AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 15:58

[Suite de ce Rp : Spoiler ]


Les réponses d’Altia le firent sourire. Il se sentait si bien avec elle et il voulait vraiment avancer avec elle. Une fois levé, il remarqua qu’il était parti sans veste ce matin et il chercha dans un des meubles du bureau un pull à mettre sous la blouse de travail. Il trouva une petite laine et il retira la blouse pour se mettre un pull avant de la remettre.
 
« Garde bien la veste sur toi, il fait froid dehors et je ne veux pas que tu ressentes trop de froid. »
 
Il commença néanmoins à ressentir un peu la douleur de sa démone dans son crane. Les émotions fortes semblaient lui avoir coupé le lien pendant un moment. Il était temps pour eux de rentrer et il passa son bras autour d’Altia afin qu’elle puisse se réchauffer le long de la route contre lui.
 
La simulation de la météo avait apporté une légère brise et l’absence de lumière fit comprendre à Max qu’ils allaient avoir froid ! Il lui proposa de marcher assez vite afin de rejoindre au plus vite la chaleur de leurs appartements. Il laissa son bras autour de la taille de la démone, afin qu’elle se réchauffe contre lui. Une fois la porte de l’immeuble atteint, il ouvrit la porte et fit entrer Altia en première. Il la rejoignit vite dans le hall de l’immeuble et il soupira, heureux d’être au chaud.
 
Il s’avança vers la porte de son appartement et il l’a fit entrer en premier et il ferma la porte derrière lui, étant enfin entré chez lui. Il s’approcha d’elle et lui hotta la veste, faisant de même avec la blouse qu’il portait. Il posa son regard sur Altia et lui déposa une tape amicale sur son épaule avant de lui déposer un baiser sur la joue.
 
« On est bien à l’appartement hein ? »
 
Il observa le salon et observa son petit bureau et les bibliothèques. Il savait déjà de quoi il devait parler demain pour le cours. La mythologie maya et certaines de ses légendes étaient un des sujets les plus adulé par les jeunes étudiants et il se dit que les chercheurs devraient bien aimer ce sujet. Puis, il se rendit compte qu’il était resté trop silencieux et il plongea son regard dans celui d’Altia.
 
« Je te laisse cuisiner ceux que tu veux Altia. »
 
Il l’accompagna dans la cuisine et il l’observa faire, voulant tellement s’approcher d’elle pour l’embêter, se comporter comme un petit garçon chiant qui voulait jouer un peu avec son amoureuse. Mais tout cela était nouveau pour elle et il se devait de calmer ses pulsions.
 
« Qu’est ce que tu fais de bon ? »
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:02

Attendant tranquillement qu’il enfile un pull sous sa blouse de travail la démone sourit à ses paroles et hocha doucement la tête en mettant bien la veste sur son dos pour qu’elle ne ressente pas trop le froid ; il fut enfin temps de se mettre en route et elle rougit lorsqu’il l’attira contre lui, passant son bras autour de sa taille doucement.
 
L’air vif de dehors leur fouetta le visage et la fit légèrement frémir, elle comprenait mieux qu’il lui ait demandé de faire attention de bien garder la veste sur son dos ; hochant la tête pour approuver son idée de marcher assez vite la démone était légèrement perturbée par le contact de l’homme sur sa taille mais resta blottie contre lui tout le long du trajet, les joues roses et l’esprit focalisé sur ce contact … D’extérieur on … On dirait un … Comment les humains appelaient ça ? Ah oui, un couple ! Cette idée la perturbait légèrement et elle garda son regard rivé droit devant elle.
 
Frissonnant une fois entrée dans l’immeuble la jeune démone sourit, il faisait bien meilleur dans cet endroit ; le suivant tranquillement jusqu’à son appartement elle entra à l’intérieur et attendit qu’il fasse de même, le remerciant lorsqu’il retira sa veste de ses épaules. Frémissant de nouveau à son contact elle rosit et abordait un léger sourire.
 
« Oui, Altia est d’accord. »
 
Après une journée pareille cela faisait du bien d’être de retour … Chez soi. Enfin chez son maitre ; soupirant légèrement Altia l’observa, il semblait absorbé par la contemplation des livres ; elle se demandait à quoi il pensait et n’osait pas bouger, ne voulant nullement le perturber dans ses réflexions. Et elle devait avouer … Qu’il était plutôt séduisant ainsi concentré et passionné. Rosissant légèrement la voix de Maximilien la fit sursauter et elle hocha de la tête vivement avant de se diriger vers la cuisine, sachant ce qu’elle voulait faire.
 
Sortant des filets de poulet du frigo, la démone ajouta sur le plan de travail un sachet de pâtes, des champignons frais, un oignon et quelques ‘épices’ ; elle prépara l’oignon et le mit à chauffer avec un peu d’eau avant de mettre de l’eau en route pour les pâtes. Sentir le regard de son maitre sur elle la faisait sourire, elle ressentait sa joie, son bonheur et surtout … Son envie de jouer. Oui c’était ça, il semblait joueur, un côté de lui qu’elle ne connaissait pas du tout, mais rien ne la dérangeait venant de lui. Alors qu’elle coupait tranquillement les filets en petits morceaux, la voix de son maitre la perturba légèrement et elle se tourna légèrement vers lui avant de reprendre sa préparation.
 
« Émincé de poulet aux champignons, oignons et herbes de … Provence. Avec des pâtes. Enfin si cela convient au maitre Maximilien. »
 
Le repas ne semblait pas le déranger, souriante elle prépara les champignons et les mit dans la poêle chaude où les oignons étaient devenus tout fondant, ajoutant en même temps le poulet et les ‘épices’. A savoir de l’ail, du sel, du poivre et des herbes de Provence. Elle mit aussi les pâtes en route et nettoyant la planche de coupe et ses ustensiles en attendant que ça cuise doucement.
 
Une fois les pâtes prêtes, elle les passa, ajouta du beurre et les ajouta dans sa poêle avant de mélanger et de laisser mijoter ; elle entreprit de nettoyer la casserole mais ne fit pas spécialement attention et se brûla la paume de la main gauche jusqu’au poignet ; la casserole tomba dans l’évier et la démone eut un mouvement de recul en murmurant un léger ‘Aï’ avant de se dépêcher de passer de l’eau dessus, frémissant en jetant un œil sur son maitre.
 
« Je … Je suis terriblement désolé maitre … »
 
Savoir qu’il pouvait ressentir ses douleurs la perturbaient, surtout qu’il lui arrivait d’être légèrement maladroite car ailleurs ; soupirant doucement elle s’essuya la main et passa l’instrument de cuisine sous l’eau froide afin de la refroidir avant de la laver. Une fois fait elle mélangea le contenu de sa poêle puis sorti deux assiettes du placard et y versa le contenu de sa poêle avant de la mettre dans l’évier et d’apporter les assiettes sur la table, allant chercher par la suite des couverts, des verres ; hésitante, elle se tourna vers son maitre pour savoir quelles boissons apporter.
 
« Le maitre souhait-il du vin avec son repas ? »
 
Rougissant, un éclair de tristesse passa dans son regard alors qu’elle se rendait compte qu’elle avait oublié son prénom, mais ses doigts frôlèrent sa blessure, elle s’en voulait de lui avoir fait indirectement du mal … Soupirant, elle s’approcha avec le choix de Maximilien et attendit qu’il s’installe, détournant légèrement le regard avant d’avoir une idée qu’elle lui soumis doucement, les joues roses.
 
« Je … Si le Maitre Maximilien le veut bien, Altia à une idée de dessert avec du chocolat pour lui ! »
 
Le satisfaire et le rendre heureux.
C’était la seule chose qu’elle souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:09

« Oh oui ! Ça me convient parfaitement ! »
 
L’idée de manger le repas d’Altia lui donnait faim et il l’observa cuisiner. Elle semblait à l’aise dans cet élément et il était en train de se dire que, au vue de ses talents de cuisinière, il risquait de lui réclamait de plus en plus de plats. Il s’avança près d’elle et il l’observa, pensant également au cours de demain et se demandant si celui-ci allait lui plaire.
 
Mais très vite, elle eut une petite maladresse et il ressentit une brulure sur la paume de son poignet! Il l’observa et se rapprocha d’elle, posant sa main sur son épaule.
 
« Ce n’est rien Altia, ce n’est pas grave, ça arrive à tous le monde. »
 
Il lui adressa un sourire rassurant et il la laissa travailler, allant ranger quelques livres qui trainait encore ici et là. Il observa le carnet qu’ils avaient ramené et dans lequel Altia avait fait le dessin de son maitre. Il réfléchit quelques instants et  il le prit, ouvrant celui-ci à la page où se trouvait le dessin d’Altia et il l’afficha à coté du cadre photo de son ancienne femme. Altia faisait partie des femmes de sa vie et il était normal que son dessin rejoigne la photo. En attendant d’avoir une photo d’elle.
 
Il retourna dans la cuisine pour voir qu’Altia avait fini. S’écartant de son chemin, il la laissa installer les assiettes sur la table et il observa la démone ouvrir la cave à vin électrique qu’il avait. Il se jura d’ailleurs de ne boire que cela auparavant ! Il observa la cave et il sentit une pointe de tristesse en elle.
 
« Je veux bien ce Macon Village de 2004 qui se trouve en haut à droite. Une bonne bouteille pour une occasion spéciale. »
 
Il observa Altia, se dirigeant avec elle dans la salle où il s’installa à sa place, devant cette assiette fumante. Elle semblait gênée et il l’observa, se demandant ce qu’elle avait. Puis, quand il entendit la démone parlait, il eut les joues roses.
 
« Si c’est une idée à toi, alors je veux gouter ce dessert ! »
 
Il prit la bouteille et il servit un verre à Altia et un à lui. Il voulait trinquer avec elle et il lui adressa le plus doux des sourires.
 
« A la fin de nos soucis, ma chère Altia ! »
 
Il lui montra comment trinquer, en faisant cogner les verres doucement. Il n’avait plus fait cela depuis si longtemps et il était heureux de pouvoir passer du temps ainsi avec elle.
 
« Il est temps que je goutte ton plat maintenant ! Le vin est très bon ! »
 
Il prit une bouchée et ne put se retenir de lâcher un petit bruit d’extase. Le gout était si bon, la cuisson parfaite ! Il observa Altia avec un large sourire sur ses lèvres.
 
« C’est très bon ! Au fait, j’ai quelque chose à te demander … J’aimerai bien prendre une photo de toi si ça ne te dérange pas. »
 
Forcément, il sentit la surprise de la démone et il plongea son regard dans le sien.
 
« Pas là maintenant, après mangé je … J’aimerai simplement pouvoir te prendre en photo, quand tu as un sourire sur ton visage. J’ai simplement envie de pouvoir t’afficher à mes cotés le plus longtemps possible. Et puis, si un jour on fait la peinture, ça donnera un modèle supplémentaire au peintre ! »
 
Il rigola et il continua son repas en silence, attendant avec impatience de découvrir le dessert que comptait lui préparer la démone !
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:10

Elle trouvait parfois un peu étrange que l’on donne des noms aux vins, mais elle avait installé la bouteille demandée sur la table et s’était mis en face de lui, l’observant alors qu’elle lui avait soumise cette idée de dessert ; dessert d’ailleurs relativement simple et rapide mais excellent. Enfin elle trouvait ; et il voulait le goûter, ce qui lui faisait forcément plaisir ! Souriante, elle s’apprêta à aller chercher de l’eau quand elle le vit la servir en vin, surprise, elle le fixa quelques secondes mais ne dit rien ; c’était la première fois qu’on lui donnait ce genre de boissons. Enfin d’habitude elle mangeait les restes comme un ‘chien’ comme ils disaient ; mais elle avait bu une fois de l’alcool, forcée par l’un de ses anciens maitres… Etrangement elle n’avait aucun souvenir de cette soirée.
 
Il semblait des plus heureux et cette pensée ne pouvait que lui faire plaisir, souriant légèrement, elle ne put qu’approuver ses paroles et l’écouta lui expliquer le principe de trinquer, cognant doucement son verre contre le sien. Elle porta le verre à ses lèvres, et le vida de moitié, buvant la boisson comme de l’eau. Elle trouva le goût légèrement étrange, peut-être un peu fort, mais pas dérangeant. Rougissant à ses paroles la démone le remercia pour le compliment, vraiment ravie que sa cuisine plaise. Mais la suite la perturba légèrement … Une photo ? Pourquoi ?
 
Les explications la perturbèrent, il voulait avoir son sourire sur une photo pour l’avoir à ses côtés le plus longtemps possible ? Ne comprenant pas réellement la démone finit le verre de vin et continua de manger doucement, avant de finalement dire d’un air perdu.
 
« Altia ne comprend pas. Elle a dit qu’elle resterait pour toujours au côté du maitre s’il le désirait, alors pourquoi le maitre veut-il une photo pour afficher Altia à ses côtés le plus longtemps possible ? »
 
Alors qu’ils finissaient le repas les verres s’étaient de nouveau remplis, et le sien de nouveau vidé à une vitesse impressionnante ; enfin pour quelqu’un qui avait l’habitude de boire de l’alcool, pour elle c’était la même chose que de l’eau bien que la couleur et le goût soit différents. Les assiettes entièrement vide, la démone finit un autre verre de vin et se leva doucement pour débarrasser ; une fois dans la cuisine elle était légèrement chancelante, mais n’y prêta pas attention.
 
Faisant fondre du chocolat en plaquette, la démone prépara quelques fruits qu’elle avait vu au frigo ; fraise, pomme et kiwi et les coupa en dés ; une fois le chocolat fondu elle trempa les fruits dedans, les recouvrant ainsi de chocolat et les installa sur des pics de bois, faisant des brochettes. Elle ajouta des croquants dessus qu’elle trouva dans un placard, spécial gâteau, et plaça ses brochettes au congélateur avant de nettoyer le plan de travail.
 
Soudainement, sa jambe droite la lâcha et elle s’effondra au sol dans un gémissement, l’alcool n’aidant pas la démone voyait légèrement trouble et lorsqu’elle vit une main s’approcher, elle la repoussa violemment avant de se reculer vivement, percutant avec violence l’un des placards. Une larme coula le long de sa joue alors que certains souvenirs de cette nuit-là lui revenaient, elle voyait les hommes la forcer à boire des boissons étranges, puis la torturer et abuser d’elle, encore et encore. Sa respiration s’accéléra à l’idée de revivre ça et son corps se mit à trembler d’avoir repoussé son maitre ; se mettant à genoux devant lui la démone semblait complètement perdu.
 
« Pardonnez Altia maitre Darius, Altia se laissera faire et fera ce que le maitre lui ordonne. »
 
Ne recevant ni violence, ni ordre, la démone semblait perdue et se leva avant de retirer ses habits, comme il avait tellement apprit à faire ; son regard restait bas, Altia n’avait pas le droit de regarder le visage de son maitre, sinon elle recevait des coups. L’alcool la replongeait dans les seuls souvenirs qu’elle avait avec cette boisson, et son esprit chamboulé croyait qu’elle était encore là-bas, ne se souvenant plus que ce n’était pas Darius qui était face à elle, mais Maximilien.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:19

Houla ! Elle a une descente rapide niveau boisson alcoolisée ! Il fut étonné de la voir boire ainsi et il termina son verre avant de la resservir, écoutant Altia qui ne comprenait pas pour la photo.
 
« C’est pour que je puisse avoir une photo de toi. Les humains aiment bien prendre des photos de ceux qu’ils aiment. Et j’aimerai de ce fait te prendre en photo mais si cela te dérange, je peux le comprendre. »
 
Il continua le repas silencieusement, l’observant finir le deuxième verre aussi rapidement que le premier. Il ne savait pas s’il devait la resservir, cela pourrait être dangereux pour elle. Il prit le temps de savourer le plat d’Altia et il lui donna un troisième verre lors des dernières bouchées de son plat.
 
« Je me suis régalé Altia ! »
 
Elle se leva sans mot pour débarrasser la table et il fut surpris de la voir légèrement chancelante. Serait-elle bourrée ? Il se devait de garder un œil sur elle, ne voulant pas qu’elle se fasse mal ou qu’elle ne tombe. Et puis, il l’avait trouvé drôlement silencieuse depuis le deuxième verre de vin.
 
Il vit qu’Altia était en train de préparer le dessert et il se retourna afin de garder la surprise. Il retourna donc dans la salle à vivre et commença à reboucher la bouteille de vin avant de vouloir préparer les livres pour demain matin. Il fut néanmoins surpris de ressentir une douleur dans sa jambe et le petit gémissement d’Altia ne le rassura pas ! Il se précipita vers elle et lorsqu’il voulut l’aider à se redresser, elle repoussa sa main violemment de reculer vivement. Avait-elle peur de lui ? L’alcool devait la rendre confuse et il sentait une légère douleur dans sa tête, surement du à cela.
 
Elle semblait perdue et elle se mit à genoux, l’appellant … Darius ? Se laisser faire ? Elle le confondait avec un autre !
 
« Altia, ce n’est pas Darius, c’est moi, Maximilien ! »
 
Mais elle ne semblait pas prendre compte de ses paroles et elle se leva, retirant ses habits et devoilant son corps nue, le regard au plus bas. Il rougit fortement en la voyant ainsi, elle était si … si attirante ! Mais hors de questions d’abuser d’elle alors qu’elle est sous l’emprise de l’alcool ! Il s’approcha d’elle et il la saisit dans ses bras.
 
« Altia, regarde-moi ! »
 
Il lui fit lever son visage, plongeant son regard dans le sien.
 
« Je ne suis pas Darius, c’est moi Max … Je ne vais pas te faire de mal ni abuser de toi ! »
 
Il fallait qu’il s’occupe d’elle et il eut une idée.
 
« Ne bouge pas, je reviens ! »
 
Il alla chercher sa blouse du laboratoire et il se dit que, afin que la démone ne pose pas de questions, il allait devoir donner des ordres.
 
« Altia, met cette blouse pour cacher ton corps ! Tu vas avoir froid ! »
 
Il attendit qu’elle prenne l’habit, se demandant comment il allait pouvoir la faire sortir de cette situation. A part dormir, il ne voyait pas comment faire et il voulait tellement que le dessert soit partagé avec elle afin qu’elle puisse lui sourire ou apprécier son compliment. Il la saisit dans ses bras, lui ordonnant de se laisser faire.
 
« Je vais te conduire à un endroit où tu pourras te reposer d’accord ? »
 
Pourtant, il avait l’impression que ce ne serait pas aussi simple que cela. Comme si elle pourrait lutter contre ses ordres et qu’elle était bloquée dans un souvenir ancien.
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:21

Son maitre n’avait pas un comportement des plus habituels, il l’avait plaqué contre lui mais c’était …. Plus doux que d’habitude, elle eut un léger doute mais rapidement la bosse qu’elle senti contre la jambe lui indiquait que non, son maitre était bien prêt pour ce qu’il demandait habituellement ; relevant le regard vers lui pour obéir à son ordre la démone le fixa quelques instants, mais étrangement il était … Flou. Elle ne parvenait pas à comprendre ses paroles, la tête lui tournait et elle resta immobile, son regard se tournant légèrement autour d’elle avant que machinalement elle ne sorte les brochettes et fruit et les mette au frigo ; Altia devait tout faire pour servir son maitre après tout. Un bruit la fit se retourner et elle se retrouva avec une blouse sur elle, cacher son corps ?
 
« Altia … Le corps d’Altia n’est pas au goût du maitre ? Altia … Altia peut tout faire pour le changer ! Altia sait que le maître ne l’a invoqué que pour ça … ! »
 
La blouse tomba lourdement au sol alors que la jeune démone reculait d’un pas, ne comprenant pas le comportement de son maitre. Et puis un ordre distinct lui revint en mémoire, celui prononcé avant qu’il ne commence à la faire boire ces boissons étranges …
 
« N’oublie pas ! Tu devras te laisser faire et t’occuper correctement de ton maitre ! Sinon je te délaisse et te vend à un autre homme. »
 
… Sa voix s’était élevée dans un murmure, alors qu’elle se détachait de son emprise et se laissait tomber devant lui à genoux.
 
Rapidement la démone ouvrit le pantalon de son maitre avec des gestes experts et commença des va et vient profond et rapide ; jouant avec sa langue et ses doigts tout en écoutant les frémissements de son corps ; ils lui avaient tous appris comment faire pour que ce soit des plus parfait, oui ils … Ils lui avaient tout apprit pour satisfaire ses maitres. Parce qu’elle ne savait faire que ça. Sentant que son maitre atteignait le point d’extase, la démone avala en quelques gorgées avant de se redresser, les joues rouges et le regard fuyant, empli de tristesse.
 
Forçant Maximilien à se coucher, la démone se plaça sur lui en murmurant qu’elle savait que c’était ce que le maitre préférait et l’inséra en elle d’un coup de hanche avant de frémir et de stopper ses mouvements, la douleur étant presque insupportable. Elle tenta de remuer légèrement les hanches et son expression redevint figée, sans sentiment. Mais au fond d’elle la douleur d’être à nouveau sous son emprise, d’être … soumise, la rendait toujours plus triste.
 
Son regard croisa celui de son maitre et son corps se paralysa, elle ne put détacher son regard du sien et une larme coula sur sa joue.
 
« Mait … Maximilien … ? »
 
La douleur qu’elle ressenti dans son bas ventre lui tira un gémissement alors qu’elle se rendait compte qu’elle était nue, sur lui et … Non … L’incompréhension pouvait se lire sur son visage alors qu’une nouvelle larme coulait sur sa joue. Il avait promis et … Etait-ce elle … Mais pourquoi … Tout son corps tressaillait de douleur mais elle n’osait plus esquisser un mouvement alors que certains souvenirs revenaient encore avant de s’estomper.
 
Un léger mouvement la fit basculer sur le côté, son corps était lourd et elle ne put que chuter sur le sol, son corps se détachant brutalement de celui de son maitre alors que ses bras se croisaient sur son ventre, du sang coulant lentement le long de ses jambes. Une larme coula de nouveau sur sa joue alors qu’elle tremblait, partagé entre chaud et froid, le corps glacial mais une fièvre brûlante s’était emparée d’elle. Altia n’osait plus bouger, ni même regarder son maitre, toujours perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:28

La blouse qu’il lui avait mit tomba lourdement au sol et la phrase qu’elle prononça le fit rougir.
 
« Si si il est au gout du maitre Altia ! Mais je ne t’ai pas invoqué que pour ça ! C’est Max pas Darius, Altia ! »
 
Puis, il entendit quelques mots dans un murmure et elle se détacha de son emprise. Etonné, il fut surpris de la voir se mettre à genoux et la suite le fit sursauter.
 
« Non Altia ne fait pas ça ! »
 
Mais trop tard, elle s’était déjà attaqué à cette partie de son intimité et elle était des plus doués pour faire plaisir ainsi à un homme. Il s’appuya contre le mur afin de ne pas tomber, lui demandant d’arrêter avec une voix qui disait le contraire. Quel idée d’être un homme ! Il essaya de ne pas perdre ses esprits alors qu’Altia était vraiment très douée dans cette pratique et il finit par craquer, atteignant son point de rupture et s’en voulant de s’être laché ainsi dans la gorge de la démone. Il pouvait ressentir cet aspect bien étrange dans sa gorge qui le répugna.
 
Elle se redressa, les joues rouges et elle le força à s’allonger sur le canapé du salon. Il tenta de lui demander d’arrêter et très vite, elle fut sur lui et elle chercha à insérer l’intimité de Max en elle. Et il ressentit une douleur vive, une douleur qu’il n’avait jamais ressentie dans son bas ventre. Le lien pouvait lui faire ressentir cela ?! Elle souffrait d’avoir fait cela et il se rendit compte de la douleur qu’elle devait avoir subit depuis tant d’années ! Puis, leurs regards se croisèrent et … Elle eut le déclic !
 
« Altia … »
 
Elle bascula sur le coté, tombant par terre et leurs corps se détachant de ce lien unique qu’ils avaient. Il sentait une forte chaleur dans son cerveau et il devait l’aider. Il referma la braguette de son pantalon et il se redressa afin de pouvoir mieux se rapprocher d’elle. Il poussa la petite table et se mit à genoux à ses cotés.
 
« Ça va aller, on va aller dans la salle d’eau ensemble d’accord ? »
 
Une bonne douche lui ferait du bien. Il l’a prit délicatement dans ses bras et il la transporta jusque sous la douche. Tant pis pour ses habits, hors de questions d’être nu face à elle et il alluma le pommeau de douche, aidant Altia à se laver en restant près d’elle.
 
« C’est ma faute, je n’aurais pas du te servir du vin … Tu m’as confondu avec un de tes anciens maitres, un méchant maitre j’en conclus. Il se nommait Darius … Si tu as besoin, en tant que maitre et, surtout, partenaire, tu peux te confier à moi d’accord et je … »
 
Il eut une petite douleur à son ventre, se doutant que la pénétration avait encore des séquelles pour elle.
 
« Je m’en veux encore plus pour ce que je t’ai fait … J’ai ressenti la douleur que ça te faisait … Je ne comprends pas comment tes maitres pouvaient avoir du plaisir sans que tu sois prête … »
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:35

La présence de son maitre à ses côtés la fit frémir, mais aussi verser une nouvelle larme silencieuse alors qu’elle ne parvenait pas à bouger ; son corps était lourd et son esprit encore légèrement embrouillé, bien que son esprit avait été éveillé par la découverte de ce qu’ils avaient fait. Hochant la tête doucement la démone n’avait pas la force de résister à ce qu’il voulait faire.
 
Gémissant doucement alors qu’il la saisissant délicatement, la démone resta contre lui en restant silencieuse ; s’appuyant contre le mur une fois qu’il la déposa au sol doucement elle se laissa faire et frissonna lorsque l’eau coula le long de sa peau. Son regard se leva vers son maitre alors qu’elle tentait de tout se remémorer, mais tout était si flou … Elle avait bu du vin et … De l’alcool … Darius … Son esprit n’avait pu oublier cet homme. Le pire de tous ces maitres. Une larme coula sur sa joue alors qu’elle voulut se redresser pour s’approcher de lui, mais son mouvement fut stoppé par une violente douleur à son bas-ventre.
 
Un gémissement quitta ses lèvres alors que ses bras entouraient son ventre délicatement, à nouveau son regard se leva sur lui et les paroles qu’elle prononça à la suite des siennes sortirent seules, la faisant reculer, se collant un peu plus au mur, honteuse.
 
« L’homme ne ressent pas ce genre de chose … Le maitre devrait le savoir … Et … Altia était prête puisque le maitre le voulait … »
 
Le premier soir.
Altia s’en voulait d’avoir dit ça et baissa les yeux, elle se redressa en tâchant de gérer sa douleur alors que le sang qui avait coulé le long de ses jambes s’était mêlé à l’eau et donnait à celle-ci une couleur rouge écarlate ; elle ne comprenait pas cette notion de ‘prête’ et sa main se posa contre le torse de son enquêteur, alors qu’elle chancelait.
 
« Le maitre va avoir ses habits mouillés … Altia ne veut pas qu’il tombe malade … »
 
Son regard était fuyant, mais elle finit par oser lever les yeux vers lui, se rapprochant un peu plus avant de plonger son regard dans le sien, les yeux emplis de tristesse alors qu’une larme coulait doucement le long de sa joue.
 
« Pardonnez-moi … Altia ne voulait pas dire ça … Altia n’en veux pas au Maitre, elle n’en a jamais voulu au maitre ! Et même maintenant … Je … Pardonner mon comportement Maitre … Je … Je suis terriblement désolé … Altia croyait que … »
 
La suite se passait de mot, il lui avait déjà tout expliqué, elle l’avait confondu, elle avait cru qu’il le voulait ... Reculant doucement la démone attrapa un savon pour se nettoyer doucement le corps, sa main passant dans ses cheveux doucement ; soutenu de temps à autres par son maitre qui avait gardé la paume de douche dans sa main ; elle frémit en passant sa main sur son entre-jambe et poussa un léger gémissement, nettoyant le sang doucement avant de passer de l’eau sur son corps et ses cheveux, les effets de l’alcool se dissipant complètement.
 
Aidé de son maitre la démone sorti lentement de la douche et sécha légèrement son corps et ses cheveux avant d’être enveloppé dans un peignoir ; elle murmura qu’elle le laissait se sécher et se dirigea doucement vers la salle, s’installant sur le canapé avant de rabattre ses jambes contre elle ; la douleur commençant doucement à s’estomper, mais lui rappelant l’acte qu’elle venait de faire.
 
Sentant la présence de son maitre non loin la démone leva son regard vers lui, les yeux humides et leva son bras doucement, elle … Elle avait réellement besoin de lui. Alors qu’il prenait place à ses côtés, la démone osa se placer contre lui, les jambes toujours rabattus contre elle alors qu’elle soupira doucement, se calmant progressivement, apaisé à son contact.
 
« Darius est … Le pire maitre qu’Altia est eu. Altia est resté avec Darius pendant 74 années, au début c’était comme habituellement, le maitre profitait du corps d’Altia et usait de ses services de protection et d’invocation. »
 
La démone soupira à nouveau, fermant les yeux alors qu’une larme coulait le long de sa joue.
 
« Puis … Darius a commencé à vouloir pousser les choses plus loin … Il a utilisé des drogues … De l’alcool … Et des objets étranges. Altia devait toujours tout subir sans rien dire, sinon il y avait une autre punition plus cruel … Altia ne s’était jamais souvenue des soirées où il la forçait à boire des boissons étranges ; jusqu’à … Ce soir, avec le vin. »
 
Un spasme secoua son corps alors qu’un gémissement quittait ses lèvres, sa main serra le peignoir de son maitre alors qu’elle poursuivait d’une voix plus basse.
 
« Darius vendait les services … Non … Le corps d’Altia à d’autres hommes. Il donnait des ordres précis pour qu’Altia ne puisse rien faire et la laissait avec une dizaine d’autres humains … C’était sa punition si Altia ne faisait pas ce qu’il voulait … Parce qu’Altia ne veut pas qu’un autre homme que le maitre la touche, et il … Le savait. »
 
Elle ne pouvait en dire plus, les souvenirs étaient trop violent, trop douloureux ; certains maitres comme Darius l’avait beaucoup marqué, plus que les autres, autant physiquement avec des cicatrices plus importantes, que psychologiquement … Ses yeux s’ouvrirent doucement alors qu’elle se redressait légèrement, une profonde tristesse ancrée en elle.
 
« Maximilien … Je suis désolé pour ce qui vient d’arriver … Je … Je ne veux pas que vous vous en vouliez pour ça, ce n’est pas votre faute. »
 
Altia resta ensuite contre lui, les joues légèrement rose de ce contact, mais elle sentait qu’il ne la rejetterait pas ; bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:38

Ses paroles le surprirent et il eut un petit pincement au cœur. Non, elle ne pouvait pas garder cette mentalité, il allait devoir l’aider à changer cela ! Il baisa son regard et remarqua que l’eau avait prit une couleur rouge écarlate. Elle saignait ? En examinant le corps d’Altia, il remarqua que le sang venait de son entre jambe … La douleur était encore plus grande que cela.
 
Elle chancelait de nouveau et elle posa sa main contre son torse alors qu’il le rattrapait. Elle lui annonça qu’il allait avoir les habits mouillés et qu’elle ne voulait pas qu’il tombe malade. Ce à quoi, il répondit en prenant une voix douce.
 
« Ce n’est rien ça … ça peut sécher. Je reste auprès de toi. »
 
Il plongea son regard dans le sien, ne voulant pas se détacher d’elle et voulant à tout prix la proteger. Et elle s’excusa pour ses propos. Il caressa sa joue doucement, lui disant que ça allait et il la laissa poursuivre son nettoyage sous la douche, gardant le pommeau de douche dans ses mains. Il était peiné de la voir ainsi et il allait tout faire pour lui faire passer une bonne fin de soirée.
 
La douche se passa tranquillement bien qu’inquiété par les gémissements d’Altia lors du nettoyage de son intimité. Il sentait néanmoins que la demoiselle n’avait plus l’air de ressentir les effets de l’alcool et cela le rassura. Il aida la démone à sortir de la douche et il lui donna un peignoir afin qu’elle puisse être au chaud. Elle lui intima de faire de même et elle le laissa se changer. Retirant ses habits une fois la démone en dehors de la salle de bain, il les posa sur le radiateur et s’emmitoufla dans un deuxième peignoir qu’il portait que très rarement.
 
Il se dépêcha de rejoindre Altia et il la vit assisse sur le canapé, les jambes rabattues contre elle. Il pouvait sentir sa détresse et il s’installa à ses cotés, silencieux. Il devait la laisser faire le premier pas pour parler et ne pas la brusquer. Et il fut agréablement surpris de la voir se rapprocher elle-même contre lui, sentant qu’elle se calmait doucement. Puis, viens le début d’un pan de son passé.
 
En effet, Altia lui raconta qui était Darius et le mal que celui-ci lui a fait subir. Ainsi donc, Darius la droguait et il la forçait à se rendre à des endroits où il vendait les services de la démone. Il n’en croyait pas ses oreilles. Il savait que des humains étaient prêt à faire payer le prix fort à des démons mais de là à abuser une démone sexuellement …
 
Il pouvait sentir la difficulté qu’avait la démone à parler de tout cela et il passa son bras autour d’elle, séchant les larmes silencieuses qu’il y avait sur son visage.
 
« Tu as vécu bien des malheurs Altia … Ici, tu es en sécurité, il ne t’arrivera plus rien de grave et je ferais tout pour que tu passes la plus douce des vies avec une personne qui te respecte. Que ce soit tes pensées ou ton corps, je ne chercherai pas à te l’abimer et je veux te laisser une emprunte douce, pas douloureuse sur toi. »
 
Il déposa un doux baiser sur ses lèvres afin d’argumenter son propos. Il sait bien qu’elle ne lui rendra pas celui-ci mais il avait besoin d’appuyer ses propos avec un geste fort en symbolique. Il fixa l’heure et lui adressa un sourire.
 
« Je vais aller chercher le dessert que tu as préparé. Un grand débile et ami de laboratoire m’a souvent dit que, lorsque que l’on a du chagrin, il faut manger un bout ! »
 
Il se redressa et se depecha de rapporter l’assiette avec les brochettes de fruits enrobés de chocolat ! Il avait hate de gouter cela et il les posa sur la table basse, s’installant de nouveau sur le canapé et serrant la démone contre lui.
 
« Goutons ton désert tu veux bien ? »
 
Il lui donna une brochette et il fut surprit par la douceur de celui-ci. C’était simple mais, en même temps, très bon ! Il aimait beaucoup manger ce dessert et il posa son regard sur Altia.
 
« C’est très doux ! J’aime beaucoup !  Merci pour ce désert ! »
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:44

Frémissant à son contact, la démone rosit lorsqu’il sécha ses larmes et releva le regard vers lui, touchée par ses paroles ; et dans le fond … Elle le croyait. Elle se sentait en sécurité ici et passait déjà la plus douce des vies à ses côtés, mais il était encore dur de tout lui dire, de tout lui révéler, de lui faire comprendre que jamais un homme n’avait été ‘gentil’ ou ‘doux’ avec elle ; le rapport de ce soir, ou du premier soir, sa douleur … Elle avait été la même durant chacun des rapports, pour elle il n’existait rien d’autres que cette douleur récurrente.
 
Elle voulut lui répondre mais il avait déposé ses lèvres sur les siennes, fermant les yeux la démone se laissa faire, profitant de ce contact qu’elle commençait à apprécier doucement ; ouvrant les yeux la démone le fixa et se redressa légèrement alors qu’il se levait pour aller chercher les desserts, restant assise, les jambes repliées contre elle, le regard rivé sur la cuisine en attendant qu’il revienne.
 
Il revint rapidement avec l’assiette de brochettes de chocolat et les posa sur la table basse ; elle hésita mais il répondit bien vite à ce qu’elle voulait et la prit dans ses bras tendrement, elle hocha de la tête doucement pour approuver ses paroles mais resta contre lui, ayant besoin de son contact. Prenant la brochette qu’il lui donna elle croqua dedans et sourit à son compliment, son visage était apaisée et son sourire plein de douceur ; oui … Il la rassurait, elle se sentait bien à ses côtés.
 
« J’en suis heureuse. Je … Je veux vraiment faire plaisir à Maitre Maximilien. »
 
Hésitante à prononcer quelques paroles de plus, la démone préféra finir sa brochette de fruits enrobées, appréciant particulièrement ce dessert ; alors qu’elle se détachait légèrement pour reposer le bâton de bois son regard croisa celui de son maitre et elle resta figée, murmurant doucement des paroles qu’elle n’aurait jamais cru prononcer un jour.
 
« Je … J’ai confiance … en Maximilien … Je sais que je suis en sécurité avec vous, et … Je … Ma … Maitre Maximilien est … Une personne importante pour moi. »
 
Rougissant fortement, Altia choisit de lui faire le ‘présent’ plus tôt que prévu et se détacha en lui demandant de s’habiller ; se dépêchant d’aller dans la cuisine pour enfiler sa tenue, le faire en peignoir n’était pas spécialement une bonne idée, avec la magie de l’incantation si les vêtements se soulevaient … Elle n’était pas vraiment à l’aise avec la nudité. En attendant son retour, la démone traça au sol avec une craie deux cercles qui présentaient des similarités avec le cercle qui apparaissait lors de l’invocation de Phype.
 
« Maitre Maximilien veut bien s’installer ici ? »
 
L’apercevant revenir, la démone lui indiqua un des deux cercles et s’installa à genoux dans l’autre, puis elle prit les mains de Maximilien afin de les coller aux siennes, comme s’ils étaient le miroir de l’autre ; lui adressant un sourire rassurant la démone ferma les yeux et se concentra alors que les deux cercles s’illuminèrent doucement, faisant se lever une légère brise dans la pièce.
 
« Que les portes du royaume d’Aclasia s’ouvre devant moi, et que l’esprit de l’humain Maximilien Vernon puisse y pénétrer en restant lié au mien. »
 
A présent, dans leurs esprits liés, un royaume se dessinait doucement, ou plutôt une vaste prairie, en faisant attention l’on pouvait apercevoir un lac au loin, une montagne, et même des forêts. Enteï semblait les fixer, même s’ils n’étaient que simple présence dans ce monde parallèle et la démone continuait doucement ses incantations.
 
« … Par la confiance que je lui porte, que le lien s’étende à travers cet univers … »
 
Doucement, le lien se tissa entre son esprit et celui de son maitre ; et un troisième lien vint se greffer à eux ; la processus ne dura plus que quelques secondes et Altia rouvrit les yeux, sentant que quelques choses venais de changer en elle … C’était la première fois qu’elle faisait ça, mais elle était heureuse. Basculant dans les bras de son maitre, il lui fallut quelques minutes pour récupérer de cette ‘liaison’ ; puis elle se leva doucement et prit le livre de ses invocations.
 
Rajoutant quelque chose au stylo, la démone revint auprès de son maitre et s’agenouilla à ses côtés avant de poser le livre devant lui ; ouvert sur la page du Phoenix, Phype. Puis elle reprit la craie et dessina non loin d’eux le cercle d’invocation de la créature au sol, exactement le même que celui qui apparaissait quand Altia l’invoquait, et que celui sur le livre.
 
« Je … Le maitre Maximilien doit lire cette invocation. »
 
Lui désignant l’incantation ajoutée quelques secondes avant la démone lui adressa un sourire encourageant ; il devait à présent avoir tout comprit, et si tout se passait bien l’humain devrait être capable d’invoquer Phype, bien qu’au début cela lui coûterait une dose d’énergie plus grande qu’elle lorsqu’elle l’invoquait mais un lien d’affection existait déjà ; et cela devrait permettre de facilité les choses, et qu’il ne soit pas trop épuisé.
 
Altia lui expliquera par la suite qu’au début il lui faudra tracer le cercle d’invocation qui s’illuminera pour faire venir le Phoenix, mais par la suite il suffirait de la visualiser ; mais pour cela il fallait connaitre chaque détail du cercle. C’était la même chose pour l’invocation, une fois maîtrisé, on pouvait juste la dire en pensée ; mais là c’était plus le lien qui jouait. Enfin, il avait encore le temps de tout comprendre …
 
Elle espérait juste qu’il serait heureux de ce cadeau … Une légère pointe de peur s’installa malgré elle dans son regard, et si … Et s’il lui en voulait de l’avoir lié avec une créature ? S’il ne voulait pas ? … Elle baissa les yeux en attendant de voir s’il parvenait à réaliser son invocation, espérant secrètement que cela le rendrait heureux ; c’était la première fois qu’elle … Qu’elle liait une de ses créatures à un humain, et qu’elle montrait ce monde … Elle ne saurait quoi faire s’il la rejetait maintenant. Surtout qu’avec ce geste … Altia se montrait dans un sens qu’il était bien plus important pour elle que n’importe quel autre maitre qu’elle avait eu ; parce que …
Maximilien n’était pas qu’un maitre pour elle …
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Vernon

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 16:45

Il lui adressa un sourire afin de l’encourager à rester ainsi. Elle semblait bien plus apaisée et cela le soulageait fortement.  Et l’entendre faire une déclaration de ce genre revenait pour lui à une déclaration d’amour et il aimait voir la petite bouille timide de sa démone. Qui pourrait croire d’ailleurs que c’est une démone quand elle vous regarde ainsi, avec cette moue timide, ses joues roses et son magnifique regard !
 
Il termina la dernière bouchée de sa brochette et il fut surprit par la demande d’Altia. Aller s’habiller ? Il l’observa et il accepta sa drôle de requête, allant dans la chambre pour se trouver des habits. Enfin, vu l’heure, ce serait plutôt un pyjama et il choisit un pyjama sobre de couleur foncé afin d’être bien au chaud. Une fois sa tenue enfilée, il retourna dans la salle et fut surprit par les deux cercles dessinés sur le sol à la craie. Que comptait faire Altia ?
 
Un peu surpris, il accepta sa requête et il s’installa sur l’un des cercles, voyant la démone faire de même. Se mettant dans la même position qu’elle, il lui prit les mains et plongea son regard dans le sien. Elle devait avoir sentie son interrogation et elle lui adressa un sourire rassurant avant de fermer les yeux. Une légère brise se fit sentir et il comprit que la demoiselle allait faire une incantation.
 
Une incantation qu’il ne connaissait pas ! Curieux, il sentit un lien se faire entre leurs esprits et un monde différent du leur se dessina autour d’eux. Serait ce le monde dans lequel se trouvaient les invocations d’Altia ? Apparemment oui puisqu’un gros chien ours les fixa au loin. Mon dieu, ce monde était si beau, si merveilleux ! Et tout cela était crée grâce à elle … Altia avait vraiment une forte puissance psychique !
 
Et la suite de l’incantation le surprit. Ainsi donc, il était maintenant … lié dans ce monde également à elle ! C’est un merveilleux cadeau qu’elle lui offrait là ! Et elle bascula contre lui, épuisée par ce qu’elle venait de faire. Forcément, même si il n’a pu voir ce monde que pendant quelque secondes, elle venait de faire quelque chose de très important.
 
Il profita de ce contact pour caresser les cheveux de la démone avant que celle-ci ne se lève, allant chercher le livre dans lequel elle avait noté quelques une de ses invocations. Elle rajouta quelque chose au stylo avant de lui donner le livre ouvert à la page du Phoenix. Phype ? Elle dessina ensuite un cercle d’invocation et en observant le livre, il comprit vite le présent qu’elle lui donnait.
 
Elle lui demanda de lire l’invocation et il s’executa, prenant une voix solennelle.
 
« Au plus profond du cœur du volcan,
Entouré de flammes éternelles,
Déploie tes ailes et renait de tes cendres pour venir à mes côtés ;
Que ta lumière guide mon chemin et illumin les sombres ténébres qui pourraient me toucher.
Phype, oiseau de feu,
J’en fais appel à toi. »
 
Le cercle s’illumina et le phoenix se matérialisa, volant autour d’eux avant de se poser sur l’épaule de Max. Celui-ci était encore un peu confus.
 
« Je … C’est moi qui vient de t’invoquer réellement ? »
 
Une larme silencieuse coula le long de son visage et il écouta Altia lui parler de la manière dont il pouvait l’invoquer. Tracer le cercle et citer l’incantation. Par la suite, si il visualise bien le cercle, il pourra s’en passer et même chose pour l’incantation qu’il ne sera pas obligé de réciter à vive voix. Une fois les explications faites, il saisit les mains d’Altia, laissant Phype explorer l’appartement en picorant dans une miche de pain, avant de la plaquer contre lui.
 
« Merci Altia, c’est plus beau cadeau que l’on m’est jamais fait ! »
 
Il plongea son regard dans le sien, séchant sa larme à l’œil.
 
« Tu m’as montré à quel point tu avais confiance en moi en me faisant un tel présent ! Je suis heureux d’être celui qui a pu partager avec toi ce monde qui t’était réservé ! Je … Jamais je ne trahirais cette confiance que tu as placée en moi, parole de Max Vernon ! »
 
Il la saisit dans ses bras et se redressa. Il se douta également du pourquoi ils devaient s’habiller. Vu la brise que le sort avait fait, ils se seraient retrouvé avec leurs intimités à l’air. Il la saisit telle une princesse et plongea son regard dans le sien.
 
« Tu n’es pas trop fatiguée ? Et si je te conduisais dans le lit ainsi ? »
 
Il ne lui donna pas le temps de répondre et il la déposa doucement dans le lit après l’avoir conduit en compagnie du phœnix qui venait de se remettre sur l’épaule de Max avant de disparaitre, comprenant que sa présence n’était plus nécessaire.
 
« Il faut être en forme pour demain matin. »
Revenir en haut Aller en bas
Altia

Master

Master



MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    Mar 11 Sep 2018 - 17:02

La démone écouta son enquêteur prononcer l’invocation solennellement, il ne faisait aucune erreur et elle avait un bon pressentiment, celui que sa ‘malédiction’ allait être brisée ; Maximilien allait pouvoir invoquer une créature, comme elle ; et au fur et à mesure qu’elle l’écoutait, Altia savait qu’elle avait le bon choix en faisait ceci. Le Phoenix sorti du cercle d’incantation et vola quelques secondes avant de se poser sur l’épaule de Max, légèrement perturbé, mais pas outre mesure puisqu’ils en avaient déjà parlé un peu plus tôt … Un sourire se dessina sur les lèvres d’Altia qui fixa son maitre, émue de le voir ainsi.
 
Laissant Phype explorer les lieux, la démone fut surprise d’être ainsi plaquée contre lui mais ne le repoussa pas, bien au contraire, ses mains glissèrent lentement dans son dos ; encore un peu hésitante, et finalement Altia lui rendit une légère étreinte. Une larme de joie coula sur sa joue, jamais elle n’avait fait autant pour contenter un de ses invocateurs, et elle était heureuse de l’avoir fait pour lui.
 
Hochant doucement la tête à ses paroles, la démone confirmait la confiance qu’elle plaçait en lui avec cette action ; et surtout le sourire qui illuminait son visage montrait à quel point Altia était heureuse d’avoir partagé cela avec lui, heureuse aussi qu’il lui fasse cette promesse. Et elle savait qu’il la tiendrait, parce qu’ils se faisaient confiance, mutuellement.
 
Rougissant à son action, la démone murmura qu’elle était un peu fatiguée ; mais elle ne répondit pas à sa seconde question, légèrement gênée de son geste ; mais il semblait tellement heureux qu’elle souriait, ne disant rien de plus et profitant juste de son contact. Une fois déposée sur le lit, la démone observa le Phoenix disparaitre avec un sourire et approuva les paroles de son maitre avant de se lever pour attraper la chemise de son maitre qui lui servait de pyjama.
 
« Oui, vous avez une classe à vous occuper maintenant, et je serais là pour vous épauler. »
 
Lui adressant un sourire sincère, la démone attendit qu’il se retourne pour se changer en quelques secondes, plaçant ses vêtements au sol avant d’enfiler la chemise et de se glisser sous la couette ; il la rejoignit très vite et la jeune démone se redressa pour l’observer avec un léger sourire.
 
« Altia est heureuse de vivre avec le maitre Maximilien ! »
 
Et puis, ressentant le besoin de maintenir un contact, et sentant qu’il le désirait aussi, la démone s’approcha légèrement de lui et posa sa main sur le bras de son enquêteur ; son regard restait fixé sur lui, l’observant, et elle murmura un léger « bonne nuit » avant de garder les yeux sur lui, aimant le regarder s’endormir doucement ; veillant ainsi sur lui. Rapidement ses yeux se fermèrent, mais la démone ne bougea pas de sa position de la nuit, restant ainsi non loin de lui, ce léger contact entre eux.


[Rp finit, suite a venir]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Max/Altia] Un vrai repos après une folle journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» » Après une dure journée de travail - PV EVAN
» Repos après un long voyage
» Après une longue journée de dur labeur... [PV]
» Repos après un dur labeur ~
» Le Sceau des Âmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haunted Walks Co. :: Appartement de Maximilien Vernon-