AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Altia

Master

Master



MessageSujet: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:10

[Suite de ce sujet : ICI]




Encore perturbée, elle ne répondit rien alors qu’il lui avouait avoir été touché par le fait qu’elle lui rende son baiser, se contentant de ranger le pique-nique en silence doucement ; avant de se redresser et de l’observer pendant qu’il lui expliquait que la prochaine fois il n’y aurait aucune perturbation, ce qui la fit sourire alors qu’elle hochait la tête doucement.
 
« Je serais heureuse de visiter la ville avec vous. »
 
Elle s’approcha de lui doucement et prit son bras, encore un peu faible, avant de marcher lentement à ses côtés alors qu’ils retournaient à l’appartement tranquillement. La question qu’il lui posa sur la route la perturba, lui parler de PainfulDeath ? Ce n’était pas qu’elle ne voulait pas, mais elle ne savait pas énormément de choses sur cette créature.
 
Et puis lui parler de la créature ne pouvait se faire sans qu’elle parle de l’un de ses anciens maîtres, elle soupira légèrement, il était sûrement celui qui en avait appris le plus sur elle, et cela ne semblait pas terminé. Sa douceur lui fit comprendre qu’elle pouvait prendre son temps, elle choisit donc de rester silencieuse jusqu’à l’appartement, réfléchissant un peu à cette invocation et à son passé.
 
Arrivé à l’appartement, elle entreprit de ranger le pique-nique en le laissant s’occuper, sûrement dans ses livres, mais des vertiges la faisaient régulièrement vacillé et elle finit par se stopper, tremblante ; se dirigeant dans la salle elle fixa Maximilien et tomba dans ses bras, faible.
 
« Je … Pardon … »
 
Elle le laissa la conduire où il voulait mais au moment où elle put se poser, ses doigts restèrent agrippés au tee-shirt de Maximilien, toujours tremblante, alors qu’elle prononçait dans un souffle.
 
« Non … S’il te plait … Reste … »
 
Dans sa confusion, elle se mettait à le tutoyer, se serrant un peu plus contre lui ; ce n’était pas rare qu’elle soit dans cet état après le passage du fantôme, mais elle pensait … Peut-être qu’elle aurait été plus forte avec lui. Fermant les yeux quelques instants, elle s’endormit quelques minutes avant de rouvrir les yeux brutalement et de redresser légèrement la tête.
 
« C’est une de mes dernières invocations … Il y a 150 ans environ, un maître lié à la magie noir, à l’occultisme et aux charmes maléfiques. Il capturait des créatures pour des expériences, et il connaissait la légende de cet ‘esprit’ … »
 
Soupirant doucement, elle lutta pour rester éveillé et bougea légèrement pour venir un peu plus contre lui, cherchant ses bras, son contact, sa protection et surtout, elle voulait juste être rassurée par sa présence.
 
« Il a demandé à Altia de créer un pacte, elle ne peut refuser un ordre et … PainfulDeath était d’accord. Il voulait se servir de moi pour contrôler la créature, et moi me rendre plus faible et plus … Docile encore. »
 
Dur à imaginer, et pourtant. Soupirant doucement elle ferma les yeux quelques instants et fut plongé de nouveau dans un micro-sommeil de quelques minutes avant de se réveiller brusquement et de continuer d’une faible voix.
 
« Je n’ai parlé qu’une fois avec elle, le jour du pacte ; elle m’a dit qu’elle ne pourrait manger mon âme sans au final me tuer. Elle a donc choisit d’utiliser une autre capacité … En échange de mon énergie vitale, elle me protégerait sans que je n’ai besoin de l’appeler des créatures qu’elle peut aisément détruire. Mais sinon … Je n’ai jamais réellement réussit à l’invoquer par moi-même. »
 
Son regard se porta sur Maximilien, attendant d’éventuels questions, des précisions ou des détails qu’il voudrait en plus ; alors qu’elle réfléchissait à quelques points qu’elle aurait éventuellement put oublier de lui raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:14

La route fut des plus agréables mais, étrangement, des plus silencieuses. Elle ne semblait pas vouloir parler de cette créature et Max pouvait le comprendre. Néanmoins, il resta très doux dans ses mouvements jusqu’à ce que sa partenaire passe le pas de la porte de leur appartement. Il observa Altia avec un sourire avant de vite se retourner vers elle, n’ayant pas réellement le temps de chercher un livre dans sa bibliothèque pour commencer ses recherches.
 
Très prévenant, il saisit la démone dans ses bras avant de s’approcher du canapé ou il pensait la déposer alors que celle-ci lui fit comprendre dans un tutoiement qu’elle souhaitait qu’il reste avec elle.  Il lui adressa un sourire et s’installa sur le canapé, la prenant dans ses bras alors que la démone commençait à sombrer dans un petit repos, pouvant ressentir le bien être de celle-ci à son contact.
 
Son réveil fut cependant un peu brutal mais, très vite, il resta attentif à chacune des paroles de sa démone. Ainsi donc, cette créature avait été lié à la demande d’un ancien maitre qui devait lui ressembler au vu de sa description. Cela ne l’étonne pas et puis, les adeptes de la magie noire sont toujours un peu timbrés ! Néanmoins, il resta très silencieux, posant sa main sur celle de la démone.
 
Ainsi donc, elle n’a jamais su réellement l’invoquer par elle-même et, de plus, il s’agit d’un pacte entre cette créature et elle : un peu d’énergie vitale pour de la protection … Si il altérait son régime, cela pourrait surement avoir de grave conséquences. Se grattant le bouc par toc de réflexion, il posa son regard sur elle.
 
« Elle a donc déjà altéré son régime pour te protéger dans un sens … Je ne suis pas sur qu’elle apprécierait que je m’initie dans votre pacte à tous les deux. Néanmoins, cette créature désirait être avec toi sinon elle n’aurait aucun intérêt à vivre avec toi. Sais-tu ce que tes autres créatures pensent d’elle ? Que ce soit Enteï ou ta représentation de ce monde ? »
 
Il servit un petit verre de jus de fruit qu’il prit d’un petit frigo installé à coté du canapé.
 
« Tiens, ça va te requinquer. Et j’ai une dernière question, très importante : est ce qu’elle t’a déjà défendu contre certaines créatures ? »

Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:18

Elle senti qu’il il était perturbé par toutes les choses qu’elle venait de lui dire sur cette invocation, soupirant légèrement, elle l’observa se gratter le bouc, sachant qu’il était en pleine réflexion et resta silencieuse, attentive, non sans resté contre lui, les joues légèrement rouges mais elle ne pouvait se détacher de son enquêteur.
 
Il n’avait pas tort sur un point, l’invocation avait déjà changé son régime en quelque sorte pour éviter de la détruire complètement, et puis pour tout avouer elle ne savait pas s’il était possible qu’il s’initie dans ce pacte, ce qu’elle savait en revanche c’est qu’elle le protègerait toujours, il n’était pas question qu’il paie de sa personne pour une de ses invocations. La suite la fit légèrement soupirer et elle baissa les yeux avant de dire doucement.
 
« Enteï la déteste … Je pense qu’il est inquiet. Whitia en a peur … Je sais qu’Etmin est très inquiet de sa présence avec eux et les autres … Je crois qu’ils ne l’apprécient pas réellement car elle pourrait me détruire, je sais qu’elle n’ira jamais trop loin mais j’ai déjà été en danger après sa venue et dans ce cas … Je suis incapable de me défendre ou d’invoquer une créature. »
 
On racontait selon les légendes des démons invocateurs que lorsqu’un invocateur meurt, les créatures le suivent dans la mort, ne pouvait réellement retourner dans leur monde d’origine, non pas qu’ils sont bloqués dans le monde du démon, mais parce qu’ils en font le choix. Elle n’en savait pas beaucoup plus, mais elle était très attachée à toutes ses invocations, même Dragnir avec qui elle s’était beaucoup rapprochée depuis qu’elle était avec Maximilien.
 
Prenant le petit verre de jus de fruit, elle le remercia en le gratifiant d’un sourire et le but doucement en écoutant sa question, la réponse elle la connaissait déjà mais elle prit le temps de finir son verre doucement avant de le poser sur le haut du petit frigo, se réinstallant confortablement contre lui.
 
« Merci … »
 
Elle prit une profonde inspiration et ferma les yeux, avant de lever son visage vers son maître en plongeant son regard dans le sien avant de dire doucement.
 
« Elle n’apparait que pour cette raison. Si elle est venue tout à l’heure c’est pour faire fuir les fantômes … C’est … C’est elle qui a détruit le maître qui m’a obligé à faire un pacte avec elle … »
 
C’était l’un des deux maîtres tuer par l’une de ses invocations, l’autre avait été tué par Enteï mais elle n’avait jamais pu leur en vouloir ; elle frémit et cacha son visage contre le torse avant de dire doucement, un peu tremblante alors que les souvenirs de cette nuit lui revenait.
 
« Il … Il voulait sacrifier … Altia … pour invoquer un autre … démon … plus puissant … »
 
La suite se passait de mot, alors qu’il allait la tuer une invocation était apparu mais elle ne pouvait la contrôler ou la renvoyer, et PainfulDeath avait purement et simplement détruit l’âme du ‘maître’ de l’occulte. Et ensuite Altia avait été renvoyé aux enfers, après que la créature ait prit une part de son énergie, assez petite.
 
Altia resta contre lui en cachant son visage, alors qu’elle cherchait à chasser ses souvenirs douloureux pour n’avoir en tête que les souvenirs heureux qu’elle avait avec lui, rosissant même en repensant au baiser échangé un peu plus tôt. Finalement, elle tourna le visage en restant contre lui et ferma les yeux quelques secondes, se calmant doucement à son contact.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:21

Il écouta les réponses de sa tendre avec concentration. Ainsi ce spectre n’était pas apprécié d’Enteï alors que Whitia, sa créature la plus liée avec elle dans un sens, en avait peur. Cela suffisait à donner des frissons à notre cher sorcier qui se demandait clairement comment il pouvait l’aider. De plus,  les propres invocations de sa partenaire ont l’impression que cette créature pourrait la détruire. Il savait que, selon les légendes, un invocateur emmènerait ses invocations dans la tombe en cas de décès et cela ne le rassura pas.
 
Qui plus est, elle a déjà perdue un peu d’énergie vitale et, quand cela arrive, elle ne peut ni se défendre et, encore moins, invoquer de créatures. Cette déclaration le surpris. Cette créature souhaitait-elle tout simplement être l’unique créature invocable ? Où en voulait-elle à la jeune femme pour quelque chose ? Quoi qu’il en soit, il ferait tout pour l’aider et il posa son regard sur elle, après qu’elle ait prit le verre de jus de fruit.
 
Une nouvelle information importante pour son analyse : elle n’apparait que pour la défendre. Ainsi, ses apparitions sont rares et uniquement lié à une défense. Mais il fut surpris de découvrir que ses invocations pouvaient clairement tuer un de ses maitres. PainfulDeath était dans un sens un gentil car il a défendu sa maitresse et, pour vivre, il est venu prendre un peu de son énergie vitale.
 
Mais il devait s’occuper de sa belle et, surtout, la détendre suite à cette nouvelle annonce. Il posa son regard sur elle, inquiet et la câlina tendrement.
 
« Tout ceci est lointain à présent, je ne serai jamais comme lui … Jamais Altia ! »
 
Il la bercera tendrement, lui posant un regard rassurant et chaleureux. Le genre de regard qu’il retrouvait à son contact. Et, tout d’un coup, il eut une idée.
 
« Mais oui ! C’est ça ! »
 
Il fixa Altia avec un grand sourire.
 
« J’ai eut être une idée et j’ai trouvé cela grâce à la couleur de tes yeux ! Connais-tu la pierre de vie ? Il s’agit d’un minéral connu pour ses propriétés magique. Elle permet, pour les non utilisateurs de magie et si la pierre est traitée, de pouvoir lancer des sorts en utilisant l’énergie vitale d’une personne ! Cette pierre est en réalité un catalyseur, enfermant de l’énergie vitale au sein même de la pierre ! Elle peut donc se nourrir de cette énergie présente dans la pierre et qui se recompose doucement au contact des gens sans pour autant te priver de ton énergie à toi ! J’en ai une dans ma bibliothèque personnelle au bureau, je te la montrerai ! »
 
Et, prit par l’émotion, il plaqua ses lèvres sur celle de la démone.
 
« T’es formidable tu sais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:21

Ressentant son inquiétude, elle resta contre lui et lui rendit son câlin tendrement, rassurée et ayant confiance en lui et en ses paroles, elle savait que ses maîtres c’était le passé, et qu’à présent elle était avec Maximilien qui devenait bien plus qu’un maître, et même plus qu’un partenaire ; et elle savait qu’avec lui elle ne risquait pas ce genre de choses.
 
Rosissant à sa douceur, elle plongea son regard dans le sien, touchée par son comportement envers elle et voulant poursuivre ce contact, elle … Elle ressentait une nouvelle affection pour lui et cette pensée à faisait rosir encore plus, pourquoi …
Pourquoi son cœur battait-il plus fort dans cette situation ?
Et pourquoi ne voulait-elle pas quitter ses bras à ce moment présent ?
 
Ses paroles la firent sursauter et la détournèrent de ses pensées, elle tourna d’ailleurs légèrement la tête quelques secondes pour reprendre ses esprits avant de le regarder, lui rendant son sourire en l’écoutant parler. Une idée grâce à la couleur de ses yeux ? Etrange … Une pierre de vie ? Elle secoua la tête doucement, n’en ayant jamais entendu parler.
 
Un minéral aux propriétés magiques, qui permettait de pouvoir lancer des sorts en utiliser l’énergie vitale … Alors ça utilisait tout de même son énergie ? Elle ne comprenait pas bien, le but n’était-il pas de chercher quelque chose qui changeait cela ? Ah elle se recompose doucement, donc ce n’est pas brutal et elle pourrait s’y habituer facilement, restait à savoir si cela conviendrait à la créature, et pour cela … Il faudrait qu’elle l’invoque, ce qui ne serait pas non plus une chose aisée. Mais elle le ferait, ne serait-ce que pour lui et pour le protéger, pour ne jamais le mettre en danger.
 
Un gémissement quitta ses lèvres et elle se redressa, lui rendant son baiser tendrement avant de se détacher, les joues complètement rouges alors qu’elle ne comprenait pas son propre comportement, elle détourna son regard et essuya une larme qui coulait de son œil discrètement avant de lui sourire doucement.
 
« Je suis heureuse si j’ai pu vous aider un peu ; je suis d’accord pour essayer ce que vous voulez. »
 
Et puis doucement, la démone ferma les yeux et s’endormit complètement, ne parvenant plus à lutter contre la fatigue qui l’assaillait, son esprit sombra rapidement alors qu’elle faisait des rêves un peu étrange, mais pas assez pour la marquer ou la sortir de son sommeil ; quelques souvenirs passaient devant ses yeux, la faisaient parfois bouger dans son sommeil alors qu’elle ne comprenait pas ce qui se passait devant elle, et puis elle redevenait calme et ne bougeait plus.
 
Lorsqu’elle rouvrit les yeux, il faisait nuit noire dehors et un regard sur l’horloge de la chambre lui apprit qu’il était 5h du matin, elle fut surprise de se trouver dans le lit mais encore plus surprise d’être seule ; un peu perturbé, elle se leva doucement afin d’être assise dans le lit et observa la chambre, où était son enquêteur ? Normalement le dimanche il dormait jusqu’à tard dans la matinée, et n’était jamais debout aussi tôt, surtout en hiver où il faisait réellement nuit à cet heure.
 
Une présence lui fit pousser un petit cri et elle voulut se relever mais s’emmêla dans la couverture et tomba brutalement au sol en poussant un gémissement de douleur, se redressant légèrement en se frottant la tête ; son regard se porta de nouveau sur  la créature esprit qui ne bougeait pas et restait simplement devant elle en flottant, comme si elle attendait quelque chose … Sauf qu’elle n’était pas spécialement en danger, à moins que la créature n’avait pas eu sa dose d’énergie et qu’elle venait en reprendre …
 
Reculant légèrement, elle se retrouva contre quelque chose, bloquée et toujours à moitié emmêlé dans sa couverture, se frottant légèrement la tête après sa chute, elle allait récolter une bonne bosse. Ses pensées se tournèrent automatiquement vers Maximilien, était-il encore à l’appartement ?
 
Et puis soudainement plusieurs autres questions se bousculèrent dans son esprit et une nouvelle peur naquit dans son cœur. Aurait-elle fait quelque chose de mal ? Elle avait trop dormi, et s’il lui en voulait ? Ou peut-être était-il fâché qu’elle lui ait rendu un baiser ? Elle … Elle ne voulait pas le perdre ! Elle était presque plus terrifiée par la non présence de son enquêteur que par l’étrange comportement de la créature qui n’avait toujours pas bougé d’un centimètre.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:22

Il adressa un sourire des plus tendres à sa douce avant de la bercer doucement, la voyant s’endormir.  Il déposa un baiser sur son front et il alla la déposer dans le lit, lui mettant la couverture sur elle avant de profiter de son repos pour contacter une personne de confiance au labo afin qu’il puisse lui amener la pierre de vie. Il prit quelques livres pour voir justement comment utiliser la pierre pour que seule l’énergie de la pierre soit touchée et pas celle de son ange.
 
Honnêtement, il n’avait pas fait attention à l’heure depuis qu’il prit la pierre et il travaillait sur le bureau depuis un long moment. Il n’avait pas mangé et il venait tout juste de finir les incantations sur la pierre afin de créer un réseau dans celle-ci. Ainsi, elle s’auto générerait en énergie vitale sans prendre celle de son possesseur et, alors qu’il pensait pouvoir rejoindre sa tendre dans son lit, un cri le fit sursauter. Que se passait-il dans la chambre ? Avait-elle fait un cauchemar ?
 
Il prit le pendentif et se dirigea très vite vers la chambre, préparant déjà une incantation en cas de soucis ou d’attaque d’une mauvaise personne et il fut surpris de voir la créature fantome devant Altia qui semblait des plus paniquée devant celle-ci ! Il se mit entre eux deux, en position calme.
 
« Ne bouge pas petit ! … Ne bouge surtout pas … »
 
Il présenta doucement à la créature le collier.
 
« Je sais que tu as besoin de son énergie vitale pour vivre. Est-ce que tu me comprends ? »
 
Ne voyant pas forcément de réactions de la part de la créature, Maximilien observa Altia avec un regard rassurant.
 
« Tu arrives à lui parler et il te comprend n’est ce pas ? Répète lui alors ce que je vais dire alors tu veux bien ? »
 
Et n’attendant pas de réponses réellement de sa part, il s’agenouilla doucement afin d’être à coté d’elle et pouvoir la prendre contre lui. Il posa ensuite son regard sur elle avec un air rassurant avant de montrer le collier.
 
« PainfulDeath, ceci est une pierre de vie que j’ai enchanté. Elle générera continuellement et de manière infinie le l’énergie vitale pour toi si tu accepte de prendre cette énergie dans la pierre et non celle d’Altia. Si tu l’affaiblis trop, elle risquerait de mourir. Est-ce que tu comprends ? »
 
Il resta attentif au moindre mouvement de la créature, se demandant comment celle-ci allait réagir avec cette proposition et, si elle ne l’accepte pas, il proposera son énergie à lui alors.
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:25

Maximilien entra soudainement dans la chambre et en quelques secondes se plaça devant elle, entre la démone et la créature tout en parlant à la créature afin d’entrer en contact, d’apaiser peut-être les peurs qu’il y avait dans la pièce. Elle frémit légèrement et entendit une légère voix dans sa tête en fixant la créature, c’était rare qu’elle ‘communique’ ainsi.
 
*petit …*
 
PainfulDeath semblait plus étonné qu’autre chose qu’on l’appelle ainsi et elle continua à virevolter doucement sans bouger de l’endroit où elle était, observant le collier que l’humain avait ramené ; son expression toujours neutre ne parut pas être une réponse satisfaisante et son absence de mouvement ne confirmèrent pas sa question. Mais oui elle le comprenait, elle n’était pas stupide.
 
Altia leva le visage vers son maitre et hocha la tête doucement, bien sûr qu’ils arrivaient à communiquer ! Sinon un pacte ne pourrait pas se créer, puisqu’il fallait l’accord des deux parties.  Hochant de nouveau la tête, elle posa juste son regard sur la créature, sachant pertinemment que si cette dernière voulait parler elle le ferait comme toujours par télépathie.
 
Se blottissant contre lui dès le moment où il l’invita à le faire, elle en fut immédiatement rassurée, il ne semblait pas lui en vouloir de quoi que ce soit, il semblait juste épuisé. La créature s’approcha doucement en observant le collier, la fumée touchant légèrement la pierre parfois alors qu’elle continuait à voler doucement devant eux.
 
*Il ne comprend pas  . . . Il modifie le pacte … Je ne veux pas te tuer …*
« Elle dit que vous ne comprenez pas et … Que vous modifiez le pacte. Elle … Elle ne veut pas me tuer.»
 
Altia elle-même ne comprenait pas réellement, et tenta de se souvenir de ce jour noir où elle avait dû se lier à PainfulDeath … C’était étrange comme les souvenirs étaient si confus ; la créature fixa l’humain et changea légèrement de couleur alors qu’une courant d’air froid les avais englobé.
 
*Je ne veux pas de son énergie vitale !*
« Elle ne veut pas de votre … Non Maitre vous n’avez pas le droit de proposer ça ! »
 
Altia se serra contre lui, légèrement tremblante, elle ne pouvait pas le laisser se sacrifier ainsi pour elle ! Elle s’en voudrait à jamais de lui imposer ça, il … Elle pouvait continuer ainsi, elle ferait attention, mais il n’avait pas le droit ! Son regard se porta néanmoins sur le collier qu’elle prit doucement, il émanait de cette pierre une légère lueur presque invisible qu’elle trouvait magnifique ; le petit fantôme s’approcha doucement pour observer le collier et le toucha avant de reculer vivement.
 
*Ce n’est pas la tienne … C’est … Impossible.*
« L’énergie vitale ? Qu’est-ce qui est impossible ? »
*Prendre cette énergie … Cela doit venir de toi …*
 
Venir d’elle …
Un flash lui revint en mémoire et elle la fixa, oui elle se souvenait des termes du pacte !
 
« Je ne me souviens pas de tout mais … Il faut que ce soit mon énergie vitale, parce qu’elle ne peut pas en prendre une autre. Elle est liée à moi autant que je suis liée à elle … »
 
Elle baissa les yeux sur la pierre, ne comprenant pas certains points, et si … Enfin si elle avait bien comprit la veille, normalement cette pierre était censé puiser dans son énergie vitale à elle ? L’aurait-il modifié pour qu’elle se régénère seule ? Dans ce cas si il la faisait redevenir ce qu’elle était et que c’était son énergie à elle, peut-être que … Elle fit part de ses réflexions à Maximilien, le fixant, en espérant que cela soit encore possible ; et dans ce cas, elle serait moins épuisé et le pacte pourrait continuer sans aucun problème.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:26

La manière dont la créature réagit le rassura légèrement : elle ne semblait pas montrer d’agressivité mais semblait même plutôt calme. Néanmoins, un petit sentiment de peur pouvait se faire ressentir en lui. Il connaissait les capacités de cette créature par les on dit mais il voulait rester le plus prudent possible.
 
Altia lui fit la traduction. Ainsi donc il ne comprenait pas quelque chose. Il y a donc une autre variable et PainfulDeath ne semblait pas vouloir tuer Altia. Déjà rassuré, il observa néanmoins la créature mais celle-ci semblait un peu plus menaçante alors qu’un air froid engloba la pièce. Notre sorcier resta stoïque mais la suite ne le rassura pas.
 
Elle refusa l’énergie de Maximilien et elle ne désirait que celle d’Altia. De plus, le collier ne lui plaisait pas et il avait l’impression d’avoir perdu du temps dans son enchantement d’auto régénération du collier. Il était donc temps de changer de plan mais il garda Altia contre lui. Néanmoins, sa douce lui suggéra de revenir à son plan initial : lui donner le collier et voir si la créature allait accepter.
 
« Bien, je vais annuler mon enchantement. Maintenant, PainfulDeath, je souhaiterai savoir ce que je ne comprenais entre votre relation et surtout, pourquoi les autres invocations ont peur de toi. Je te crois quand tu me dis que tu nous dit que tu ne veux pas tuer Altia mais j’ai besoin de comprendre tous les aboutissements du pacte entre elle et toi. »
 
Puis, Max se rappela qu’il ne s’était pas présenté et, dans un sens, il se devait au moins de se montrer aimable avec cette créature. Il fit une petite révérance et commença à se présenter.
 
« Je m’appelle Maximilien, je suis son partenaire et enquêteur et je dois te connaitre si, un jour, nous nous battons ensemble pour la défendre. Est-ce que tu me comprends ? »
 
Avec un peu de chance, cela rendra la créature de bonne humeur et enclin à discuter avec lui.Il commença quelques gestes et la pierre brilla légèrement avant de garder un éclat plus diminué qu’avant. Il attacha le collier autour du cou de sa tendre lui adressant un sourire tout en l’écoutant parler si PainfulDeath avait l’envie de discuter.

Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:27

Altia perçut la surprise de la créature alors que l’humain s’adressait à elle, elle voleta quelques secondes et tourna autour de lui, un peu curieuse, pourtant elle resta aux premiers abords silencieuses, comme si elle réfléchissait à ce qu’il venait de dire tandis qu’Altia réfléchissait à tous ce qui faisaient le contrat … Mais elle ne voyait rien d’autres. Enfin elle ne pensait pas.
 
Alors qu’il faisait une petite révérence en se présentant, elle fut elle-même surprise par sa présentation, ressentant le respect qu’il avait pour ses invocations mais aussi son envie de la protéger elle, toujours plus. Ses joues se couvrirent de rose alors qu’elle détournait le regard, gênée et … Son cœur battait à nouveau plus vite, ce qui la perturbait fortement.
 
Les deux créatures l’observèrent ensuite travailler sur la petite pierre et Altia le laissa lui accrocher le collier doucement, frôlant de ses doigts le petit bijou avec un sourire, c’était … Même si c’était une pierre de protection, c’était un cadeau de son maitre …
Un cadeau …
 
Rougissant, la démone le remercia rapidement et leva le visage vers la créature qui les observais, elle s’approcha de Maximilien et posa son ‘bras’ sur son front, mais rien ne se passa, si ce n’est que la voix de l’invocation résonnait à présent dans leurs deux esprits.
 
*Humain …*
 
Elle semblait soupirer et cessa son contact avant de se tourner vers Altia, mais au moment où son bras touchait le front de la jeune démone, celle-ci poussa un gémissement et tomba contre Maximilien alors que l’invocation reculait vivement avant de tourner autour d’eux, comme si elle ne réalisait pas quelque chose. Et puis elle s’approcha à nouveau d’Altia qui tremblait légèrement, mais cette fois elle toucha le collier avant de reculer.
 
*Pai comprend l’humain … Elle veut bien répondre à ses questions.*
 
Elle tourna de nouveau autour d’eux avant de s’approcher, un gémissement quittant la créature comme si quelque chose n’allait pas avant qu’elle ne retouche le collier, Altia sentait qu’elle prenait une part de son énergie, mais c’était bien différent de d’habitude … Elle leva le visage vers elle.
 
*Pai ne peut plus que se nourrir de l’énergie d’Altia … Leurs vies sont liées depuis le pacte … Ils ont peur que Pai tuent Altia mais Pai ne veut pas ! Ils aiment beaucoup leur invocatrice … Pai aussi …*
 
C’est à ce moment qu’un autre cercle d’invocation se forma dans la chambre et qu’Etmin en sorti doucement avant d’observer le trio et de s’avancer doucement, le petit spectre recula légèrement avant de virevolter un peu plus haut, perturbé par cette interruption, mais il ne partait pas de l’endroit. Les deux créatures se fixèrent quelques instants comme si elle parlait mentalement puis l’équidé fixa son invocatrice.
 
*Je suis venu remercier Maximilien pour ce qu’il a fait, au nom de toutes les invocations, il te protège mais en plus il a réussi à calmer la tension qui existait entre certaines invocations. L’énergie convient pour la survie de Painfu … Enfin, Pai ; mais comme c’est un peu moins puissant, elle devra revenir un peu plus fréquemment.*
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:30

Il pouvait ressentir une sorte de curiosité qui émaner de la créature au moment où celui-ci se présenta. Il pouvait également ressentir la même chose vis-à-vis de sa tendre et, dans un sens, cela le fit sourire. Il arrivait à surprendre et, surtout, se montrer parfois plus sociables avec des créatures qu’avec des humains. De plus, l’atmosphère fut des plus calmes le temps qu’il désenchante le collier et il vit les joues rouges de sa partenaire avant de rougir à son tour. Mais il était temps de voir comment cette créature allait agir.
 
Car le spectre s’avança auprès de Max et il posa son bras sur lui. Mais rien ne se passa si ce n’est qu’à présent, il pouvait entendre les propos de la créature ! Ce qui le surpris d’ailleurs et il observa la créature s’approcher maintenant d’Altia et, lorsqu’il toucha Altia, il sentit que sa démone était faible et il la saisit dans ses bras, observant la créature quelque peu inquiet. Mais, il fut surpris de ressentir une sorte d’incompréhension de la part de cette créature. Comme si elle semblait ne pas comprendre. Il toucha le collier et il … enfin elle se présenta sous un autre nom.
 
« Pai … C’est un joli nom. »
 
Une manière de l’encourager à poursuivre dans la voie du raisonnement. La créature semblait attristée même et, dans un sens, Maximilien se demandait si cette créature ne serait pas très proche d’Altia, représentant la solitude et la souffrance qu’elle a connue toute sa vie. Max passa sa main dans celle de sa démone, observant la créature la toucher encore.
 
Elle lui expliqua qu’elle ne pouvait que se nourrir de l’énergie d’Altia et, qu’elle ne veut pas tuer Altia. Elle aimait beaucoup son invocatrice et, au final, il en déduit que ce n’était qu’un mauvais jugement, une peur vis-à-vis de cette consommation. Mais une consommation qui pouvait être dangereuse en fonction des situations.
 
Puis, la surprise l’attrapa quand il vit un nouveau cercle d’invocation. Il s’agissait que la créature équidée, Etmin ! Celle-ci semblait discuter avec Pai qui semblait quelque peu apeurée avant d’entendre la voix de cette créature à sabot dans sa tête.
 
Max ne savait que dire : en effet il ne s’attendait réellement pas à avoir autant de succès auprès des invocations. Qui plus est, il devait admettre qu’il prenait une place des plus importantes dans la relation entre les créatures d’Altia et elle-même et cela le fit rougir.
 
« Je … Je t’en prie Etmin, c’est normal que je vous aide vous et, surtout, Altia. Et puis … Pai, j’essayerai de t’aider en rendant cette énergie un peu plus consistante sans trop l’altérer d’accord ? »
 
Puis, Max garda Altia dans ses bras et l’observa avec un sourire mais, aussi, quelque peu inquiet.
 
« Comment te sens-tu ? Es tu toujours aussi épuisé avec le port de ce collier ? »
 
Très protecteur, il saisit la démone dans ses bras avant de la poser sur le lit, s’excusant auprès des deux créatures.  Il ne voulait pas les déranger, bien qu’il apprécierai que sa chambre ne devienne pas le salon de thé et de discussion de toutes les invocations d’Altia.
 
« Tu dois te reposer Altia et, cette fois, je serais avec toi. »
 
Il posa son regard sur Etmin ensuite, puis sur Pai.
 
« Etmin, y a-t-il d’autres tensions au seins de votre monde ? Et surtout, peut tu aider Pai à intégrer votre groupe en tant qu’ami ? Tu es bien le plus sage et, je pense, le premier a qui cette créature peut accorder son amitié. »
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:32

Altia resta contre Maximilien sans bouger, un peu perdue, par le comportement de Pai certes, par cette situation nouvelle mais aussi par les incompréhensions vis-à-vis de son maitre. Soupirant doucement, elle se concentra sur le moment présent, tentant d’oublier ses questionnements et fixa Pai toucher le collier avant qu’Etmin apparaisse, se demandant ce qu’elle en tant que créature ressentait.
 
Elle ressentait la surprise émaner de Maximilien qui semblait un peu perdu après les paroles d’Etmin, c’est vrai qu’elle-même ne s’attendait pas à ce genre de déclaration ; néanmoins elle hocha la tête, approuvant le fait que Pai revienne plus souvent pour prendre son énergie par le biais du collier, c’était aussi son devoir de s’occuper à la survie de ses invocations.
 
Tournant la tête vers Maximilien qui venait de reprendre la parole, un sourire se dessina sur ses lèvres à la vue de la légère rougeur sur les joues de l’homme, sûrement gêné des compliments d’Etmin ; elle eut un sourire et fixa Pai qui s’approcha de Max, les yeux un peu plus grand comme si elle était réellement surprise de la proposition ; mais il ne lui laissa pas l’occasion de répondre.
 
Rougissant à son contact, elle n’eut pas le temps de répondre à ses questions qu’il l’avait saisi pour le poser sur le lit sous le regard bienveillant des créatures qui comprirent rapidement qu’il voulait juste la protéger. Elle se laissa faire sans protester et les observa discuter, gardant en tête les questions de Maximilien pour pouvoir y répondre.
 
*Aucune autre tension. Et avec ce que tu as fait, Pai n’aura aucun mal à s’entendre avec les autres. Prend-soin d’elle, Maximilien Vernon …*
 
L’équidé disparut dans un léger rayonnement de lumière alors que Pai s’avança vers Maximilien tout en regardant Altia, puis elle se tourna vers le magicien et sa petite voix légère retentit dans leurs esprits.
 
*Merci ! Au revoir !*
 
Et elle disparut à son tour alors qu’Altia se blottissait contre Maximilien, encore fatiguée, il faut dire qu’avec ce réveil un peu ‘brutal’, elle n’avait pas spécialement finit sa nuit, et au vue des cernes de Maximilien … Il n’avait pas dormit ! Inquiète, elle lui caressa la joue avant de le prendre dans ses bras.
 
« Vous devez vous reposer … Ce n’est pas bon pour vous de ne pas dormir, vous en avez besoin. »
 
L’invitant à s’installer dans le lit pour ne serait-ce dormir quelques heures, la démone se blottie rapidement contre lui tout en caressant du bout des doigts le collier avec un léger sourire, les joues roses, avant de dire doucement.
 
« Je me sens moins épuisée grâce au collier … Je ressens que Pai prend une part de mon énergie mais c’est différent … Merci Maximilien. »
 
Lui adressant un tendre sourire, elle resta lovée contre lui, se sentant bien dans ses bras, et tombant rapidement de nouveau dans un prochain sommeil ; lorsqu’elle se réveilla plusieurs heures plus tard, la matinée était bien avancée et son maître dormait paisiblement ; elle le regarda pendant plusieurs minutes, les joues roses, puis se leva doucement.
 
Une douche rapide et quelques habits plus tard, la démone se trouvait dans la cuisine et réfléchissait à une idée de repas salé/sucré pour une petit-déjeuner / déjeuner. Finalement elle choisit rapidement ce que les humains appelaient un apéro déjeunatoire et prépara plusieurs petites choses à grignoter en venant les installer sur la table du salon ; devant un bon film, cela serait une activité des plus reposantes pour son maitre.
 
Une fois tout terminé d’installer, elle se remémora les leçons de Maximilien pour allumer la télévision, baissa le son et par curiosité regarda les drôles de boitier, un jour il en avait pris un pour voir un film qu’il voulait ; elle supposait donc qu’il y avait des films sur ou dans les boitiers. Mais elle ne connaissait aucun titre et se dit qu’elle le laisserait choisir ; se redressant, elle remit en place les oreillers et plaça une couverture pour faire un nid douillet et observa son ‘travail’ avec un sourire, entendant légèrement du bruit et se demandant s’il était réveillé, sinon elle irait le voir, certains mets chauds pourraient refroidir sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:33

A peine sa belle posée dans le lit qu’il se retourna pour observer Etmin et Pai. Celle-ci semblait quelque peu surprise par les propos qu’il avait tenus un peu plus tôt d’ailleurs. Etmin lui annonça clairement qu’il n’y en avait pas d’autre tensions et que la petite Pai arriverait à s’entendre avec les autres créatures. Rassuré par ses paroles, il lui adressa un signe de tête respectueux avant de l’observer disparaitre. Puis, ce fut au tour de Pai de partir et elle n’hésita pas à le remercier, ce qui le fait sourire. Il s’installa dans le lit à ce moment là et Altia vient directement se blottir contre lui.
 
Il doit l’avouer : il n’avait absolument pas dormi depuis un long moment et, très vite, alors qu’il pouvait l’entendre, ses yeux se fermèrent. Néanmoins, il était heureux de voir que ce collier allait permettre à sa douce de ne pas subir trop de contrecoups.
 
« De rien Altia … J’en suis des plus heureux ! »
 
Et, très vite, il finit par rejoindre le monde des rêves, sentant la présence de sa démone à ses cotés et, surtout, une certaine chaleur qui entourait son cœur mais également son âme. Il se sentait bien et, comme à chaque fois, il sombra dans un sommeil lourd et reposant.
 
Il ne sentit à aucun moment les mouvements autour de lui et ce fut une légère odeur de  quelques délicieux repas qui le firent ouvrir tout doucement les yeux. Il était seul dans le lit et il remarqua d’ailleurs qu’il avait dormi tout habillé ! Voilà une chose pas très sérieuse ! Il retira ses vêtements et enfila un peignoir afin de se rendre à la salle d’eau, se rafraichissant sous une bonne douche ! Et lorsqu’il revient dans une tenue des plus sobres, il vit sa tendre avec un repas prêt et, surtout, un nid douillet réalisé par sa tendre dans le canapé !
 
« Oh … Tu … C’est super ce que tu as fait de si bon matin ! »
 
Puis, il a le reflexe de regarder l’heure et il rigola.
 
« Enfin, plutôt un début d’après midi ! Fort heureusement que nous sommes dimanche ! »
 
Il s’approcha de sa tendre et il la prit dans ses bras, heureux.
 
« Tu as pu te reposer convenablement ? Pas trop fatiguée ? »
 
Et doucement, il la guida sur le canapé, dans lequel il s’installa à ses cotés avant de lui servir un verre de jus de fruit. Une fois le verre servi, il prit un petit canapé et il le dégusta, profitant du gout de celui-ci.
 
« Il est excellent, tu es toujours aussi bonne cuisinière ! »
 
Et, étrangement, son cœur se mit à battre de plus en plus fort et il posa son regard sur Altia, plongeant ses yeux dans les siens. Il posa le canapé sur la table et approcha son visage près du sien avant de lui déposer un doux et tendre baiser. Il eu cette pulsion ainsi, d’un coup, comme si son âme lui demandait de ne pas la lâcher et de rester auprès d’elle, de lui montrer son amour par un geste des plus tendre et des plus doux.
 
« Je … Je suis si heureux de te revoir en pleine forme. J’étais si inquiet hier et, dans un sens, je suis content d’avoir pu t’aider hier toi et tes créatures je … Je me rends compte à quel point je suis attaché à toi Altia … Tu es devenue la personne la plus importante dans ma vie … Merci. »
 
Rougissant, il posa son regard sur elle, attendant de voir sa réaction surement. Après tout, allait-elle aussi lui faire une déclaration après ses propos ?
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:34

Apercevant son maître arrivé, la démone eut un sourire heureux et s’avança vers lui en regardant la table basse, heureuse que ce qu’elle avait préparé pour lui lui plaise, bien qu’en effet c’était plutôt de bonne après-midi que de bon matin au vue de l’heure ; elle hocha la tête doucement pour approuver ses paroles ; ils avaient de la chance que Maximilien ne travaille pas le dimanche et qu’ainsi il est pu prendre le repos dont il avait besoin.
 
Se laissant faire, elle lui rendit naturellement son câlin en posant sa tête contre son torse tendrement, heureuse de le voir réveiller et en forme après cette longue nuit ; relevant la tête à sa question, elle eut un tendre sourire qui se dessina sur ses lèvres.
 
« Oui tout va bien. »
 
Le suivant tranquillement, elle le laissa s’installer au milieu des coussins et prit place à ses côtés avant de remonter la couverture autour de leurs épaules pour qu’il soit confortablement installer alors qu’il servait des jus de fruits ; l’observant manger, elle eut un sourire et le remercia avant de piquer elle aussi un petit canapé, le trouvant excellent, comme il l’avait dit.
 
Alors qu’elle se redressait, elle sentie le regard de son maître sur elle et rougit d’être aussi proche et les yeux dans les yeux ; à son approche elle ferma les yeux, et elle se laissa porter par ce baiser et lui rendit tendrement, poussé par ces sentiments qu’elle ne maîtrisait pas qui naissait doucement dans son cœur.
 
Rougissant des plus fortement à ce qu’elle venait de faire, mais aussi aux paroles qu’il était en train de prononcer, elle baissa les yeux, un peu gênée, triste de l’avoir rendu inquiet, mais aussi heureuse qu’il tienne à elle … Elle ne comprenait pas réellement pourquoi il lui disait tout ça maintenant, aurait-il eu peur de la perdre avec ce qui s’est passé ? Et pourquoi la remerciait-il ? C’est … C’est lui qui l’a accepté dans sa ‘bulle’ dans un sens …
 
« A … A … Alt … »
 
Les joues rouges et le souffle court, il était difficile pour elle de s’exprimer, et encore plus sur un sujet qu’elle ne connaissait pas, ne maîtrisait pas et ne comprenait toujours pas. Soupirant légèrement, elle finit par ‘se jeter’ dans les bras du sorcier et cacha son visage contre son torse en restant contre lui, complètement perdue, il attendait quelque chose, elle le voyait bien, mais quoi ? Attendait-il comme Enteï l’avait demandé une preuve d’amour ? Une déclaration ? Devait-elle … Non elle ne pouvait pas dire ces mots ! C’était … Elle …
 
« Par … Don … De vous avoir … Inquiéter … »
 
C’était déjà un début de conversation entre deux personnes, elle bougea légèrement pour mieux se caler au creux de ses bras et soupira légèrement, tentant de mettre un doigt sur ce qui se passait au fond d’elle-même, même si ce n’était pas des plus simples.
 
« Je … Ne comprends pas … Ce qui m’arrive … J’ai … Je suis gênée en votre présence … Votre regard … Je … Je me sens terrifiée … A l’idée de vous perdre … Je veux … Je veux rester avec vous … Non … Je veux rester avec Max … Pour toujours. »
 
Il lui arrivait de l’appeler Maximilien, une fois de le tutoyer mais l’appeler Max … Elle se souvenait encore lors de leur rencontre quand il lui avait demandé de l’appeler ainsi, c’était étrange, elle n’aurait jamais pensé avoir un maître si différent des autres à son arrivé ; et pourtant … Elle ressentait quelque chose pour lui, elle le ressentait au fond de son cœur, une petite lueur qui grandissait doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:41

Il pouvait ressentir cette gêne en elle, comme si elle ne comprenait pas un sentiment naissant en elle. Commencerait-elle à connaitre le sentiment si doux et si étrange qu’était l’amour et l’affection ? En tout cas, notre sorcier ne tenait pas mieux face à ce sentiment et, pourtant, il y a quelque semaines, rien ne lui aurait préparé à ce tournant dans sa vie.
 
Plus il y repensait et plus il se rendait compte qu’il était attaché à cette démone dés le premier regard, comme si celle-ci l’avait ensorcelé. Elle était si fragile et il avait cette envie de la proteger alors qu’à ce moment là, il ne supportait pas la présence des démons dans son entourage, ni même les créatures ! Mais elle était différente et il souhaitait la connaitre. Peut être son regard qui, à l’époque, lui rappelait le sien.
 
Elle s’excusa pour l’avoir inquiéter et il voyait bien qu’elle avait du mal à faire une discussion avec lui. En même temps, il devait la prendre au dépourvu avec de tels propos à cet instant précis. Et il aida sa démone à mieux se caler contre lui, écoutant les propos qu’elle allait lui dire.
 
Autant vous le dire, cela s’avérait plein de surprises pour notre Maximilien. Non seulement, elle venait de l’appeler Max mais, dans un sens, elle se questionnait sur les sentiments qui pouvait naitre en elle, ne comprenant pas tout cela. Il allait devoir l’aider avec de tels sentiments. Il caressa doucement la joue de la démone, un contact à la fois nouveau mais rassurant dans un sens.
 
« Je … Ce que tu ressent, c’est de l’affection et un attachement pour quelqu’un … Pour une personne qui devient une sorte de lumière dans ta vie. C’est comme cela que je le décris ce sentiment … Quand … Quand je suis avec toi, j’ai l’impression que rien ne peut m’atteindre, que le monde ne m’est plus dangereux. Et si j’ai un moment l’impression de retomber dans l’obscurité, une lumière illumine mon chemin. Et cette lumière, c’est … c’est toi. C’est comme cela que je ressens les mêmes sentiments que toi. Je suis également terrifié à l’idée de te perdre et, comme toi, je veux rester avec toi … pour toujours. »
 
Il plongea son regard dans celui de la démone, les yeux pétillants. Puis, doucement, il apporta un plateau de nourritures auprès de la démone, pour la rassurer et lui faire changer de sujet si elle le désirait. Mais honnêtement, il avait du mal à la quitter du regard. Il désirait vraiment lui apporter toute l’affection qu’elle méritait depuis fort longtemps et, dans un sens, cette idée deviendra son objectif d’ici quelques jours.
 
Il l’aime sa démone.
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:41

Le contact sur sa joue la surprit légèrement, levant les yeux vers son maître elle lui adressa un sourire timide, ce retrouvant rassurée par ce geste si simple, et en même temps si doux. Sa main se posa délicatement sur celle de Maximilien alors que son cœur battait plus fort de ce contact rapproché, l’écoutant parler en rosissant.
 
De l’affection et de l’attachement … Maximilien deviendrait donc une lumière dans sa vie, et dans un sens elle savait qu’il avait touché juste ; elle avait toujours été dans l’ombre, dans les ténèbres, rejeté de tous ou appelé pour que l’on se serve d’elle, et pour la première fois quelqu’un voulait qu’elle reste pour ce qu’elle était réellement, et pas pour servir d’objet ou de servante.
 
La suite la fit rougir plus fortement alors que sa main retombant doucement contre sa poitrine, savoir tout ce que ressentait Maximilien pour elle, dans un sens l’effrayait légèrement car elle avait peur de le faire souffrir de par sa maladresse légendaire, mais dans un autre sens gonflait son cœur et la rendait … Heureuse. Tout simplement.
 
« Je …. »
 
Elle perdait ses mots, son regard se posa sur le plateau de nourriture et elle le remercia, les joues rouges avant de prendre un petit canapé et de le manger tranquillement ; mais les paroles de Maximilien tournait dans son esprit et elle finit par se tourner vers lui et le prendre dans ses bras doucement, l’enlaçant tendrement, après tout il est bien connu que certains gestes étaient bien plus fort que des mots, et dans le cas présent son étreinte affective volontaire était plus forte que toutes les paroles maladroites qu’elle pourrait dire.
 
En se redressant, ses lèvres se posèrent sur la joue de son maître pour y déposer un léger baiser, lui adressant ensuite un sourire elle se replaça contre lui doucement et attrapa les deux verres pour le proposer à son enquêteur, buvant quelques gorgées avant de reposer le sien. Son regard se porta sur lui mais elle le détourna rapidement, les joues roses, avant de changer de sujet.
 
« Vous … Vous voulez que je mette un film ? J’ai vu que vous aviez beaucoup de boîtes mais je ne savais pas lequel vous vouliez. »
 
La télévision était toujours allumée mais le son au minimum permettait qu’elle ne les ai pas dérangé pour le moment, attentive à chacune de ses paroles elle attendit de savoir s’il voulait qu’elle aille mettre un film ou s’il préférait faire autre chose ou juste discuter. Comme d’habitude elle était « à ses ordres », mais pas pour les mêmes raisons qu’avant. A présent elle voulait réellement le bonheur de Maximilien, pour qu’il ne souffre plus jamais comme il a souffert par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:43

La voir ainsi rougir le fit rougir à son tour. Il n’avait jamais été aussi franc avec quelqu’un depuis … depuis si longtemps il devait l’avouer.  Néanmoins, son visage devenait de nouveau bien rouge suite au baiser que la démone lui déposa sur la joue.  Qui plus est, il trouvait que la démone commençait à agir un peu plus en écoutant ses sentiments et cela lui plaisait énormément. Dans un sens, il se faisait chouchouter et le rapport « Maitre-Esclave » n’existait quasiment plus entre eux. Bien que, parfois, il avait l’impression qu’Altia avait toujours besoin d’entendre ce genre de phrases.
 
« Mmh cela pourrait être une bonne idée. En effet, avant que ma télé ne lâche, j’avais énormément de DVD.  Je les ais toujours d’ailleurs ! Que dirais tu de découvrir les grands classiques du cinéma ? Je te propose de regarder Ben-Hur ! »
 
Il s’agissait réellement d’un film mythique du cinéma, connu pour sa célèbre course de char ! Un peplum comme il les aime d’ailleurs ! Il posa son regard sur elle alors qu’il se levait.
 
« Je te laisse mettre le film, je vais préparer quelque chose pour que la séance de cinéma soit des plus confortable ! »
 
Il se dirigea dans la chambre, allant chercher un vieux plaid qu’il secoua légèrement afin que la poussière accumulé sur celui-ci ne soient plus qu’un lointain souvenir ! Il reviendra dans la salle alors qu’Altia semblait avoir mit le dvd.
 
« Viens donc t’installer maintenant. »
 
Il rapprocha les deux verres et le peu de nourriture qui restaient sur la table sur l’un des plateau et il posa la couverture sur elle. Une fois installé, il l’observera avant de la prendre dans ses bras, allumant ainsi le film pour une durée de trois heures. Il esperait que ce genre de film plairait à sa douce, il n’était pas très cinéma mainstream et il préférait largement les classiques en noir et blanc ou les films étrangers et mythiques (comme le tout premier Godzilla par exemple pour sa lecture très intéressante du Japon d’après guerre).
 
Pendant le film, il fera de nombreuses papouilles dans le dos de la démone tout en l’observant pour voir les réactions de celle-ci. Après tout, n’était ce pas cela que les gens pouvaient nommer « Passer un bon moment en compagnie de l’être aimé » ?
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:45

Ainsi les boitiers étranges s’appelaient des DVDs, hochant doucement la tête sans trop comprendre de quoi il parlait en mentionnant du ‘cinéma’ ou ‘Ben-Hur’ elle se contenta de l’observer prendre une boîte et se leva à son tour lorsqu’il lui tendit, hochant la tête avant de regarder la boîte en tâchant de se souvenir comment il avait fait la dernière fois.
 
Ouvrir le boîtier. Prendre le truc plat et rond appelé DVD. Appuyer sur le bouton avec le triangle pour ouvrir un tiroir. Et enfin poser le DVD à l’emplacement prévu et appuyer de nouveau sur le bouton. Souriante, elle posa la boîte sur la table et posa la télécommande sur le petit meuble à côté du canapé pour Maximilien, ça elle ne savait pas s’en servir encore.
 
 Maximilien revint avec une sorte de couverture et elle approuva ses paroles avant de se dépêcher de venir s’installer dans le canapé, l’observant rapprocher la nourriture et les verres avant de rosir lorsqu’il posera la couverture sur elle, lui adressant un sourire en le remerciant ; aimant cette idée. Il s’installa ensuite à ses côtés et la prit tendrement dans ses bras, elle s’y blottie confortablement, un sourire sur les lèvres et observa la télévision.
 
Le film commença quasiment immédiatement, Maximilien passant ce qu’il appelait les publicités barbantes, l’histoire était intéressante bien qu’elle avait du mal à tout comprendre, mais elle resta concentré, les joues parfois rouges alors que son maître lui faisaient des petites caresses dans son dos ; tournant parfois le regard vers lui en rougissant de plus belle.
 
Le plateau de nourriture fut rapidement terminé ainsi que les boissons et 3h plus tard le film se finit enfin, certains passages du film étaient relativement marquants et elle afficha un sourire en se tournant vers Maximilien, les yeux pétillant.
 
« C’était très intéressant ! Merci maître ! »
 
Son sourire disparut au moment où elle s’aperçut de ce qu’elle venu de dire, la pointe de tristesse qu’elle perçut la fit reculer et une larme coula rapidement sur sa joue, elle venait de le blesser elle le ressentait … Pourquoi donc avait-elle dit ça ? Elle le disait de moins en moins dernièrement, et dans ce cas disait au moins ‘maître Maximilien’ bien qu’elle l’appelait plus souvent juste Maximilien maintenant.
 
Le corps légèrement tremblant, elle finit par se lever et reculer, le regard bas comme si elle avait peur qu’il la maltraite, pourtant au fond d’elle elle savait que ce n’était pas le cas, qu’il ne la toucherait jamais, mais à nouveau ses habitudes et ses souvenirs prenez le dessus.
 
« Je … Je suis désolé … »
 
Relevant le visage vers lui, elle se jeta dans ses bras en laissant une nouvelle larme couler avant de relever le visage vers lui, se trouvant ‘horrible’ avec lui ; rosissant à ce qu’elle voulait faire, elle finit par se hisser sur la pointe des pieds pour que ses lèvres viennent se poser sur celle de son enquêteur tendrement, alors qu’elle restait contre lui. Et puis ses lèvres se détachèrent des siennes et elle cacha son visage contre son torse, les joues rouges et le cœur battant la chamade.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:46

Il allait s’attendre à tout mais pas forcément au retour de ce surnom. Enfin, de ce rang. A croire que le fait d’avoir montré un film parlant d’une époque où les humains avaient des esclaves avait remit ce sentiment indirectement dans l’esprit de la jeune femme. Et cela le chagrinait à chaque fois. Pourtant, cela devenait de plus en plus rare et il croyait qu’elle allait enfin s’émanciper de ce propos mais il n’en est rien.
 
Il ne pouvait cacher sa surprise et la tristesse de son visage. Il avait l’impression de revenir un mois en arrière ! Elle se leva et recula, alors que lui-même chercher à la suivre et il n’eut le temps de ne rien dire, se retrouvant avec sa démone dans les bras. Et ses mots seront interrompus par … un tendre baiser de sa part. Son cœur se mit à battre la chamade, plongeant son regard dans celui de sa démone avant de prolonger ce baiser, posant ses mains sur la taille d’Altia.
 
« Ce n’est rien Altia … Je …  Je sais que tu fais des efforts pour ne plus m’appeler ainsi et je sais que c’est une chose que tu as toujours du dire par le passé ! C’est à moi aussi de bien réagir et a ne pas me montrer trop dur avec toi quand tu le redis … et puis … »
 
Il repensait à ce baiser. Cette fois ci, pas d’Enteï pour la forcer à l’embrasser ou a lui montrer une preuve d’amour mais … le geste était là et il avait l’impression de ressentir les battements du cœur de sa démone, battant de plus en plus vite.
 
« Je … Tes lèvres sont … très douces … Oui … Très douces ! »
 
Il la gratifia d’un sourire heureux, presque benêt pourrait dire certaines personnes !  Après tout, il était réellement amoureux d’elle. Il s’approchera de son visage pour lui déposer un nouveau baiser avant de la serrer plus fortement contre lui, plongeant son regard dans le sien.
 
« Je … Je t’aime Altia. »
 
Il était quelque peu coincé. Il aimerait aller plus loin dans leur rapport mais … la dernière fois … il avait encore abusé d’elle et il savait qu’elle avait toujours souffert avec cet acte. Hors de question de lui faire subir de nouveau cela. Néanmoins, une pointe de tristesse pouvait facilement être ressentie par la démone après cette phrase, malgré le sourire empli de bonheur que lui adressait son enquêteur.  
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:48

Rougissant fortement lorsqu’il poursuivi le baiser, la démone resta contre lui, son poing serrer sur le vêtement de son enquêteur comme si elle ne voulait pas qu’il cesse ce contact ou la laisser tomber. Se détachant doucement après ce baiser son regard se posa sur lui alors qu’elle lui adressa un léger sourire à l’entente de ses paroles, il ne lui en voulait pas et elle ferait aussi des efforts pour ne plus l’appeler ainsi ! Sa tête se pencha légèrement sur le côté alors qu’il cessait de parler, laissant sa phrase en suspension.
 
Ses joues se couvrir de nouveau de rouge à ses paroles, elle n’eut pas le temps de répondre quelque chose que les lèvres de Maximilien se plaquaient déjà sur les siennes avec un sourire empli d’amour, elle répondit à son baiser tendrement avant de l’observer, rougissant à sa déclaration mais étant toujours bloqué à l’idée de lui déclarer ainsi ce genre de chose, même si elle savait qu’elle commençait à ressentir réellement quelque chose pour lui, mais c’était trop tôt.
 
Sentant que quelque chose perturbait son maître, elle pencha légèrement la tête sur le côté, le regard interrogatif en se demandant pourquoi il cachait sa tristesse derrière son sourire heureux ; quelques inquiétudes la percutèrent de nouveau de plein fouet, peut-être était-ce à nouveau elle qui le rendait malheureux.
 
Soupirant légèrement, elle se détacha de ses bras, rompant difficilement ce contact qu’elle aurait voulu maintenant et leva le regard vers son enquêteur, touchée par sa tristesse et affectée par son état, la rendant elle-même triste.
 
« Quelque chose ne va pas ? »
 
Afin de ne pas garder ce silence pesant et surtout cette gêne et cette tristesse qui s’installait, Altia décida de s’occuper de tout débarrasser et de tout ranger tranquillement, un peu perturbée par les gestes et les paroles qu’ils venaient de s’échanger ; les choses venaient de faire un bond en avant qu’elle ne maîtrisait pas, et bien qu’elle avait légèrement peur de cet avenir, elle était néanmoins certaine de vouloir rester au côté de l’enquêteur.
 
Seule dans la cuisine, elle s’attaqua rapidement à la vaisselle pour se changer les idées, mais les baisers échanger et cette tristesse qu’elle ressentait ne l’aider en rien et une douleur vive lui fit lâcher ce qu’elle avait dans les mains –un couteau- qui tomba dans l’eau, cette dernière s’étant teinté rapidement d’un rouge vif ; levant son bras elle aperçut une profonde taillade du poignet jusqu’à la paume et fut prise d’un vertige.
 
« Ma … Max … »
 
Le décor autour d’elle se mot à tourner alors qu’elle posait son autre main sur son front, perdue, son regard chercha son enquêteur alors que son corps percuta un meuble, la faisant tomber à genoux au sol alors qu’elle profitait de cette chute pour reprendre son souffle et ses esprits, tâchant de gérer ses émotions et sa douleur pour ne pas trop affecté son maître, bien qu’elle ne savait pas si elle en était actuellement capable.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:48

Forcément, elle devait ressentir sa pointe de culpabilité. Et il resta silencieux, ne sachant pas quoi dire si ce n’est un simple mot, comme quoi ce n’était rien. Il préférait lui mentir que de lui infliger cela. Il l’observa débarrasser la table et il alla rapidement dans la salle de bain afin de se passer un coup d’eau sur le visage, se demandant ce qu’il n’allait pas chez lui.
 
C’était naturel dans un sens, qu’il la désire autant … Mais … Pouvait il réellement la désirer d’un point de vue charnel après le mal qu’il lui avait causé avec cet acte ? Il n’aura pas réellement d’y penser plus qu’il ressentit une douleur vive sur son bras. Il n’avait aucune coupure ni douleur …
 
« Altia ! »
 
Il se dirigea rapidement dans la salle, puis dans la cuisine où il la vit sa démone, le bras entaillée par une lame contendante. Comment un couteau a-t-il pu lui faire une blessure aussi profonde. Il se rapprocha rapidement d’elle, ressentant la douleur physique mais également les questions qu’elle se posait. Il était responsable de cet incident … Stupide magicien !
 
Il l’aidera à se redresser, lui faisant passer sous bras valide par-dessus ses épaules à lui afin qu’elle se maintienne comme il faut le temps qu’il l’amène dans la chambre. Une fois qu’elle sera posée, il ira chercher tout le nécessaire pour nettoyer la blessure et voir si il faut recoudre le bras.
 
« L’entaille est profonde. Serre les dent, ça va picoter un peu … »
 
Il sortit le nécessaire et il essaya d’être le plus doux possible : il prit le temps d’être méticuleux et cela lui rappela certains soins qu’il faisait lorsqu’il était dans ce temple tibétain, lors de son exil et de sa quête de puissance et de vengeance.
 
« Je … Je suis désolé, tu dois être perturbé par ma faute … »
 
Il posa son regard sur sa douce, alors qu’il venait de finir de travailler sur son bras.
 
« Je te dois une explication. Je … Je ressens de l’amour, un amour très profond pour toi mais également une attirance … charnelle. »
 
Pouvant surement ressentir une peur de la part de sa tendre, il posera sa main sur la sienne.
 
« Je sais que … je t’ai fait du mal a cause de cet acte charnel et je sais aussi toute cette souffrance que celui-ci t’a causé. Ne serais ce que par moi ou même tes anciens maitres et je … je refuse de te faire souffrir. C’est pour cela que … lorsque j’ai senti que mon corps avait envie de toi je … je me suis réprimandé moi-même afin d’éviter toute bêtise ! »

Il ne lui restait plus qu’à observer la réaction de sa douce, se demandant comment celle-ci allait réagir après une telle révélation.

Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:49

Sentant la présence de son maître non loin, la démone redressa le visage et laissa une larme couler sur son visage, s’excusant ; elle se releva doucement aider par Maximilien qui passa son bras valide autour de ses épaules afin qu’elle puisse se maintenir contre lui et avancer jusque dans la chambre où elle fut délicatement déposée sur le lit, ses vertiges se calmant doucement.
 
Alors que Maximilien revenait avec le nécessaire pour nettoyer, elle hocha la tête doucement et son poing se serra sur les draps alors qu’il s’occupait d’elle ; elle avait l’impression que tous ses muscles se contractaient alors qu’il la soignait, mais elle sera les dents en détournant le regard pour tenter de rester complètement calme.
 
La voix de Maximilien s’éleva doucement alors qu’il venait de terminer de la soigner, elle tourna la tête et observa le bandage avant de secouer la tête vivement, ce n’était absolument pas de sa faute ! Elle aurait dû être bien plus vigilante, c’était de sa faute à elle et à personne d’autre. Mais il continua et elle l’écoutera attentivement.
 
De l’amour … Les joues légèrement roses en repensant aux gestes et aux paroles quelques minutes auparavant elle eut néanmoins un léger mouvement de recul incontrôlé en regardant Maximilien, effrayée. Il … Elle l’attirait, toujours, forcément comment en aurait-il été autrement ? Mais savoir qu’il aurait voulu le refaire, lui imposer à nouveau cette douleur …
 
Le contact l’a fit d’abord sursauter, ses muscles se contractant à nouveau, et puis doucement à son contact elle se détendit avant de reposer son regard sur lui, écoutant ce qu’il avait à lui dire après cette annonce troublante. Il savait qu’il l’avait fait souffrir à cause de cet acte, que ce soit lui ou même ses anciens maîtres ; il refusait de la faire souffrir ? Mais alors il était attiré d’un point de vue charnel mais ne voulais pas le faire ? Il lui donna rapidement une confirmation de ses paroles et elle l’observa, curieuse et étonnée.
 
« Altia est … Touchée … »
 
La démone vint chercher son contact pour se blottir doucement dans ses bras, se remettant doucement des dernières émotions qu’ils venaient de vivre et fermant quelques instants les yeux en cherchant ses mots.
 
« Je … Je suis désolé … »
 
Une manière d’exprimé que pour le moment elle ne pouvait pas encore, même s’il lui avait expliqué que cet acte était une preuve d’amour entre deux êtres qui s’aiment et que si la femme était prête elle ne souffrait pas ; c’était encore trop tôt, elle venait à peine de déposer ses lèvres sur les siennes, alors déclarer des sentiments ou encore le faire d’un point de vue charnel … Elle ne pouvait pas, et elle espérait qu’il comprendrait, mais étrangement elle n’en doutait pas.
 
La journée était bien avancée et au final le fait d’avoir mangé tard faisait qu’elle n’avait pas spécialement faim, en revanche elle ressentait un fort coup de fatigue et resta donc blottit dans les bras de son enquêteur tranquillement, fermant de temps à autres les yeux pour se reposer un peu.
 
« Votre présence … Est si rassurante … »
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:49

« Ce n’es rien, Altia … Ce n’est rien. »
 
Il venait de prendre Altia dans ses bras, et sa tendre venait de lui dire deux petites phrases qui avaient réellement de l’importance pour lui : non seulement, elle lui avait décrit son ressentie et, surtout, elle était touchante. Comme il ne l’avait jamais ressenti depuis un long moment. Il s’installa confortablement sur le lit en la gardant contre lui.
 
Notre sorcier allait être le plus patient possible, ne voulant pas blesser la jeune femme et lui accordant toute la patience dont il sait faire preuve. Après tout, il aimait réellement la démone et il allait l’aider à se sentir le mieux possible. Il sentait néanmoins que ce choc avait provoqué une fatigue nouvelle dans l’esprit de sa partenaire et il la serra fort, la bordant doucement.
 
« Je resterai auprès de toi … Repose toi …. »
 
Il lui déposera un baiser sur le front avant de s’installer dans son lit, soupirant doucement avant de s’allonger sur le lit, lui-même commençant à ressentir un coup de barre suite à cette dernière journée. Après tout, celle-ci avait été ponctuée de nombreux rebondissements et il était temps pour eux deux de se reposer. D’ailleurs, il sombrera dans un sommeil réparateur avant de se rendre compte qu’il s’est endormi tout habillé … aux alentours de quatre heures du matin ?!
 
Il finira par se rendormir et ne se réveillera que le lendemain matin.  Observant le lit, il remarquera que la démone ne s’y trouve pas et il observera la chambre, inquiet. Il finira par chercher Altia en l’appelant, se demandant bien où elle est.
 
Il avait d’ailleurs fait un cauchemar dans lequel la démone choisissait de se sacrifier pour lui et il ne pouvait s’imaginer perdre de nouveau une femme qu’il aimait … Il se devait de la voir le plus vite et de la serrer dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:52

Se laissant installée doucement dans le lit la démone laissa un léger sourire s’installer sur ses lèvres et hocha doucement de la tête, murmurant qu’elle avait confiance ; elle savait qu’il resterait à ses côtés pour veiller sur elle et qu’elle puisse se reposer, même si avant elle n’aurait jamais osé s’endormir ainsi avant son maître, voir dormir tout court pour veiller sur lui, mais les choses avaient fortement évoluées dans ce sens aussi.
 
Rapidement dans la nuit la démone rechercha le contact de son maître pour se rendormir à ses côtés, apaisé par son contact rassurant ; rien ne viendra perturber son sommeil durant la nuit et elle aura le sommeil réparateur dont elle avait besoin, ne se détachant pas une minute de Maximilien durant la nuit. L’aube ne pointait pas encore le bout de son nez qu’elle ouvrit les yeux doucement et se redressa.
 
S’apercevant qu’elle était toute habillée la démone observa pendant plusieurs minutes son maître dormir avec un léger sourire heureux avant de s’extirper du lit sans un bruit afin de le laisser se reposer, l’horloge indiquait que le temps venait tout juste de dépasser 5h du matin, il était bien trop tôt pour que l’humain se lève.
 
Après une douche rapide la démone décida de travailler sur le livre des invocations, continuant la présentation des créatures qu’il avait déjà pu voir, que ce soit plusieurs minutes ou un court instant. Elle invoqua d’ailleurs Enteï afin d’avoir un peu de chaleur et surtout de revoir son ami proche ; et le laissera partir lorsque le jour commencera à illuminer doucement la pièce.
 
Se dirigeant vers la cuisine elle fut bien vite stoppée dans son élan habituelle de préparer le petit déjeuner par une constatation, il ne restait rien, les placards étaient vide. Soupirant légèrement elle prit une initiative qu’elle n’avait que rarement prit, sortir seule pour aller chercher des ingrédients ; elle devait se dépêcher pour rentrer avant le réveil de Maximilien, son devoir était d’être à ses côtés.
 
Il lui fallut pas très longtemps pour prendre de l’argent –Maximilien lui ayant expliqué que c’était à eux deux car c’était l’argent de son travail et qu’elle l’aidait- et un panier avant de sortir de l’appartement, un peu inquiète et stressée à l’idée de sortir seule, ne sachant pas si réellement elle avait le droit.
 
Finalement quelques minutes plus tard elle se retrouva devant une boutique alimentaire sans trop de difficulté, heureuse et soulagée elle entra tranquillement et commença les quelques achats nécessaires à au moins quelques jours de repas, sélectionnant différents ingrédients pour des préparations plus ou moins complexes selon les envies de Maximilien.
 
Alors qu’elle payait les achats, une profonde inquiétude se répercuta en elle et la démone quitta à pas rapide le magasin avec ses provisions, Maximilien devait s’être réveillé et elle n’était pas là ! Il … Il allait la détester de l’avoir laissé ainsi, elle allait recevoir une correction … Non il n’était pas comme ça, mais il pourrait l’abandonner ! Des larmes coulèrent de ses yeux, l’aveuglant légèrement alors que ses pieds se prirent dans une pierre et qu’elle tomba lourdement au sol, s’égratignant à plusieurs endroits.
 
Se redressant doucement elle tenta de sécher ses larmes en observant le panier qui était tombé à ses côtés, mais son contenu ne s’était pas renversé. Se redressant légèrement prit appui sur un mur en tentant de récupérer son souffle, coupé par les émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:52

Elle n’était pas dans l’appartement ! Voilà une chose bien contre nature de la part d’Altia ! Il observa le salon une dernière fois, espérant surement la voir sortir d’un placard car elle avait peur de quelque chose et qu’elle s’y était caché mais rien du tout ! Cependant, un indice lui passa complètement à coté sans qu’il ne s’en aperçoive : l’absence de sa carte de paiement !
 
Il prit son manteau et se dépêcha de courir dans tous les sens, essayant de ressentir quelque chose, un indice sur sa position. Il criera son nom sans avoir de réponse avant de sentir quelque chose … Une intuition. Il dessina le cercle d’invocation et le phœnix apparut devant lui !
 
« Aide moi à la retrouver je t’en prie … »
 
Le phœnix s’envolera et Maximilien le suivra en courant à vive allure ! Il espérait réellement pouvoir la retrouver assez vite et quel ne fut pas sa surprise en voyant l’oiseau de feu foncer vers une silhouette au loin. Il s’empressa de rejoindre son ami volatile, observant Altia.
 
« Altia ! »
 
Il reprit son souffle, alors que le phœnix se posa sur l’épaule du jeune homme, rassuré d’avoir retrouvé sa maitresse ! Il saisit la démone dans ses bras et il remarquera la présence d’un sac de provision à ses cotés !
 
« Tu … Tu étais parti faire des achats ? … Je me suis inquiété de ne pas te voir en me réveillant je … J’ai eu peur que tu ais choisi de me laisser seul à l’appartement je … Je suis si heureux de voir que tu ne m’as pas abandonné Altia … ! »
 
Cela peut paraitre surprenant mais notre homme montrait une tout nouvelle facette de sa personne à Altia. Une facette terrifiée à l’idée d’être seul à nouveau. Tel un enfant, Maximilien s’accrocha au haut de la démone avant de déposer un doux baiser sur les lèvres de la demoiselle.
 
« Je … Pardonne moi Altia je … »
 
Il prit le sac et lui proposa de rentrer doucement … Il était temps aussi pour lui de se changer et d’avoir une bien meilleur allure mais il pouvait sentir que la démone était étonnée par son geste. Il l’observera sur la route pour rentrer avec un petit sourire.
 
« Je … Je crois que … Réellement, je n’avais jamais eu aussi peur et … Je ne t’en veux pas, tu as bien fait, on devait aller faire les courses et tu y as été … Je devrais te laisser y aller seul car tu es une démone vraiment formidable et je … J’ai confiance en toi je … je sais que tu ne m’abandonneras pas … »
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   Mer 3 Oct 2018 - 16:52

Alors qu’elle reprenait son souffle contre un mur, la démone ressenti une invocation, Maximilien était en train d’invoquer Phype, elle pouvait le ressentir ; légèrement perturbée et inquiète elle se redressa légèrement et fit quelques pas dans la ruelle où elle était pour en sortir, se demandant si son maître avait des ennuis et s’en voulant d’être partie ainsi.
 
Soudainement elle aperçut l’oiseau de feu qui voleta quelques instants au-dessus d’elle en poussant un petit cri afin d’attirer l’enquêteur qui courut dans sa direction ; elle eut un léger mouvement de recul, inquiète mais il ne la réprimanda pas et bien au contraire la prit dans ses bras en serrant fortement, signe qu’il était heureux de la revoir, enfin elle pensait.
 
Son regard se posa sur le sac de provision et elle hocha la tête doucement pour confirmer sa question, avant de baisser la tête en apprenant qu’elle l’avait inquiété, et même pire encore elle l’avait effrayé à partir ainsi seule et surtout à le laisser à l’appartement ; elle ne comprit pas vraiment la suite et murmura doucement, un peu perdue.
 
« Mais Altia ne peut pas abandonner Maximilien, il est son maître et son enquêteur. »
 
Les deux liens dans un sens la ‘forçait’ à rester à ses côtés pour toujours sauf s’ils rompaient les liens, mais si elle avait bien comprit celui du HWI était à vie car si l’un mourrait l’autre aussi, donc il ne pouvait être retiré. Un peu perdu, elle resta contre lui quelques instants en le sentant terrifié, sa main se posa délicatement sur le poing serré de Maximilien sur son vêtement, se demandant pourquoi il semblait effrayé à l’idée qu’elle ait pu partir.
 
Rougissant sous son baiser, elle se détacha assez rapidement sans être brusque, perturbée ; hochant la tête pour toute réponse elle le suivi d’un pas tranquille, l’observant de temps à autres marcher. Il rompit assez rapidement le silence qui s’était installé et elle tourna le regard vers lui pour l’observer.
 
Elle ne parvenait pas à comprendre pourquoi il avait eu aussi peur, et surtout que ça ne lui était jamais arrivé. Soulagée qu’il ne lui en veuille pas, elle hocha la tête doucement, faire les courses avait été une nécessité sinon elle ne serait pas partie en le laissant ! Rougissant fortement à ses paroles elle détourna les yeux, gênée ; savoir qu’il la trouvait formidable ... Qu’il avait confiance en elle … Ce genre de petits détails la rendaient heureuse, tout simplement.
 
« Pourquoi … Pourquoi le maître Maximilien à eut aussi peur ? »
 
Arrivée à l’appartement elle ouvrit la porte sans avoir besoin de clé, se doutant que dans la précipitation son enquêteur n’avait pas fermé ; reprenant doucement le sac avec un sourire elle rangea la carte à sa place et se dirigea dans la cuisine afin de ranger les achats et surtout de préparer un petit déjeuner copieux à Maximilien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Maximilien] La mort frappe à ta porte ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Flashback] Quand la mort frappe à votre porte... [Clos]
» quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ?? (morticia)
» C'est mort et ça ne le sait pas
» Si...frappe à ta porte ? (jeu)
» Quand on frappe à votre porte un beau soir ( Groupe KK02/ Event03) partie 01

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haunted Walks Co. :: Appartement de Maximilien Vernon-