AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV Harald Knutson] Le moine sans tête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishae Kyomu

Divinité

Divinité



MessageSujet: [PV Harald Knutson] Le moine sans tête   Jeu 19 Juil 2012 - 3:29

[SUITE DE CE SUJET]



Ishae écouta son bref récit avec attention :

"Pour le moine, le fait qu'il n'est apparu qu'une seule fois est troublant, mais si son périmètre est uniquement un endroit isolé ça limite les rencontres. Mais c'est troublant. Et heureusement, il semble plus rare mais aussi plus dangereux que le moine autostoppeur! Quand à mes connaissances, j''ai toujours aimé les livres. Et je pense que la plume est plus forte que l'épée. Mais une fois, j'ai enquêté sans faire cette phase de recherche. J'étais avec des "collègues" et ensemble on enquêtaient sur une femme qui hantait une route de Nouvelle Angleterre. On appris qu'elle aurait été enterrée vivante par un mafieux local et pendant que les bourrins l'ont interrogés, on m'a laissé seul sur cette route en pleine journée faire des relevés. Si on m'avait laissé enquêté comme je le fais toujours, on aurait su qu'il kidnappait toujours des gens (enfants ou adultes) dont s'était l'anniversaire dans une semaine. Et je l'ai su à mes dépends! Aujourd'hui encore j'en fais des cauchemars."

L'éternel recommencement... les erreurs pouvant passer pour mineures de certains en condamnaient irrémédiablement d'autres. La bêtise humaine n'avait-elle donc aucune limite ?

Elle soupira, attristée par ce récit qui semblait l'avoir marqué...


"C'est pour ça que je ne rêve plus. Vous avez surement des choses plus captivantes à faire qu'écouter un enquêteur non violent qui radote. (...) Très heureux de sentir que mon équipière ne me mettra pas dans une situation pareille."

Boulot boulot donc, et éducation extrêmement stricte oblige, sans doute. On lui avait toujours appris à faire passer les besoins et la sécurité des autres avant les siennes, après tout. Néanmoins, la phrase la toucha et la fit sourire doucement. Et quelque part cela tombait bien, la jeune femme avait suffisamment rêvé pour les siècles à venir...

Ayant laissé son partenaire dormir tout le trajet, la jeune femme ne le réveilla qu'à leur arrivée à la gare de Nîmes où ils prirent un taxi jusqu'à l'Hôtel César - un établissement tout à fait commun. Des chambres agréables et bien éclairées, au revêtement mural intégralement blanc, dotées d'alcôves séparant chaque pièce desdites chambres. Et des rideaux fuschia possédant des motifs d'un mauvais goût particulièrement prononcé...

Il n'était pas loin de midi, et la jeune femme commençait à sentir les affres d'une faim particulièrement agaçante.

Posant ses affaires en vrac dans sa chambre après avoir révoqué son Persona puis donné rendez-vous à l'Enquêteur dans la salle commune dès qu'il serait prêt - ladite chambre qui communiquant avec celle d'Harald et par le balcon et par une porte adjacente (selon les demandes du HWI) -, Ishae descendit au lieu dit.
Et s'assit à la table qui leur était réservée, lorgnant sur le menu avec appétit jusqu'à ce que son compagnon n'arrive à son tour.


"Une idée exacte de l'endroit où nous devrions commencer à enquêter ?", fit-elle en voyant un serveur s'approcher de leur table.


Après tout, cette deuxième guerre de religion semblait être plus sa spécialité que celle de la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
http://guilde-persona.forum2ouf.com/
Harald Knutson

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [PV Harald Knutson] Le moine sans tête   Jeu 19 Juil 2012 - 4:29

Midi à Nîmes. Et il faisait beau. Harald descendit de sa chambre. Sa jeune compagne l'attendait dans le restaurant, scrutant la carte. Harakd se dit qu'à u moment, il serait plus digne d'un gentleman qu'il arrive dans un endroit avant elle. Cependant, comme ses ancêtres buvaient le vin dans le crane de leurs ennemis, il se dis qu'il avait encore le temps avant de devenir réellement un gentleman.

"Une idée exacte de l'endroit où nous devrions commencer à enquêter ?", fit-elle en voyant un serveur s'approcher de leur table.


Le danois se tourna vers le serveur avant de parler boulot

"De la brandade pour deux."
Il se tourna vers Ishae avec un sourire. "J'espère que vous avez faim. Pour répondre à votre question, je pense que notre seule piste sure, et d'on nous pouvons avoir des infos rapidement, c'est la dame qui fut agressée. On peut se faire passer pour des journalistes et l'interroger. Il y a aussi les archives episcopales et municipales, pour savoir si des rigolos se sont fait un carton avec des moines, on le sait pour les protestants et les 90 clercs. Mais s'il y a eu des cas isolés, meurtre crapuleux, hérétique passé à la torture. Parce que, ce qui m'intrigue, allez y prenez du pain, sinon, je vais finir la corbeille, je disais donc que ce qui m'intriguais, c'était le fait qu'il n'aurait pas de tête. Ce peut être une hallucination du témoin, il faisait nuit, etc.

Harald était totalement emporté par son raisonnement et faisait par Ishae de tous les raisonnements, toutes les suppositions qu'il avait fait depuis que le directeur lui avait confié la mission. Ce à quoi il avait pensé tout le temps de sa balada nocturne dans cette ville souterraine, d'on il n'avait rien vu, perdu dans ses pensées.

"Mais ça peut être autre chose, hérésie, par exemple. et ce qui est bien avec l'histoire, c'est que l'on peut contacter les cercles d'historiens amateurs de Nimes, tout ce qui est histoire un peu dégueu de la ville avec des hérétiques et des décapités, on peut être sûr qu'ils la connaisse. C'est le côté sensationnaliste, ça plait. Et ce sera moins rébarbatif que les archives. Sinon, on va passer de jour sur les lieux pour voir le terrain, et peut être de nuit, aussi, mais là, je m'en remettrais à vous."


Encore une fois, Harald parlait beaucoup, et avait mangé tout le pain de la corbeille. Les plats arrivèrent. Il servit un verre d'eau à sa coéquipière.

"vous m'avez dis qu'avec vos équipiers, c'était plus rock'n'roll. On est une équipe, et c'est certainement pas moi le chef. Au HWI on procède comment d'habitude? Et vous Ishae, vous voulez faire quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Ishae Kyomu

Divinité

Divinité



MessageSujet: Re: [PV Harald Knutson] Le moine sans tête   Jeu 19 Juil 2012 - 5:09


Il s'attabla rapidement et avisa le serveur :


"De la brandade pour deux. J'espère que vous avez faim."

Elle sourit et hocha la tête avec un enthousiasme presque perturbant. Mais sans doute son estomac avait-il déjà répondu à sa place.

"Pour répondre à votre question, je pense que notre seule piste sure, et d'on nous pouvons avoir des infos rapidement, c'est la dame qui fut agressée. On peut se faire passer pour des journalistes et l'interroger. Il y a aussi les archives episcopales et municipales, pour savoir si des rigolos se sont fait un carton avec des moines, on le sait pour les protestants et les 90 clercs. Mais s'il y a eu des cas isolés, meurtre crapuleux, hérétique passé à la torture. Parce que, ce qui m'intrigue, allez y prenez du pain, sinon, je vais finir la corbeille, je disais donc que ce qui m'intriguais, c'était le fait qu'il n'aurait pas de tête. Ce peut être une hallucination du témoin, il faisait nuit, etc."


Elle prit le temps de réfléchir... le témoin principal de tout cela devait avoir la quarantaine plus ou moins avancée. En espérant que ses neurones soient encore d'humeur à se souvenir, nul doute que c'était la meilleure piste.

En vérité, la jeune femme testait un peu Harald de fait de sa première mission. Et nulle hésitation de sa part. C'était vraiment étonnant de travailler avec quelqu'un comme lui...


"Mais ça peut être autre chose, hérésie, par exemple. et ce qui est bien avec l'histoire, c'est que l'on peut contacter les cercles d'historiens amateurs de Nimes, tout ce qui est histoire un peu dégueu de la ville avec des hérétiques et des décapités, on peut être sûr qu'ils la connaisse. C'est le côté sensationnaliste, ça plait. Et ce sera moins rébarbatif que les archives. Sinon, on va passer de jour sur les lieux pour voir le terrain, et peut être de nuit, aussi, mais là, je m'en remettrais à vous."


Plus c'est sanglant, repoussant, choquant, plus ça plaît... sans aucun doute, oui.

"Le premier témoin sera notre carte-maîtresse, pour peu que cette histoire ne l'ait pas choquée au point de brouiller ses souvenirs... j'espère sincèrement qu'elle est encore en vie. Elle était en première ligne ce soir-là. Qui sait cependant si elle est réellement la première personne à avoir vu cette apparition..."

Bref silence, puis elle enchaîna :

"Je suis totalement d'accord avec vous en ce qui concerne les cercles d'historiens amateurs. C'est également une piste non négligeable. Dans cette affaire cependant, je serai la partie active - étant donné que notre charmant patron m'a assignée pour vous assister plus en tant qu'Avatar qu'ancienne Enquêtrice. Dans ces conditions, je vous laisserai l'insigne honneur d'interroger ces passionnés."


Sitôt eut-elle répondu qu'il lui demanda :

"vous m'avez dis qu'avec vos équipiers, c'était plus rock'n'roll. On est une équipe, et c'est certainement pas moi le chef. Au HWI on procède comment d'habitude? Et vous Ishae, vous voulez faire quoi?"

L'avait-elle réellement dit ? Montré ? Ou laissé entendre ?
Quelle importance...

Ce qu'elle voulait à présent ? Bonne question. Excellente, même. Et répondre "aucune idée" n'aurait pas été très encourageant... il fallait qu'elle garde en tête qu'elle était sans doute la seule personne au HWI à avoir perdu ses illusions sur cette organisation remarquable au demeurant. Et qu'il ne parlait pas du passé de la jeune femme.


"Tout partenariat au HWI n'est pas évident certes, mais j'ai personnellement toujours mis un point d'honneur à ne jamais m'auto-proclamer "chef".", rit-elle. "Mon premier partenaire, à présent... disparu, disons... était un Prince démoniaque relativement imbuvable à nos débuts. Mais nous avons vite trouvé notre complémentarité, et je le consultais très régulièrement. Son avis et son aide me sont devenus indispensables en très peu de temps."

Elle avala une gorgée de vin et poursuivit,
tenant tout de même à lui expliquer les bases de ce partenariat si spécial :

"L'Enquêteur se voit attribuer un Démon dès ses débuts au HWI - généralement après avoir fait ses preuves, après sa première mission donc. Ce sont des spécialistes qui décident de cela. Par la suite, le taux de synchronisation entre l'Avatar et l'humain est calculé, puis on leur appose le Lien - un sort extrêmement puissant les liant tous deux à la vie à la mort. Croyez-moi, cela empêche bien des débordements de quelque côté que ce soit. Rien n'est laissé au hasard, surtout pas la sécurité."

Nouveau silence, et son regard d'or (mais apparaissant vert à son compagnon, grâce au Talisman d'Illusion) se perdit dans le vague...


"Ce que je veux faire...? Eh bien... continuer cette mission et la conclure par un succès est ma priorité immédiate. Vos idées sont excellentes, aussi irons-nous en premier lieu chez la première victime, essayer de retrouver d'autres témoins puis interroger les historiens."

* Et ensuite, retrouver ma place et mon utilité au HWI... *

Le repas arriva finalement, et fut englouti plutôt rapidement.
Aussi conclut-elle :


"Fort bien. Je pense que nous sommes en mesure de commencer. Il nous faut juste un taxi et nous rendre dans la bourgade de Milhaud pour interroger notre premier témoin - j'ai son adresse sur moi, elle a apparemment déménagé juste après l'incident."
Revenir en haut Aller en bas
http://guilde-persona.forum2ouf.com/
Harald Knutson

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [PV Harald Knutson] Le moine sans tête   Dim 22 Juil 2012 - 20:30

Deux heures après, les investigateurs étaient de retour à l'hôtel.

"Franchement Ishae, je suis déçu, commença Harald en jetant son sac à dos sur le lit, j'imaginais que les années n'avaient pas occultés un souvenir aussi troublant de la mémoire de cette dame. Mais il n'en est rien."

Après s'être lavé les mains, il revint dans la chambre. Il repris son sac, et proposa à la jeune femme de s'installer sur le lit en face de la télé. Puis il sortit sa caméra vidéo et la brancha pour revisionner sur grand écran leur entrevu. Peut être avaient-ils ratés quelque chose.

La reception avait été excellente. Sous la couverture de journalistes tournant une séries de documentaires sur le surnaturel. De par son expérience, Harald savait que les gens victimes de telles atrocités étaient prêts à déballer tout devant une caméra, ils pouvaient légitimer et montrer au monde que ce qu'ils avaient enduré était vrai. Et mieux: qu'on les croyais.

Mais cette conversation, ou plutôt monologue guidé n'apprit pas grand choses aux émissaires du HWI. Tout était flou dans la tête de cette pauvre dame. Les affres du temps avaient fait leur œuvre. Elle était à présent âgé et malgré toute sa gentillesse, ne put donner que peut d'éléments.

Elle tenta de décrire la tenue du moine, robe de bure noire, pieds nus, et capuche sur les yeux. Elle se souvint juste qu'il baragouina des termes en latin quand il la tira dans les broussailles, dont le seul mot dit distinctement était Flore (fleur). Elle montra sa brulure. Toujours aussi présente et vive qu'au premier jour.

La compteur Geger resté dans le sac de Knutson ne se déclencha pas. La radioactivité avait donc disparue. Knutson mis la pause sur son caméscope. la brulure formait un dessin, mais il ne put le déchiffrer avec précision.

"Ishae, vous voyez quelque chose?"
Revenir en haut Aller en bas
Ishae Kyomu

Divinité

Divinité



MessageSujet: Re: [PV Harald Knutson] Le moine sans tête   Dim 22 Juil 2012 - 20:57


Il leur fallut deux heures pour faire l'aller-retour jusqu'à Milhaud, découvrir que la victime avait effectivement bien vieilli et que cela s'était étendu à ses souvenirs de cette fameuse nuit. Ainsi qu'elle le pensait quelque part, le mieux serait par la suite de chercher les deux nouvelles victimes du moine - et ainsi mettre toutes les chances de leur côté.


"Franchement Ishae, je suis déçu, j'imaginais que les années n'avaient pas occultés un souvenir aussi troublant de la mémoire de cette dame. Mais il n'en est rien."

S'asseyant sur le lit, la jeune femme soupira. Même après qu'elle l'ait invoqué (dans une autre pièce, au vu du processus), Tsura n'avait rien détecté d'anormal non plus.

Ishae reporta son attention sur la TV ainsi que le film qui leur montrait de nouveau l'entrevue, la victime, son récit haché...
La couverture qu'ils avaient utilisée avait convaincu la vieille dame qui s'était presque automatiquement mise à table, et avait fait tous les efforts du monde pour tenter de les aider. Si vraiment ils avaient été journalistes tournant des documentaires sur le paranormal, ce "reportage" aurait été l'un des pires de leur carrière.

Nouveau soupir, avant le zoom sur la fameuse brûlure de la vieille femme.


"Ishae, vous voyez quelque chose?"

Elle plissa les yeux et se concentra sur la brûlure... l'étrange marque laissée par le moine. A dire vrai, elle n'était pas certaine de ne pas se faire d'idées, mais cette marque lui rappelait étrangement quelque chose...
...quelque chose en rapport avec les fleurs, justement.

Une Amaryllis. Au vu des extensions de la brûlure, c'était comme s'il y avait un coeur et des pétales s'épanouissant tout autour. Bon, l'interprétation était sacrément tordue au vu de la blessure, mais c'était une fleur tellement typique qu'on ne pouvait pas ne pas la reconnaître.
Quelle était déjà la portée de ce végétal dans le monde symbolique... que représentait-elle, quel message transmettait-elle ?


"...Orgueil, fierté voire arrogance, vanité ; vous aimez trop briller.", murmura-t-elle alors. "Cette brûlure... je me trompe sans doute, mais on dirait une fleur. Une Amaryllis plus exactement. Et sa signification..."

Bref silence. Tout cela était tiré par les cheveux.


"Je ne sais pas, c'est tout ce que ça m'évoque à bien y regarder de nouveau. De même, elle a bien mentionné le fait que le moine ait dit quelque chose comme "Flore", non ? ...Le problème étant que je ne vois absolument pas le rapport avec tout le reste, dans l'absolu."

Elle observa un silence perplexe, attendant l'avis de son compagnon sur le sujet.

"Dans l'immédiat, nous ferions mieux de trouver les deux victimes actuelles et d'aller les interroger, peut-être cela nous avancera-t-il plus. La première vit actuellement près de Cadereau, l'autre non loin du Mont Duplan. Je vous suis dès que vous serez prêt."
Revenir en haut Aller en bas
http://guilde-persona.forum2ouf.com/
Harald Knutson

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [PV Harald Knutson] Le moine sans tête   Mar 24 Juil 2012 - 2:19

"Monsieur C.? Je me présente, Harry Anderson, je tourne un documentaire sur le paranormal. Vous me permettez que moi et mon assistante nous vous posions quelques questions sur votre aventure extraordinaire?"

C'est ce qu'Harald nommait communément entrer au chausse pied. Mais comme personne ne pouvait décemment croire ce pauvre homme, il fut tout heureux de pouvoir raconter son histoire, comme la femme précédente. Mais le souvenir était beaucoup plus vivace et un esprit plus vif permis aux émissaires d'obtenir des éléments très troublants.

La rencontre avec le moine sans tête était identique, brulure, discours abscond, corps trainé sur le sol. La description du moine fut plus nette: robe de bure noire jais, ceinture en corde avec un lourd crucifix en bois, pieds nus, et notre homme est encapuchonné. Ses mains, avec lesquelles il tira les malheureuses victimes au sol, étaient sales, décharnées et griffues.

Cette description était intéressante car elle permettait de connaitre l'ordre monastique de notre moine, et de pouvoir remonter vers lui.

Mais deux points captivèrent l'enquêteur danois. Le premier est qu'il avait été trainé sur le sol. Cette similitude de fait, somme toute logique, montre un fait inattendu, les mêmes brulures et griffures, grandes bandes rouges dans le dos. Et ça c'était anormal, car le premier témoin fut tiré sur des graviers, le second sur de l'herbe grasse.

Le second point fut énoncé quand les enquêteurs quittèrent le maison. Le témoin leur dit sur la pas de la porte :

"Vous savez Monsieur Anderson, ce qui m' a fait le plus frémir n'est pas la terrible brulure qu'il m'a fait à la main, mais ce qu'il menaçait de faire à mon fils."


Harald fut stupéfait et lui répondis dans un souffle

"Vous comprenez le latin?"
"Non, mais il parlait de Joachim, mon fils et j'avais peur qu'il lui fit du mal"
. Il referma la porte.

Harald était assommé par cette dernière information, il avança comme un zombi vers le trottoir où il resta immobile. Perdu dans ses pensées.

La robe noire. Flore. Amaryllis. Joachim. Moine.

Après cinq bonnes minutes de silence, il tourna des yeux brulants de fièvre vers Ishae et lui dis dans un sourire qui s'écartait comme le rideau du Globe
avant une représentation :

"J'ai notre homme. Où est le lieu où repose le personnage le plus saint de Nîmes?"
Revenir en haut Aller en bas
Ishae Kyomu

Divinité

Divinité



MessageSujet: Re: [PV Harald Knutson] Le moine sans tête   Mar 24 Juil 2012 - 8:02


Comme d'habitude, il ne perdit pas de temps et la jeune femme le suivit en trottinant, attentive au moindre mot échangé entre les deux dernières victimes et son partenaire.


"vous savez Monsieur Anderson, ce qui m' a fait le plus frémir n'est pas la terrible brulure qu'il m'a fait à la main, mais ce qu'il menaçait de faire à mon fils. (...) Vous comprenez le latin ?
- Non, mais il parlait de Joachim, mon fils et j'avais peur qu'il lui fit du mal."


Apparemment, Harald était secoué et venait d'avoir comme une éblouissante révélation...

"J'ai notre homme. Où est le lieu où repose le personnage le plus saint de Nîmes ?"

...La bonne question.
La jeune femme se remémora rapidement le long "résumé" qu'elle avait lu de Nîmes, et trouva la réponse. Joachim de Flore, expert de l'étude de l'ancien testament et moine flagellant prônant l'Apocalypse (arrivé à Nîmes en 1259) comme d'autres prêchaient la bonne parole. Chacun son truc...
Voulant "protéger" les habitants de Nîmes du pêché, il va remplacer le saint protecteur de sa ville, St Baudile, dont la tombe dans la Tour Magne est vide. De Flore se fait décapiter par des fidèles, et inhumer à la place du saint homme. A présent, Nîmes est sienne et il a tous les droits sur la ville - encore plus de sa mort que de son vivant.
Son seul désir de protection des habitants du péché suffit à déterminer quelles seront ses victimes, son seul critère de choix sera l'orgueil. Critère justifié ou non...

La Tour Magne donc, dominant les jardins de la Fontaine sur le mont Cavalier.

Haute de 18 m à la fin du IIIe siècle av. J.-C., puis de 36 m de haut à l’époque romaine, elle ne mesure plus aujourd’hui que 32,50 m, elle est composée d'un soubassement octogonal, dont l'irrégularité s'explique par la forme de la tour en pierres sèches qu’elle englobait. De là, on pouvait rejoindre celui de la courtine, qui se trouvait au même niveau, au nord et à l'ouest. Au-dessus de cet étage intégré à l’enceinte, la tour polygonale est totalement aveugle. L'accès à la terrasse, qui couronnait le tout à l'origine, se faisait ensuite par un escalier ménagé à l’intérieur de la tour.

Il faisait nuit noire lorsqu'ils parvinrent aux abords du monument.

Prudente, la jeune femme savait qu'en montant sur la terrasse, ils attireraient forcément le spectre revanchard. Après tout, elle-même répondait, ainsi que les deux dernières victimes de "Joachim", aux critères de ce dernier - une sorte d'incarnation de l'orgueil... nul doute que son aura suffirait amplement à l'attirer.

Les lumières destinées à mettre en valeur le bâtiment les éclairaient vaguement de là où ils étaient, mais ce n'était pas la préoccupation principale d'Ishae dans l'immédiat, puisqu'il avait effectivement senti leur venue. L'air s'était brusquement refroidi tout autour d'eux...

Déchirant rapidement un bout de Talisman de Révélation qu'elle avait confectionné en prévision de cela, elle l'apposa discrètement sur l'épaule de Harald - autant pour qu'il puisse voir le spectre (et s'en protéger, autant que possible) que pour révéler le fameux protecteur qu'elle avait évoqué. Ainsi que sa véritable apparence à elle...

Hideux et évanescent, le moine "à la robe de bure noire jais, possédant une ceinture en corde avec un lourd crucifix en bois, pieds nus et encapuchonné" s'avançait, courbé en deux et émettant un son particulièrement désagréable - une sorte de grincement guttural à vous retourner l'estomac. Ses mains étaient fidèles à la description qu'on leur en avait faite : sales, décharnées et griffues.
La présence-même de cet être contre-nature était repoussante...
...mais l'heure n'était plus au dégoût.

Posant alors vivement son Evoker sur sa tempe, Ishae ferma les yeux et murmura le mot qui allait faire apparaître son serviteur - lequel se matérialisa dans un hurlement puissant. La jeune femme en frémit, et poussa le vice jusqu'à provoquer silencieusement le moine d'un signe de la main. Ce dernier, inconscient de la menace que représentait le Persona, s'avança
droit vers elle en un éclair...
...et ce fut une erreur fatale. Sa dernière erreur.

Tsura rugit et plaqua le spectre contre l'un des remparts - lequel vola en éclats - permettant ainsi à son Invoker de disposer librement de la créature.
Nul n'approcherait son Invoker en sa présence, surtout pas avec ces intentions...

"Un dernier mot pour la postérité, Joachim ?", fit Ishae en souriant.

Elle mit un terme à tout cela en plantant sa main maudite dans le "torse" du moine hurlant, en retirant ce qui restait de son âme. Ou... quelque chose du genre. La créature se tordit sur elle-même et disparut en une seconde, phénomène prévisible vu le pouvoir de base du bras maudit de la jeune femme qui l'avait absorbé (ou plutôt intégré à ses propres Ténèbres).

Elle se saisit de l'étrange item et le plaça avec précaution dans un bocal spécial destiné aux Laboratoires du HWI qu'elle sortit de sa sacoche, et s'adressa finalement à Harald :


"J'aurais presque pitié de lui si je ne savais pas ce qu'il a fait subir à ces gens, de son vivant comme de sa mort. A présent, la dernière trace de son existence vous revient.", fit-elle en lui tendant le pot ainsi qu'une petite carte. "Félicitations pour la réussite de votre première mission. Ne nous reste plus qu'à retourner au HWI... et si d'aventure vous vous ennuyez, n'hésitez pas à me contacter à toute heure - je me ferai un plaisir de vous accompagner dîner, ou même simplement bavarder."

Tsura vint se replacer
silencieusement aux côtés de sa maîtresse, masque imperturbable et incarnation de bien des fantômes plus terrifiants au fond que ce "pauvre" Joachim.
Mission terminée, succès total.
Revenir en haut Aller en bas
http://guilde-persona.forum2ouf.com/
Harald Knutson

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: [PV Harald Knutson] Le moine sans tête   Lun 27 Aoû 2012 - 13:24

Ouais. Mission terminée.

dernières notes du rapport de Harald Knutson

Mes recherches ultérieures m'ont appris plusieurs choses et ont éclairés différents points qu'il n'est pas pertinent de développer ici. Pendant la partie où Ishae a pu s'amuser et se dépenser un peu, j'ai pu me faufiler à l'intérieur du monument et retrouver la tombe. Je ne sais ce qui a permis à cette âme de trouver le repos, où plutôt d'être définitivement bannie de la terre des vivants, mon rituel ou la partie de close combat. Toujours est-il que ce moine ne causera plus de souffrances. Ce moine, idolâtre du dogme flagellant de Fiore au XIIIème siècle, avait cumulé tellement de haine dans sa vie et dans l'au dela, qu'il est possible que d'autres âmes corrompues posent des problèmes dans l'avenir à Nîmes. Néanmoins, ce n'est pas mon genre de bouder mon plaisir et notre mission fut un véritable succès. Pour ma part, repartir en mission de suite serait la plus belle des récompenses.








[POST TERMINE -
SUITE ICI pour Ishae
SUITE ICI pour Harald]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [PV Harald Knutson] Le moine sans tête   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Harald Knutson] Le moine sans tête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haunted Walks Co. :: FRANCE-