AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nain compris ou Nain fernal?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Nain compris ou Nain fernal?   Jeu 20 Aoû 2009 - 20:13

[SUITE DE CE SUJET]


David Bowie les avait accompagné, Yuria et lui, jusqu'à la gare, grâce (ou non...) à la prodigieuse mémoire du scientifique ectoplasmique (oh, ça rime) Il leur restait dix petites minutes avant le départ du train, preuve qu'il était un as de la ponctualité. Non? mais si, mais si. Sautillant sur place, Jonathan fixait le quai, tachant de se rappeler où il pouvait bien aller. Yuria lui avait dit en plus. Il croyait se souvenirs qu'il y avait des rennes, et de la menthe aussi. Ou des mans, il n'était pas tout à fait sur. Et puis c'était quoi des mans? Une sorte d'insecte. Ah non, ça c'est les mantes, pardon. Bref, en tout cas, il n'était pas très avancé, avouons le. M'enfin, il n'avait qu'a suivre Yuria, elle savait où elle allait, elle. Enfin, il fallait l'espérer. Il se mit à chantonner Time Will Crawl, avec un ondulement des épaules adéquat, ses pieds invisible tapotant sans bruit le sol. Pas facile de rester dans le rythme voyez vous.

Pff, qu'est ce que c'était long, dix minutes. Très long. Enfin, leur train était là. Il suivit La journaleuse (liste?) jusqu'à son compartiment et s'assit à ses côtés, son regard voletant entre elle, la fenêtre, elle, le couloir, elle, le plafond... Enfin, vous avez saisit. Il aurait sans doute continué son manège durant tout le voyage si un homme pour le moins adipeux ne c'était pas assis à SA place. Yuria n'en avait achetée qu'une, de place. Conclusion, il devait voyager debout, enfin c'était tout comme. Il s'employa aussitôt à bouder. Au bout d'environ trente secondes, il en avait déjà marre.


"Quant'est ce qu'on arrive?"

Première édition.

"Quand t'est ce qu'on arrive?"

Seconde édition.


"Quand t'est ce que qu'on arriiiiveuh?"


Usant, n'est ce pas? Et encore, il boudait, pour le moment. Il boudait très fort même, les bras croisés sur le torse, la lippe renfrognée et les lunettes de travers. Cinq ans. Six pas très éveillé, à la limite. Il se mit à grommeler et à trifouiller dans ses poches, jetant régulièrement des regards venimeux à celui qui avait pris SA place. Non mais. Vilain. Pabô. Michant. Gros tas, même.
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Ven 21 Aoû 2009 - 2:09

Le train.
Le train, ça craint.
Le train en lui-même hein. On va pas s'épancher sur la SNCF. Trop tard. Trop atteints ces gens-là.
Et contrairement à eux, Yuria bossait elle. Même s'ils lui auraient certainement ri au nez bêtement (et grassement sans doute, parce qu'il faut préciser qu'il y a quand même carrément plus classe et subtil que quelqu'un qui bosse à la SEUCNEUFEUH...) en apprenant son "métier", franchement elle s'en contrefichait.

Ce qui l'ennuyait un peu plus, c'était l'espèce de gamin ectoplasmique qui la suivait.
Faudra penser à fermer les petits rideaux dans le compartiment... ça craint ça craint.

Elle s'assit dans ledit compartiment et hésite entre ressortir son PC portable ou dormir.
Le train se mit en marche, grinçant, lourd, puant.
Malheureusement...


"Quant'est ce qu'on arrive?"


Bon, ça, c'est fait. Pas moyen de roupiller donc.

"Quand t'est ce qu'on arrive?"

Raaaaaaaaah ! A bas les transports ! A bas les "vacances" !
"Fiston", je vais te tuer si tu me sors cette fichue réplique encore une seule fois !


"Quand t'est ce que qu'on arriiiiveuh?"

Cette fois la coupe était pleine, et Yuria regretta de ne pas l'être... un p'tit coup de gnôle avant de partir, ça aurait servi, pour sûr !
Serrant nerveusement les dents, tâchant de rester discrète, la jeune femme lui opposa un sourire désarmant (sa pire arme, on peut l'affirmer) :

"On arrivera quant nous, mon ami. Et si tu ne restes pas tranquille deux secondes, tu vas avoir droit à ta douche express à l'eau salée. Et je sais que tes "congénères" et toi, vous n'aimez vraiment pas ça."

L'eau salée, simple, efficace et pas cher. Vous promet un certain temps de tranquillité face aux esprits et autres bizarreries invisibles.
Garantie à vie. Efficace immédiatement. Non remboursé évidemment.

Toutefois, quelque chose ou quelqu'un d'assez miséricordieux ici ou "là-haut" daigna finalement faire entrer le train en gare d'arrivée.
La jeune femme promit de se convertir vite fait. Ca n'arrive pas tous les jours, les miracles.


Elle s'empressa de sortir, et s'alluma presque directement une cigarette.
Oui, ça n'était pas précisé dans le contrat, qu'elle fumait. Et pour ceux qui savent, ça sert parfois de fumer... enfin, surtout quand on est presque immortelle et immunisée contre toutes les maladies bien humaines.
Pas classe donc, mais rudement pratique.
Elle sortit son briefing de mission et se dirigea, en sortant de la gare, vers l'arrêt des taxis ; nul besoin de zyeuter la carte indiquant "Vous êtes ICI" (ah, les nouvelles vont vite) quand des gens étaient payés pour connaître la région.

Intrigué, la fidèle créature tatouée de la jeune femme se remit à bouger ; Yuria savait qu'elle seule et ceux du HWI (ou en tout cas, ceux qui possédaient un certain "potentiel") pouvaient le voir. Pas les êtres humains "normaux".
Link (oui, c'était son nom... et non, il ne portait ni longues oreilles ni collant vert) glissa doucement sur l'arête du nez de sa maîtresse, qui regarda alors ce qui se passait devant.

Un taxi stationnait non loin de là, caché par un gros panneau publicitaire. Elle le héla, espérant que son bougre de compagnon la suivait.
A présent, direction, eeeuh... ce nom, cette adresse :
"Raphaël Zacharie de Izarra 9, Escalier de la Grande Poterne, 72000 Le Mans FRANCE."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Ven 21 Aoû 2009 - 12:46

"On arrivera quant nous, mon ami. Et si tu ne restes pas tranquille deux secondes, tu vas avoir droit à ta douche express à l'eau salée. Et je sais que tes "congénères" et toi, vous n'aimez vraiment pas ça."

Gloups. Veux pas la douche. Ça pique, ça brule, ça fait friser les poils des bras. C'est nul, la douche. Et pis il avait jamais aimé la mer de toutes façons. Bouh caca. Hm. Et pis ce train faisait rien qu'a l'embêter en plus. Heureusement, l'arrivée en gare - chers usagers, etc...- lui sauva la mise. Encore trente secondes et il n'aurait sans doute pas pu s'empêcher d'émettre une quatrième édition. La 'vie' étit bien faite, parfois. Tout se goupillait au poil. De Chat. Peau d'paille. Illasson. Son quoi? Son plan. Ils avaient un plan?! Ah non, il y en avait un juste à côté, sur un grand panneau, avec une pastille rouge appelée 'vous êtes ici'. Drôle de nom, même pour une pastille rouge, soit dit en passant. Il se posta à côté (du plan, pas de la pastille) et attendit, dans le calme et le silence.

Au moins trente secondes.

Il se mit ensuite à tapoter la vitre de plastique recouvrant la carte, imitant à la bouche le bruit qu'il était sensé faire -et qu'il ne faisait pas, vu qu'il était immatériel, doc incapable de toucher quelque chose de matériel sans activer ses gants, créé pour lui par le HWI. Vous suivez toujours? Bon.- Il produisait donc un bruit surprenant, à mi-chemin entre le tic tic tic d'une goutte d'eau dans un évier et le bonk bonk bonk d'une tête contre un par-brise. Très concentré sur sa tache, notre ectoplasme en oubliait son impatience -un mal pour un bien, donc- mais aussi Yuria -un mal pour un mal, par contre-. Il faillit donc la louper lorsqu'elle décida de lever le camps, mais heureusement pour lui, il leva la tête, prêt à lui poser une question qui aurait sans doute été un joyaux d'intelligence, de classe et de philosophie, tout lui quoi, à l'instant où elle s'éloignait d'un pas vifs.

A peine arrivée, elle essayait déjà de se débarrasser de lui. Mais ce ne ce passera pas comme ça, non madame, non monsieur (rebonjour au passage, madame, monsieur. Vous trainez souvent par ici? Hm?) Il la poursuivrai, jusqu'au bout du monde s'il le fallait! Il creuserait la terre, jusqu'après sa mort... A non, ça c'était déjà fait. Bref. Il la rattrapa à l'instant où elle montait dans le taxi. Il se glissa manu millitari à côté d'elle, et pivota pour se plaindre, lorsqu'il avisa le machin qui lui grimpait sur le nez. Silence, du coup. Le temps de changer de phrase.


"Y a ton lutin qui te cours sur le pif Yuyu."

Paf. Une phrase, onze mots, et surement une explosion mise en route. Mettre Lutin et Yuyu dans la même phrase n'était définitivement PAS conseillé par la Faculté.
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Sam 22 Aoû 2009 - 6:25

Un mal pour un bien...
...un mal pour un mal...
...un mal pour une femelle furieuse !!!

Evidemment, cet idiot n'avait pas trouvé mieux que de lui glisser LA phrase la plus débile et désobligeante alors que le chauffeur était devant !
Y'a des claques qui se perdent... à ce niveau-là, c'en était même à penser qu'une mystérieuse brèche spatio-temporelle s'était ouverte devant le nez de Johnathan, le soumettant à toute vengeance légitime.
L'horreur.

Elle décida de se contenir quelques temps.
Après tout, nul ne saurait lui en vouloir de trouver un coin plus tranquille pour apprendre les bonnes manières... à un mort.
Vous voyez le tableau, franchement ??
Yuria eut un nouveau sourire crispé et lui intima d'un signe de tête très discret de se la fermer pour le moment.
Puis elle tendit un papier au chauffeur qui commençait (et on le comprend) à s'impatienter quelque peu...

...Quelques quinze interminables minutes plus tard, l'homme les laissa devant une maison tout ce qu'il y avait de plus banal.
La journaliste paya, laissant un pourboire relativement généreux au vu de sa mauvaise humeur actuelle, et une fois le véhicule parti, elle fit "délicatement" craquer ses jolis doigts fins.


"Johnathan... j'en profite puisque personne n'est là. Et qu'avec le peu de baraques aux alentours, on ne risque pas de t'entendre crier - même le meilleur des médiums n'interviendra pas en ta faveur."

Bref silence pour ponctuer l'irritation de Yuria.

"Ce n'est pas vraiment le fait que tu m'appelles comme la dernière de tes peluches qui me fout les boules, mais bien ton incroyable capacité à toujours refaire les mêmes erreurs ! Je t'ai déjà dit mille fois de ne pas m'appeler ainsi, et de respecter un tant soit peu mon outil de travail ! Au moins il est efficace, lui ! De plus, j'apprécierais que tu n'essaies pas de me faire passer pour une malade mentale devant nos congénères vivants."

Ce que la jeune femme ne savait pas, c'est qu'elle aurait pu facilement mettre ses menaces à exécution ; en effet, cette race artificielle de vampires (créés d'une main humaine) dont elle faisait partie ne se nourrissait non pas de sang, mais d'âmes.
Dans ce cas de figure, Johnathan était une proie toute désignée...

C'était stupide et vain, il ne comprendrait jamais.
Et au fond, elle n'était même pas vraiment fâchée. Juste lasse.
Du coup, elle tourna les talons, et sentant que c'était le "moment", elle se dirigea d'un pas vif vers la porte de ladite maison et frappa.


Etonnée, elle vit apparaître un jeune homme tout ce qu'il y avait de plus normal. La trentaine à peine sonnée, des lunettes fines d'étudiant (les préjugés ont la vie dure), des vêtements propres... enfin rien qui ne laissait présager l'étrange message du forum.
Il fronça les sourcils et s'écarta sur elle (sur eux, sans le savoir), et dit simplement :


"Je vous attendais, mademoiselle. Entrez. Je vais vous héberger durant quelques temps pour que vous vous rendiez bien compte de la situation."

Et ce fut tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Sam 22 Aoû 2009 - 12:22

Le signe de tête de Yuria était sans équivoque. La ferme. Il retint le 'maieuuuuh' qui lui montait aux lèvres et plissa les paupières. A peine arrivés, elle était déjà miiichante avec lui. C'est vrai quoi, personne ne pouvait l'entendre à par elle, alors pourquoi est-ce qu'il n'aurait pas eut le droit de parler hein? Et pis d'abord, dans l'absolu, elle avait vraiment son machin qui lui courrait sur le nez hein. Et pis, s'il croyait qu'il l'avait pas vu lui tiré la langue du coin de l'eau, il s trompait, le petit peuple en 2D. Johnathan avait TOUT vu. Rien ne lui échappait. Sauf une ânerie, de temps en temps. Hihan. Bon, où est ce qu'on va? Quand-t'es ce qu'on arrive? L'ectoplasme se tourna vers la journaliste, mais referma aussitôt la bouche en croisant son regard. Hm.

Qu'est ce qu'il avait fait déjà? Il fallait préciser que la prodigieuse mémoire du spectre marchait très bien lorsqu'il s'agissait d'équations, de noms de molécules à rallonges ou des paroles de ses chansons préférées, mais à part ça, il avait à peut prêt autant d'autonomie qu'un poisson rouge: un tour de bocal et hop, il ne se rappelait plus rien. Oh la belle plante! Oh la belle plante! Oh la belle plante! Herm.

Sans doute un effet secondaire de son vol plané depuis le vingtième étage. Vu le nombre de neurones secoués pendant l'opération, c'était sans doute un miracle qu'il n'ai pas (trop) d'autre bizarre. Enfin, quoiqu'il ai fait, il allait en prendre pour son grade. Même mort, il y avait des règles à suivre. Si c'est pas malheureux. Oh tiens, on s'arrête. Jonathan descendit à la suite de la jeune femme et fronça les sourcils en regardant autour de lui. Mais on est ooooooù? Le bruit des doigts de Yuria en train de craquer le rappela à des considérations plus... Immédiate. Gloups, même.


"Jonathan... j'en profite puisque personne n'est là. Et qu'avec le peu de baraques aux alentours, on ne risque pas de t'entendre crier - même le meilleur des médiums n'interviendra pas en ta faveur."

Re-gloups. C'était sans doute vrai, en plus. De toutes façons, personne ne l'aimait. Monde cruel.

"Ce n'est pas vraiment le fait que tu m'appelles comme la dernière de tes peluches qui me fout les boules, mais bien ton incroyable capacité à toujours refaire les mêmes erreurs ! Je t'ai déjà dit mille fois de ne pas m'appeler ainsi, et de respecter un tant soit peu mon outil de travail! Au moins il est efficace, lui ! De plus, j'apprécierais que tu n'essaies pas de me faire passer pour une malade mentale devant nos congénères vivants."

Hein? Mais, euh, objection votre honneur! C'était pas sa faute à lui si cette bestiole faisait son intéressante! Et pis d'abord, il avait un drôle de nom (dont il ne se rappelait jamais, mais qui lui faisait curieusement pensé à des oreilles pointues et des collants verts) Et pis, et pis... Et pis d'abord, Jonathan aussi était utile! Il pouvait euh... Espionner! Oui voilà, se faufiler partout tel un ninja et...

Pff, de toutes façons, elle n'écouterait pas. Contrairement à son habitude, le scientifique boudait vraiment; il gardait le silence et regardait ailleurs, sa mauvaise humeur presque palpable. Même s'il ne l'avouerait jamais, la remarque sur son utilité l'avait beaucoup plus blessé qu'il n'y paraissait. Il resta cependant sur les talons de sa coéquipière qui se dirigeait vers un maison. Le propriétaire ne fit aucune difficultés pour les laisser entrer, et Jonathan entra rapidement, les traversant tout les deux au passage. Si le jeune homme n'avait sentit qu'une agréable brise d'été, Yuria avait été brièvement exposée au blizzard. Toujours plein de subtilité pour exprimer ses émotions, le John. L'intérieur de la maison était toute aussi banale que l'extérieur, même si on sentait 'quelque chose' au sous sol.
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Jeu 27 Aoû 2009 - 6:18


La jeune femme observa brièvement l'intérieur de la maison... propre, rangé, pas un brin de poussière ni un pet de mouche en vue.
Perturbant, surtout quand on sait que n'importe quel étudiant qui se respecte
est un bordélique refoulé (mais l'était-il vraiment au fond ? Entre la réalité et le petit monde tordu de Yuria, la différence était parfois... choquante). Ou pas.

Là, ce n'était pas évident.
Mais pas de doute, il y avait bien quelque chose en bas, et son compagnon l'avait lui aussi senti. Un point en faveur du HWI.
Mais il fallait qu'elle éclaircisse certains points avec le propriétaire des lieux et son indécrottable et glacé "assistant"...

Elle revint sur terre avec quelques longueurs de retard et surprit le regard morne du jeune homme qui l'invitait à entrer dans la cuisine.
Wouhou... quelle vitalité...

Ils prirent place à table, et elle se laissa servir avec regret une sorte de pétrole dilué qu'il appela "café lyophilisé".
Wouhou bis. Trop d'la joie.
Elle y trempa à peine les lèvres, regrettant la douce liqueur de sapin qu'on lui avait livrée directement de... et... enfin, voilà quoi, et tâcha de capter l'attention de l'étudiant :


"Comprenez-moi bien, Mr... Zacharie. N... je suis ici pour vous interroger et rendre compte des évènements qui se déroulent ici. En aucun cas je ne peux me permettre d'intervenir directement, du moins pas avant d'avoir envoyé mon rapport."

Superbes termes techniques, alors qu'elle savait que le grand chef serait très vite au courant de ce qui se passait ici.
L'autre la regarda d'un air tout aussi vivace (voire même plus... était-ce humainement possible ??), et rétorqua :


"Et... combien de temps cela mettra-t-il ?"

Question judicieuse s'il en était, certes.
Mais l'envie de Yuria de coller sa main sur la tronche de cet étudiant en grève en lui disant "T'as l'bonjour d'la pieuvre" pour le réveiller devenait atrocement insoutenable. C'est dire.
Elle eut un sourire froid et répliqua à son tour, du tac au tac :


"C'est moi qui pose les questions ici, Mr Zacharie. Vous nous avez expressément demandé de venir chez vous, mais cependant nous avons nos manières de faire. La première chose qui m'intéresse est de mieux vous connaître. Celui que vous êtes. Ce que vous faites dans la vie. Quand et comment cela a-t-il commencé."

Un peu perturbé, le jeune homme pâle semblait perdre contenance de minute en minute.
Toutefois, pour toute réponse, il se contenta de hocher la tête et les (ou plutôt l') invita à le suivre à l'étage, pour leur (lui) montrer la chambre d'amis où ils (elle) logeraient quelques temps.
C'était donc le moment de faire le point...


Dernière édition par Yuria Shinin le Ven 19 Mar 2010 - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Jeu 27 Aoû 2009 - 12:49

L'ectoplasme de service contempla la pièce, aussi propre et déprimante qu'une salle d'opération pour chirurgien psychorigide. La louze quoi. Comment un étudiant pouvait il travailler sainement sans un peu de chaos primal? Sans le doux fumet des chaussettes sales et de la pizza froide? Sans le relent caractéristique de la peau mal lavée? Sans un bon vieux disque d'AC/DC à fond les manettes? Pauvres de nous, les bonnes habitudes se perdent.

Profitant du fait que leur hôte leur tournait le dos, le fantôme farfouilla un peu partout, son détecteur à déprime bloqué sur le niveau maximum. Pfff, qu'est ce qu'il était gris ce type! Et pis, visiblement, il ne bossait pas dans son salon. Ni notes, ni bouquins, même pas rangé dans un tiroirs. Trop nul. Il aurait bien aimé savoir à quelle cause ce monsieur avait voué sa vie. La reproduction des crevettes naines de Nouvelle-Guinée peut-être? Où alors les mœurs sexuelles des coléoptères d'Amériques. Enfin, un truc vraiment bath quoi. Johnathan se retourna et fixa la pièce vide. Mais y sont oooooù? Ah, cuisine. Il s'y précipita, retraversant au passage l'étudiant propriétaire. Il avait autant de dynamisme qu'une asperge-vapeur ce garçon. Un manque de vitamines peut-être. Il respira (enfin, c'est un grand mot) l'odeur du... 'Café' offert, et se réjouit de ne plus être vivant. Même dans ses pires périodes d'étudiants surmené, il n'avait jamais, au grand JAMAIS bu quelque chose de ce genre. Quitte à vouloir une dose de caféine, autant croquer un cachet où boire un soda. Ça, c'était... Contre nature. Au moins.

Plongeant dans son sac, il suivit d'une oreille la conversation, et, ayant retrouvé ce qu'il cherchait, se colla un donut dans le museau avant de suivre la fin de la conversation comme un match de tennis télévisé. Vas-y Yuyu, Vas-y. Hm. Traumatiser le témoin n'était peut-être pas la meilleure méthode, remarquez. Mais il fallait avouer que c'était sacrément rigolo. Requinqué par son beignet bourré de calories fantômes, notre savant presque fou suivit les deux matériels dans la chambre d'amis, avec un petit air de ravi de la crèche. à peine arrivé, il squatta le lit en mettant des miettes partout.


"Pas très dynamique le proprio. J'ai bossé sur des calamars qui avaient plus de nerfs!"
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Sam 29 Aoû 2009 - 5:41

La porte se refermait à peine que l'ectoplasme affamé sautait sur le lit, éjectant des miettes (mais de quoi ??) dans tous les sens, sous le regard affligé de sa comparse.

"Pas très dynamique le proprio. J'ai bossé sur des calamars qui avaient plus de nerfs!"

En voilà une remarque éclairée !!
Cependant, la jeune journaliste esquissa un sourire discret. Il avait on ne peut plus raison, l'atrophié des molécules !
Un "calamar"... elle aurait plutôt suggéré la limace asthmatique, mais bon chacun son truc.

Soudain, elle sentit Link se déplacer avec un semblant de curiosité ; passant sur son nez, il se dirigea avec vivacité sur sa joue gauche, comme fixant l'étagère aseptisée de la chambre.
Yuria prit le temps de regarder tout autour d'elle avant de se rapprocher dudit meuble. Rien à redire, la pièce était propre (oui... "était"...), trop même.
Alors elle fouina dans les livres et ne remarqua rien de suspect. Pas immédiatement, du moins. Tirant plusieurs livres, elle découvrit une sorte de serrure incrustée à même le mur... mais que foutait donc ce truc ici ??
Link s'agita comme un forcené sur sa joue, comme un chien qui a retrouvé sa baballe... c'était donc bien ça qu'il voulait lui montrer.

Et puis, c'était tout aussi suspect qu'il les laisse aller et venir chez lui comme ça, sans rien demander...
Car même si elle lui avait fait comprendre que ce n'était pas à lui de décider quant à ce qu'elle devait faire, un être humain digne de ce nom se serait au moins rebiffé enfin !!


Tout ce qu'elle savait à présent, c'était que le propriétaire était plus que suspect, qu'il avait une maison trop propre et rangée pour un être humain normal (super comme défaut ça, quand même - et super utile à mettre dans un rapport...), et surtout qu'il ne s'exprimait pas comme celui qui avait laissé le message sur le forum.
Le message qui leur avait donné leur mission, oui.
Et puis, il y avait la réaction de son mini-lézard ; cadeau de Maria, la superbe Vampire propriétaire du "Vajra d'Or", il venait de loin (et c'était bien peu de le dire), et le début de leur association, s'il avait été douloureux, était à présent bien consommé. Un partenaire des plus efficaces, avec un flair incroyable.
Au placard le clébard. Obsolète.

Donc, elle commença à sortir quelques affaires et surtout son ordinateur portable (compagnon tout aussi fidèle que Link, même si moins fiable), et rédigea rapidement le début de son rapport.
Il lui fallait l'accord d'intervention de Sha Renkyô au plus vite. VITE, on a dit !!

Elle se releva et fixa Johnathan dans les yeux, lui montrant le mur et les livres posés à terre :

"Johny, viens donc voir par ici deux secondes s'il te plaît. Je crois savoir que tu es un pro des trucs louches, non ? Alors dis-moi ce que tu penses de ce truc, et surtout s'il y a moyen de l'ouvrir.", fit-elle à voix presque basse.

Enfin, "pro", "pro"... ne parlons pas trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Dim 30 Aoû 2009 - 14:11

Ouf, un sourire. Sauvé de la douche. Pas de frisage des poils de bras cette fois! Encore une victoire de canard mes bons amis! Youpi, tralala, cotillons, et tout ça. Bref. Hmm, donut. Mâchouillant toujours, Johnathan ne dû son salut qu'a sa bouche pleine, sinon une autre remarque incluant deux surnoms débiles et dangereux lui aurait échappé. Ouf, le grand donut suprême en soit remercié, il ne pu emmètre le moindre son lorsque le lézard de sa coéquipière se remit à bouger, et il se contenta de suivre son déplacement d'un œil passablement bovin. Un effet secondaire de la mastication sans doute. Toujours collé sur le lit, au milieu d'un océan de miettes tout aussi ectoplasmique (et sucrée?) que lui, Il suivit le déplacement de la jeune femme, se demandant ce que l'autre lutin en 2D pouvait bien trouver intéressant à ce... Coffre? Il y avait un coffre dans le mur de la chambre. Mais en voilà une chose intéressante! Enfin! L'autre larve avait enfin quelque chose d'intéressant.

Halleluyah mes chers amis. Le monde est beau, les zoiseaux.. Non, rien. Toujours aussi amorphe qu'une flaque de slim, le fantôme regardait Yuria s'agiter, presque aussi fébrile que le clébard à écaille sur son visage. dans un mouvement reptatoire rapellant l'élégance de la limace d'Amazonie en rut, Il se rapprocha suffisamment pour jeter un œil circonspect sur l'écran de la vampirette, son absence de respiration lui assurant une imputée toute relative. R-A-P-P-O-R... Déjà? Mais il n'avait encore rien ouvert, ni lancé, ni même fait explosé! pas drôle. L'ectoplasme frustré piocha une autre pâtisserie et se remit à faire des miettes, le museau tartiné de substances sucrées diverses. Au moins jusqu'au bout du nez. A ce rythme là, il en aurait bientôt dans les cheveux. Trop classe. Les yeux revolvers de la journaliste le clouèrent sur place au moment où il enfournait le reste de sa tartelette. La bouche pleine, il déglutit difficilement et lui offrit sa meilleure prestation dans l'imitation du poisson rouge surpris. Ah oui, le coffre.

Il se redressa, balançant encore quelques miettes un peu partout, et glissa vers l'étagère. Après avoir vérifier au moins trop fois que ses gants étaient désactivés, il plongea tout simplement une main dans la paroi, juste à côté de la serrure. Pratique n'est ce pas? Mais pas particulièrement agréable par contre. Traverser quelque chose, lorsque c''était pour un court instant, ça allait. Mais traverser quelque chose aussi solide qu'une porte de coffre blindée (au moins quatre centimètres d'acier doublé de plomb, barbare!) C'était assez désagréable. Aussi, il ne s'attarda pas trop, avant de retirer sa précieuse mimine et d'ânonner, les yeux dans le vide:

"Serrure sécurit à huit chiffres, porte d'acier blindée doublée de plomb épaisse d'approximativement quatre centimètres et trois millimètres, systeme explosif qu'une puissance moyenne couplée à la serrure, destruction du contenu au bout de trois tentatives erronées. On n'est jamais trop prudent non? M'enfin, ça doit pas être si difficile à craquer, ces bidules électroniques."
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Mar 1 Sep 2009 - 0:52

La réponse de Sha Renkyô ne se fit pas attendre : feu vert pour cette mission.
Il y avait encore des hommes en ce bas-monde qui savaient ne pas la décevoir !

Yuria se tourna vers son compagnon et attendit le verdict :


"Serrure sécurit à huit chiffres, porte d'acier blindée doublée de plomb épaisse d'approximativement quatre centimètres et trois millimètres, systeme explosif qu'une puissance moyenne couplée à la serrure, destruction du contenu au bout de trois tentatives erronées. On n'est jamais trop prudent non? M'enfin, ça doit pas être si difficile à craquer, ces bidules électroniques."

Fronçant les sourcils, elle retourna vers l'étagère et sortit ses crochets et sa Bump Key de sa besace.
Business is business.
Mais laquelle choisir ?

Pour la bump key, le principe est le suivant : une fois la clef entrée dans la serrure, les chasses goupilles se retrouvent dans les creux de cette clef, un coup sur la clef fait sauter d'un seul coup les goupilles qui permet ensuite l'ouverture de la serrure.

Enfin bon, c'était un truc qu'elle avait appris seule, par la force des choses ; lesdites choses sont toujours plus faciles quand on sait se servir de sa tête.
Elle rangea donc le crochet et sortit sa Bump Key. Elle en aurait besoin après avoir trouvé la combinaison... et pour cela, c'était de Link dont elle avait besoin.

Elle se rapprocha et laissa la créature à son aise (alors qu'elle-même ne l'était pas vraiment, mais bon...) ; il tourna en rond un certain temps. Dans un sens. Puis dans l'autre. Et reprit finalement son manège.
8 fois exactement.
Serrant un peu les dents, la jeune femme composa sans erreur le code, et soupira d'aise lorsqu'elle entendit un "clic" sonore.
Maintenant, c'était l'heure de mettre son art en scène... le problème avec la Bump Key, c'est qu'il n'y a aucune trace visible d'effraction. Dommage. Same player shoots again.

La porte s'ouvrit enfin, au soulagement de Yuria (et surtout de son dos) qui découvrit quelques documents jaunis.
A peine parcourues les premières lignes qu'elle ne put s'empêcher d'hésiter entre le frisson et l'éclat de rire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Mar 1 Sep 2009 - 13:36

Bon, Yuyu ze best prenait le commandement des opérations. Génial. L'ectoplasme retourna sur le lit et farfouilla dans son sac en papier, extirpant de ses profondeurs une tasse rependant un arôme délicieux d'arabica et une brioche fourrée tellement calorique que simplement la regarder donnait l'impression de prendre trois kilos sur chaques fesses et au moins cinq centimètres de tour de taille.

Mais lui s'en fichait, bien entendu. Déjà, de son vivant, il était l'un de ses maigres qui donne la furieuse impression d'avoir non pas un, mais trois ou quatre vers solitaires à nourrir. Il mordit joyeusement dans sa bombe de grasse, ajoutant une touche de crème au beurre à son tartinage facial eu une bonne giclée de miettes sur le lit. Amis de la classe, je vous salue. Quel ventre à pattes... Mais c'était pas de sa faute, non madame. Traverser des choses le rendait tout groggy, et il avait besoin de se remettre, voilà tout. C'était paaaarfaitement normal, si si. Bon, retour a la réelle réalité.

Yuyu, tu fais quoiiiii? Sautillant jusqu'au bord du lit, le fantôme barré se pencha vers la jeune femme, manquant de la couvrir elle aussi de miettes. Heureusement pour son intégrité, elles tombèrent miraculeusement à côté du dos inconfortablement tordu de la journaliste.

Quelle idée de se tenir comme ça franchement... Elle allait se faire mal, la pauvre bibiche. Mais c'était sans doute pour une bonne raison. Enfin, il fallait l'espérer. Johnathan finit pensivement sa brioche et but une longue gorgée de SON café. Hmmm. Toujours aussi bon. Et beaucoup plus classe que le vulgaire truc qu'avait servie l'aut' poulpe. Oh, Yuyu a réussi. Le spectre battit des mains dans une pseudo danse de la victoire et se précipita vers elle en sautillant.


"T'as trouvé quoi? t'as trouvé quoi? t'as trouvé quoi? t'as trouvé quoi?"

Eh les mecs, je crois qu'il a planté... Il est où le bouton de reboot?
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Mer 2 Sep 2009 - 9:33

Manquant lui hurler de se taire, Yuria épousseta les vieux documents et les brandit devant le nez de Johnathan :

"Tu aimes les contes de fées mon Johny ?"

Rien à rajouter ! Que dire de plus en voyant une édition originale (et soigneusement déchirée...) des légendes premières sur les nains.
Pardon... les "personnes de petite taille".
Enfin bref, ce n'est pas grave au fond.

Issus de très anciens mythes nordiques, les nains sont des personnages habitant sous terre.
Cette particularité leur vaut d’une part d’être assimilés aux esprits des morts, d’autre part d’être associés à l’ensemble des richesses renfermées dans le sous-sol, notamment les richesses minières. Les nains, qui demeurent à l’abri des profondeurs terrestres car ils craignent la lumière du jour, capable de les changer en pierre, sont pour cette raison connus comme de valeureux gardiens de trésors.

*
"L'air est plein d'une innombrable multitude de peuples [les Sylphes] de figure humaine, un peu fiers en apparence, mais dociles en effet : grands amateurs des sciences, subtils, officieux aux sages, et ennemis des sots et des ignorants. Leurs femmes et leurs filles sont des beautés mâles, telles qu'on dépeint les Amazones... Sachez que les mers et les fleuves sont habités de même que l'air ; les anciens Sages ont nommé Ondins ou Nymphes cette espèce de peuple... La terre est remplie presque jusqu'au centre de Gnomes [nains], gens de petite stature, gardiens des trésors, des minières et des pierreries. ceux-ci sont ingénieux, amis de l'homme et faciles à commander. Ils fournissent aux enfants des Sages tous l'argent qui leur est nécessaire et ne demandent guère pour prix de leur service que la gloire d'être commandés. Les Gnomides leurs femmes sont petites, mais fort agréables, et leur costume est fort curieux... Quant aux salamandres, habitants enflammés de la région du feu, ils servent aux philosophes".*


Un tas de détails sur chaque peuple imaginaire...
Une véritable encyclopédie, si l'on exceptait certains rituels un peu louches...


Mais le plus intéressant dans tout ce charabia était qu'un être humain, en échange d'une parcelle de son âme, pouvait avoir à disposition un nain comme serviteur - fût-il laid et hargneux.
Peu importait du temps qu'on ne payait pas pour que le ménage soit fait hein ???
Et au final, Yuria comprenait enfin pourquoi la créature était aussi hargneuse.
Il y avait moyen de l'être quand on n'était même pas payé pour la sale besogne !!

Maintenant, que fallait-il faire ?
Après tout, cet idiot d'étudiant avait lui-même choisi son sort... s'il était mou et évanescent, c'était de sa faute. S'il disparaissait à la fin, ce serait aussi de sa faute...
Et Johny ? Qu'est-ce qu'il en penserait, lui (au lieu de batifoler dans les miettes, donnant ainsi du boulot supplémentaire au nain) ?


"Ce gars a échangé un bout de son âme pour avoir le "privilège" quelque peu tordu de se faire servir par un nain. Seulement, n'appréciant pas son sort, la créature est on en peut plus en colère... normal. Mais on peut en conclure que tout est mérité ; cet idiot va disparaître, et le nabot retournera ensuite dans ses terres. Que penses-tu que nous devrions faire ? Laisser faire justement, ou accélérer le retour du nain chez lui...?"

Après tout, cela ne coûtait rien de lui demander...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Mer 2 Sep 2009 - 13:46

Les contes de fées? Pourquoi les contes de fées? Avec quelles fées il allait falloir régler des comptes? Parce que hein, bon, ça va cinq minutes, les fées, ça en a pas l'air mais c'est dangereux! Personne ne lui avait dit que ça allait être dangereux, il ne voulait pas risquer sa vie!... Oui, bon, son absence de vie! C'est vrai quoi, dur dur la vie d'ectoplasme. Ça vous use l'essence comme un rien ce genre de chose. Il s'en sentait tout effiloché par avance, c'est vous dire.

"Les contes de fées? Hein?! Mais qu'est ce que..."

Tilt.

Conte de fée = Nain.

Aaaaah bah oui, évidement, vu comme ça. Mais ça ne lui disait toujours pas ce que les contes avaient à voir là dedans. Grincheux c'était perdu sur le chemin de la mine (eh-oh?) Ils allaient devoir aller demander à Blanche Neige de lui faire entendre raison? Réclamer une faveur à la Fée bleue (hm oui pourquoi pas, il avait toujours été un peu amoureux)? Bon, Johnathan, ré-flé-chit. Qu'est ce qye tu sais des nains, depuis ton admission au HWI? Ils sont petits (thanks Cap'tain!) Il sont gros, il aiment les trésors et les grosses haches (pour compenser quoi, on se le demande.). Et euuh... Ils peuvent servir de serviteur (master of oblivious represent)?

Euuh ça doit être un truc dans le genre. Yuyuuuu? Le fantôme se redressa et jeta un oeil sur le livre que tenait la jeune femme. Après un quasi arrêt cardiaque devant son état -mon dieu, pauvre petit ouvrage innocent, qu'est ce qu'on t'as FAIT?- Son hypothèse se trouva confirmée. Aha, trop fort. La classe à Dallas, ton univers impitoyable. D'ailleurs, Yuria enfonçait le clou, confirmant encore son hypothèse, et donc le génie de son cerveau.

Arrêtez, c'est trop, je ne suis qu'un modeste scientifique, et tout ça. La question maintenant, c'était délivrer ou ne pas délivrer? La poire ou le fromage? Vanille ou chocolat? Rhum ou raisins? Orange ou... Enfin, vous avez compris le principe. Johnathan arrêta provisoirement de s'éparpiller (et de mettre les miettes partout) et se mit à réfléchir, enfin quelque chose d'approchant.


"Beeen... J'ai envie de dire, pauvre nain. C'est pas drôle d'être coincé dans un endroit qu'on n'aime pas. Moi-même, j'ai dû rester pendant un an..."

il s'arrêta brusquement, une expression indéfinissable sur le visage.


"Oui, bon bref. Donc, je serai pour l'aide au retour du nain chez lui. Après tout, c'est pas de sa faute si un clampin l'a enfermé à dans sa cave."
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Ven 4 Sep 2009 - 16:34

Et tourbillonne tourbillonne tourbillonne... jusqu'à poser une gerbe sur le parking, quoi.
Il avait le don celui-là ! Toujours tourner les trucs comme il ne le fallait pas, et réfléchir toujours à mauvais escient... enfin bon, fallait le préciser : elle savait à quoi s'attendre, et elle l'adorait au fond.
Surtout quand elle saurait comment couper le volume.


"Beeen... J'ai envie de dire, pauvre nain. C'est pas drôle d'être coincé dans un endroit qu'on n'aime pas. Moi-même, j'ai dû rester pendant un an..."

Forcément.
Monsieur et ses tendances "SPA", ou "j'aide tout ce que bouge".
Mais en un sens, il avait peut-être raison... non ?


"Oui, bon bref. Donc, je serai pour l'aide au retour du nain chez lui. Après tout, c'est pas de sa faute si un clampin l'a enfermé à dans sa cave."

La tronche étrange (encore plus que d'habitude, si si...) qu'il venait de tirer n'avait pas échappé à Yuria.
Tant pis, pour plus tard le lancer de Johny. Maintenant c'était le tour du nain. Chacun son tour ouais !
On ne cause pas ainsi à une jeune femme qui a de forts penchants de videur de boîte. Sinon on le regrette. Et vite, çà oui.
Mais cependant...

"...Tu as sans doute raison, pour une fois. On va s'arranger pour libérer cette chose, et ensuite maison et dodo. Ce gars me déprime horriblement, et cette absence de poussière et de bordel... c'est... vraiment flippant."

Restait maintenant à déterminer quand.
La nuit évidemment. Sauf qu'avec ses habitudes plus que décalées, qui ne dirait pas s'il serait debout ?
Oh, tant pis. Un coup de poële sur la caboche et c'est réglé. En plus ça va secouer un peu la poussière. Nickel.

"On se bouge dès qu'il n'y a plus de bruit au rez-de-chaussée. Je ne pense pas qu'il nous invite à sa table, on risquerait... pardon, je risquerais de mettre de la poussière. A moins que cela ne l'arrange, justement ?? Bon, bref, on descend à la cave cette nuit. Prépare tes affaires de sport mon coco, ça va décoller du nain, et sec !"

Une petite heure de sommeil pour recharger les batteries clignotantes (de Yuria bien sûr, grande dormeuse devant l'Eternel), et ce serait impeccable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Ven 4 Sep 2009 - 17:51

Ce qui était génial avec Yuyu, c'est que tout était simple. Délivrer un nain de sa servitude? No problem, on vous fait ça, et n'oubliez pas le café pour quand on aura fini hein? Le café, c'est la vie, et les cactus aussi. Pourquoi les cactus? Mais je vous en pose des questions moi? Comment ça, 'oui tout le temps d'ailleurs c'est assez Ch...'? Mais je ne vous permet pas! C'est vrai quoi, y a plus de respect ma bonne dame. En parlant de respect, il était gonflé l'autre adolescent limace. Comme ça, sur un coup de tête, au débotté, convoquer un nain pour s'en faire un serviteur! Si c'était pas fort de café ça. Pauvre nain. Enfermé dans une cave. Non pas que le fait d'être dans un souterrain devait le gêner, mais bon, la cave d'une maison de banlieue, c'est pas classe. Pas classe du tout même. Alors y avait de quoi devenir grincheux. D'ailleurs, si le nain avait eu accès à un ordinateur, il se serait sûrement plaint en premier. Pauvre incompris. Nain compris? Il était inclus dans la vente de la maison? Non? On parlait de quoi déjà?

...

Bref. L'ectoplasme hocha vigoureusement la tête et but encore une longue gorgée de café. On se bouge. Ouais ouais ouais. On bouge son corps. Et tout ça oui. Enfin, quand la voie serait libre. Dans une parodie de garde à vous, Johnathan salua le plan de sa partenaire, l'effet légèrement gaché par son tartinage facial.


"Bien cheffe!"


Dans son enthousiasme, il avait failli s'étaler. Pas classe, encore. Fourra sa tasse de café dans son sac, il s'assit en tailleur, prêt à attendre, telle l'araignée guettant sa proie, tel zorro en embuscade, tel... Pfff Il en avait encore longtemps à s'agiter en bas? Attendre c'est pas drôle. Attendre c'est long. Attendre c'est ennuyeux. Et en plus Yuria squattait le lit pour roupiller, et la réveiller aurait été comme se mettre dans la bouche une grenade dégoupillée en espérant qu'elle n'exploserait pas. Donc, il devait, en plus d'attendre, le faire en silence.

La Grosse, la méga, l'hénaurme loose. Attendre, ça craint du boudin. Le fantôme piocha un mouchoir dans une poche de sa blouse et s'essuya distraitement le museau, plus concentré sur l'absence effrayante de tâche sur le mur que sur l'abondance de celles-ci sur son visage. Brusquement, il se rendit enfin compte de l'absence de bruit au rez de chaussée. Rien, Niet, Nada. Youpi. Il pivota vers la journaliste et se rapprocha avec précaution. Ajusta de son mieux le volume de sa voix, il se risqua dans la périlleuse entreprise qu'était le réveil en douceur de la demoiselle.


"Yuyu... la limace du rez de chaussée fait pu d'bruit..."
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Lun 7 Sep 2009 - 19:16

Moment intense de silence... aaah, le silence...
Puis après encore quelques jets de miettes bien sentis, Johnathan finit par déclarer :


"Yuyu... la limace du rez de chaussée fait pu d'bruit..."

Diction : 0 pointé.
QI : en baisse. Fortement.

Néanmoins, la remarque était judicieuse.
Un peu fourbue, la journaliste s'étira et soupira... un nain... un NAIN quoi ! Ce truc tout petit qu'on aime libérer dans les forêts pour faire chier Papy et Mamy quoi !!!

Raaaah, mission à la noix !!
Elle ouvrit la porte et fit signe à son... son... "semblant de partenaire" de la suivre, mais lui il s'en foutait de la discrétion ! L'est mort, MORT, tu comprends pas ??
Parfois, la vie est cruelle. Même voire surtout quand elle est finie...

Avancée discrète donc, et la miss ne comptait pas prendre de gants. Son quartier général de journaleuse en herbe lui manquait vraiment, au final.
Elle passerait juste au HWI pour voir s'il y avait quelques potins à mettre dans le journal de "chez eux", et point.
Point'en faut !


...La cave donc.
Noir. Mais propre. Pas un pet de poussière, c'en était affolant.
Même encore conscient, cette pauvre chose était voué à accomplir jour après jour la même tâche assommante ; le problème avec cette "pauvre chose", c'est qu'elle était justement à la bonne taille. Et sans être fana de foot (au contraire, Dieu merci), Yuria se demanda s'il ne l'aurait pas bien mérité, son coup de pied aux fesses...

Link bougea brusquement, lui indiquant la direction à suivre.
Elle alluma. Le nain était là... pourtant, ç'aurait été facile de le perdre dans une si grande cave.

Il les jaugea tous les deux quelques instants (les deux oui, rien d'étonnant à cela pour une créature magique d'en voir une morte...), et se mit brusquement à les insulter à tout va... au secours. Première erreur.

Ca va chauffer mon bonhomme... Mais la jeune femme fit un signe de tête à Johny pour qu'il essaie de le calmer.
Histoire qu'il ne soit pas venu pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Lun 7 Sep 2009 - 20:21

Youpi, elle c'était réveillée. Sans lui hurler dessus en plus. On progresse mes amis, on progresse FOR-TE-MENT. Trop bien. Il se lança à la suite de Yurai, avec un enthousiasme tel, que s'il avait été vivant, il se serait sans doute bouffé le lit, la table de nuit, la porte ET le mur. Bonjour la discrétion. Heureusement, il était mort. Kapu. Y a pu de jus, c'est pas la peine. Il avait donc traversé la liste d'objets sus-cité, avant de rejoindre la jeune femme sur le pas de la porte. La discrétion était au top, mais l'efficacité, herm... à revoir.

Heureusement qu'ils avaient toute la nuit. Bref. Il gagnèrent la cave (c'est une image, en fait ils se tapent l'escalier, la traversée du salon, la traversée de la cuisine, encore un escalier... mais ça va plus vite de dire qu'il gagne la cave voyez. 'fin normalement, parce que la je vous explique et tout... Enfin bref.) Il gagnèrent la cave donc, tout aussi terrifiante par sa non saleté que le reste de la baraque. Propre, propre, propre. Johnathan se demanda soudain avec angoisse si son labo adoré n'était pas plus sale que cette cave de banlieue.

L'horreur.

Soutenez le, il va s'évanouir. Mais il n'avait pas de nain à son service lui. Ah oui, c'est vrai. Fiou. L'honneur est sauf. Bref, dans la cave, il y avait le nain. Youpi. Le nain grincheux. Très grincheux.

"... Chevaliers d'industrie! faquins! Coquins! Furoncles pourris! Gros vilains chapelains!..."


etc etc... J'en passe, et pas que des meilleurs. Ah ça, il avait du vocabulaire le raccourci. Sa partenaire lui fit signe, et l'ectoplasme se rapprocha de l'objet de leur mission, qui lâchait toujours des insultes à jet continu. Il avait un sacré coffre en tout cas.

"Euh, m'sieur..."

aucun changement.

"M'sieur..."

Cause toujours tu m'intéresse.

"Hého le minus!"

Silence. Énervé, le silence. Mais silence quand même.

"Faut pas vous gênez! je vous traite de mort à la manque moi?"

Euh, houlà. Pause. Le scientifique passa le dernières minutes à la loupe. Il avait été traité de beaucoup de chose, mais pas de mort à la manque.

"Ben euh, non..."

"Ben alors!"

Gloups. Yuyu, fait quelque chose, il me regarde maaaaal...
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Mer 9 Sep 2009 - 15:12

"... Chevaliers d'industrie! faquins! Coquins! Furoncles pourris! Gros vilains chapelains!..."

Vil nabot. Et insultant avec ça ! C'était bien un nain, ça...

Son compagnon tenta une approche qui lui parut bonne, au début. Puis le gringalet se mit alors à l'insulter !


"Vous m'excusez deux secondes, s'il vous plaît...?"

Elle remonta et sortit, explosant enfin de rire.
Si Blanche Neige était là, pour sûr qu'elle aurait été choquée la donzelle ! Bref.
L'heure n'était pas vraiment à la rigolade ; ce sympathique gringalet devait se calmer, et vite.
Elle sortit alors son revolver, chose qu'elle faisait bien peu, et redescendit illico à la cave. Retenant encore son hilarité.
Trop dur, ce job...

Puis elle pointa ladite arme entre les deux yeux du nabot avec un regard sans équivoque :


"Maintenant, tu te calmes. On est ici pour te sortir d'affaire. Soit par la grande porte, soit les deux pieds devant. Pigé ?"

Le nain se tut alors brusquement.
Dieu merci. Même s'il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre ici, il y en avait au moins un qui avait bien compris qu'elle était sérieuse, elle.

Maintenant, le plus dur...trouver le bon truc pour le libérer.
Elle tourna en rond, réfléchissant quelques instants... comment faire... c'était comme un micro-ondes au fond : on sait ce qu'on y met, mais quand ça ressort, on n'en est parfois plus très sûr.
Commençant à tracer le cercle au sol, elle entendit un bruit.
Mince. En plus faudrait qu'elle se bouge...

Tant pis. Le temps de finir, elle aurait besoin d'aide...


"Johnathan, occupe-toi de la limace qui l'a emprisonné ici. Retiens-le de n'importe quelle manière, et le plus longtemps possible ! Il me faut encore un peu de temps pour finir ça."


Dernière édition par Yuria Shinin le Ven 19 Mar 2010 - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Ven 11 Sep 2009 - 15:56

Yuyuuuuuuuuuuu! Elle sortait, et le laissait seule avec le nain qui le regardait d'un air mauvais! que celui-ci ne puisse pas lui faire grand-chose ne l'aidait pas à se sentir mieux, croyez moi. Yuyu, pourquoi m'as tu abandonné? J'ai peur tout seuuuuuul. Ah tiens, elle revient. Avec des arguments de choc.

L'ectoplasme regarda sa partenaire braquer l'objet de leur mission avec des yeux ronds comme des billes. Ben alors, elle rigole pas, la Yuyu. Le nain radicalement calmé, le fantôme sidéré regarda sa partenaire s'agiter avec des airs de poisson frit, et en était à peu prêt aussi utile, ou peu s'en faut. Jusqu'à ce qu'on face appel à ses services. Et Oui. Au boulot Jojo. Avec une tentative de salut militaire, Johnathan remonta dans la cuisine, traversa la porte de la cuisine et se retrouva nez à nez avec la fameuse limace humaine. Enfin, nez à nez... On s'comprend.

Bon.

Activant ses gants, il saisit un bibelot quelconque et l'envoya se fracasser sur le mur d'en face, sous les yeux abasourdi de l'étudiant mou. Chouette, ça marche. Rendons à cette endroit un aspect plus humain mes frères. Hop hop hop. Le spectre attrapa à pleine main une lampe et l'éleva au dessus de sa tête, fonçant sur l'humain à effrayer. Celui-ci recula vers l'escalier avec un cri aigu, pour la plus grand plaisir du scientifique, qui commençait à prendre plaisir à l'exercice.

La lampe connu une fin rapide sur le sol du salon, tandis que divers autre objets se piquait brusquement d'envie de vol, de danse, et autre. Grognant sous l'effort, le fantôme entreprit de faire danser la macarena à un manteau particulièrement lourd, avec un sens du rythme ma foi plutôt correct. Eeeeeet MACARENA \o/. Oh oui. L'étudiant traumatisé commença à remonter les marche, sans doute pour gagner sa chambre, voir pour téléphoner aux gosthbusters Johnathan ne pouvait le laisser faire ça.

S'emparant d'un tabouret, il traversa la pièce, rendue au chaos primal grâce à lui, et se planta au dessus de jeune homme, brandissant son arme improvisée avec conviction.

Vous ne passerez PAAAAAAS.

Et tout ça. Sauf que la limace courrait vers la cuisine maintenant. Oops. Heureusement, un fauteuil retourné lui fit un croche pas de vicieux et il s'étala au sol avec un bruit sourd. Johnathan retraversa la pièce et posa le tabouret devant la porte de la cuisine d'un geste sans réplique. Non mais.
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Ven 11 Sep 2009 - 17:26

...Alooors...
Soyons un peu appliqués, quand même.

Mais Yuria entendait le vacarme que faisait le spectre dans la maison, et étouffa une nouvelle crise de rire ; non seulement il était parfait dans son rôle, mais la jeune femme se demanda de plus s'ils n'auraient pas par la suite des plaintes pour... pour quoi, en fait ?
"Tapage ectoplasmique" ??

Toujours était-il qu'il lui faisait à présent gagner un temps précieux.
Elle regarda quelques temps le bouquin qu'elle avait amené, sous l'oeil sceptique du nain à qui elle faillit dire d'aller se faire voir chez les Grecs, ou de se démerder tout seul pour repartir d'ici.

Elle n'était pas une pro en la matière, tant pis hein.
Les dommages collatéraux, ça n'a un sens que parce que c'est parfois rigolo...

S'appliquant consciencieusement, elle s'agenouilla et traça le cercle.
Les quatre Eléments.
Les quatre directions aussi.


Puis maintenant... ça, ça et aussi ça tiens.
Chouette, un gâteau à base de nain. Trop cool. Et qui croque sous la dent en plus !
A présent, l'invocation.
Ca allait être plus compliqué que prévu, surtout avec son accent à couper au couteau...

Néanmoins, lorsque le cercle s'illumina, elle comprit qu'elle n'avait pas fait trop de connerie. Farpait.

Le "petit homme" la regardait à présence avec reconnaissance ; place-toi juste dans le cercle bon sang..., manqua-t-elle marmonner, les dents serrées. Et qu'on en finisse...
Elle l'inspecta sous toutes les coutures et découvrit un pendentif qui semblait "vissé" autour de son cou. Parfait, ça c'était son domaine.
Elle invoqua une formule qu'elle connaissait bien mieux et glissa ses ongles longs et acérés sous la chaîne, qui se brisa littéralement.

Ca y était... il pouvait enfin retourner au pays (de Candy), avec sa mine réjouie et grotesque.


Maintenant... il fallait que Johnathan et qu'elle parlent à l'autre limace, juste après qu'il se soit détendu. Secouer les invertébrés, c'était aussi son domaine.
Elle remonta dans le salon, plutôt satisfaite de son "boulot".
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Mar 15 Sep 2009 - 18:54

Planté sur son tabouret, le fantôme de service sentit avec un léger temps de retard que sa partenaire avait réussi. Adios le nain. A pu de grincheux. Youhou. Tralala cotillons, feu d'artifice, etc etc... Trop d'la balle. Est-ce que mister Ramollo a compris quelque chose lui aussi? Difficile àdire. Il a bien l'air un peu bizarre, mais bon, il a bien vu son manteau d'hiver danser la macarena (Heeeey MACARENA), alors on ne peut être sur de rien. M'enfin, il avait tout de même un drôle de tronche. Posé sur son tabouret, Johnathan observa le pauvre étudiant, et il serait bien resté comme ça, confortablement installé, si l'arrivée de Yuria n'avait pas envoyé voler le fameux tabouret, et lui avec. Lancer de scientifique, cinq mètres.

Congratulation, New Record! Mais-euh. Le nez dans le mur, qu'il avait atterrir, le pov' petit.

Et ce n'est pas une image.

L'ectoplasme se releva difficilement, se frotta les reins avec une grimace, s'épousseta la blouse et pivota enfin sur lui même, retournant auprès de sa vibrante partenaire, la truffe au vent. Trop forte sa yuyu. Personne ne lui résiste. Et en plus elle a un flingue. Le truc de malade quoi. Pif paf, tavuuu riprizent. Et tout. Yuyu for président. A moins que ça ne soit Nathan président. Ah non, ça c'est autre chose. Johnathan leva les yeux vers sa lumière, son phare dans les ténèbres, son double des clefs le dimanche soir après une cuite, Yuria quoi, et demanda avec espoir:


"on fait quoi maintenaaaaant?"

Après Lassie, chien fidèle, Johnathan, fantôme collant. Youpi.
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Shinin

Drogué

Drogué



MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   Mar 22 Sep 2009 - 20:46

Nain expresso... nain bécile... nain porte quoi...
Enfin bref, nabot rééxpédié manu militari... mais où justement ?? Et comment au fond ?
Par Chronopost ?? Chrono-coupdepiedaucul ?
Fedex ? envoimoinscher ? Tamèrepoint com ??
Allez hop, paye ton devis pour le transporteur, qu'on en finisse.

Décidément, la mission l'avait soûlée. Même pas rigolo au fond.

Et cet idiot d' "assistant" qui n'était bon qu'à faire peur aux gens... et encore, s'ils le voyaient... enfin bref.
Jetant un coup d'oeil négligent à l'ex-colocataire humain du nabot rouspéteur, elle sortit fumer sa clope et décida que le reste du boulot, c'était pour les nettoyeurs. Ou pas. Tant pis.


"on fait quoi maintenaaaaant?"

Puréééée... mais non, quoi ! C'était quoi son problème à lui ??
Serrant les dents, elle tenta de se calmer puis ferma la porte violemment avant d'aller se balader un peu.

Capable du pire comme du meilleur.
Mais au fond, c'était encore le seul à la faire réagir. Surtout quand il s'agissait de se foutre en rogne. Les boules.


Mais au fond quoi ? L'était pas si stupide que ça, sa question... purée... admettre ça lui demanda plus de volonté que de décider d'aller inspecter les caries d'un requin... juste pour exemple.
Fatiguée...? Pas vraiment. Mais vénère.
Contre ceux qui passaient leur temps à soûler les autres. Contre ceux qui se servaient des autres, en estimant qu'ils leur étaient supérieurs. Etc etc.
Vie de merde quoi.

Sans savoir s'il l'avait suivie ou non, elle décida de répondre à Johny Fantôme (et pas Quest... parce que celuilà, l'est trop vieux... et que la série était bien au fond...) :


"...On rentre. Et ensuite on verra bien ce qu'on nous donnera à faire. Maintenant, si tu as une idée ou une meilleure proposition, je t'écoute."

Calme et stoïque. Sacré bel effort.






[TOPIC pas tout à fait TERMINE,
SUITE pas tout à fait ICI]


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Nain compris ou Nain fernal?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nain compris ou Nain fernal?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ingénieur nain et armes de tir
» Kili + the youngest of them
» La Taverne du Nain Joyeux
» [TERMINÉ] Gurdal Gloignus, Nain de la Moria...
» Thornac, le Nain guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haunted Walks Co. :: FRANCE-