AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: [PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport   Mar 8 Fév 2011 - 20:35

[SUITE DE CE SUJET]



Aïsael n'ajouta rien, encaissant les paroles qu'elle trouvait un peu dur, restant impassible sur le coup elle se contenta de reprendre le dossier afin de le relire une dernière fois avant le vol. Elle le lut tranquillement et l'heure approcha finalement de son but, ils se dirigèrent vers l'aéroport en silence, la jeune ange replaçant se fameux médaillon sur son front afin de camoufler ses traits ... Angélique. Elle ne prononça pas un mot et le laissa s'occuper de passer les billets et toutes les différentes démarches. Froide, distante, elle se serrait presque cru dans son contexte de fuite, à ne devoir faire confiance qu'à soit-même et à fuir les autres. Au fond est-ce qu'elle avait vraiment changé ? Elle se demandait si les missions étaient vraiment ce qu'elle devait faire, de plus il semblait qu'elle fasse beaucoup d'erreurs, trop peut-être. Autant arrêter là.


S'installant dans l'avion elle laissa de nouveau le trajet se dérouler en silence, laissant les nuages autour de l'appareil lui occuper l'esprit alors qu'elle trouvait que cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas dégourdie les ailes. Enfin en même temps depuis qu'elle avait découvert ... La vérité et depuis l'hôpital elle ne volait presque plus, et si elle volait ce n'était pas très haut. L'Argentine, elle l'avait survolé plusieurs fois et adorait ses longues étendues où elle avait longuement volé en compagnie des chevaux au galop. Un petit plaisir qu'elle aimerait s'accorder encore une fois un jour. La pampa, un nom qui sonnait assez doucement et agréablement à ses oreilles. Selon leur information la créature avait été photographiée à l'Aéroport International Ministro Pistarini à Buenos Aires. C'était donc là qu'il se rendait, là où ils atterrissaient aussi.

Tournant les pages du dossier elle regarda les informations sur leur lieu de séjour, un hôtel tranquille nommé Carlos Gardel et situé lui aussi à Buenos Aires. Refermant le dossier doucement elle le rangea et se reposa pour le reste du voyage, cogitant toujours sur les paroles de celui qu'elle considérait comme son ami. Elle était encore perturbée, que croyait-il ? Pensait-il vraiment qu'elle pensait que toutes les créatures étaient petites, mignonne et en danger ? Pas vraiment, elle savait très bien ce qu'il en était et il ne savait pas à quel point, des créatures plus vil et sournoise les unes que les autres elle avait connu, et les hommes en faisait parti. Enfin bref elle devait mettre les choses au claire, même s'il ne semblait pas vraiment de bonne humeur, quel charmant tableau. Soupirant doucement alors que l'avion débarquait dans l'aéroport elle attrapa son sac et descendit sans un mot alors qu'un taxi les attendait, elle jeta un rapide regard aux alentours mais il avait trop de monde, ce n'était pas maintenant qu'ils auraient pu apercevoir cette créature pourtant la jeune fille laissa son empathie se déclencher et tenta de la cibler sur les créatures. Animaux compris malheureusement. Pourtant un sentiment lui parvint, celui de la frustration, de la peur et aussi de la colère. Fronçant les sourcils elle monta dans le taxi, l'esprit plongé dans ses réflexions.

Direction l'hôtel.

Une fois les clés prisent ils se rendirent à la chambre et Aïsael l'observa, assez spacieuse et contenant deux lits, un peu comme d'habitude quoi. Prenant place dans un fauteuil elle resta silencieuse un bon moment, le regard dans le vague et finit par "briser la glace" et parler de ce qui n'allait pas.

"Si tu ne veux plus couvrir toutes mes erreurs nous pouvons cesser les missions ensemble. Je peux y aller seule et si ce n'est pas possible rester sagement à la serre, vivre enfermer est toujours mieux que de vivre traquer. Pour cette créature nous verrons bien mais je sais ce que j'ai ressenti à l'aéroport. Et ce n'était pas de la violence ni de la méchanceté gratuite."

Elle n'ajouta rien et attendit sa réponse, elle allait peut-être encore avoir des paroles peut-être dur pour elle, peut-être était-elle trop sensible mais bon elle n'allait pas changer parce qu'elle était entrée dans cette organisation. Et elle ne serait plus elle, elle devait reconnaître qu'elle avait déjà fait des erreurs, surtout sur la dernière mission mais ce n'était pas une raison, s'il venait avec elle c'était juste parce qu'elle n'était pas capable de s'en sortir seule ?! Charmant tableau, vraiment. Une larme de rage monta dans son oeil qu'elle essuya rapidement avant de rabattre ses jambes sur le fauteuil et se poser sa tête sur ses genoux. Regardant le ciel dehors elle murmura d'une faible voix.

"Je te propose d'y aller en fin de journée"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport   Mer 9 Fév 2011 - 17:21


Le voyage fut long, la jeune fille plus que distante.
Forcément, il l'avait vexée.

Une fois descendus d'avion, arrivés en Argentine, le Traqueur la sentit clairement sonder la zone - sans pour autant savoir ce qu'elle y trouva. Ses seules déductions se tenaient à son froncement de sourcil.

Direction l'hôtel.
Nathaniel posa négligemment son sac sur l'un des lits, attendant qu'un employé leur apporte leurs bagages, puis il entreprit de commander à manger.

Il enchaînait tout cela sans y penser, respectant le silence plus par habitude que par "envie de faire la gueule". A dire vrai, il ne pensait à rien jusqu'à ce que la jeune fille rompe le silence.


"Si tu ne veux plus couvrir toutes mes erreurs nous pouvons cesser les missions ensemble. Je peux y aller seule et si ce n'est pas possible rester sagement à la serre, vivre enfermer est toujours mieux que de vivre traquer. Pour cette créature nous verrons bien mais je sais ce que j'ai ressenti à l'aéroport. Et ce n'était pas de la violence ni de la méchanceté gratuite."

Poussant un léger soupir, le Traqueur comprit qu'il avait vu juste.

A quoi bon ressasser de simples conseils... pourquoi avait-elle mal interprété ses paroles ?
Parce que lui-même était encore sur les nerfs.
Pourquoi se braquait-elle ainsi contre lui ?
Peut-être parce qu'il était allé trop loin.

Mais pourtant, à ce rythme, si elle continuait à faire comme bon lui semblait, tout ce qui les attendait tous deux était la tombe. Ni plus, ni moins.

Il était temps de mettre les choses au clair, ce qu'il entreprit de faire de manière toujours aussi impersonnelle et calme :

"J'ai effectivement dit que je ne pourrais plus couvrir tes erreurs, pas que je ne le voulais plus. Personne ne m'y force. Mais je ne peux techniquement pas me défendre, regarder en même temps ce que tu fais et tâcher de te protéger également - car quoi que tu en penses, je suis également là pour te protéger."

Bref silence.

"Il est hors de question d'arrêter quoi que ce soit, sauf si tu le souhaites. Ce n'est pas en se braquant que l'on règle quoi que ce soit, tu sais... Je me suis sans doute mal exprimé - les mots étaient justes, peut-être pas le ton. Mais interpréter ces mêmes mots ne nous aidera pas non plus."


C'était peut-être le "bon moment"...


"Tu n'es pas la seule à avoir vécu en marge de ce monde et de ses habitants, tu sais. Vivre traqué, je connais cela aussi. J'ai perdu les deux personnes à qui je tenais le plus à cause de cet état de fait, je te l'ai déjà dit. Mais j'ai décidé de changer cela en agissant plus prudemment, déjà parce que je ne suis plus seul, ensuite parce que la méfiance et l'imprudence n'amènent jamais rien de bon à long terme. Tu le sais."

Si elle connaissait son lien avec Sha Renkyô, peut-être comprendrait-elle mieux les propres responsabilités du Traqueur, ainsi que tout le reste.
Mais cela ne la concernait en rien. Ni personne d'autre, d'ailleurs.

Au final, que rajouter...


"Nous sommes une équipe. Tes décisions comme les miennes influencent le devenir de notre mission, pouvant aussi bien sauver nos vies que les mettre davantage en péril - et ensuite mettre à découvert la couverture du HWI, ce qui nous condamnera tous à être traqués sans relâche. C'est tout ce que je voulais te faire comprendre."

Finalement, elle lui avait également dévoilé ce qu'elle avait ressenti à l'aéroport en ce qui concernait la créature.


"Fort bien. Si ce n'est pas de la "violence ni de la méchanceté gratuite", alors nous agirons en conséquence. Je ne suis pas ton juge ni ton bourreau, Aïsael, mais j'obéis à des règles très strictes et je le fais pour nous deux - mais surtout pour nous tous qui travaillons au HWI. Nous ne sommes pas les deux seuls impliqués, nous ne le serons jamais."

Une larme de rage coula sur la joue de la jeune Ange. Sa dernière phrase fut simplement celle-ci - tandis que Nat entendait sa voix faiblir et se fêler :


"Je te propose d'y aller en fin de journée."

Il acquiesça, le visage toujours impassible, la posture clairement détendue, et rétorqua :


"Pas de problème."


Quelques minutes plus tard, un groom frappait à la porte, leur apportant leur repas.

Malgré son manque d'attirance pour les plats de ce pays, le Traqueur mangea avec appétit - quelque chose lui disait qu'il en aurait grandement besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport   Jeu 10 Fév 2011 - 12:13

Aïsael le laissa s'exprimer, restant silencieuse tout au long de son discours et ne le regardant pas. Plus le temps passait et plus elle se sentait mal à l'aise ici, peut-être qu'au final elle n'avait pas trouvé sa place encore une fois. Mais cette fois elle ne pourrait pas repartir aussi facilement mais en dernier recours elle avait la serre. Oui la serre ...

Personne ne le forçait, alors il n'avait pas d'autre occupation que d'aller en mission avec elle ? Elle avait l'impression que ça lui pesait parfois, surtout qu'il ne semblait pas de très bonne humeur en ce moment. Il pouvait prendre quelques vacances, ça lui ferait du bien peut-être. Là pour la protéger ? Parce qu'elle ne pouvait se protéger seule ? Son égo fut un peu blessé, lequel ne l'aurait pas été n'est-ce pas ? Elle avait vécu tant d'année seule et voilà qu'on lui disait qu'elle devait être protégé. Oui c'était gentil mais elle ne savait trop comment le prendre.

Pas question d'arrêter sauf si elle le souhaite. Et bien on verrait à la fin de cette mission mais il était fort probable qu'elle prenne quelques vacances, définitive ou non. Oui elle le savait, c'est pour cela qu'elle écouta ce qu'il avait encore à lui dire. Levant légèrement les yeux vers lui elle le fixa en fronçant légèrement les sourcils.

Elle le savait très bien qu'elle n'était pas la seule à avoir été traqué, lui aussi avait perdu des êtres chers ? Alors il comprenait comment elle avait souffert depuis son enfance. Presque 200 ans à vivre ainsi, ce n'était pas vraiment une vie et pourtant elle était toujours là, s'accrochant à la vie comme une désespérée. L'imprudence ne menait à rien elle le savait et son regard s'excusait encore de leur dernière mission, rien ne servait de revenir sur le passé et pourtant ... Mais elle n'ajouta rien et le laissa finir.
Elle n'avait rien à ajouter en fait.

Elle avait bien compris. Ils étaient une équipe, a vrai dire elle ne savait pas si elle l'avait déjà vu ainsi ... Mais bon ce n'était pas la question actuellement. Le HWI, elle ferait tout pour ne pas dévoiler cette organisation et il le savait, elle était prête à se mettre en danger, comme cette fois là, pour que personne ne sache rien.

Elle rebaissa les yeux alors qu'il parlait de la créature, oui ils n'étaient pas les seuls et elle en avait conscience.
Qu'ajouter de plus à part proposer d'y aller en fin de journée ? Là où il y a encore un peu de lumière et plus énormément de monde. Moment propice où elle pourrait se montrer cette petite chose qu'ils cherchaient.


Un groom leur apporta leur repas, l'ange toucha à peine à celui-ci, ne mangeant que quelques bouchées alors que le traqueur mangeait avec appétit. Ils avaient besoin de force mais la jeune fille ne pouvait rien avaler. Elle finit par se lever et alla s'asseoir au bord de la fenêtre, fermant les yeux et laissant le soleil lui chauffer les ailes.
Elle prendrait des forces ainsi, en se reposant.


Le temps d'attente jusqu'au soir lui sembla durer une éternité, elle ne trouva ni le sommeil ni l'appétit.
L'heure arriva finalement et un taxi les attendait, surement appelé par le traqueur. Elle y monta en silence et n'ajouta pas un mot jusqu'à l'aéroport.
Ils furent déposé non loin et marchèrent un peu, la nuit était fraîche, agréable et ils arrivèrent vite sur les lieux de l'enquête.


Quelques hommes marchaient encore ici et là mais peu à peu l'endroit se désertait, restait quelques mécaniciens et d'autres hommes dont elle n'aurait sû définir la tâche.

Aïsael ferma les yeux quelques instants et libéra de nouveau son empathie, ça leur serait sûrement efficace.
Se centrant sur les créatures, et les animaux, elle chercha l'objet de leur venue ici mais n'en perçut pas la trace. Peut-être étaient-ils trop loin. Regardant l'immense coure elle murmura simplement.


"Si elle est ici elle doit être plus loin."

Et si elle était plus loin c'était où ils se rapprochaient ou alors elle libérait complètement son pouvoir, cela impliquerait qu'elle engloberait aussi les hommes et donc ça serait plus un échec qu'autre chose. Elle ne sentirait pas grand chose, attraperait mal à la tête et ne parviendrait sûrement pas à la repérer.
La première solution semblait donc la meilleure.
Mais autant attendre la réaction de son coéquipier, peut-être avait-il vu quelque chose qu'elle n'avait pas remarqué vu la concentration qu'elle maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport   Jeu 10 Fév 2011 - 20:12


Elle ne répondit rien.
Ne mangea pas, but encore moins.
De nouveau, son entêtement, son côté un peu puéril et buté forcèrent le Traqueur à se couper des ressentis de sa compagne.

Qu'on souffre toute une vie, fort bien, mais qu'on ne fasse rien pour cesser de se lamenter et aller de l'avant, ça commençait à bien faire.

Nathaniel était bien plus âgé que son apparence humaine ne le laissait paraître ; tout comme James, il avait été l'un des premiers à rejoindre le HWI, et sa longue vie sur cet autre monde qu'il évoquait parfois avait duré extrêmement longtemps.

Sans compter les autres... tous ces autres au HWI qui avaient souffert, ces hommes, ces femmes, ces Démons, ces Créatures, et qui avaient choisi de bosser main dans la main pour passer à autre chose !

James... Ishae... Irina... Yuria... Abandon même, par exemple !

Non, il n'était pas spécialement de mauvais poil, au contraire. Mais il n'aimait pas spécialement les gens qui se lamentaient sur leur propre sort sans jamais rien faire bouger, qui attendaient, subissaient, et ensuite n'hésitaient pas à ressortir leur passé comme "bouclier" pour se protéger (mais de quoi au fond ??) - risible, comme attitude. Pitoyable, aussi.

A dire vrai, il était blessé par ce reflet égocentrique que lui renvoyait la jeune ange qui au fond ne semblait pas beaucoup leur faire confiance, au HWI et à lui.
Pourquoi ne voulait-elle pas avancer à présent ?
Pourquoi ne pas essayer ?!

Et une autre chose était en train de se former en lui... une chose, une impression, une prémonition, puis une sensation bien réelle. L'un des "martyrs" qu'il appréciait tellement au HWI les avait quittés. James.
Pour de bon.
Comme ça.
Sans avoir jamais eu la chance de profiter de tout ce qu'il avait reconstruit autour de lui - d'eux...

D'un coup, alors que le soir tombait, Nathaniel sentit ses propres défenses tomber.
Le choc fut brutal, la vérité très dure à encaisser...
Le Traqueur était épuisé. Mentalement.
En phase de devenir complètement dingue, s'il ne s'occupait pas immédiatement les mains et l'esprit.
Mais cela ne l'empêcherait pas de finir sa tâche au mieux - comme toujours. Physiquement, il tiendrait la route et laisserait ses réflexes et instinct prendre le dessus.

Faut bouger. Maintenant.

...Une fois à l'aéroport, Aïsael "scanna" mentalement les environs, puis :


"Si elle est ici elle doit être plus loin."

Effectivement.

Cependant le Traqueur jura silencieusement, avisant l'ombre de deux gardiens qui faisaient leur ronde et qu'ils n'avaient pas vu.
Forcément, quand on se pose n'importe où sans prendre la peine ni de reconnaître le terrain ni de se renseigner sur les habitudes des employés, hein...

Deux balles anesthésiantes vivement chargées, le silencieux placé au bout de son CZ et le tour fut joué, mais il n'évita pas un dernier réflexe de l'un des hommes clairement destiné à la jeune Ange.
Son sang coula légèrement, il pesta dans sa barbe. Nat entreprit alors de ligoter et bâillonner les deux gardes avec des bouts de tissus trouvés à côté d'un hangar (tant pis pour le côté non-hygiénique de la chose), les plaçant entre un mur et de lourdes marchandises placées là - techniquement, aucune chance que personne ne les repère eux.

Sans rien dire, il fit signe à l'ange d'avancer - derrière lui cette fois -, se chargeant de repérer les lieux lui-même et de couvrir leurs arrières.
Ils avancèrent alors sans bruit, et près d'un hangar, le Traqueur perçut une sorte de froissement d'ailes et des piaillements très spéciaux...

Avant d'aller voir de quoi il retournait, Nathaniel fit un geste de la main à Aïsael pour qu'elle ne se précipite pas et plaça des émetteurs spéciaux aux alentours (made in HWI) qui couvriraient les bruit du duo ainsi que ceux que pourraient faire la créature - s'il s'agissait bien d'elle.

Et, ouvrant finalement la porte immense du hangar...
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport   Mer 9 Mar 2011 - 21:55

Son comportement n'était pas le meilleur à adopter, et elle le savait très bien. Et pourtant c'était sa réaction et à part se poser pour réfléchir pour le moment elle ne voulait rien faire d'autre que de s'enfermer, se replier sur elle-même un peu. C'était une vraie gamine et elle le savait, elle avait grandi trop vite, il fallait qu'elle change mais ce n'était pas facile.
Et leur donner sa confiance absolue non plus.
Et pourtant elle avait essayé.


Mais soudainement elle ne se sentait plus trop à sa place. Pour tout dire elle savait ce qui clochait, elle avait toujours laissé en partie son passé derrière elle mais aujourd'hui il l'avait rattrapé et les derniers évènements l'avaient perturbé. Sauf qu'elle était trop têtue pour lui demander de l'aide alors qu'il était la personne en qui elle avait le plus confiance en ce moment. Pitoyable, ça elle l'était.
Elle peinait à rester sur cette mission alors que son coeur était serré, elle ne se sentait pas bien de cette situation et ne parvenait plus très bien à maîtriser ses pouvoirs, l'empathie prenant le dessus et lui reflétant les sentiments autour d'elle. Brouillon catastrophique.


La vue du sang la ramena à la réalité, c'était la douleur qui aurait la réveiller, pas cette vue là. Et surtout pas sur lui. Se mordant la lèvre elle se contenta de le suivre comme un petit chien, se demandant encore ce qu'elle faisait là. Le froissement d'ailes et les piaillements indiquèrent qu'ils avaient surement trouvé cette fameuse petite créature.

Elle attendit qu'il ouvre lui-même la porte et entra sans un bruit dans le hangar, personne à part cette présence effrayée. Elle regarda Nathaniel et baissa les yeux, elle ne savait même plus quoi faire, perdue, déboussolée.
Et puis elle apparut.
Cette fameuse créature s'arrêta et se dressa face à eux en produisant un son sonore.


Peur, colère, rancune. Elle chargea. Aïsael ferma les yeux et les rouvrit alors que la température autour d'eux chutait, elle espérait que son compagnon ne tombe pas malade par sa faute. Elle ne voulait plus que rien n'arrive par sa faute. Réunissant toute l'eau des environ ; citerne, réserve, sol ... ; elle dressa un mur de glace devant eux, la créature grimpa dessus et chuta avant de reprendre sa course et de fuir vers l'ombre. La jeune ange fit tomber le mur doucement et avança d'un pas.
Elle avait vu son regard.


"C'est drôle comme une simple chose peut nous ouvrir les yeux."

Se tournant vers Nathaniel elle se dirigea vers lui à une vitesse fulgurant et posa sa main sur la blessure, une lumière légère et chaude s'en dégageant. Elle ne voulait plus qu'il verse de sang par son inattention.
Le regardant elle déposa un léger baiser sur sa joue, une marque d'affection qu'elle n'avait plus fait depuis trop longtemps.
Souriante elle recula d'un pas et se pencha légèrement.


"Pardon et merci."

Elle ne voulait rien ajouter à ces deux mots car ils étaient les plus sincères possible, et elle savait qu'il comprendrait.
Maintenant à elle.
Elle la connaissait, en vérité elle l'avait déjà aperçut lors de ses nombreuses escales dans ces contrées.
Elle ne comprenait pas pourquoi elle était ici mais il était temps de lui trouver un abri. Un vrai.


"Tu avais raison, il n'y a pas que des créatures gentilles en ce moment, il y a même pire que celle que nous avons rencontré la dernière fois. J'en suis bien consciente même si je ne le montre pas. Mais elle, elle n'est pas méchante, elle juste perdue et on sait à quel point on devient agressif quand on a peur pas vrai ?"

Référence leur première rencontre, elle se retourna et lui souria doucement, comme apaisée. Enlevant ce médaillon sur son front elle le laissa tomber doucement au sol et déploya ses ailes.
Il fallait que cette petite chose ai confiance.
Et c'était à elle de prouver et surtout de se prouver qu'elle pouvait le faire.


Avancant au centre du hangar elle libéra la totalité de son empathie, percevant ainsi la position de la créature mais aussi des gardes au dehors, surveiller, protéger. Lorsqu'elle perçut son mouvement elle s'élança à sa suite, resta à une certaine distance sur le côté et lui parlant.
La créature se stoppa soudainement et la regarda.
Elle s'approcha doucement et la jeune ange ne bougea pas.


Lorsqu'elle repoussa son cri strident Aïsael ne bougea toujours pas mais entoura son bras d'une protection, glaciale, laissant ainsi la créature la mordre et adressant un regard confiant à son ami.
Posant sa main libre sur la créature elle la calma doucement en murmurant des paroles dans un language ancien, libérant une aura douce et calme qu'elle laissa se développer pour toucher Nathaniel, s'il ne ferma pas totalement son esprit cela ne pouvait lui faire que du bien.
Peu à peu les crocs se desserrèrent et la petite boule de poil se laissa retomber sur le sol.


Mission presque accomplie.
La protectrice tomba doucement sur le sol et la jeune ange se laissa tomber à genoux prêt de la petite créature.
Celle-ci vint se placer dans ses bras en poussant un piaillement plaintif et Aïsael se tourna vers Nathaniel.


"On repart ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport   Jeu 10 Mar 2011 - 4:11


Sa partie de la mission était de veiller. Surveiller. Intervenir, protéger.
Maintenant, c'était à Aïsael de jouer - et Nathaniel espéra vivement pour elle qu'elle se réveille et ne fasse plus d'erreur.

Cependant, ce qu'il percevait autour d'elle était étrange... enfin, il s'y attendait. Une gamine perdue. Un peu capricieuse de ne savoir demander de l'aide ni de n'avoir jamais appris à sortir sa colère, sa douleur.
N'avoir jamais appris à faire confiance.
Il surveillait le maelstrom qui secouait l'esprit de la jeune fille d'un oeil attentif, sans rien dire, mais toutefois prêt à l'assommer vite fait si elle partait en vrille. Elle était potentiellement dangereuse dans cet état.

Ils étaient fatigués, tous les deux.
Cette mission n'aurait pas dû avoir lieu, cela aurait mieux valu pour les deux parties...

...même si le Traqueur savait parfaitement que son patron l'avait envoyé "materner" la jeune Ange pour qu'il se sorte de ses propres zones d'ombres.

Nat soupira, rabaissa son flingue et attacha négligemment un bout de chemise autour de son bras à peine éraflé et douloureux.
Puis il regarda la suite.
L'approche d'Aïsael.
Sa compréhension, son empathie.
La terreur de la créature, son hostilité.
Sa fuite rapide.


"C'est drôle comme une simple chose peut nous ouvrir les yeux."

Elle vint à lui vivement, le soigna, déposa un baiser sur sa joue.

Imperturbable, pas vraiment en phase ni avec elle ni avec ce monde, le Traqueur baissa ses yeux froids et laissa une vague lueur d'humanité les teinter de nouveau.
Trop bref pour s'en rendre compte.
Lui aussi était dangereux en ce moment.
Pas du tout ici.
Pas du tout prêt à...


"Pardon et merci."

Il hoche la tête, dissimulant la froideur qui l'envahissait derrière un masque - personne ne pouvait le voir, le savoir, le comprendre. Personne, pas même quelqu'un doté d'une empathie telle que celle d'Aïsael...

...car après tout, lui aussi était un serviteur des Okii Kôjin, un homme choisi de ces dieux maudits, protégé par leurs pouvoirs.
Mais personne n'était sensé le voir, ça non plus.
Jusqu'à quel point avait-il oublié son humanité, ce soir...
Pourquoi ne parvenait-il plus à desserrer les dents ?
Et surtout - quelle était la solution à ce problème ?

Pour l'instant donc, le masque solide. La personnalité froissée. Sentiments refoulés, maîtrisés, enchaînés, jugulés.
Personne ne voyait, personne ne savait. C'était mieux ainsi.


"Tu avais raison, il n'y a pas que des créatures gentilles en ce moment, il y a même pire que celle que nous avons rencontré la dernière fois. J'en suis bien consciente même si je ne le montre pas. Mais elle, elle n'est pas méchante, elle juste perdue et on sait à quel point on devient agressif quand on a peur pas vrai ?"

Nouveau hochement de tête.
Son regard s'obscurcit, le sang pénètre sa bouche ; il ne dit rien, il est incapable de prononcer un seul mot pour le moment. Il faut juste lui laisser un tout petit peu de temps... en cas de problème... oui, en cas de... il
viendrait...il interviendrait.

Nathaniel ne reprit "conscience" que lorsque Aïsael prit la créature dans ses bras, s'étant comme effacé du monde un bref instant - comme si la réalité s'était ouverte sous ses pieds... une sorte de transposition macabre avait eu lieu.

Personne n'avait rien vu.
Personne n'avait rien perçu.
Mais bon Dieu... il était temps de rentrer, le décompte devenait dangereux.


"On repart ?"

La voix de la jeune fille le tira de sa douloureuse torpeur, et il répondit dans un sourire :

"Allons-y. Un peu de repos ne nous fera pas de mal, et un nouveau refuge attend ton protégé."





[SUJET TERMINE, SUITE ICI pour Nat]

Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport   Jeu 23 Juin 2011 - 23:20

Alors qu'elle regardait Nathaniel elle avait l'impression qu'il était ailleurs, elle se demandait si elle avait mal fait en déposant un bisou sur sa joue. Pourtant ce n'était qu'un geste amical montrant sa confiance. Un peu perturbée elle porta toute son attention sur la créature et s'occupa d'elle.Un peu de repos ne leur ferait pas de mal, il avait totalement raison et elle avait hâte de montrer son refuge à cette petit bête.

Le voyage du retour fut calme, silencieux.
Aïsael ne parla presque pas, jugeant que son compagnon préférait sûrement rester tranquille. Elle lui demanda juste si elle pouvait garder la petite créature avec elle, elle y ferait attention, l'emmènerait régulièrement aux labos et lui apprendrait à rester en place quand elle partirait.
Sa requête fut accepté et un sourire apparut sur son visage.

Retour au HWI, elle fit un dernier sourire à son ami et lui prit la main avant qu'il s'en aille.

"Merci Pour tout Nathaniel, tu es vraiment un bon ami pour moi. Repose-toi bien surtout"

Lâchant sa main elle lui adressa un dernier signe ainsi qu'un joli sourire et s'envola en direction des labos, les scientifiques devaient d'abord ausculter cette petite bête et lui faire quelques tests. Celle-ci s'y plia volontiers et ne mordit personne et puis au bout de deux bonnes heures ils purent repartirent.
Il fallait aussi qu'elle lui trouve un nom mais là elle n'avait aucune idée.
Elle verrait plus tard.
Pour le moment direction la serre pour se reposer et faire découvrir les yeux à la nouvelle pensionnaire.




[RP finit, suite Ici]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Nathaniel] Enquête sur un aéroport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Capois en rebellion pour leur aéroport international
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haunted Walks Co. :: AMERIQUE DU SUD-