'Asari la surprit. Plus parce qu'elle était encore en train de se réveiller que par l'incongruité de celle-ci.

"Ca dépend. de ce que tu entends par 'vous', pour commencer.", bref soupir. "Si ce 'vous' signifie le HWI, on ne peut pas vraiment dire cela. Sha Renkyô. Lui seul savait. Je suis restée en caisse cryogénique un certain temps, pour... certaines raisons. Je ne pouvais donc rien savoir. Et même si j'avais été éveillée, je ne suis pas certaine d'avoir pu déceler que tu étais en danger ou non."

Elle s'étira à son tour, encore un peu vaseuse et sincèrement, pas en pleine forme.

"Que comptes-tu faire, à partir de maintenant...?"

La question méritait d'être posée.
A présent chassé de ce site de fouilles par ces fous de Gaia, qu'allait-il faire ?

Irina sentait clairement deux 'faces' en elle, l'une lui disant de continuer sa route ici et là, l'autre un peu inquiète quant à la suite des évènements. Ils n'avaient pas revu les tarés de Gaia depuis leur sortie de la forêt, mais rien ne leur assurait qu'ils étaient loin d'eux.




Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mar 28 Juil 2015 - 14:43

Lex en avait marre ! Toute une nuit dans la forêt avec pour seul compagnie une araignée goliath, un lézard qui n’arrivait pas à retrouver deux andouilles du HWI et des soldats qui parlaient de ragots comme quoi l’étranger souhaiterait punir Lex de ses échecs. Il finit d’ailleurs par en tuer un des deux d’une balle dans la tête, rappelant à l’autre qui est le chef de l’expédition. Et le lézard réussit enfin a percer une odeur. Il semblerait qu’il ne soit plus là et qu’il se soit rendu dans un village. Voilà qui est embêtant. Lex regarda le soldat et le lézard, leur demandant de rentrer. Il s’occupera personnellement des deux personnes du HWI et puis, Gaïa était en territoire allié ici.
 
Il s’avança dans ce village. Pas grand-chose à dire, la population le dévisageait, plus que normal. En plus, il se baladait avec une araignée dans la main. De plus, la foret étant éloigné de ce village, les gens se demandait bien se qu’il fichait avec ça dans les mains. Et quoi de mieux pour être discret que de mettre la population locale dans sa poche. Il laissa du gaz sortir de son gant, un tuyau relié à une substance composé du flot des âmes et de plusieurs belles saloperies. Forcement, je vous laisse imaginer les dégâts sur les femmes, les enfants, les chiens et les hommes. Les plus faibles succombaient à ses dégâts tandis que les plus forts devenaient des sortes de mutants, des déformations apparentes sur le visage ou le corps. Capable de contaminer ce qu’ils touchaient bien évidemment, sinon ce ne serait pas drôle. Alors que le village devenait petit à petit une ville fantôme, où les pleurs et cris furent remplacés par des bruits de chairs déchiquetés, une voix des plus macabres se fit entendre, dans une langue bien étrange.
 
« *Trouvez moi les gens du HWI, tuez les, mangez les …* »
 

Il fixa l’araignée et eut une idée nouvelle. Il lui posa un émetteur sur le ventre, une puce des plus infime injecté par une seringue de son gant et la posa a terre. Il allait la suivre et trouver l’endroit où ils sont planqués. Cette journée risque de bien commencer, il le sent. 
Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mar 28 Juil 2015 - 15:19

Il prit machinalement une petite brioche et fit glisser une pomme devant son ami à 4 pattes qui l’engloutis en 3 bouchées, il se plaça à la fenêtre en la mangeant tranquillement, écoutant les explications de la femme araignée.


Sha Renkyô. Il se souvient du patron du HWI comme si ça rencontre avec lui n’avait pas plus de quelques heures, et pourtant cela faisait déjà plusieurs mois ; c’était drôle comme certains souvenirs pouvaient être marqué en vous ainsi, au fer rouge. Il ne la questionna pas plus, ni sur la caisse cryogénique, ni sur rien d’autres de ce qu’elle avait pu dire.
  
La réponse lui était suffisante, et puis il ne ressentait pas le besoin d’en savoir plus, ou de vouloir en savoir plus. Il l’observa quelques instants en finissant son petit déjeuner, elle semblait très fatiguée malgré leur nuit de repos ; une fatigue qui ne semblait pas ordinaire, mais il ne releva pas. Si elle voulait parler elle pouvait, mais il ne serait pas indiscret.
  
Cershi leva une oreille et Asari reporta son attention sur la fenêtre, trop de cri et trop de pleurs pour que cela soit un phénomène normal. Il vit plusieurs personnes tomber en se tordant de douleurs quant aux autres … Des zombies ? On pouvait appeler ça comme ça au vue des déformations et des couleurs étranges que prenaient les malheureux. Il frissonna lorsqu’il entendit la voix macabre et son regard se durcit.
  
L’homme qui les avait accueillis entra, affolé, leur racontant qu’un homme était arrivé en ville une araignée dans la main et que toute la population les recherchait ; il donna quelques autres détails mais leur dit qu’ils devaient partir. Asari attrapa son sac et le posa sur le lit, il enleva la recharge de balle plastique et en attrapa une autre ; il l’a glissa dans l’arme en soupirant. De vraies balles, cela faisait longtemps.
 
Cershi s’était relevé mais tremblait légèrement, Asari regarda Irina, indéchiffrable, et pourtant intérieurement il n’était pas content. Cela faisait des mois qu’il était ici et voilà que subitement non seulement le HWI débarquait mais en plus une organisation nommée Gaïa voulait les tuer. C’était quoi le bordel sérieusement ?
 
 L’homme les conduisit à l’arrière du bâtiment et leur indiqua comment quitter la ville rapidement et normalement assez discrètement ; mais les habitants aussi connaissaient ces chemins alors ils devaient se méfier, toujours. Asari leva son arme et sorti en premier, ce n’était plus des habitants, c’étaient des pantins qui voulaient les tuer, et il ne serait pas le premier à tomber.
 
Cershi le collait, il en oublia presque la présence d’Irina, mais la créature elle se retournait de temps à autres afin de voir si elle était encore là, et encore éveillée. Ils purent franchir les premières ruelles et entendirent un cri. Ils se cachèrent entre les ordures – quelle charmante journée qui commence – et sous leur yeux se déroula un spectacle … Il ne trouvait pas de mot pour décrire ça.
 
Une femme avait il semblait échappé à la contamination mais s’était retrouvé encerclé, deux hommes/zombies l’avaient attrapés et rien que par le contact elle tomba au sol en hurlant et se transforma petit à petit. D’accord nouveau point, ne pas se laisser toucher. Ils étaient mal, très mal.
 
Les trois créatures/zombies repartirent dans une autre direction et ils continuèrent avant d’être stoppé par une femme transformée qui leur sauta dessus, Asari visa et la balle se logea entre les deux yeux, le corps s’effondra au sol et le jeune homme senti son cœur accéléré, il ne fallait pas que la situation dure trop longtemps non plus …
 
Un autre zombie arriva vers Irina, mais il n’eut pas le temps de voir si elle s’en occupait que 3 autres arrivaient et tentaient de les mordre. Il attrapa le couvercle d’une poubelle et frappa de toute ses forces dans le premier afin de l’envoyer plus loin, au mieux de l’endormir voir de le frapper assez fort pour le tuer.  Il tira dans la tête du deuxième et évita l’attaque du troisième, celui-ci changea de cible pour bondir sur Cershi qui l’évita et s’enfuit au galop sans demander son reste.
 
Asari oublia alors la femme araignée et le HWI, le sang bouillonnait dans sa tête alors qu’il voyait son ami s’enfuir, affolé. Il claqua son couvercle de poubelle sur la tête du dernier zombie et se lança à la poursuite de l’animal, tirant à vue dès qu’il voyait une agression ; un léger sourire étrange apparaissant sur son visage, signe d’une ‘démence’ passé.
Revenir en haut Aller en bas
Irina

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mer 29 Juil 2015 - 5:37




Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour percevoir l'agacement du jeune homme face à la situation actuelle.
Il ne voulait pas de leur aide ni de leur intervention.
Il ne voulait pas non plus avoir quoi que ce soit à faire avec les autres.
Parfait. Mais alors, pourquoi était-elle ici, elle ?

Puis leur hôte vint leur dire de se hâter de partir, que quelque chose avait commencé en ville. Il les conduisit à l'arrière du bâtiment.
...Quelque chose ?
C'était un massacre, sans exagération.
Tous les humains en présence fondaient comme des insectes sous les sucs gastriques d'une araignée - et là, la comparaison était bonne. Les forts se changeaient en êtres non-vivants, les faibles... fondaient.

Rapidement, le démon-araignée et son compagnon se rendirent compte qu'un simple contact avec ce gaz suffisait à la contamination.
C'était extrêmement efficace, mortel dans la plupart des cas, et d'une rapidité effrayante.
Nul besoin d'être un génie pour deviner qui était derrière tout cela...

...puis, quelque chose d'autre changea.
L'attitude d'Asari, qui prêtait déjà à peine attention à sa présence depuis qu'ils étaient sortis. Ce dont elle ne se formalisait pas outre mesure, si ce n'était qu'elle n'était pas payée pour le surveiller. Enfin. Façon de parler.
Chacun commença à se défendre comme il le pouvait, se frayant un chemin jusqu'à la sortie du village. Mais Asari, tirant et saisissant un couvercle de poubelle comme bouclier-arme, perdait peu à peu le contrôle, semblant plus qu'exalté dans cette situation improbable et incongrue.
De son côté, Irina enveloppait les rares survivants dans une toile imprégnée de sucs et de poison de son cru, les immobilisant ou les plaquant instantanément au sol avant qu'ils ne se décomposent. Ses griffes étaient bien suffisantes pour le reste, et assez résistantes pour ce genre de tâche.

Une attaque soudaine, trois 'zombies'. Puis Asari se lança derrière sa créature en courant, se contentant juste de dégager violemment le passage.

Irina, restée en arrière, avait de plus en plus de peine à rester sur ses jambes ; toutefois, ce n'était pas une raison pour la sous-estimer, et sa force, son instinct incroyables la protégeaient de tout ce merdier.
Elle aperçut du coin de l'oeil un mouvement furtif et eut le coeur serré... il s'agissait de l'araignée Goliath. La pauvre chose n'avait absolument plus rien d'une araignée - en essence. Le démon le sentait.
Elle l'attira à elle et plongea ses griffes dans le corps de l'animal, murmurant :


"Je suis désolée. Tu n'es plus des nôtres.", et ce, sans savoir qu'elle venait par là-même d'éviter toute poursuite de Gaia.

Fatiguée, furieuse, la jeune femme parvint à regagner la forêt après une progression entachée de 'zombies', puis trouva un endroit sûr avant d'imaginer rechercher Asari. Car, quoi qu'elle en pense, ou quoi que lui en pense, cela restait malgré tout sa mission.
Après un bref repos, elle se remit en route et les retrouva bien plus loin - après avoir constaté non sans un étrange sentiment (presque de la tristesse) que le village était en feu, et qu'il ne restait quasiment plus rien des habitants.

Elle ne prit pas vraiment la peine de voir s'il était encore dans son état d'esprit presque dément ou non, et demanda simplement :


"Asari. Que comptez-vous faire, à présent ?"



Revenir en haut Aller en bas
Lex Rawling

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mer 29 Juil 2015 - 10:15

La  ville devenait son petit terrain de jeu. Il suivit tranquillement son petit jouet du moment, observant de temps en temps l’endroit où elle se trouvait si elle prenait un pic de vitesse. Alors que l’ambiance devenait des plus joueuses, à comprendre malsaine pour l’être humain traditionnel, Lex fut surpris de voir que son détecteur ne fonctionner plus. L’araignée aurait elle été tuée ? Il se dirigea vers la ruelle, observant les alentours. Pas de traces du HWI, enfin il le pense. Il relâcha une dose de gaz, marchant lentement et observant le cadavre de son jouet.
 
Un râle de colère plus tard, il se rendit compte que certains cocons en toile d’araignées étaient présents. La femme étrange était passée par là. Il marcha jusqu’à la sortie de la ville et observa la foret en silence. Ainsi donc, ils avaient choisit de fuir comme de vulgaires insectes. Il observa la ville, un nouveau bastion de Gaïa. Si seulement l’Etranger le laissait agir ainsi, il prendrait le contrôle de nombreux pays en très peu de temps. Il signala cette prise à ses supérieurs : pas de gens du HWI mais pleins de recrues volontaires. Restera qu’à redonner ce village et demander aux gaïens placés dans la vie politique de faire passer cet incident pour l’attaque d’un groupe terroriste. Quand au survivants … Ce sera notre petit secret.
 
Devait-il continuer à les poursuivre ? Il serait plus simple d’attendre un retour de leur part un peu plus tard ou, tout simplement, d’attendre un signalement plus simple pour trouver cet enquêteur et cette femme si étrange et si attirante à la fois. Bah oui, son corps serait parfait à découper. Et comme elle se prend pour une araignée, il pourrait ajouter des jambes et des bras supplémentaires à celle-ci.
 
Enfin, on lui signala de rentrer et que la prise de la créature d’ombre était une réussite. Parfait, ce sera un très bon traqueur. On lui signala d’ailleurs que l’Etranger avait une autre mission pour lui et qu’il aurait la suite de ce message dans son laboratoire, à Gaïa. Il pesta intérieurement, écrasant au passage la tête d’un mutant enfant qui traînait dans le coin. Car oui, ça manquait de violence gratuite dans ce post.
 

[Fin du RP pour Lex]
Revenir en haut Aller en bas
Asari Kimura

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   Mer 29 Juil 2015 - 13:08

Il avait perdu toute notion du temps, du raisonnable.
 Sa seule pensée était la protection de l’animal devant lui, et la survie.
 
Des souvenirs venaient se mêler à ses pensées actuelles, lui montrant des brides de son passé où il devait tuer pour survivre, tuer pour manger, tuer pour continuer. Il n’avait rien connu d’autres pendant 2 ans, et soudainement ces sentiments remontaient en lui.
 
Il évita habilement deux zombies et leur colla deux balles dans les jambes, les râlent des créatures faisaient monter son adrénaline. Il aperçut le cerf au milieu de 3 créatures, tentant d’éviter de se laisser toucher ; il attrapa une espèce de drap qui traînait par là et se jeta sur l’une d’entre elle afin de la repousser.
 
Il balança le drap sur l’un des zombies pour l’aveugler quelques minutes et tira sur le dernier. Il aperçut son ami galoper vers la forêt, pesta et le suivi à nouveau, non sans avoir collé quelques balles dans les deux zombies qui s’étaient relevés.
 
Arrivé dans la forêt il se laissa tomber contre un arbre quelques instants alors que peu à peu ses pensées et ses souvenirs se détachaient, sensation douloureuse. Il laissa tomber l’arme au sol dans un soupire et regarda le village commencer à brûler. Ces types étaient malade … Puissant mais complètement dénué de toute humanité.
 
Il continua son chemin dans la forêt et finit par s’arrêter, il ouvrit son sac et y vida le chargeur avant de jeter l’arme avec les quelques affaires qu’il avait dedans. Une sensation étrange ponctuait ses pensées, soudainement un bruit, il s’adossa contre un arbre et finit par apercevoir Irina.
 
"Asari. Que comptez-vous faire, à présent ?"
 
Il fut surpris de la question et leva les yeux vers la forêt en réfléchissant, qu’allait-il faire ?
 Il poussa un léger soupire en la regardant.
 
« Je voulais m’excuser, ce n’était pas correct de vous laisser en plan, vous êtes venu m’aider et je suis parti. Je vous prie d’accepter mes plus sincères excuses. »
 
La moindre des choses. Il s’en voulait de son comportement, elle était simplement venu l’aider. La vérité était qu’il était mal à l’aise en sa présence, une sensation étrange, et qui n’était sûrement pas étrangère au fait qu’au fond, c’était une opportunité pour lui d’avoir des réponses.
 
Il entendit un autre bruit et Cershi apparut entre les arbres, l’animal s’approcha d’Irina comme pour vérifier qu’elle était bien là et vint poser sa tête sur l’épaule d’Asari. Il était trempé et ses membres tremblaient encore un peu, Asari baissa les yeux au sol et murmura.
 
« Je pari qu’ils pourraient revenir … »
 
Il passa machinalement ses doigts le long de l’encolure de l’animal et posa son regard sur Irina.
 
« Je ne veux pas vivre comme une proie en fuite, et je ne peux pas lui imposer ça non plus. Les gaïens sont trop … effrayants. Fous. »
 
Il soupira en ramassant son sac et eut un petit sourire.
 
« Je pense qu’il est temps pour moi d’aller chercher quelques réponses … »
 
Un retour au HWI, il ne l’aurait jamais cru.
Et pourtant là-bas ils seraient en sécurité, et la vie n’était pas mauvaise dans la ville souterraine, bien au contraire. Il décida d’abord d’aller récupérer ses affaires, enfin le peu qu’il avait, mais hors de question de partir sans. Et la moto aussi en passant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Libre] Le monde change ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Le monde change ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand le monde change (pvAlban Chaos,Conrart et Nero)
» Notre monde change de visage [MAJ 25/01/15]
» Le monde change mais pas les hommes...
» 18 ans... Mais sa change quoi? [Libre]
» Je suis libre comme l'air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haunted Walks Co. :: ETATS-UNIS-