AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Sam 14 Nov 2009 - 16:16

[SUITE DE CE TOPIC]




Après qu'elle ait accepté qu'il l'accompagne, le Traqueur décida de poser dès lors le lieu de leur prochain rendez-vous - à l'aéroport de Rouen, juste avant que leur avion ne décolle.

Lorsqu'elle l'eut rejoint, il lui confia des Talismans d'Illusion qui servaient à tous (y compris lui, au moins pour masquer la teinte de ses yeux, signe de son origine peu "humaine", quelque part). Une simple apposition sur le front, et l'affaire était réglée : pas de douleur ni de gêne, juste un "masque" bien commode pour éviter d'attiser la curiosité malsaine et d'autres choses bien moins innocentes...

Une fois dans l'appareil, Nathaniel reprit le dossier de leur affaire et lut attentivement :


"Au début de septembre 1978, les Berkbigler et leurs enfants venaient tout juste d'emménager dans leur nouvelle maison, encore inachevée. Celle-ci se trouvait à quelques km de Tucson, dans l'Arizona, en plein désert. Les premières nuits qui suivirent leur installation, ils entendirent des bruits étranges contre les murs de la maison, comme si on lançait de grosses pierres. On n'avait pas la moindre idée d'où pouvaient provenir ces pierres et la police eut beau mener sa petite enquête, on n'avait trouvé aucun
coupable.
En somme, les Berkbigler étaient victimes d'un lanceur de pierres fantôme, d'une apparition qui s'amusait à prendre les maisons pour cibles.
Dès que les bruits se faisaient entendre, toute la famille se précipitait dehors pour prendre le coupable sur le fait.
Bien inutilement, car il n'y avait jamais personne en vue dans l'espace désertique qui entourait la maison. (...)
Elles atteignaient les investigateurs dominicaux et bénévoles, les uns et les autres, avec une précision que la lumière éclatante sur le sol noir tout autour rendait plus hallucinante encore.
La troupe improvisée ne réussit qu'à chasser un intrus qui s'était introduit dans la propriété : il apparut qu'il s'agissait d'un membre du bureau du chef de police !
Puis, les pierres se turent, tout simplement. Après deux nuits de recherches, le siège quotidien dont étaient victimes les Berkbigler depuis des mois s'arrêta, sans que l'on n'ait jamais pu découvrir depuis lors l'identité du mystérieux lanceur de pierres."


Lieu de l'affaire : Tucson, dans l'Arizona.
Les Etats-Unis étaient loin d'être la partie du monde que Nat préférait, cependant il était satisfait de pouvoir s'éloigner quelque peu et d'agir.

Enoncé de l'affaire ? "Les nouveaux propriétaires de la maison des Berkbigler sont de nouveau victimes de ce mystérieux lanceur de pierres. Allez là-bas et mettez un terme à cette étrange manège."
A bien y réfléchir,
un simple lanceur de pierres pouvait être bien des choses - surnaturelles ou pas.
La première étape était simple...


"Que penses-tu de cette affaire, au premier abord ?", demanda-t-il à Aïsael en se tournant vers la jeune ange pour la première fois depuis qu'ils étaient partis de Niyara.
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Dim 15 Nov 2009 - 0:13

Un nouveau rendez-vous dans un aéroport, Rouen ... Elle trouva rapidement le lieu, se faufilant doucement dans l'ombre des bâtiments, Nathaniel était déjà là et lui donna une sorte de talisman qu'il qualifia de "talisman d'illusion", elle remarqua qu'une fois le sien plaçé les yeux du traqueurs avaient changé, elle comprit alors et plaça le sien sur le front, elle ne ressentit pas grand chose mais à présent elle passait innaperçut au milieu de la foule, cela la fit légèrement sourire et ils montèrent dans l'avion.

C'était la première fois qu'elle volait .. sans effort. Assise juste à côté du hublot elle c'était installée pour pouvoir regarder les nuages tout au long du voyage, elle repensa à tous ses évênements et à cette mission, le lanceur de pierres ... Elle se demandait si la mission serait longue ou non et s'ils seraient partis longtemps, bien que cela ne la dérangait pas particulièrement.

Nathaniel se tourna vers elle et lui posa une question, elle tourna légèrement la tête et le regarda avant de reprendre sa contemplation des nuages et de réfléchir quelques instants ...

"Ils parlent de vagabond donc un simple humain ... peu probable encore vu la suite des évênements ..."

La suite des évênements, surtout le coup avec la caravane devant la porte, un humain n'aurait pas pu, enfin pas avec autant de précision et ensuite repartir encore sans un bruit, une créature peut-être sinon ... Cela pouvait être plausible ...

"Ils ont parlé d'esprit qui voulait protéger un lieu sacré où a été battit la maison ... Je ne pense pas que se soit cela, j'ai lu beaucoup d'ouvrages et je n'ai pas le souvenir d'un tel lieu là-bas .."

Et le plus souvent elle n'oubliais jamais quelquechose qu'elle avait lu, ce qui était d'un côté très pratique. Elle repensa alors à sa toute première théorie lorsque Sha Renkyô lui avait donné le dossier de cette mission

"Peut-être bien un esprit frappeur, ou alors un esprit revenant se venger d'un monde qui a été trop cruel envers lui .. Peut-être même une créature qui cherche elle aussi à se venger ... Le "qui" on ne le saura que sur place, le "pourquoi" me vient à l'esprit, vangeance ou simple plaisanterie, après tout n'est que supposition ..."

Au fur et à mesure de ses paroles elle c'était tourné vers Nathaniel et le regarda, elle devait à présent se concentrer sur cette mission pour la mener au bout comme il fallait.

"Et toi, qu'en penses-tu de cette affaire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Mer 18 Nov 2009 - 19:59

Nathaniel l'écouta attentivement.

"Ils parlent de vagabond donc un simple humain ... peu probable encore vu la suite des évênements ... (...)
Ils ont parlé d'esprit qui voulait protéger un lieu sacré où a été battit la maison... Je ne pense pas que se soit cela, j'ai lu beaucoup d'ouvrages et je n'ai pas le souvenir d'un tel lieu là-bas.."

Elle avait une excellente mémoire, semblait-il, et le Traqueur ne doutait pas qu'elle connaissait chaque lieu réputé "paranormal".

"Peut-être bien un esprit frappeur, ou alors un esprit revenant se venger d'un monde qui a été trop cruel envers lui .. Peut-être même une créature qui cherche elle aussi à se venger ... Le "qui" on ne le saura que sur place, le "pourquoi" me vient à l'esprit, vengeance ou simple plaisanterie, après tout ce n'est que supposition ..."

Elle se tourna alors vers lui et lui demanda :


"Et toi, qu'en penses-tu de cette affaire ?"

Très bonne question au demeurant, encore une fois. Et la réponse était des plus simples :


"Je m'axerai principalement sur les données de départ et le fait que je connaisse notre "grand chef" ; en effet, il ne nous aurait jamais envoyé là-bas s'il n'y avait pas quelque chose derrière tout cela. En ce qui concerne les faits en eux-mêmes, ils sont d'une nature relativement "banale" pour ce genre d'affaire : une famille qui déménage et retape une maison, des bruits entendus la première nuit, et le reste qui va crescendo. Rien d'exceptionnel."


Il prit le temps d'un silence, puis :

"Les coups sont typiques d'un poltergeist ; je sais d'après le dossier que les enfants
Berkbigler avaient l'âge "requis" pour produire ce genre de phénomènes. Le fait que ces évènements se soient déroulés sur deux nuits seulement au début peut indiquer une farce d'origine humaine... Ce qui m'intrigue dans tout cela, c'est déjà le fait que la maison soit située en plein désert : dans cet ordre d'idées, quel idiot s'amuserait à lancer des pierres sur une maison ? Les faits qui suivent dans le dossier appuient mon opinion. Le reste aussi : les avalanches de pierres, etc. Aucun humain normal ne s'amuserait à cela. C'est de plus physiquement impossible. A bien y penser, pour ma part je pense qu'il s'agit d'un esprit ou d'une créature en quête de vengeance, et il nous faudra simplement mettre un terme à cela."

Alors qu'il prononçait ces mots, le Traqueur vit se profiler le continent américain sous le ventre de l'avion.
Il leur restait bien peu de temps pour réfléchir, le temps de l'action était venu. Enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Sam 21 Nov 2009 - 21:10

Aïsael pensait plutôt à l'hypothèse d'un esprit vengeur mais de la famille ou plutôt ... du lieu ? La première fois, la famille Berkbigler avait été victime de ce lanceur de pierres, en 1978 précisément. Depuis cette famille n'était plus là mais une nouvelle famille établit depuis peu subissait les mêmes attaques, leur mission était simple, trouvé qui était ce fauteur de trouble et le stopper, créatures ou revenants. Puisque la première famille n'était plus là c'était sûrement le lieu qui faisait l'objet de la vengeance de l'esprit mais ... pourquoi ?

"Je m'axerai principalement sur les données de départ et le fait que je connaisse notre "grand chef" ; en effet, il ne nous aurait jamais envoyé là-bas s'il n'y avait pas quelque chose derrière tout cela. En ce qui concerne les faits en eux-mêmes, ils sont d'une nature relativement "banale" pour ce genre d'affaire : une famille qui déménage et retape une maison, des bruits entendus la première nuit, et le reste qui va crescendo. Rien d'exceptionnel."

Elle tourna la tête et l'écouta attentivement, c'est vrai que l'histoire était banale, des esprits frappeurs, vengeurs et autres étaient plutôt communs dans le monde du paranormal.

"Les coups sont typiques d'un poltergeist ; je sais d'après le dossier que les enfants Berkbigler avaient l'âge "requis" pour produire ce genre de phénomènes. Le fait que ces évènements se soient déroulés sur deux nuits seulement au début peut indiquer une farce d'origine humaine... Ce qui m'intrigue dans tout cela, c'est déjà le fait que la maison soit située en plein désert : dans cet ordre d'idées, quel idiot s'amuserait à lancer des pierres sur une maison ? Les faits qui suivent dans le dossier appuient mon opinion. Le reste aussi : les avalanches de pierres, etc. Aucun humain normal ne s'amuserait à cela. C'est de plus physiquement impossible. A bien y penser, pour ma part je pense qu'il s'agit d'un esprit ou d'une créature en quête de vengeance, et il nous faudra simplement mettre un terme à cela."

*Un poltergeist est un phénomène paranormal consistant en des bruits divers, des déplacements, apparitions ou disparitions d'objets et autres phénomènes a priori inexplicables. Les poltergeists sont, en général, considérés comme des phénomènes de « petite hantise » liés le plus souvent à la présence d’un adolescent perturbé, par opposition aux phénomènes de « grande hantise » qui supposent l’intervention de l’esprit d’un ou plusieurs morts, bien que la séparation ne soit pas toujours évidente.*

Aïsael se souvent avoir lu cette définition un jour et réfléchit quelques instants, c'était bien plausible mais alors pourquoi cela continuait-il avec la nouvelle famille ?

"Je suis d'accord avec toi mais pourquoi la nouvelle famille en est aussi victime ? Il doit y avoir un rapport avec la maison ou une pièce en particulier où l'enfant aurait souffert ..."

Aïsael regarda par le hublot, ils avaient déjà perdu de la hauteur et une icône s'alluma "mettez vos ceintures de sécurité" ... Elle enclencha la sienne et regarda l'avion descendre doucement pour atteindre la piste d'attérissage, ils allaient pouvoir passer à l'action, bizarement peu de chose se bousculait en elle, finalement un léger accoup leur indiqua que l'appareil avait touché sol.

Descendant de l'avion Aïsael constata qu'il n'y avait pas grand chose autour d'eux, elle s'arrêta et attendit Nathaniel, non loin derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Sam 21 Nov 2009 - 21:50

La jeune fille lui donna quelques autres conclusions auxquelles elle était arrivée, juste avant que l'avion ne s'arrête enfin sur la piste d'atterrissage :

"Je suis d'accord avec toi mais pourquoi la nouvelle famille en est aussi victime ? Il doit y avoir un rapport avec la maison ou une pièce en particulier où l'enfant aurait souffert..."


Le temps que l'appareil soit stabilisé et la rampe d'accès fixée, Nat y réfléchit sans plus et répliqua :

"C'est également la conclusion à laquelle je suis arrivé. Il est dur de déterminer autant d'éléments dans une affaire si étrange et qui se déroule sur plusieurs années - et, comme tu le fais remarquer, sur plusieurs familles."

Evidemment.
Seulement, il leur fallait se rendre sur place pour commencer à appréhender un peu mieux la globalité de la chose, et ils ne seraient pas trop de deux.

Après avoir récupéré leurs maigres bagages, Nathaniel se remit en route ; les taxis, situés en face du terminal, se trouvaient au niveau inférieur. Ils pouvaient les transporter dans le centre ville en 20 minutes environ.
Pour un trajet plus étrange comme le leur (c'est-à-dire dans un lieu isolé de tous ou presque), il leur fallait une compagnie de transport bien spécifique, que Sha Renkyô (ou l'un de ses assistants) avait visiblement prévenue à l'avance.
Nathaniel héla le taxi qui semblait les attendre, chargea les bagages lui-même et donna la route à l'homme qui semblait s'attendre à cette demande peu commune - leur indiquant au passage qu'il y avait un petit motel tout aussi isolé non loin du lieu qui les attendait.

Quelques quarante minutes plus tard, ils étaient arrivés.
Le Traqueur rangea le petit dépliant touristique qu'il avait attrapé au passage dans l'aéroport :


"La ville est située à 728 m au-dessus du niveau de la mer, dans une vallée entourée par cinq chaînes de montagnes mineures : les Santa Catalina Mountains et les Tortolita Mountains au nord, les Santa Rita Mountains au sud, les Rincon Mountains à l'est, et les Tucson Mountains à l'ouest. Les Santa Catalina Mountains sont connues pour comprendre Mount Lemon, la station de ski située la plus au sud des États-Unis continentaux.
Tucson est située le long de l'I-10, qui passe par Phoenix vers Santa Monica, en Californie au nord-ouest, et par El Paso, au Texas, en direction de Jacksonville à l'est, en Floride. L'I-19, au sud de Tucson, se dirige quant à elle vers le sud en passant par Nogales et la frontière avec le Mexique.
Tucson bénéficie d'un climat continental et semi-aride. En hiver les températures sont douces voire fraîches la nuit alors qu'en été les températures peuvent être torrides."

Rien de bien neuf dans ces informations.
Quant à l'endroit où ils venaient de poser le pied, ce n'était guère plus accueillant... rien à l'horizon hormis le vieux motel, chaleur étouffante, vent chargé de sable et bruits lointains d'animaux sauvages divers.
Le rêve pour des vacances.


Sans attendre que l'homme ne se décide à les aider, le Traqueur sortit leurs bagages et entra dans le motel pour réserver leur chambre.
Deux pièces séparées pour dormir. Salle de bains commune. Etc etc.
Nathaniel n'aimait pas spécialement les voyages, encore moins les hôtels. Mais lui comme Aïsael avaient besoin de se reposer un peu avant de se rendre sur place.

"Prenons le temps d'un bon repas et d'une bonne nuit de sommeil. Nous verrons les derniers détails demain, et notre enquête pourra commencer.", dit-il à la jeune ange en souriant, une fois qu'ils furent installés dans leur chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Lun 23 Nov 2009 - 1:52

Nathaniel lui répliqua quelques choses, tout juste, rien à redire alors elle se tût et descendit de l'avion, en bas les gens se bousculaient pour attraper tel ou tel avion, assister à une réunion ou rejoindre de la famille, qui connaissait réellement leur vie ? Personne à par eux-même, et encore, personne ne se connait véritablement et tôt ou tard on découvre une partie de nous même que nous ne connaissions pas, nous devons l'accepter même si elle nous fait du tord ...

Nathaniel héla un taxi qui semblait les attendre, encore un coup du grand "chef" ? il était amusant comme personnage ... Les bagages chargés la voiture démarra et l'aventure commença, on leur indiqua qu'il y avait un petit motel pas loin de là où ils allaient, parfait n'est-ce pas ? Quarante minutes plus tard ce motel se trouvait devant eux et Aïsael le fixa, mitteux, perdu en plein désert, les gens de ce monde était vraiment bizarre parfois ... Nathaniel rangea le dépliant qu'il avait ramassé à l'aéroport, il ne semblait pas y avoir apprit grand chose de plus et se chargea de descendre leur bagage.

Il avait tout réservé, leur chambre, deux endroits pour dormir distinct, une salle de bain commune, assez spatieux bref bien tranquille pour une bonne nuit de sommeil ...
Dormir dans une chambre .. qu'elle idée ! Mais ici pas l'ombre d'un arbre qui pourrait l'acceuillir et de toute façon, elle devait être discrète ..
Une première ...

"Prenons le temps d'un bon repas et d'une bonne nuit de sommeil. Nous verrons les derniers détails demain, et notre enquête pourra commencer."

Elle acquiessa, la chambre était bien, confortable et Aïsael annonça qu'elle allait prendre une douche, après un voyage comme celui-ci ça lui ferait du bien.
Elle ouvrit les vannes et l'eau chaude coula sur son visage comme une douce pluie rafraichissante, elle ferma les yeux et se colla au mur, exténué.
Elle ressortit peu de temps après et murmura un bonne nuit en se dirigeant dans sa chambre sans vraiment voir si Nathaniel était là ou pas, elle n'avait pas remit le médaillon, pas dans cette chambre où seul lui et elle était là.
Le posant sur sa table de chevet elle s'allongea sur le lit sans enlever la couverture et referma ses ailes sur elle avant de sombrer dans un sommeil peuplé des monstres du passé ...

2h30 ...
Il fait encore trop nuit pour que ça soit le jour ...
Et pourtant elle est déjà réveillée, tremblante, une larme a coulée sur son doux visage ...
Elle s'assoit et regarde ses mains, elle a tuée avec ses mains, son meilleur ami ...
Les démons du passé l'envahisse à nouveau et sans réfléchir elle ouvre la fenêtre et s'envol dans les airs ...
Elle ne va pas loin et personne ne la voit, juste là, sur le toit du motel elle se pose doucement et rabat ses ailes autour de son corps ...
Il est encore trop tôt pour que le soleil se lève mais il est assez tard pour que son âme se réveille ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Sam 28 Nov 2009 - 3:53

Après une bonne douche, un repas assez sommaire et frugal et quelques choses sans plus d'importance, le Traqueur se décida à dormir quelque peu.
Le sommeil était pourtant une chose toute relative pour lui. Jamais plus que de raison. Toujours en alerte...

* Nous sommes l'un pour l'autre des inconnus, des étrangers. Des passagers, sur une seule et même route qui ne s'entrecroisera plus jamais ; car nous ne nous croiserons sans doute jamais plus. C'était seulement pour cette raison que je vous proposais pour une fois d'ouvrir vos réelles pensées. Car quoi...? Je ne vais certainement pas vous juger, vous condamner. Encore moins le répéter à quiconque. *

Des mots reviennent.
Des bribes de vie.
Instants d'éternité.


* L'homme a peur de la mort, la vie a peur de l'inconnu, de ce qui ne bouge plus et ne communique plus. Cela est plus explicatif que le goût pour l'éternité que l'on prête à l'homme.
L'homme veut être Dieu, tout comprendre, tout savoir, accéder à la plénitude des sens de la vie dans l'Univers. L'homme n'est pas Dieu, il en serait son image. A chacun son interprétation.
*
L'homme s'agite dans son sommeil.
Les choses ne sont jamais ce qu'elles semblent.

Puis il se réveilla, presque brusquement. La réalité lui revint en mémoire, et il se rendit compte que sa compagne venait juste de "partir".
Il savait où elle était.
Et il comprenait qu'elle choisisse sa propre voie.

L'angoisse la hante elle aussi, il le sait bien. Il le sent.
Mais malheureusement, pour le moment sa guérison ne tient qu'à elle.
Alors Nathaniel se contente de s'envelopper de son duff coat et monte lestement sur le toit non loin d'elle, sans rien dire, attendant qu'elle se réveille.

Car dès les premières lueurs du jour, ils devront résoudre cette affaire - peut importe le temps que cela prendra.
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Lun 7 Déc 2009 - 1:37

Finalement là, au dehors, en haut de tout et de rien son esprit s'est apaisé et elle a sombré dans le sommeil, encore une fois. S'enfermant doucement dans ses ailes pour garder une douce chaleur protectrice elle ferma les yeux en apperçevant une dernière fois les étoiles, il est encore très tôt, où alors il est très tard ..

Une nuit sans rêve, rien que le noir profond tel le bleu de la nuit, impénétable, silencieux, mystérieux, reposant .. Une nuit sans cauchemar la poursuivant jusqu'au limite du possible, pas d'ami meurtrier ou de sang coulant le long d'un couloir, rien que le noir et elle. Elle aime ces nuits là par dessus tout, elles sont une sorte de trêve, de moment de repis qu'elle apprécie vraiment, plus les choses sont rare et plus elles sont appréciés n'est-ce pas ?

Les premiers rayons du soleil filtre tranquillement entre ses plumes, elle sent une présence mais ne se relève pas brusquement, elle sait qui il est ... Nathaniel, cela fait-il longtemps qu'il est là, elle ouvre doucement son cocon et se pose doucement sur le sol, lui adressant un doux sourire pour le remercier d'être monté elle se dirige vers lui

"Je crois qu'il me faudra un long moment avant de m'habituer au lit"

Un léger rire cristallin s'élève et elle lui sourit avant d'ouvrir la porte pour rejoindre la chambre, par chance il n'y a personne dans les couloirs à cette heure matinale, personne pour voir qu'elle n'est pas comme le commun des mortels .. Elle entra dans la chambre suivit de son ami et passa dans lasalle de bain de rafraîchir rapidement avant d'aller chercher son médaillon, le plaçant sur son front elle perçoit un léger picotement puis ... plus rien.

Se dirigeant dans la salle elle chercha Nathaniel du regard et se dirigea vers la fenêtre, leur mission allait pouvoir commençer, mais avait ...
Elle attrapa un fruit poser dans la corbeille sur la table et croqua dedans, elle ne pourrait rien faire de bien l'estomac vide ^^

"Par quoi commençons-nous ? Allons-nous directement dans la maison en question ou faisons nous le tour de cette maison et des alentours pour voir ?"

Elle attendit la réponse de Nathaniel tout en promenant son regard sur la pièce, elle préférait de loin le New Eden et ses arbres verdoyants, il lui faudrait sûrement un moment pour que ses plaies guérissent et pour qu'elle se réhabitue à vivre en sociétée.
Mais elle y parviendrait, tout comme elle était parvenue à suivre Nathaniel vers l'inconnue ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Mar 8 Déc 2009 - 19:52

Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pris le temps de s'asseoir ainsi, loin de tout, loin de ses "semblables" qu'il ne comprenait plus et qui passaient leur temps à courir après le temps... et leur propre vie.
Courir après le temps alors qu'ils ne pourraient jamais rattraper son flot incessant et puissant...


Nathaniel se laissa aller, sentant les premiers rayons du soleil sur sa peau.
Puis il sentit sa compagne se réveiller :


"Je crois qu'il me faudra un long moment avant de m'habituer au lit"

Il lui sourit pour simple réponse et la suivit lorsqu'elle retourna discrètement dans la chambre d'hôtel.
Alors qu'elle saisissait une pomme en guise de déjeuner, lui décrocha le téléphone et commanda café, croissants et tout le nécessaire pour un bon réveil. Il y en aurait sûrement assez pour qu'elle se laisse tenter, mais qui pouvait le savoir ?


"Par quoi commençons-nous ? Allons-nous directement dans la maison en question ou faisons nous le tour de cette maison et des alentours pour voir ?"

Il réfléchit rapidement à sa question ; ses mots étaient justes, comme toujours, et allaient à l'essentiel. Une qualité indéniable pour une Enquêtrice... s'en rendait-elle compte ?
Nathaniel revint alors à la question tandis que l'on frappait à la porte. Il attendit que la femme pose sa commande sur la petite table de la chambre pour se décider à lui répondre - tout en savourant son café :


"La première chose à faire est de rentrer en contact avec les nouveaux locataires, et de faire en sorte qu'ils nous fassent confiance. Nous n'avons rien à leur cacher, mais rien non plus à leur révéler ; nous sommes là pour régler leur problème, c'est tout. Ensuite alors, nous pourrons commencer à inspecter sérieusement les lieux."


En effet, il avait résumé l'essentiel ; le premier pas était de trouver la nouvelle famille occupant les lieux, des dénommés Baxter, et de les mettre en confiance sans trop leur en révéler.
La suite coulait de source.

Sachant que la maison n'était pas excessivement loin de leur hôtel miteux, Nathaniel décida qu'une petite marche leur ferait du bien.


Une fois arrivés sur place, la première chose qui frappa le Traqueur fut les marques de pierres lancées partout sur les murs. Violent. Mais net. Précis. Très étrange au demeurant.
Toutefois, cela ne l'empêcha évidemment pas de frapper à la porte.
Ce fut un homme qui leur ouvrit, la quarantaine environ, les traits tirés et fatigués ; il les invita à entrer, leur expliquant au passage que le reste de la famille était momentanément en voyage.
Le Traqueur se contenta d'acquiescer vaguement, plus concentré sur la maison en elle-même...

Une maison typique américaine a deux étages et parfois un sous-sol. Il semblait y avoir trois chambres et une salle de bain, en comptant les portes visibles.
Il y avait une chambre supplémentaire utilisée pour l’ordinateur, la télévision et quelques installations sportives diverses - sans doute pour le père, et peut-être le fils aîné.
En bas il y avait le salon, la cuisine et la salle à manger. Air conditionné, moustiquaires posées devant les portes et fenêtres pour éviter les insectes et en été conserver l’air frais, bref rien de bien exceptionnel dans cette demeure qui respectait le modèle typiquement américain.

Nathaniel se re-concentra alors sur la voix égale du dénommé Hank, et se demanda ce qui était réellement à l'origine de sa lassitude.
Lui était étrange, pour sûr. Mais rien n'était très clair dans cette maison "ordinaire", avec ce père de famille "ordinairement" fatigué. Car ce qui les entourait dans cette maison n'avait effectivement rien de bien ordinaire, au vu de ce que le Traqueur ressentait à cet instant.

Toutefois, il souhaitait laisser sa compagne parler à ce père américain pour lui laisser la chance de se faire à son nouveau métier.


Dernière édition par Nathaniel Solo le Mar 2 Mar 2010 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Sam 26 Déc 2009 - 4:00

[ pardon pour le retard --" ]

Nathaniel avait commandé des boissons et des gâteries pour bien commencer la journée, café, croissants ... Après que la femme eut poser la commande sur la table au centre de leur chambre il répondit à sa question de manière brêve et précise, elle l'écouta avec attention et se laissa entraîner par l'odeur des croissants, elle en attrapa un et sourit, cela faisait bien longtemps qu'elle n'en avait pas mangé. En fait pendant longtemps il y avait tellement de chose qu'elle n'avait pas fait ...

"La première chose à faire est de rentrer en contact avec les nouveaux locataires, et de faire en sorte qu'ils nous fassent confiance. Nous n'avons rien à leur cacher, mais rien non plus à leur révéler ; nous sommes là pour régler leur problème, c'est tout. Ensuite alors, nous pourrons commencer à inspecter sérieusement les lieux."

Leur parler sans en dévoiler trop, aller à l'essentiel, inspecter les lieux, mémorisant progressivement les informations alors qu'ils sortaient de l'hotel elle fut éblouit par le soleil matinal. Rouvrant les yeux doucement elle suivit Nathaniel le long du chemin et observa les alentours, peu de végétation, trop de chaleur, trop de soleil, pas assez d'eau ... Cette marche réveilla tous ses sens alors qu'elle observait les alentours, au loin une maison, la maison.

Devant la demeurt elle se stoppa, des marques de pierre net, précis et qui témoignait de la vitesse et de la force des coups marquaient la facade, elle les observa quelques secondes avant de suivre Nathaniel qui frappait déjà à la porte, un homme d'une quarantaine d'années leur ouvrit et les invita à entrer.
Il était seul pour le moment, le reste de la famille était en voyage. Elle n'aimait pas vraiment cet homme ... il était ... bizarre, lassé, peut-être à cause des évênements qu'il se passait.

Elle zappa quelques minutes ses paroles pour observer la maison, les portes étaient close mais elle en compta plusieurs, un rapide plan dans sa tête se forma et elle reporta son attention sur l'homme nommé Hank et se décida à prendre la parole, hésitante, doutant de ses capacités ...

"Vous savez déjà pourquoi on est là, notre travail est d'enquêter sur les étranges phénomènes qui ont eu lieu récemment et plus loin dans le passé, pouvez-vous raconter les évênements dans les détails et à quand remonte la dernière fois que votre .."visiteurs" est venu retapisser votre mur extérieur ? C'était-il passé un évênement particulier dans la journée ou la veille au soir ?"

Elle écouta son récit avec attention, il ne donnait pas plus de détails que ce qu'elle avait lu dans le dossier, la dernière fois ... la nuit même, Aïsael se dit qu'un jour plus tôt et ils auraient pu peut-être assister à cela. Il parla ensuite de sa journée, rien n'attira son attention sauf un léger détails, elle leva la main pour le stopper et le regarda

"Hier dans la journée votre famille est partie c'est bien cela ? Dite-moi, les nuits où cette personne venait faire du "tapage" en jetant des caillous, est-ce que par hasard vous auriez reçu du monde chez vous, ou alors des personnes seraient partis ?"

Il réfléchissait, elle attendit donc en regardant Nathaniel, elle haussa légèrement les épaules, ce n'était sûrement qu'un détail mais bon, qui sait ? L'homme reprit la parole et bégaya quelque peu en lui avouant que d'après ses souvenirs effectivement il y avait toujours eu des aller ou départ dans la journée, que se soit en voiture ou tout autre façon de se déplacer, vélo, moto ... Elle acquiessa et lui adressa son plus beau sourire

"Nous allons inspecter les lieux à présent, est-ce que vous nous permettez d'aller et venir comme bon nous semble ? Ah et ... rester à notre disposition s'il vous plait"

Il leur donna son accord avant de monter à l'étage, l'air toujours aussi las, les épaules légèrement voutées, elle regarda quelques instants cet homme avant qu'il disparaisse à l'embouchure de la porte et se dit que ça devait véritablement être un enfer ... quoi que c'était.

Elle sourit doucement à Nathaniel et sortit de la maison, passant ses doigts doucement sur les marques de coup et parla dans un murmure.

"La nuit comme le jour, agissant discrètement pour apposer ses marques ..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Lun 18 Jan 2010 - 20:36

[Désolé pour l'absence, et bonne année ^^]


Le Traqueur la laissa faire, l'esprit tranquille, l'écoutant attentivement :

"Vous savez déjà pourquoi on est là, notre travail est d'enquêter sur les étranges phénomènes qui ont eu lieu récemment et plus loin dans le passé, pouvez-vous raconter les évênements dans les détails et à quand remonte la dernière fois que votre... "visiteur" est venu retapisser votre mur extérieur ? C'était-il passé un évênement particulier dans la journée ou la veille au soir ?"


Un "évènement particulier", hein...Nathaniel écouta distraitement l'homme répondre, comme s'il vivait dans un autre monde. Fatigue, ou...
Néanmoins, la réponse de cet homme sembla ne pas satisfaire pleinement la jeune fille...


"Hier dans la journée votre famille est partie c'est bien cela ? Dite-moi, les nuits où cette personne venait faire du "tapage" en jetant des cailloux, est-ce que par hasard vous auriez reçu du monde chez vous, ou alors des personnes seraient partis ?"


Rien de bien étonnant en somme, si ce n'était que ce monsieur avait reçu du monde et ce avant de faire partir le reste de sa famille.
Ce qui était étrange, c'était qu'en agissant de la sorte, il avait délibérément exposé ses invités à ces phénomènes potentiellement dangereux.
C'était... incompréhensible.


"Nous allons inspecter les lieux à présent, est-ce que vous nous permettez d'aller et venir comme bon nous semble ? Ah et... restez à notre disposition s'il vous plait."

Parfait, rien à rajouter.Le Traqueur suivit Aïsael sans un mot, et se pencha soudainement sur les murs en réfléchissant à voix basse :

"
...C'est pour cela qu'il n 'est pas bon de s'agiter, de lancer des pierres, de faire des éboulements dans la montagne ou de crier. Si l'on fait cela, le monde va trembler, et il risque de tomber des épaules des quatre hommes qui le soutiennent... Notre terre est la neuvième fille de la mère, la terre noire. Avant, il n 'y avait que des Indiens qui vivaient ici, que des frères entre des frères. Puis, sont arrivés les Blancs. Ils ont poursuivi les Indiens avec leurs maladies, leur méchanceté. Ils sont venus d'une autre terre, d'une terre d'en bas. C'est pour cela que ce sont des gens mauvais. Un jour, les quatre hommes qui soutiennent la terre vont être fatigués. Ils n'auront plus de force pour soutenir le monde. L'un d'entre eux va laisser tomber une poutre, puis un autre, l'univers va alors se renverser et tomber dans l'eau. Seule la mère restera, mais tous les gens vont mourir. Quand cela va arriver, alors, le monde va s'arrêter. Puis, les pères et les mères viendront de nouveau."

Bref silence, puis :

"C'est la seule chose qui me vienne à l'esprit en voyant cela, Aïsael. A présent que nous sommes ici, je ne comprends pas vraiment ce qui se passe. Mais c'est peut-être bien lié à une vengeance des esprits natifs de cette terre."

Peut-être que la jeune fille avait perçu les évènements d'ici différemment... à elle de le lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Lun 8 Fév 2010 - 0:04

[ pardon aussi pour mon retard -- et bonne année à toi aussi
En plus j'ai pas d'inspi ><"]


Elle écouta son discours tout en observant les murs, elle frôla doucement les surfaces rugeuses et froide des pierres de son doigt et écouta le murmure du vent dans le peu de végétation présente. Les esprits natifs de la terre ? La mère ? La mort ... Nathaniel parlait de choses très vieilles et surtout puissante, où alors, un esprit vangeur, mais pas n'importe lequel. Un esprit représentatif des esprits natifs de cette terre, un de ceux qu'ils n'arrêteront pas comme ça ... Elle se tourna lestement vers son compagnon et le regarda

"Peut-être n'as-tu pas totalement tord ... Peut-être que les esprits natifs de cette terre ont voulu se venger et on envoyer un esprit représentatif, un esprit vangeur qu'ils auraient créé ... Mais si tel est le cas alors une question se pose. Pourquoi ici ?"

Elle leva alors les yeux vers la fenêtre où se tenait l'homme un peu plus tôt, il agissait bizarrement ... Tout en fronçant les sourcils elle continua de fixer la fenêtre, si c'était lui, qu'avait-il fait pour s'attirer les foudres d'esprit aussi puissant ? Car c'était ça qu'elle ressentait ici, une légère marque de puissance, de magie dans l'air ... Elle comptait en parler à Nathaniel lorsqu'elle sentit une présence qui approchait.
Et ce n'était pas petit ...

Cette magie qui englobait le lieu Aïsael pouvait en sentir les émanations et les pics, elle tendit la main devant elle, les yeux mi-clos et ressentit cette colère ambiante. L'homme était de nouveau devant sa fenêtre et regardant la scène avec une expression bizarre, était-il au courant ? Sentait-il se qu'il se passait ?
*La libertée ...*
Qu'était cette voix qu'il transperçait son esprit de toute part ? Aïsael ferma les yeux et leva la tête pour entendre cette esprit qui au fond semblait triste.
*Je veux qu'on me la rende ...*

Il était pris au piège ? La jeune ange ne savait quoi penser, cela ne pouvait être qu'une ruse et pourtant il y avait de la sincéritée dans ses paroles. Toujours les yeux clos elle suivit le courant de magie pour trouver la source, pour trouver l'esprit. Le sol changea légèrement, elle était sur la route à présente et la magie venait de partout. Une pierre se choqua contre la paroie, précise, rapide et semblait s'être levée toute seule. Personne ne voyait d'où elle venait, où ne voyait qui la lançait.
Et Aïsael ne vit pas ce camion qui avançait sur la route ...

Lorsqu'elle rouvrit les yeux elle vit dans la lumière cette forme qui semblait la fixer, elle entendit les pierres qui se cognaient à la paroi, c'était sûrement aisée pour lui de les lancer avec son esprit, trop facile. En se retournant elle vit aussi l'homme qui paraissait ... effrayé ? Elle n'aurait sû décrire son visage tant son expression était bizarre. Elle aperçut aussi Nathaniel et enfin le visage de ce chauffeur qui ne savait trop que faire, trop tard pour freiner ...

Elle étendit alors ses ailes et regarda le ciel ...
*L'existence du HWI et des créatures doient rester secret.*
Ses ailes retombèrent doucement sur son dos et le temps sembla se ralentir autour d'elle, c'était vrai, il ne fallait courir ce risque.
Mais alors qu'elle se posait des questions le bruit du klaxon la ramena à la réalité.
Et il était trop tard pour fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Sam 13 Fév 2010 - 13:50

[Pas de souci ! Je ne suis pas d'une rapidité impressionnante non plus ces temps-ci... ^^]



Il avait vu juste.
L'homme ici avait certainement offensé les esprits natifs, mais pour le moment il ne savait absolument pas comment. Encore moins pourquoi.


"Peut-être n'as-tu pas totalement tort... Peut-être que les esprits natifs de cette terre ont voulu se venger et on envoyer un esprit représentatif, un esprit vengeur qu'ils auraient créé ... Mais si tel est le cas alors une question se pose. Pourquoi ici ?"

Question excellente au demeurant.
Le Traqueur se demandait la même chose, et un seul homme pouvait leur répondre.
Il se contenta de hocher la tête en signe de dénégation.

A peine le temps d'y repenser que l'esprit apparut sur le lieu de leur investigation et déclencha ses foudres.
Les pierres semblaient voler autour d'Aïsael et Nat, sans qu'ils ne puissent les arrêter.
Derrière la fenêtre, le "père de famille" fatigué regardait la scène, mi-blasé mi-stupéfait. Mélange étrange.

Comme si le temps s'était ralenti.
Des voix fusaient autour d'eux, aussi violentes que les pierres, aussi cinglantes. Des voix qui réclamaient la vengeance, et qu'on leur rende ce qu'on leur avait volé... la liberté...

Soudain, un camion apparut au loin, se rapprochant de plus en plus vite.
Pourquoi maintenant, pourquoi ici ?
Semblant absorbée par sa "conversation" avec l'esprit, Aïsael ne le réalisa pas immédiatement.
Et tandis qu'elle sortait ses ailes pour trouver une échappatoire à ce qui semblait inévitable, elle sembla réfléchir et stoppa son intention.
La seule solution était...

...le Traqueur plongea en avant, saisissant la jeune fille dans ses bras, et ils allèrent s'écrouler ensemble en face de la route.
Le poids lourd s'arrêta alors lentement, dans un sifflement sinistre, mais comme si quelque chose avait entravé son arrêt.

Nathaniel se contenta de regarder la jeune fille pour savoir si elle n'avait rien, et se demanda alors ce qui avait pu se passer.
Pourquoi le "père" n'avait-il pas réagi, semblant comme bloqué dans un espace-temps restreint ?
Pourquoi le camionneur n'avait-il pas réagi plus tôt ?
Et pourquoi l'esprit avait-il fait cela, sachant qu'Aïsael était capable de l'entendre et surtout de l'aider ?

Le Traqueur se releva, tendant la main à sa compagne, et lui dit :

"C'est le moment pour nous de régler cela, et vite. Nous devons localiser un tertre des natifs ou quelque chose qui y ressemble ici et nous y rendre, sans quoi les choses empireront plus vite que prévu."
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Lun 15 Fév 2010 - 20:58

[ Aucun soucis ]


Cet esprit avait voulut parler avec elle, lui dire ce qu'elle devait faire et pourtant il finit par rester silencieux et se fâcha même lorsqu'il leva les yeux vers la fenêtre. L'homme à l'expression bizarre les fixait, Aïsael n'avait pas assez vécu avec les êtres humains pour savoir qu'est-ce que son visage pouvait signifier mais elle savait que cela n'était pas très bon.
Et puis elle s'apperçut de la présence de ce camion qui fonçait vers elle, elle ne put s'envoler car elle avait promis de protéger le secret du HWI.
Elle pensait que le choc ferait plus mal que cela ...

Lorsqu'elle percuta le sol elle entendit un léger craquement en même temps qu'un froissement. Elle ferma les yeux quelques secondes alors que la douleur la fit trembler de tout son être. En les rouvrant elle découvrit que c'était Nathaniel qui lui avait sauvé la vie en lui bondissant dessus. Le camion c'était stoppé et le temps semblait s'être stoppé, les pierres ne percutant plus la paroie mais la jeune ange ne le remarqua pas.
Elle n'avait d'yeux que pour son compagnon, de la stupeur pouvait se lire dans ses yeux, jamais un humain ne l'avait .. protégée. ça avait toujours été l'inverse et bien que cela n'était pas déplaisant elle ne sut que dire et attrapa juste la main que lui tendait son ami.

Elle passa doucement sa main le long de son aile droite, le chauffeur du camion voyant que tout allait bien leur fit un signe de main et continua son chemin. La jeune ange frissona légèrement.
*Hum ... je crois qu'elle est cassée ..*
Mais elle adressa un léger sourire à Nathaniel.

"Tout va bien."

Elle verrait ce qu'elle pouvait faire plus tard, pour le moment il fallait se concentrer sur la mission. Les pierres retombèrent doucement autour de la maison et le père s'éloigna de la fenêtre. Aïsael ne comprenait pas très bien ce qu'il se passait mais dans la voix de cet esprit il n'y avait pas que de la colère ...
Lorsqu'elle se tourna de nouveau vers lui elle remarqua que l'esprit les fixait l'air .. confus ? Elle continua de le regarder alors qu'il courrait vers la forêt lointaine, disparaissant sous leurs yeux dans une poussière dorée.

"Suivons-le, la réponse doit être là-bas."

Une forêt apparaissait dans l'horizon, l'ange acquiessa aux paroles de son compagnon et commença à marcher vers la forêt. Plusieurs fois elle se mordit légèrement la lêvre alors qu'un changement de terrain lui faisait trop bouger son aile, mais elle rester concentré sur ce qu'il devait faire. D'ailleurs que devait-il faire face à cela ?

L'orée de la forêt n'était guère acceuillante, c'est en rentrant dans la forêt qu'Aïsael découvrit un spectacle peu plaisant. Des arbres coupés et abandonnés au sol, quelques animaux morts deci delà.
*Que c'est-il passé ici ?*
Elle fixa Nathaniel quelques secondes et s'avança entre les débris, était-ce l'homme qui avait fait cela ? Elle remarqua alors cet arbre un peu plus loin, le tronc impressionnant, la force coulant dans la sève, les branches majestueuses et pourtant il paraissait ... affaiblit.

"Un arbre centenaire ... Un arbre emplit d'histoire et de légende ... Sacré ..."

Elle accéléra sa marche et posa sa main sur le tronc de celui-ci, elle leva les yeux dans les branches et le vit, cet esprit à l'air enfantin et vieillard à la fois. Il ne faisait que la regarder, sans bouger un muscles et elle fit de même, sans lâcher le tronc de l'arbre.

C'était ici qu'ils devaient chercher, ce n'était pas un tertre des esprits natifs, un temple ou n'importe quoi d'autre. Ce que les esprits conservaient était sous leur yeux. Et cet chose semblait dépérir doucement ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Dim 21 Fév 2010 - 5:28

Au vu du bruit qu'il avait entendu lors de leur chute, le Traqueur se dit qu'il y avait un problème.
Il le comprit instantanément en regardant l'aile de la jeune fille : elle semblait cassée. Mais elle ne lui laissa pas le temps de dire ou faire quoi que ce soit et elle suivit l'esprit dans la forêt à côté après l'avoir rassuré.Sans doute. Mais peut-être pas.

Mais cela pouvait tout aussi bien être un piège, le genre de traquenard vicieux dont seuls les esprits jeunes et courroucés avaient le secret.
Néanmoins Nat suivit Aïsael, la main sur son arme, observant cette étrange forêt tout autour d'eux qui semblait être apparue comme par enchantement...
Nul arbre squelettique, mais bien une forêt verdoyante comme il n'était pas sensé y en avoir dans ce coin désertique.
Si l'on exceptait quelques arbres déracinés violemment et plusieurs charognes commençant à sentir...

Cependant, lorsqu'ils parvinrent peu après à une sorte de clairière où s'élevait un arbre gigantesque, le Traqueur comprit qu'il n'avait pas suivi la bonne piste.
Le tertre qu'il recherchait ETAIT cet arbre.
Cet immense arbre semblant affaibli, à deux doigts de tomber. Pourtant il y avait tout autant en lui une impression de puissance impressionnante...

Nathaniel fronça les sourcils.
Il n'avait rien d'un botaniste, et ne comptait certainement pas s'y mettre.
Néanmoins il observa le vieux végétal et inspecta ses immenses racines, laissant à sa compagne le soin de "surveiller" l'esprit.
Puis il revint vers elle et inspecta discrètement son aile qui semblait bel et bien cassée. Ouvrant son sac, il lui tendit l'un de ses parchemins de guérison - un présent de la part d'Ishae elle-même.

Puis, comme il laissait son esprit divaguer un peu, il songea à Ishae.
Le Japon.
Les cerisiers...

...une légende par exemple raconte que ces fleurs ne peuvent pas
être naturelles, et qu'elles tirent leurs forces d'ailleurs. Cette légende raconte que les cerisiers, chaque année, puisent l'énergie et la personnalité des cadavres sous terre pour créer ce renouveau à chaque printemps.
La douce couleur des fleurs de cerisiers japonais leur viendrait du sang des morts qui ont péri à leurs racines.


Soudain, Nathaniel comprit.
Sans dire un seul mot à sa compagne, il entreprit de creuser à mains nues la terre qui commençait à s'assécher et au bout d'une bonne vingtaine de minutes, il finit par saisir une main squelettique.
Regardant sa compagne, il dit simplement :


"Voilà ce qui fait mourir l'arbre. Un être humain, ou du moins ce qu'il en reste. Et à mon avis, notre heureux père de famille ne doit pas y être étranger."

Il la fixa quelques instants, attendant qu'elle prenne une décision - car au fond, il n'était là que pour l'assister.
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Lun 22 Fév 2010 - 14:52

[ qu'elle chance de trouver un ordi avec internet pendant mes vacances ^^ ]

Cette forêt était ... bizarre, ça ils l'avaient tous deux sentit mais la jeune ange ne s'arrêta pas à ce détails, après tout ils vivaient dans un monde où pas mal de chose sortait de l'ordinaire. Elle savait qu'il avait remarqué son aile mais ne poursuivit pas de discution là-dessus, celle-ci guérirait toute seule très vite, il n'y avait pas à s'en faire.

Nathaniel devint sur le coup botaniste en herbe et inspecta l'arbre ainsi que les racines. Aïsael quand à elle regarda l'esprit et entra en communication spirituelle avec lui, il ne parlait que de libertée volée de l'arbre et de mort, de mensonge et de fourberie. La jeune ange commençait à en apprendre un peu plus lorsque Nathaniel revint à ses côtés pour inspecter son aile et lui donner un parchemin de guérison, elle sourit doucement et refusa le présent avec un clin-d'oeil alors que l'esprit fixait son compagnon.

L'esprit continua de le fixer puis lorsqu'il vit ce que faisait l'homme il sourit à la jeune ange et lui dit *il a trouvé*, Aïsael se contenta de se retourner et regarda son ami qui creusait la terre de ses mains nues. Au bout d'une vingtaine de minutes ; laps de temps durant lequel Aïsael tenta de guérir son aile avec ses pouvoirs mais sans grand résultat, à son grand ettonnement ; il déterra enfin quelquechose qui fit reculer Aïsael.

"Cette mission devient vraiment étrange et ..."

Ellle ne finit pas sa phrase et regarda l'esprit qui leur adressa un dernier signe avant de disparaitre, qui était-il vraiment ? Elle reporta son attention à Nathaniel qui lui parlait, elle fixa la main squelettique pendant un moment et soupira, elle ne comprendrait jamais les hommes ...

"Oui ... La question maintenant est de savoir ce qu'il a voir là-dedans et qui était cette personne ..."

Il semblait attendre sa décision .. Ouais bon ce n'était pas simple, elle choisit tout d'abbord de l'aider à déterrer entièrement le corps, il ne restait que des os et de la poussière, rien d'autre. Une fois le mal enlevé ils rebouchèrent le trou et Aïsael posa sa main au sol pour irriguer l'eau jusqu'au racine, de l'eau pure et fraîche pour un arbre qui en avait bien besoin. Celui-ci commençait d'ailleurs déjà à reprendre des couleurs, ce n'était pas un tertre pour rien ... ^^.
Se relevant elle regarda son ami puis le squelette à ses côtés.

"Voilà un joyeux compagnon que nous avons là ... Je ne pense pas que la meilleure solution soit l'attaque en disant tout à cet homme, nous devrions plutôt y retourner, mettre le ... corps quelque part caché et en sécurité et aller fouiller la maison. Surtout une pièce à l'étage où était le père de famille. Je pense que l'on pourrait trouver des choses pour apprendre ce qu'il c'est passé ici ... et là-bas. Qu'en penses-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Mar 2 Mar 2010 - 20:40

Dépité, Nathaniel décida que cette mission avait bien trop duré.
Non pour ce qu'ils avaient à faire, mais plutôt pour la part de culpabilité trop importante qu'avait cet homme faussement malade.
Il ne supportait pas cela.


"Voilà un joyeux compagnon que nous avons là ... Je ne pense pas que la meilleure solution soit l'attaque en disant tout à cet homme, nous devrions plutôt y retourner, mettre le... corps quelque part caché et en sécurité et aller fouiller la maison. Surtout une pièce à l'étage où était le père de famille. Je pense que l'on pourrait trouver des choses pour apprendre ce qu'il c'est passé ici ... et là-bas. Qu'en penses-tu ?"

Le Traqueur acquiesça, gardant le silence.
Les mots étaient vraiment superflus à cet instant.
Il se contenta de soulever les restes, de les envelopper dans une housse de plastique noire qu'il tira de son sac à dos et le mit sur son épaule, de la manière la plus délicate possible.


...La dernière fois qu'il avait porté un corps comme cela, c'était il y avait longtemps.
Et cela n'avait rien d'un souvenir anodin, bien au contraire.
Quelque chose en lui hurlait, et il avait de plus en plus de mal à se contenir, à garder son calme et un visage impassible.


Lorsqu'ils revinrent vers la maison, quelques minutes plus tard, Nathaniel décida de crocheter la serrure de la porte coulissante du garage et d'y ranger le corps entre plusieurs cartons. Il n'y avait pas d'endroit plus sûr au fond, et pour ne pas être vu, il fallait se montrer...

La haine au coeur, le Traqueur ferma la porte du garage, et ouvrit la porte d'entrée à la volée.

"Vous avez assez joué avec notre crédulité et nos nerfs. Que s'est-il passé exactement ?", fit-il en serrant les dents, empoignant fermement le père de famille blême.

L'autre s'effondra sur une chaise dans la cuisine et leva sur Nathaniel un visage résolu...


"...La vérité... je l'ai tué, oui. Cet adolescent, ce petit sauvage... il dessinait toujours des motifs étranges devant chez nous - porte d'entrée, sous les fenêtres, rien n'y échappait. Au début, c'était lui qui lançait les pierres. Puis un soir... je l'ai renversé avec ma voiture en rentrant. Je ne l'avais pas vu. Je n'y pouvais rien... je n'ai pu que cacher cette honteuse vérité et me faire oublier. Depuis... les pierres ont fusé, de plus en plus souvent, de plus en plus violemment."

Cependant, le Traqueur estima que ce n'était pas tout à fait exact.
Mû par son instinct, il reprit l'homme au collet et siffla :


"Vous n'avez pas assez de CRAN pour cela. Vous avez juste protégé quelqu'un. Et ce quelqu'un vous a au préalable fait chanter en échange de votre silence. Et cet homme, c'est celui qui vous a vendu cette maudite maison, c'était Berkbigler !!"

Un grand moment de silence s'étendit sur eux.
Puis l'homme acquiesça.

Nathaniel secoua la tête avec mépris, et laissa le champ à sa compagne : à elle de décider du sort de ces misérables, à elle de venger l'esprit arraché à cette terre qui avait mis ceux de l'Autre Monde dans cet état...
Revenir en haut Aller en bas
Aïsael

Admin

Admin



MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Mer 10 Mar 2010 - 2:48

Nathaniel garda le silence et se contenta d'emballer les restes de cet homme ... ou plutôt de cet enfant. Il se mit alors en route vers la plaine pour rejoindre cette maison, à présent tranquille. Aïsael libéra son empathie et regarda l'arbre, il était paisible, majestueux et à présent tranquille pour des siècles encore ... En revanche elle sentait une grande colère chez son compagnon, une colère qui ne la rassurait guère. Elle le suivit donc et finit par "arrêter" son empathie.

Nathaniel crocheta la serrure de la porte du garage pour y ranger le corps et rentra dans la maison la rage au coeur, cette situation effraya Aïsael qui hésita quelques instants à entrer, elle finit par le suivre pour découvrir une scène plutôt .. désarmente. Elle écouta attentivement les paroles de l'homme effraya et ne fut surprise lorsque son compagnon désigna le véritable meurtrier du nom de celui qui avait batti la maison ...

Un silence s'installa et Nathaniel lui demanda de choisir un sort pour ces hommes, il leur fallait encore attraper Ber ... Un crissement de pneu se fit entendre de derrière la maison, ainsi l'ombre que la jeune ange avait vu n'était autre que lui-même ... En effet l'arrivé de deux enquêteurs avaient dû le ramener sur les lieux de son crime ...

Faisait signe à Nathaniel qu'elle s'en chargeait elle se dirigea dehors alors que son regard changeait peu à peu, virant au blanc neige, pur .. Elle posa sa main au sol et les roues de la voiture s'immobilisèrent, prise au piège dans une couche de glace épaisse. Elle reconduisit le véritable tueur à l'intérieur et regarda son compagnon, le choix n'était pas facile ... Que faire d'eux ?

*Les esprits ..* Exposant son envie à Nathaniel elle lui dit simplement qu'elle voulait retourner là-bas .. avec le corps du jeune garçon aussi. Le traqueur finit par accepter et le petit groupe repartit sur les lieux ancrées d'une douce magie, la jeune ange enleva cette protection qui maintenait ses "attributs paranormaux" invisibles pour les autres et avança vers l'arbre. Celui-ci s'illumina doucement et les deux hommes marchèrent jusqu'au centre de la carrière, comme tiré par une force mystique ..

Aïsael leva une main vers le sac et les os s'élevèrent, le traqueur recula d'un pas alors que les ossements volaient vers Aïsael, elle les fit retomber autour des deux hommes et se mit à tournoyer autour d'eux, un sourire paisible sur le visage. Des cristaux d'une blancheur éclatante voletait sur son passage et entourait la clairière.
Les hommes avaient été puni, à leur place se tenait deux jeunes arbres glaçé et enneigé, les ossements avaients disparu, poussière dans la glace et Aïsael regarda le résultat, le vent souffla dans les branches de l'arbre jusqu'à elle, elle avait exaucé ce qu'il voulait, sa vangeance ...

Et elle avait encore "tué" sans vraiment les avoir assassiné puiqu'il vivait toujours, sous une autre forme ... Elle fit quelques pas pour rejoindre son compagnon et avoir sa réaction, elle ne savait pas trop mais elle se stoppa à mit chemin.
La douleur de son aile n'avait pas disparue mais tout son corps semblait absorbé cette douleur, la tête baissé elle leva les yeux vers son compagnon, une légère peur dans le regard.
*Je crois que je viens de dépasser mes limites .. Tans pis ..*

La dernière chose que la jeune ange vu en touchant le sol fut l'arbre sacré qui luisait doucement, elle murmura un léger "adieu" et ferma les yeux, elle avait besoin de repos à présent et la mission était achevée ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   Mer 10 Mar 2010 - 4:28

La décision que la jeune fille avait prise à leur sujet...

Berkbliger.
Il était là. Par quelle malédiction ?
Le Traqueur jura entre ses dents, sachant parfaitement que les coïncidences telles que celles-ci n'existaient pas ; l'homme avait dû sentir qu'il se passait quelque chose, et il était revenu sur les lieux du crime de lui-même, cependant pas conscient de ce qui l'y attendait.

Aïsael se chargea alors de ramener cette vermine à l'intérieur.
La main posée sur son arme, Nathaniel observait attentivement le moindre tressaillement des deux hommes.
L'un stupide pour avoir protégé une crapule et menti en son nom, le second encore pire que le premier pour avoir osé ôter la vie ainsi.
Ils ne méritaient nullement de pardon, encore moins de la pseudo-justice

Lorsqu'elle lui exposa rapidement son plan, le Traqueur se contenta de hocher la tête.
Nulle surprise pour lui.
Il la suivit après avoir repris le corps et déposa ce dernier aux racines de l'immense arbre, puis observa la scène avec un détachement non feint.
A son avis, elle avait choisi la bonne solution.

Les ossements proclamèrent d'eux-mêmes (ou presque) leur justice, entourant les deux hommes et les transformant bientôt en deux jeunes arbres innocents et glacés.
Une belle leçon. Et il n'y avait pas eu mort d'homme.

Cependant, la jeune fille semblait faiblir...
son aile.


*Je crois que je viens de dépasser mes limites .. Tans pis ..*

Nathaniel la récupéra de justesse lorsqu'elle s'évanouit.
Il repartit avec son précieux "colis" dans les bras et retourna tranquillement à l'hôtel.
En deux coups de fil, l'affaire fut réglée ; le HWI se chargerait de couvrir cette affaire qui s'était si "étrangement" finie, et pour le reste le Traqueur et sa compagne seraient ramenés à bon port le soir-même.

Il se contenta de poser un Talisman de Soin sur l'aile de la jeune fille épuisée et se dit que cela lui éviterait de passer dans les Labos - elle n'était pas encore prête pour cela.


Pour le reste, l'affaire était réglée. Et pour une première mission, Aïsael pouvait être plus que fière d'elle...




[TOPIC TERMINE, SUITE pour Nat ICI
ICI POUR AÏSAEL]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV AÏSAEL] Le lanceur de pierres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tuto-réaliser des pierres pour décorer les socles
» [Nouvelle Règle] Power in Stones (Le Pouvoir des Pierres)
» les pierres nuit
» Les pierres d'évolution
» [Vallon] Rituel du Vallon ~ Le mystère des Pierres !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haunted Walks Co. :: ETATS-UNIS-