AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les balançoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ishae Kyomu

Divinité

Divinité



MessageSujet: Les balançoires   Jeu 9 Juil 2009 - 20:05

[SUITE DE CE SUJET]



Le soleil, la mer...
D'un océan glacial et bien peu accueillant, ils étaient arrivés dans des mers plus chaudes.
De fait, la jeune femme avait dormi une bonne partie du trajet.

Elle ressortit alors sur le pont et, se cachant les yeux du soleil qui tapait de plus en plus fort (sans compter avec les reflets de l'eau), elle trouva une place à l'ombre.
Leur bateau n'était pas immense, mais parfait pour deux. Le service était impeccable, et elle se serait presque encore crue en vacances.

Mais pour le moment, le plus important était leur nouvelle mission.
Elle sortit son ordinateur portable de sa sacoche protégée, et retrouva toutes les données de l'affaire, dont les vidéos et une photo.


* On demande l’avis aux deux prêtres, Juan Carlos Pellegrino et Duilio Pradolini qui s’occupent de la chapelle qui jouxte le square. Ils répondent "que ante estos fenómenos la iglesia apunta a que se agote el estudio sobre las fuerzas de la naturaleza para después preguntarse si hay algo sobrenatural” (devant ces phénomènes, l’Eglise attend que les possibilités des forces naturelles soient écartées avant de se demander si il s’agit d’un phénomène surnaturel). Encore de nombreuses personnes de Firmat refusent de croire que la balançoire bouge seule et pensent justement à un coup monté par la municipalité pour soit promouvoir touristiquement la localité, soit pour appuyer la candidature de l'actuel maire pour les prochaines élections d'octobre. *

Trop de choses encombraient cette affaire. Trop de "données" humaines...
Elle appela alors Abandon, se demandant où il était passé.


Dernière édition par Ishae Kyomu le Mar 22 Juin 2010 - 22:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://guilde-persona.forum2ouf.com/
Abandon

Grand Sage

Grand Sage



MessageSujet: Re: Les balançoires   Ven 10 Juil 2009 - 15:33

Un bateau. Sauvé de l'avion, ils naviguaient. Abandon était un peu moins dubitatif face à ce moyen de transport, même si le fait qu'un assemblage amélioré de tôles puisse flotter était pour lui une amusante facétie de la physique. En vérité, il avait adoré la traversée des eaux glaciales du début de leur voyage. Un océan capable de geler tout ce qu'on y plongeait, cela l'amusait énormément. Sans parler de la neige qui avait salué leur départ, et sa brève métamorphose lupine, le temps de faire ses adieux à la grande Russie. Un certain nombres de petits enfants avaient sans doute rêvés de meutes et de chasse cette nuit là. Le démon sourit dans sa cabine et s'étira, sa haute carcasse légèrement engourdie.

Il avait dû s'habituer au léger mouvement du navire, et si ses débuts avaient été discrètement difficile, il était désormais tout à fait capable des pires acrobaties. Le brun fouilla rapidement la pièce du regard et récupéra ses lunettes de soleil, ronde, orange et surtout parfaitement couvrante; le soleil était de plus en plus fort, et cette éblouissante luminosité avec un effet plus que singulier sur l'avatar; elle l'endormait, purement et simplement.Une heure sans ses lunettes sur le pont, et il n'avait plus qu'une seule envie, se poser sur un transat et faire une longue sieste. Il ne c'était pas privé de le faire d'ailleurs, et plusieurs fois. Cependant, son sommeil était si profond que même une tempête ne l'aurait pas réveillé, et l'équipage aurait sans doute moyennement apprécié de devoir trimballer le démon à travers le bateau sur une mer démontée. Alors dont acte, lunette, veste, rectification de la cravate, et retour sur le pont.

Le soleil dardait ses rayons avec application, chatouillant la peau des marins torses nus. Abandon leur jeta un regard blasé et rajusta ses lunettes. Après un bref temps de réflexion, il se lança dans une balade, juste pour se dégourdir un peu le jambes. Après son échappée russe, il se sentait un peu à l'étroit, forcément. Il entendit Ishae l'appeler à l'instant où il tournait, au bout du pont. Il pivota et entreprit de faire le chemin inverse, d'un pas de flâneur. Enfin arrivé à ses côtés, il avisa l'ordinateur, et eu un sourire en coin. Au travail. Garder ses lunettes, donc.


"Besoin d'un avis?"
Revenir en haut Aller en bas
Ishae Kyomu

Divinité

Divinité



MessageSujet: Re: Les balançoires   Mer 22 Juil 2009 - 18:30

Malgré le fait que la jeune femme avait revêtu un haut de maillot de bain deux pièces ainsi qu'une jupe légère, la chaleur était un peu trop étouffante pour elle.
Elle tâchait de ne pas suffoquer, mais ses efforts semblaient bien vains... cependant, le grand air la changeait et lui faisait du bien, aussi se taisait-elle.

Elle vit enfin approcher Abandon, qui lui demanda si elle avait besoin d'un avis. Un peu, oui.

"J'aimerais que tu regardes ces vidéos... plus attentivement qu'un simple humain ne le ferait. On pourrait croire à une mauvaise blague, surtout avec le vent qui semble souffler près de la caméra, mais ce n'en est pas un. J'aimerais que tu observes cela, et que tu me dises ce que tu en penses."


Pour le reste, que devait-elle rajouter ?
Elle ne tarderait pas à lui parler de ses doutes concernant certaines personnes qui s'étaient rendues sur place pour "enquêter" sur cette affaire, ou plutôt pour y semer davantage de troubles.
Car personne n'était innocent dans cette petite bourgade qui, comme certaines autres, aurait bien fait tout et surtout n'importe quoi pour ramener à elle davantage de touristes... ou peut-être pour une toute autre raison.


Trop d'humains avaient entouré cette affaire. De trop près pour la plupart.
Alors ? Phénomène électro-magnétique ?
Vent violent ?
Subterfuge grossier ?

Ishae avait également étudié pas mal de forums paranormaux dont les membres croyaient être des spécialistes, et voilà ce qu'elle y avait récolté :
- "route avec des camions, peut-être les vibrations simplement. Voir aussi du coté géologique, une rivière souterraine quelque chose comme ça.",
- "conduit souterrain avec de la vapeur",
- "Il suffirait d'un "voilé" du siège de la balançoire pour qu'une prise au vent (qui semble omniprésent sur toutes les vidéos et assez fort) puisse donner le mouvement. D'ailleurs celui-ci est progressif. Ce qui serait extraordinaire c'est que la balançoire prenne immédiatement de la hauteur."
... beaucoup de choses qui ne collaient pas avec un seul détail qu'Ishae confierait à son Avatar après qu'il ait regardé les vidéos. Il était bien plus facile de croire à toutes ces hypothèses (au demeurant assez sensées) que d'étudier véritablement ce phénomène.

Elle savait, au fond d'elle, que tout cela n'était pas aussi simple.


Dernière édition par Ishae Kyomu le Jeu 24 Fév 2011 - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://guilde-persona.forum2ouf.com/
Abandon

Grand Sage

Grand Sage



MessageSujet: Re: Les balançoires   Jeu 23 Juil 2009 - 16:19

Des vidéos? Intéressant. Le démon s'appropria l'ordinateur et ôta ses lunettes avec une légère grimace. La chaleur ne l'importunait pas le moins du monde, en témoigne sa tenue impeccable et sa veste soigneusement boutonnée, mais la luminosité lui blessait les yeux comme autant de minuscules épingles. Ses pupilles se réduire brutalement, jusqu'à devenir presque indécelable, et il se pencha légèrement vers l'écran, le protégeant de la lumière directe pour mieux voir. Il observa attentivement les enregistrement, un peu déçut par leur faible résolution. Les caméras avaient été, semble t'il, parfaitement ordinaires, et maniées par des amateurs.

Cependant... Il y avait peut-être quelque chose. Oui, peut-être. Mais quoi? Bonne question. Abandon ferma un instant les paupières et se frotta les yeux. Saleté de soleil. Il se reconcentra à nouveau sur les vidéos. La première... Oui, la première l'intriguait vraiment.

Il reposa l'ordinateur et remit rapidement ses lunettes, avant de s'autoriser un discret bâillement. Le brun se tourna vers Ishae, vaguement réprobateur. Sa tenue vraiment... Non pas qu'il soit particulièrement prude, mais il avait vécût un temps à l'époque victorienne, et il connaissait personnellement des succubes plus habillées. Mais enfin, ce n'était pas ses oignons après tout. Il médita encore un instant et se décida à livrer le fruit de sa courte réflexion.


"A mon avis, la plus intéressante pour nous est celle de la première vidéo. Indépendamment du fait qu'elle est visiblement protégée du vent et de la foule, son mouvement et bien plus intrigant. Elle ses chaînes restent bien parallèles, l'oscillation est régulière... Enfin, tu as dû arriver aux même conclusions.
Franchement, il y a autre chose, mais c'est difficile de mettre le doigts dessus à cause de la qualité de la vidéo. Et... Il y a autre chose qui me gène... Un esprit frappeur normalement constitué aurait plutôt agité tout les sièges, ou alors il aurait fait des tours, ou fait tomber des gamins systématiquement... Je ne comprend pas pourquoi il s'embêterait à créer un mouvement aussi régulier. La concentration et le sens du détails ne sont pas leur qualités premières."


Il marqua une légère pause.

"Bien sur, je pars du principe qu'il a quelque chose de 'paranormal' là dessous."

Le démon rajusta à nouveau ses lunettes, pestant intérieurement contre le soleil et l'ensemble des éléments qui se liguait, il en était sûr, contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Ishae Kyomu

Divinité

Divinité



MessageSujet: Re: Les balançoires   Jeu 23 Juil 2009 - 19:57

La jeune femme écouta attentivement les conclusions de son Avatar, remarquant au passage le regard réprobateur de ce dernier. Sa tenue sans doute... évidemment, son corset noir ne le gênait pas !
Elle réprima un sourire.

Pour le reste, ce qu'il disait se tenait, évidemment. Elle ne s'attendait pas à moins venant de lui.
Mais en réalité, ce qui la perturbait elle...


"...le mouvement est régulier et les chaînes parallèles, oui. Mais il y a autre chose."

Bref silence.

"Certains sont obsédés par le fait que cela puisse représenter un canular humain, évidemment. Pourtant, sismologues et autres radiesthésistes n'ont rien trouvé aux alentours. Son mouvement aurait cessé il y a deux ans, en Octobre 2007. Mais pourtant, d'après des sources plus personnelles, elle oscillerait encore."

A présent, il était temps de lui expliquer ce qu'elle avait perçu (et non vu, c'était bien le problème) :

"Regarde donc cette vidéo, un peu plus convaincante que les autres."